AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782213666211
64 pages
Fayard (28/09/2011)
3.77/5   83 notes
Résumé :
Notre propos est de dénoncer le cours pervers d’une politique aveugle qui nous conduit aux désastres. Il est d’énoncer une voie politique de salut public. Il est d’annoncer une nouvelle espérance.
Stéphane Hessel – Edgar Morin
Que lire après Le chemin de l'espéranceVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
3,77

sur 83 notes
5
7 avis
4
3 avis
3
2 avis
2
1 avis
1
0 avis
Le chemin de l'espérance... ou " le monde est un jardin ! ". Certains crieront à l'utopie, d'autres vous diront combien est utile ce manuel de survie. Et je serai de ce nombre. Il s'agit d' un recueil des chapitres qu'il nous reste à développer.
L'utopie résiderait dans l'esprit de ceux qui croient à la fatalité, au destin d'un monde pour lequel les hommes ne pourraient rien changer, rien bonifier.
Stéphane Hessel et Edgar Morin sont deux incroyables jardiniers. Ils nous apprennent que le monde n'est pas une terre en friche, où ils conviendrait de tout laisser croître engendrant ainsi un chaos infernal. La croissance oui, mais de quoi... ? Que devons nous bouturer, tailler, quels stolons devons ôter de notre jardin? Remettre l'homme au coeur de ce jardin. Remettre science et conscience en accord. On ne parle plus de rapport de force, mais équilibre des forces, harmonie. Dans ce jardin, esthétisme et poésie ont leur place. Comme ont leur place toutes les essences dans un jardin : vivaces, aromatiques, arbres fruitiers, plantes médicinales, etc....et tout cela en accord avec chaque exposition, avec le respect de chaque nature de sol travaillé, en prenant soin de chaque source .
L'utopie est de croire que nous ne sommes pas jardiniers de notre propre Terre.
Et pour ceux qui douteraient encore rappelons qu'en des temps très proches de nous, des hommes tels que Stéphane Hessel ont un jour imaginer un monde différent, un monde plus solidaire, plus fraternel, plus juste, pour tenter d'éradiquer la haine du coeur des hommes, une haine naît des noces barbares de la misère et de l'ignorance. Ainsi naquit la sécurité sociale, les retraites, les comités d'entreprises, etc... Alors il faut imaginer , espérer. Deux grands humanistes nous délivrent le plus beau et fraternel message : le chemin de l'espérance.
Des chapitres fondamentaux.Il est rappelé dans cet ouvrage la parole de Confucius : "Sous un bon gouvernement, la pauvreté est une honte, sous un mauvais gouvernent, la richesse est une honte."
L'indignation nous a donné l'élan de nous mettre en marche, ce livre nous guide vers une Terre pleine d'espérance.


Astrid SHRIQUI GARAIN
Commenter  J’apprécie          140
En 2011 les deux sociologues et philosophes joignent leur plume pour écrire ce petit livre.

« Notre propos est de dénoncer le cours pervers d'une politique aveugle qui nous conduit aux désastres. Il est d'énoncer une voie politique de salut public. Il est d'annoncer une nouvelle espérance. »

Au travers de quelques courts chapitres les deux hommes font le constat d'une société qui part à sa perte et entendent réveiller les consciences, provoquer un sursaut chez les Français.

10 ans plus tard, après le mouvement des Indignés initié par Stéphane Hessel, après le covid qui a mis la planète à l'arrêt pendant plusieurs mois, alors que les bouleversements climatiques se font chaque jour sentir un peu plus, après le 11 septembre, après la montée des intégrismes, la France et le monde ont-ils modifié quoi que ce soit dans leur course vers un avenir de plus en plus incertain ?

A la veille d'une nouvelle élection présidentielle il n'est pas inintéressant de relire Stéphane Hessel et Edgar Morin. Alors que les politiques débattent en opposant croissance et décroissance les deux auteurs, dans un plaidoyer pour une mondialisation raisonnée, écologique et sociale plaident pour une voie qui ferait la part de ce qui peut continuer à croitre pour le bien de la planète et de l'humanité et ce qui doit décroître car nocif et destructeur. Une vision humaniste.

Faut-il parler d'utopie ou d'espoir ? A chacun de déterminer de quel côté il se place.
Commenter  J’apprécie          80
"Le chemin de l'espérance" est un petit essai plutôt court de Stéphane Hessel et Edgar Morin qui évoque les maux de la société, appelant à son changement avec une vision plus humaniste. Les idées sont bonnes et intéressantes, et peuvent permettre de réfléchir aux idées proposées.
Commenter  J’apprécie          121
Plus de 10 ans après la première publication de ce petit livre écrit conjointement par Edgar Morin et Stéphane Hessel, une réédition dans la collection les 1001 nuits, contenant une nouvelle préface d'Edgard Morin, est la bienvenue.
Ce livre n'est pas un programme, ni un "petit livre vert" mais juste un opuscule, que certains qualifieront d'utopie, donnant des pistes, des orientations, "une voie" politique et sociétale et laissant espérer qu'un autre chemin est possible.
Très abordable et toujours d'actualité, il devrait être une source d'inspiration pour tous.

Commenter  J’apprécie          80
Le résumé : "Notre propos est de dénoncer le cours pervers d'une politique aveugle qui nous conduit aux désastres. Il est d'énoncer une voie politique de salut public. Il est d'annoncer une nouvelle espérance."
Stéphane HesselEdgar Morin
Le chemin de l'espérance de S.HESSEL et E.MORIN

Enfin un chemin intelligent pour une humanité pérenne. Enfin un chemin qui nous fait espérer une possibilité de sortir de ce monde oligarchique dominé par l'économie, le profit et la destruction environnementalo-sociale. Enfin un livre qui explique, guide, propose, questionne dans le bon sens, celui de l'humanité.

Alors plutôt que d'en faire des tartines, lisez-le ! C'est urgent. Vous retrouverez alors l'espoir qu'un monde meilleur est possible. Et ça, ça vaut bien les quelques petits euros qu'il coûte modestement. On a tous à y gagner sur ce coût-là.

Enfin un chemin intelligent pour une humanité pérenne. Enfin un chemin qui nous fait espérer une possibilité de sortir de ce monde oligarchique dominé par l'économie, le profit et
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (16) Voir plus Ajouter une citation
il y a dans notre société carence d'empathie, de sympathie et de compassion, laquelle se traduit par l'indifférence, l'absence de courtoisie entre personnes habitant souvent un même quartier, un même immeuble, alors que dire bonjour à l'inconnu de rencontre signifie qu'on le reconnaît en tant qu'humain digne de sympathie...
Commenter  J’apprécie          220
Il existe incontestablement des processus de dégénérescence, de dessèchement de la démocratie. La dérive oligarchique est l'une d'elle, mais il en est d'autres. La perte de sève citoyenne est aussi à l'origine de ces dérives, comme l'absence de démocratie cognitive, c'est-à-dire l'incapacité des citoyens à acquérir des connaissances techniques et scientifiques qui leur permettraient de comprendre et de traiter de problèmes de plus en plus complexes.
Les besoins matériels, économiques et techniques sont très grands, et il faut assurément y répondre. Mais il en est d'autres - à commencer par celui d'être reconnu comme un humain à part entière - que ressentent profondément ceux que la rentabilité et la compétitivité traitent en objets considérés seulement en termes de calcul, ceux qui sont ignorés, oubliés, offensés, humiliés, méprisés, "poubellisés".
Commenter  J’apprécie          60
Notre système planétaire est condamné à la mort ou à la métamorphose. Cette métamorphose ne peut advenir qu'au terme de multiples processus réformateurs-transformateurs qui se conjoindraient comme les rivières confluent pour former un fleuve puissant. Alors notre époque de changements serait le prélude d'un vrai changement d'époque.
Commenter  J’apprécie          130
Nous ne voulons pas fonder un parti nouveau, ni nous rallier à un parti ancien, mais nous souhaitons que s'opère une régénérescence à partir des quatre sources qui alimentent la gauche: la source libertaire, qui se concentre sur la liberté des individus; la source socialiste, qui se concentre sur l'amélioration de la société; la source communiste, qui se concentre sur la fraternité communautaire. Ajoutons-y la source écologique, qui nous restitue notre lien et notre interdépendance avec la nature et plus profondément notre Terre-mère, et qui reconnaît en notre Soleil la source de toutes les énergies vivantes.
Nous souhaitons que les partis politiques actuels, dont les ressourcements sont taris et se sont de surcroît fossilisés, acceptent de se décomposer pour une recomposition qui puiserait conjointement aux quatre sources.
Nous ne proposons pas de pacte aux partis existants. Nous souhaitons contribuer à la formation d'un puissant mouvement citoyen, d'une insurrection des consciences qui puisse engendrer une politique à la hauteur de ces exigences.
Commenter  J’apprécie          20
… la crise d'une pensée politique aveugle qui, soumise à un crétinisme économiste qui dégrade tous les problèmes politiques en questions de marchés, est incapable de formuler aucun grand dessein.
Commenter  J’apprécie          70

Videos de Edgar Morin (103) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Edgar Morin
Edgar Morin est sociologue et philosophe, directeur de recherches émérite au CNRS, président de l'Association pour la pensée complexe. Penseur de la complexité, il est l'auteur d'une oeuvre transdisciplinaire traduite en vingt-sept langues et dans quarante-deux pays.
Plus d'informations sur *La méthode de la Méthode* d'Edgar Morin : https://www.actes-sud.fr/catalogue/philosophie/la-methode-de-la-methode
--- Retrouvez-nous aussi sur les réseaux sociaux ! • Facebook : https://www.facebook.com/actessud/ • Instagram : https://www.instagram.com/actessud/ • Twitter : https://twitter.com/ActesSud
Suivez nos actualités en vous abonnant à notre newsletter : https://share-eu1.hsforms.com/1_fVdYaQZT-2oDIeGtNS41wf4a19
+ Lire la suite
autres livres classés : essaiVoir plus
Les plus populaires : Non-fiction Voir plus


Lecteurs (208) Voir plus



Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (5 - essais )

Roland Barthes : "Fragments d'un discours **** "

amoureux
positiviste
philosophique

20 questions
880 lecteurs ont répondu
Thèmes : essai , essai de société , essai philosophique , essai documentCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..