AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Alice Kukor (Traducteur)
EAN : 9782369748397
Éditeur : Akata (11/06/2020)
4/5   32 notes
Résumé :
C'est parfois avec les mêmes recettes qu'on fait les meilleures histoires ! Megumi Morino, avec son tout premier manga, ne s'y est pas trompée, et livrait déjà (malgré sa carrière débutante), une oeuvre touchante et lumineuse, faisant preuve d'une grande maîtrise graphique et narrative. Un must pour les amateurs de l'autrice et de romances.

Lorsqu'elle était petit, Momo a été sauvée d'une mort certaine par Yuki, son voisin... Alors qu'elle tombait du ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (15) Voir plus Ajouter une critique
4

sur 32 notes
5
6 avis
4
5 avis
3
3 avis
2
0 avis
1
0 avis

sld09
  22 mars 2021
J'ai beaucoup aimé les dessins de Megumi Morino, lumineux et tout en finesse, mais l'histoire ne m'a pas vraiment convaincue. C'est un peu trop gentil, trop sucré presque et puis ça me met quand même un peu mal à l'aise cette "histoire" entre une ado de seize ans et un jeune homme de presque 30 ans. D'accord, il ne se passe rien, même si elle est éperdument amoureuse et qu'il fait tout pour garder ses distances, mais quand même...
Par contre, l'épilogue qui se déroule quelques années plus tard m'a bien plu, bien que Momo, l'héroïne, paraisse toujours aussi candide...
En parallèle de l'amitié ambiguë entre les deux héros, une grande partie du récit est consacrée à leurs relations difficiles avec leurs familles respectives. Elle craint sa mère qui est sévère et froide bien qu'elle essaie de faire au mieux pour ses deux enfants. Lui peine à surmonter l'abandon de son père, avec qui il ne s'entendait pas et qui a fini par le laisser seul à peine sorti de l'adolescence.
Donc, même si ce n'est pas une lecture désagréable, je n'ai pas été conquise par l'histoire de Momo et Yuki...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
Tachan
  08 juillet 2020
Megumi Morino est une de ces autrices que les éditions Akata ont découvert et surtout décidé de suivre. Ils nous l'avaient présentée avec le très bon Good Morning Little Briar Rose qui m'avait surprise et fait fondre. Conforté par son succès, ils ont décidé de continuer l'aventure en proposant sa toute première oeuvre a été publiée en format relié, le oneshot : My dear neighbor, que l'autrice avait justement remanié il y a peu au Japon.
On le sait, le format court n'est pas toujours simple à gérer, on pouvait donc craindre de tomber ici sur une oeuvre de jeunesse inaboutie et peut-être un peu frustrante, mais ce ne fut pas du tout le cas. Je ne sais pas si c'est grâce au remaniement de l'oeuvre ou si c'était déjà le cas avant - je penche pour la 2e proposition - mais j'ai trouvé celui-ci très réussi, bien pensé et bien construit, ce qui fut une excellente surprise.
Sur des bases de shojo forts classiques et un brin casse-gueule, l'autrice met en scène des retrouvailles très touchantes entre une adolescente et son voisin de quand elle était petite devenu adulte. Et alors qu'on aurait pu voir se dessiner une banale romance entre deux personnages ayant un écart d'âge important, on se retrouve avec quelque chose de bien plus subtile et profond.
Quand elle était petite, Momo, qui habitait dans l'appartement voisin, a été sauvée par Yuki, le garçon d'à côté, un lycéen à problèmes. Des années plus tard, alors qu'elle entre au lycée, elle décide de réemménager dans cet appartement pour l'avoir à nouveau comme voisin puisqu'il n'en a pas bouger. Depuis, il est devenu plus stable et adulte. On se demande donc comment vont se passer ces retrouvailles et ce que cela va déclencher chez eux.
Je le confesse quand j'ai commencé cette lecture, j'appréhendais l'idée de départ. J'avais vraiment peur de tomber sur une romance telle que je n'aime pas entre deux personnages au fort écart d'âge, mais j'ai eu envie de faire confiance à l'autrice et très vite, j'ai compris que j'avais eu raison. En effet, le coeur de l'histoire ce ne sont pas les possibles sentiments amoureux des personnages mais la relation de confiance qu'ils ont su bâtir.
Les deux héros sont deux enfants qui ont été chacun maltraités à leur façon par leurs parents et l'autrice le traite avec beaucoup de finesse et de subtilité, expliquant bien la difficulté de juger tout cela et le tout sans dédouaner personne, ce qui n'est pas simple. Momo vient d'une famille qui exerce une forte pression scolaire sur elle depuis toute petite. Elle se sent obligée d'avoir des bonnes notes quitte à se rendre malade et a du mal à s'affirmer tant elle veut faire plaisir. Elle en développe une peur panique de sa mère. Yuki, lui, a d'abord été abandonné par sa mère, puis par son père avec qui il avait une relation très compliquée qui pouvait même être violente parfois.
Mais ces deux enfants cabossés par la vie ont su trouver une oreille et une épaule compatissantes dans leur voisin(e) de balcon. La mangaka met en scène celle-ci de manière extrêmement touchante, dépassant le cadre de la moindre étiquette qu'on voudrait y coller dessus et c'est vraiment ce qui m'a plu. J'ai beaucoup aimé le fait que Momo, malgré son jeune âge, puisse être un soutien pour Yuki et qu'il le reconnaisse. J'ai eu plus de mal dans le sens inverse à cause de l'idolâtrie de la jeune fille qui allait parfois trop loin. Mais le talent de l'autrice est de nous expliquer au fil de l'histoire l'origine de tout ça et on comprend alors beaucoup mieux les sentiments de chacun et ce n'est alors plus aussi dérangeant, du moins pour moi. J'ai vraiment eu un gros coup de coeur pour leur relation.
Le seul bémol que j'y mettrais, c'est clairement le choix final, qui s'il peut paraitre logique à certains, voire être souhaité par des lecteurs, m'a un peu gênée, tant il va, pour moi, à l'encontre de tout ce qui avait été mis en place avant. J'aurais aimé qu'on reste sur cette liberté de ton qu'on avait eu tout au long de l'histoire et cette absence de moule dans lequel se fondre.
Cependant, j'ai vraiment été séduite par le thèmes abordés ici, que ce soit la façon de gérer des retrouvailles, le vécu d'une relation entre deux personnes avec une grande différence d'âge, les différentes formes de maltraitance ou carence éducative que peuvent vivre les enfants dans leur famille, leurs rapports à leurs parents, la pression scolaire, etc. C'est très riche et ça sonne juste. On sent déjà poindre chez l'autrice ce qui fera la force de son futur univers : la bienveillance, le brisage des codes et des normes, l'importance de la communication.
De plus, alors que ce n'est qu'une première oeuvre reliée, j'ai trouvé l'aspect graphique parfait. Je n'ai rien trouvé à redire dans le trait de l'autrice, la variété des expressions des personnages, ni les quelques décors présents. Les cases font tout sauf vides et alors que parfois, chez certains, ça peut être un peu raide/rigide au début, ce n'est pas du tout le cas ici. On ne m'aurait pas dit que c'était une oeuvre de jeunesse, je ne l'aurais jamais deviné. Alors est-ce qu'elle a retravaillé ses planches pour la réédition ? Je ne sais pas mais moi j'aime vraiment beaucoup ces très grands yeux hyper expressifs chez les plus jeunes et les regards d'assassins chez certains plus âgés. La composition est classique mais parfaitement réussie, pleine d'allant et alliant aussi bien humour que sérieux. Une belle surprise encore !
My Dear Neighbor est donc un très bel exemple de oneshot à sortir. Sur fond d'intrigue qu'on pourrait croire classique, on découvre une oeuvre bien plus profonde avec des sujets forts traités de manière subtile sans pour autant rien enlever à la force du message qu'il y a derrière. Tout est réussi ici, du traitement des personnages, aux dessins, en passant par le sujet. Seul le choix final me dérange un peu parce que ça a plus l'air de répondre à une attente des lecteurs qu'à un véritable désir de l'autrice.
Lien : https://lesblablasdetachan.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
starmornielna
  02 avril 2021
Je découvre par hasard, en gagnant à un concours, ce joli one-shot de Megumi Morino. Il s'agit d'un shojo publié il y a presque un an, qui met en scène deux personnages plutôt solitaires, à l'écart d'âge important et en difficulté avec leur famille.
Quand elle était enfant, Momo a été sauvée par son voisin alors qu'elle tombait de son balcon. Yuki, à l'époque un adolescent à problèmes en rupture avec sa famille, vit toujours au même endroit contrairement à Momo qui a dû déménager. Mais elle réussit à convaincre sa mère de revenir habiter seule dans cet appartement quelques années plus tard, alors que Yuki est maintenant un adulte plus stable. Naïvement amoureuse de Yuki, Momo fera tout pour aider l'homme à avoir une vie plus saine, et à tisser un lien avec elle. Elle veut l'aider autant que lui l'a aidée quand il lui a sauvé la vie.
La plupart du temps, j'ai du mal à lire les shojo car je trouve qu'il ne s'y passe pas grand-chose et que l'histoire s'éternise souvent bien trop. Et au bout d'un certain nombre de tomes, je n'arrive plus à en trouver de l'intérêt. Mais ici, sans doute grâce au format du one-shot, j'ai été agréablement surprise par ce manga dont je ne savais rien.
J'ai trouvé les personnages intéressants, et j'ai beaucoup aimé découvrir leur histoire. On ne les voit au début qu'à travers le balcon et j'ai trouvé que le fait de découvrir en réalité la vie qu'ils mènent, alors que l'autre ne se doute de rien, était bien fait. Je pense notamment à Yuki, que l'on voit du point de vue de Momo sur le balcon, avant de voir l'état de son appartement… le récit, plus subtil que ce à quoi on pourrait s'y attendre, parle surtout de relation à la famille. Les deux personnages ont des rapports conflictuels avec leur famille, au point qu'ils en souffrent. Si Momo a peur de sa mère trop exigeante et en arrive à s'en rendre malade, Yuki a été abandonné par sa mère et maltraité par son père. Finalement, les deux personnages vont s'aider à s'épanouir et à faire face à leur parent, et donc à grandir. La romance semble donc être une excuse pour finalement parler de famille et de confiance. J'avais peur que la romance ait une trop grande place dans le manga, alors que les personnages ont une grande différence d'âge, mais en fait non. Yuki ne tombe pas dans ce piège et c'est d'autant plus appréciable.
Par contre, j'ai moins aimé la fin que j'ai trouvée trop rapide pour le coup, et presque facile. Alors, le format du manga amène forcément à rusher la conclusion, mais à mon sens il manque un chapitre pour que ce soit vraiment crédible. J'ai aussi peu aimé que Momo soit finalement réduite au rôle de la bonne épouse, qui s'occupe de l'appartement et fait la cuisine, et qui arrive à charmer Yuki de cette façon. J'aurais aimé qu'elle soit plus que ça, moins cliché, qu'elle ait plus de relief et qu'elle soit en quelque sorte plus moderne…
J'ai donc passé un agréable moment de lecture avec ce one-shot qui a réussi à me surprendre malgré les défauts évoqués plus haut. Je le recommande ! Je suis curieuse de savoir ce que la mangaka a publié d'autre !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
lkeola
  22 juin 2020
J'ai passé un bon moment en lisant ce manga, j'avais pas mal d'appréhension car c'est un one-shot et j'ai toujours peur de ne pas réussir à rentrer dans l'histoire ou à m'attacher aux personnages. J'ai d'ailleurs cru en début de lecture que ça serait un flop pour moi car le personnage de Momo me paraissait trop collant et immature mais au fil des pages je me suis laissé attendrir par la relation qui unit les deux protagonistes, ils ont d'ailleurs presque réussi à me faire glisser une petite larme à certains passages.
Certes, la différence d'âge (12 ans d'écart entre Momo 16 ans et Yuki 28) peut aux premiers abords paraître étrange et malaisante mais ce one-shot n'est pas centré sur une relation amoureuse entres les personnages mais plus sur l'aspect familial (bien que l'on connait clairement des le depart les sentiments qu'éprouvent Momo envers Yuki). L'histoire de base nous permets de suivre l'histoire de Yuki et Momo sur une année entière, soit 5 chapitres suivant les saisons. (Printemps, été, automne et Deux chapitres pour l'hiver) La mangaka a quand même ajouté un chapitre 'final' en fin de tome nous permettant d'avoir un aperçu de ce qu'était devenu Momo et Yuki quelques années après la fin de l'histoire principale et ce n'était pas pour me déplaire.
J'ai beaucoup apprécié la bienveillance qui découle de ce manga et les valeurs qui en ressortent. En seulement 224 pages Megumi Morino a réussi à nous montrer la force des liens qui unissent les deux personnages ainsi qu'à traiter un panel important de sujets comme les retrouvailles, l'abandon, l'indépendance et l'amitié entres autres.
Pour terminer, je dirais que c'est un manga qui se lit facilement et je le conseille à tout ceux qui recherche une lecture mignonne et sans prise de tête.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
maryne_lectrice
  21 janvier 2021
☆ Bonjour, ça va , vous lisez quoi en ce moment ?😊
🌷
☆ J'ai lu ce manga : my dear neighbor de Megumi Morino.
J'ai beaucoup apprécier ce one shot vraiment touchant, mignon, une histoire très agreble à lire. On ne peux que s'attacher à cette heroine, Momo. Sauver in extremis par son voisin Yuki, il y a 10 ans, maintenant elle est lycéenne, elle reviens vivre dans son ancien logement, son voisin est toujours là et quand elle le revoit.. elle comprend, elle ne l'a jamais oublier, et ses sentiments sont bien plus que de la reconnaissance.
J'ai tout apprécié dans ce manga, la "leçon" qui est donnée, les sentiments, la fin, le début, le bonus. On lit la un beau manga, remplie de bonne choses, et qui reflète une réalité des relations qui parfois sont bien plus complexes que ce qui n'y paraît. C'est très agréable à lire.
Les dessins sont très bien, c'est pas un coup de cœur mais j'ai bien apprécier. Il m'ont bien porter la ou il fallait.
Un bon one shot unique, et à découvrir. Je vous le conseil.😊
🌷
☆ Vous l'avait lu ? Il vous tente ? 😄
🌷
☆ Bonne journée et bonne lecture ♡
🌷
☆ #bookstagrammeuse #bookstagramfrance #manga #mangaaddict #lecturemanga #passionlivre #instalivre #lecturedujour #lirelirelire #balancetachronique
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
Erik_Erik_   19 septembre 2020
Un mauvais voisin est une calamité, un bon voisin un vrai trésor.
Commenter  J’apprécie          20
JessdragoonJessdragoon   18 novembre 2020
Ce n’est pas parce que tu es adulte que ça se passera mieux et que tu ne seras pas blessé !
Commenter  J’apprécie          10
sld09sld09   22 mars 2021
Ce n’est pas de l ‘amour, mais je la chéris vraiment…
Commenter  J’apprécie          20
pommerougepommerouge   17 juin 2020
C'est pour fuir que je me raccroche à ce point aux souvenirs du passé ?
Commenter  J’apprécie          10
key84key84   04 avril 2021
Je deviendrais une femme forte, capable de te soutenir quoi qu'il arrive ! Et à ce moment là, peut-être que tu tomberas amoureux de moi
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
Videos de Megumi Morino (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Megumi Morino
Avec plus de 2 millions d'exemplaires vendus au Japon, "A tes côtés" est l'un des incontournables du paysage éditorial ! L'intégralité des mangas de Megumi Morino est disponible en français aux Editions Akata.
Résumé : Quand un après-midi d'hiver enneigé, Hotaru tend son parapluie à Hanoï, un de ses camarades de lycée qui vient de se faire larguer, elle n'imaginait pas encore que c'était le début d'une nouvelle histoire. En effet, ce garçon de la classe d'à côté débarque le lendemain, pour lui faire une déclaration d'amour… alors qu'il ne la connaît pas vraiment. Déstabilisée, elle finit pourtant par accepter d'essayer de sortir avec lui jusqu'à Noël. Et si derrière des apparences trompeuses, la rencontre de ces deux-là était en réalité le fruit du destin ?
Plus d'infos : https://www.akata.fr/actus/annonce-tes-cotes Extrait gratuit : http://www.akazoom.fr/a-tes-cotes-t1
Suivez-nous sur les réseaux sociaux : Twitter : https://twitter.com/AKATAmanga Instagram : https://www.instagram.com/akatamanga/ Facebook : https://www.facebook.com/akata.fr/ Notre site web : http://www.akata.fr/
#TrailerManga #MegumiMorino #ATesCotes #Hananoikun
+ Lire la suite
autres livres classés : voisinsVoir plus
Notre sélection Manga Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Le manga en quelques mots (facile)

Quel est le pays d'origine du manga ?

La Chine
Le Laos
Le Vietnam
Le Japon

5 questions
1013 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , mangakaCréer un quiz sur ce livre

.. ..