AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9791021407046
OSKAR ÉDITEUR (27/02/2020)
3.67/5   6 notes
Résumé :
Indomptable, elle le fut dès son plus jeune âge, à l'école et en famille. Entrée au Conservatoire par hasard, elle est très vite adulée du public pour ses interprétations de pièces d'auteurs confirmés comme Victor Hugo, Alexandre Dumas ou George Sand... Osée, elle le fut aussi en acceptant des rôles masculins, en faisant des tournées triomphales sur les cinq continents et en jouant dans des endroits improbables comme des chapiteaux ou au théâtre aux armées sur le Fr... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
Pecosa
  25 novembre 2020
Une photo signée Nadar, une affiche de Mucha, un album de Lucky Luke - «Le vase où meurt cette verveine d'un coup d'éventail fut fêlé. le coup dut l'effleurer à peine. N'y touche pas, il est brisé.. », des anecdotes sur son alligator Ali Gaga mort pour avoir bu trop de champagne sont à peu près les seules choses que je connaissais de cette comédienne de renom.
Sarah Bernhardt. L'indomptable, publié dans la collection Elles ont osé, permet à un jeune public (de 11 à 111 ans dixit l'éditeur) de faire plus ample connaissance avec cette artiste légendaire, au tempérament affirmé dès son plus jeune âge.
Inspirée par le duc de Morny, un ami de la famille, qui s'exclame un jour « Savez-vous ce qu'il faut faire de cet enfant?…Il faut la mettre au Conservatoire ! » Sarah n'aura qu'une passion, les planches. Plus qu'une actrice, elle devient une icône, fait des tournées triomphales dans le monde entier, vit avec intensité, éblouit des hommes de lettres comme Oscar Wilde ou Edmond Rostand, joue âgée et malade pour les poilus sur le front.
Cette courte mais complète biographie met en lumière la singularité d'une femme libre, grande voyageuse, qui interpréta les rôles de Lorenzaccio et d'Hamlet: « Les rôles d'hommes sont en général plus intellectuels que les rôles de femmes; voilà le secret de mon amour. Et, après tout, à l'époque de Shakespeare, les rôles de femmes étaient tenus par des hommes, je rends la pareille! »
Je remercie Babelio et Oskar Editeur pour l'envoi de cet ouvrage reçu dans le cadre de l'Opération Masse Critique Jeunesse.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          436
Mamzellegazelle
  10 décembre 2020
*** Quand même ! ... ***
Merci aux Editions Oskar et à Babelio pour cette découverte.

Actrice du 19ème siècle, Sarah Bernhardt est considérée comme une des plus importantes actrices Françaises, et la toute première ayant fait carrière à l'internationale.
Cette femme exceptionnelle qui a bravé tous les interdits dans ce siècle d'homme, que Victor Hugo appelait "la voix d'or" et que Jean Cocteau disait d'elle "La Divine".
Oscar Wilde lui écrit de grandes pièces de théâtre, où, elle ne rechigne pas à interpréter des rôles d'homme en se travestissant ... une première en ce siècle, qui n'est pas forcément bien vu par le public.
Extravertie, n'ayant pas sa langue dans sa poche, Sarah, n'hésitera pas à s'investir dans les massacres de la guerre en 1870 en tant qu'infirmière.
Ayant compris la réclame, elle prêtera son nom à des produits de consommations, son style, sa silhouette, inspirent la mode et les arts nouveaux.
Tuberculeuse comme sa soeur Régina qui en meurt en 1874, elle développe une certaine morbidité en se reposant régulièrement dans un cercueil capitonné qui trône chez elle. Devant le scandale suscité, elle s'y fait photographier et fait parler d'elle.
Sarah Bernhardt est amputée de la jambe droite en 1915, à l'âge de 70 ans, en raison d'une tuberculose osseuse du genou et continuera de monter sur les planches avec une jambe en moins et tournera son premier film en 1923, où, avant de le finir, elle succombera d'une insuffisance rénale.

Bien sûr, découvrir une personnalité du fin 19ème est toujours intéressant, puisque on connait son nom mais pas le personnage.
Ce petit livre est destiné à la jeunesse à partir de 11 ans et est une "mise en bouche" afin d'accéder à une biographie plus détaillée.
Quand à la devise de l'actrice, qui en a fait son sceau est "... Quand même !"

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
legoergosum
  27 novembre 2020
Tout d'abord merci aux Editions Oskar, à la collection "Elles ont osé", qui correspond si bien à cette femme d'exception que fut Sarah Bernhardt, à l'auteur Evelyne Morin-Rotureau, et à Babelio pour ce petit ouvrage consacré à l'immense tragédienne.
L'enfance de Sarah Bernhardt ne la prédestinait pas vraiment à une brillante carrière sur les planches ... sa mère, une demi-mondaine, misa cependant sur elle, l'aînée de ses trois filles, afin de lui faire intégrer le prestigieux Conservatoire. Pari gagnant ! Après sa réussite au concours d'entrée, la jeune fille, seize ans à peine, fut propulsée dans le monde du théâtre qu'elle ne quitta plus, jusqu'à sa mort.
Tragédienne à la voix et à la diction ensorcelantes, dotée d'un mimétisme naturel du corps qui la fit interpréter aussi bien des rôles féminins que des rôles masculins (L'Aiglon, d' Edmond Rostand, par exemple), et cela jusqu'à ses dernières années, où , bien que diminuée physiquement, elle trouvait en elle des ressources extraordinaires pour paraître sur scène dans toute sa prestance, elle fut et restera sans doute la plus adulée des actrices, surnommée "La Divine", c'est dire à quel point son public l'idolâtrait !
Véritable globe-trotter, Sarah Bernhardt parcourut le monde pour y jouer ses pièces, obtenant ainsi une réputation planétaire, qui fit d'elle la première star internationale !
Parallèlement, elle s'exerça à la peinture et à la sculpture, où son talent, là aussi, s'exprimait pleinement. Je terminerai en citant cette formule qu'elle adopta pour en faire sa devise : "Quand même", reflétant sa volonté d'aller de l'avant, quoi qu'il arrive, et son mépris des convenances.
Cette biographie de 70 pages se lit avec plaisir, même si ce n'est qu'un raccourci de l'existence fantastique de Sarah Bernhardt. Je regrette cependant que, pour un si court volume, aucune illustration n'accompagne le texte.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
orbe
  24 juillet 2020
Qui était Sarah Bernhardt, cette formidable actrice connue aussi bien pour sa voix que pour ses frasques ?
De son enfance à sa mort, nous partons à la découverte de cette vie hors du commun.
Alors qu'elle souhaite devenir nonne pour essayer de trouver l'amour d'une mère fuyante, son entourage lui désigne le métier d'actrice.
Elle va faire sien ce destin tout en tentant en permanence de repousser les limites de la convenance et de l'acceptable.
Pourtant son physique atypique aurait pu être un frein à sa carrière mais elle va peu à peu trouver des pièces et des auteurs à sa démesure.
Menant sa vie à cent-à-l"heure, elle n'accepte aucune entrave. Elle achète ainsi un caméléon qu'elle promènera sur son épaule avec une laisse en or ou soignera les soldats de la guerre en passant un certificat d'infirmière.

Il semble que rien ne l'arrête, et elle semble se plaire beaucoup à voyager pour ses tournées dans un grand nombre de pays. Elle ira ainsi plusieurs fois en Amérique.
Nous retiendrons aussi son succès et ses mérites en tant que comédienne et son goût prononcé pour la liberté.
À découvrir !
Lien : http://www.nouveautes-jeunes..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Adelivres
  10 décembre 2021
Considérée comme la plus grande actrice de théâtre du début du XXe siècle, Sarah Bernhardt reste également célèbre pour ce qu'elle était : une femme engagée, passionnée, qui a mené sa vie comme un combat pour la liberté et pour la passion qui l'animait : le théâtre.
Ce court documentaire de poche retrace l'enfance, le parcours et la vie de l'artiste, met en lumière ses contradictions, mais surtout sa force et son insatiable envie d'être libre et de vivre de sa passion. Il en est ainsi de cette collection « Ils ont osé ! », qui met en avant les parcours de fortes personnalités prêtes à tout pour aller au bout de leurs convictions.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
PecosaPecosa   25 novembre 2020
C'est Victor Hugo encore qui va parachever sa légende: il lui offre le rôle de Doña Sol dans Hernani.
Après une première triomphale, elle reçoit une lettre de l'auteur, qui lui écrit:
"Madame,
Vous avez été grande et charmante; vous m'avez ému, moi le vieux combattant, et à certain moment, pendant que le public attendri et enchanté par vous applaudissait, j'ai pleuré. Cette larme que vous avez fait couler est à vous et je me mets à vos pieds."
Un bracelet en or auquel pend une goutte de diamant est joint au message.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200

autres livres classés : ActricesVoir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
1337 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre