AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782020120883
315 pages
Éditeur : Seuil (28/05/1990)

Note moyenne : 3.25/5 (sur 10 notes)
Résumé :

" Les sciences humaines n'ont pas conscience des caractères physiques et biologiques des phénomènes humains. Les sciences naturelles n'ont pas conscience de leur inscription dans une culture, une société, une histoire. Les sciences n'ont pas conscience de leur rôle dans la société. Les sciences n'ont pas conscience des principes occultes qui commandent leurs élucidations. Les sciences n'ont pas conscience qu'il... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
vincentf
  01 novembre 2013
En essayant d'introduire le sujet dans la science, Edgar Morin la complexifie. Il montre que le monde que la science essaie de décrire résiste toujours à la simplification, aux principes éternels, aux dogmes. Il montre aussi que les disciplines (physiques, biologiques, sociologiques, et même politiques) ne peuvent expliquer ce qui nous entoure et ce que nous sommes (car les deux sont liés de manière indéfectible) qu'en dialoguant entre elles, qu'en quittant son pré carré. Il s'attaque également au principe d'ordre qui avait présidé à toute pensée rationnelle jusqu'alors en montrant que l'ordre et le désordre interagissent, qu'ils ont besoin l'un de l'autre tout en se nuisant, que leur rapport, et c'est là l'essentiel pour Morin, est complexe. Il réintroduit finalement dans la pensée scientifique tout ce que l'on en avait ôté pour la créer. Pourquoi? Parce que la science elle-même découvre qu'elle a besoin de ce qu'elle avait exclue, parce qu'elle l'a redécouvert. Il ne s'agit pas bien sûr de revenir à une pensée subjective purement émotive ou magique, mais à une pensée de l'objet dans laquelle le sujet ne s'oublie pas lui-même. Bref, pour piger un tantinet soit peu notre univers, nous avons encore du pain sur la planche.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
DanieljeanDanieljean   26 mars 2020
Nous savons aussi, quand nous considérons l’histoire des sciences, que les grands fondateurs de la science moderne étaient animés par des idées mystiques …/ … On peut se demander : est-ce que Newton a été fécond bien qu’alchimiste, mystique et déiste ou bien parce que alchimiste, mystique et déiste ? Vous avez vu que les polémiques entre Bohr et Einstein cachent des oppositions de postulats, des idées invérifiables sur la nature même du réel. Il y a donc des croyances non expérimentales et non testables derrière les théories, c’est à dire dans l’esprit des savants et des chercheurs.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Edgar Morin (86) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Edgar Morin
Edgar Morin - Cynthia Fleury : Réflexions croisées sur le monde de demain Peut-on croire à un « monde meilleur » une fois passée la pandémie du Covid-19 ? Cette question, Guillaume Erner l'a posé au sociologue Edgar Morin et la philosophe et psychanalyste Cynthia Fleury. Et c'est avec une prudence teintée d'espoirs que les deux invités de Livres & Vous se sont avancés sur le chemin hasardeux de l'avenir. Un avenir où le meilleur... pourrait ne pas être la norme.
Dans la catégorie : Philosophie et théorieVoir plus
>Sciences de la nature et mathématiques>Sciences : généralités>Philosophie et théorie (61)
autres livres classés : philosophieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Philo pour tous

Jostein Gaarder fut au hit-parade des écrits philosophiques rendus accessibles au plus grand nombre avec un livre paru en 1995. Lequel?

Les Mystères de la patience
Le Monde de Sophie
Maya
Vita brevis

10 questions
320 lecteurs ont répondu
Thèmes : spiritualité , philosophieCréer un quiz sur ce livre