AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2368522697
Éditeur : Kurokawa (10/03/2016)

Note moyenne : 4.38/5 (sur 17 notes)
Résumé :
Le comte de Gesvres est victime d’un vol. En s’enfuyant, le chef des voleurs est touché par une balle de fusil. Beautrelet, lycéen détective amateur, résout petit à petit les énigmes qui entourent cette affaire et parvient à retrouver la route empruntée par les voleurs. Quelle vérité se cache donc derrière ces événements ? Un tir de fusil qui donne le signal du début d’une enquête magistrale !
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Alfaric
  05 juillet 2018
Ce tome 3 débute l'adaptation du récit sans doute le plus célèbre de la saga d'Arsène Lupin : "L'Aiguille creuse" !
Le parquet de Dieppe envoie le juge d'instruction Filleul, le Greffier Brédoux et le substitut du procureur au château du Comte de Gesvres près d'Ambrumésy, une fine équipe bientôt renforcée par ce bon vieil Inspecteur Ganimard toujours en quête de sa Némésis (il deviendra l'Inspecteur Zenigata dans la saga "Lupin III" ^^). Étrange affaire de cambriolage sans objet volé, ou personne ne sait comment les voleurs sont entrés, comment a été assassiné le majordome Daval, et où est passé l'intrus sur lequel a tiré mademoiselle Raymonde de Saint-Véran !
Une fois de plus Arsène Lupin est un toréador se jouant du taureau que sont les autorités policières et judiciaires, mais celui-ci bizarrement absent se fait voler la vedette par Isidore Beautrelet élève de rhétorique surdoué et jeune détective adolescent du lycée parisien Janson-de-Sailly (car le lycée était hier le lieu de rassemblement de l'élite de la nation, alors qu'aujourd'hui il n'arrive même plus à être la gare de triage de l'université après des années et des années de nivellement par le bas pour « avoir des résultats chiffrés » et « ne pas faire de vagues auprès des clients »).
Isidore Beautrelet se fait intimider, le juge Filleul se fait menacer, Herlock Sholmès se fait enlever, Raymonde de Saint-Véran est présumée tuée : quel terrible secret cache ce petit coin de Normandie ? To Be Continued !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          342
Cyrlight
  12 juin 2019
L'aiguille creuse est le troisième tome issu du manga Arsène Lupin : L'Aventurier, et contrairement aux deux précédents, l'intrigue ne se clôture pas à la dernière page : elle se décline en trois parties. Dans la première, il est question d'un vol, d'un meurtre, et surtout de la blessure par balle du célèbre gentleman cambrioleur, qui, blessé, disparaît mystérieusement dans l'enceinte de la propriété qu'il est venu voler.
Mon avis n'a toujours pas changé sur ce manga : j'adhère moyennement. Je n'accroche pas spécialement aux personnages, aux intrigues encore moins... Il faut toutefois reconnaître que le suspens final m'incite malgré tout à conclure la série, afin d'avoir le fin mot de l'histoire.
L'histoire... Je dois reconnaître que j'ai du mal à comprendre où veut nous emmener le mangaka, pas spécialement dans ce tome, mais de manière générale. Je m'explique. Au début, dans le diadème de la princesse de Lamballe, Lupin est présenté comme un aventurier (mention d'ailleurs présente dans le titre), il est vaguement question de son passé et de son enfance, avec sa nourrice, puis...
Plus rien. Ces pans-là sont totalement laissés de côtés dans La lampe juive, où Lupin n'est que peu présent. Au final, on connaît bien mal le personnage, hormis le fait qu'il agisse généralement pour le mieux en dépit de ses méthodes désapprouvées par la loi.
Et voilà que tout au long de cette première partie de L'Aiguille creuse, il se retrouve entre la vie et la mort. Des gens sont visiblement prêts à tuer pour lui, à le venger s'il devait mourir, mais tout ce qui gravite autour de lui est très flou, du fait du peu d'informations que l'on possède à son sujet. À l'exception du premier tome, on a bien plus suivi l'inspecteur Ganimard, Herlock Sholmès, et à présent le petit nouveau, Isidore Beautrelet, alors que Lupin demeure une énigme.
Tout au long de ma lecture, j'ai eu le sentiment qu'il manquait quelque chose, qu'on ne connaissait pas assez Lupin pour être vraiment frappé par la mort qui rôde autour de lui. Et paradoxalement, je me dis qu'il y aura forcément une explication, que cela ne peut pas finir ainsi, déjà parce qu'il s'agit d'Arsène Lupin, et surtout que cela n'aurait aucun sens.
Bref, je suis très dubitative. Peut-être interpréterais-je ce manga différemment si j'avais lu l'oeuvre originale de Maurice Blanc, mais ce n'est pas le cas. Il faut voir le point positif, cependant : cela me donne envie de m'y intéresser. Quant à la suite d'Arsène Lupin : L'aventurier, eh bien... Si l'occasion se présente, je pense que je la lirai. Sinon, je l'ignore.
Lien : https://leslecturesdecyrligh..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Lesvoyagesdely
  24 février 2017
Je me suis délectée de ce tome, qui a une certaine épaisseur, prenant, intéressant, et en plus ce n'est pas fini !!!
Ce tome nous permet de découvrir un nouveau personnage : un détective lycéen, doué.
L'affaire est très prenante, intéressante, avec des retournements. On la suit avec grand plaisir.
Le graphisme notamment des lieux, décors est très agréable. On a envie de s'attarder dessus.
La couverture est toute jolie, avec cette teinte dans le vert, Arsène qui tient le message codé, le détective lycéen derrière lui, et cet oeil dans le fond.
On commence par quelques mot de l'auteur des plus intéressant, également à la fin, il en ressort que l'aiguille creuse est une histoire qui a eu énormément de succès et on n'en doute point après la lecture de ce tome.
« Un cambriolage de nuit, deux jolies demoiselles, des ruines, un message codé, un trésor ayant une profonde implication historique, et évidemment une tragédie. »
Au début, on a le droit à 2 belles pages couleurs avec une jolie demoiselle dans un beau château, et une double page couleur avec un lieu, le tout teinté.
D'ailleurs une des demoiselles n'a pas froid aux yeux et n'hésite pas à tirer sur un des voleurs. Tout comme notre jeune détective lycéen : Isidore Beautrelet, avec une bonne et redoutable logique, pensant à ses études aussi, profitant de ses vacances pour apprendre sur le terrain, ils osent se confronter et parler aux adultes, mais aussi ne se laisse pas démonter pour tenter de résoudre, même face à des menaces.
Car, nos 2 jeunes en étant aussi téméraires se mettent aussi quelque peu en danger.
Un homme sur lequel on tire et qui disparaît.
Des choses volées, les jeunes filles ont vu les cambrioleurs transportaient quelque chose, et pourtant rien n'a disparu, semble-t-il, une seule réponse à cela qu'Isidore donnera.
Un cadavre retrouvé.
Comme vous le voyez, il y a beaucoup d'ingrédients pour en faire une affaire palpitante, Petite à petit on a déjà découvert pas mal de choses, relier, mais il reste des mystères.
Arsène Lupin paraît être le grand absent de ce tome, à part son bonjour et révérence devant les demoiselles.
Les dernières pages sont teintées d'une certaine ironie, mais nous donne très vite envie de découvrir la suite et d'avoir enfin le fin mot de toute cette affaire qui nous a déjà bien ébranlé.
Avec ce détective lycéen doué, je n'ai pu m'empêcher de penser à conan, kindaichi, et effectivement c'est aussi abordé dans les pages à la fin, la question du détective lycéen qui se confronte au monde adulte.
Lien : https://lesvoyagesdely.wordp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
PsychikFab
  19 avril 2016
Le mythique héros de Maurice Leblanc adapté en manga, j'avoue que j'avais un peu peur du mélange des genres. Eh bien j'avais tort d'avoir un à-priori tant le résultat est réussi. le premier tome adaptait la pièce de théatre "Arsène Lupin" ( choix surprenant mais au final très judicieux) , le second reprenait une des nouvelles du recueil " Arsène Lupin contre Herlock Sholmes", mais évidemment l'on attendait impatiemment la plus célèbre des aventures du gentleman cambrioleur, l'incontournable "Aiguille creuse". Et l'on n'est pas déçu! Tout d'abord les dessins sont splendides avec un graphisme très fin ( les décors sont particulièrement soignés), l'ambiance du roman est impeccablement rendue. Mais surtout l'histoire est respectée dans ses moindres détails ou presque et on pourrait presque dire que l'intrigue tarabiscotée (mais géniale!)imaginée par Leblanc devient plus claire. Takashi Morita est un passionné de Leblanc et sa vision du gentleman cambrioleur est respectueuse mais non dépourvue d'une certaine distance amusée et les dialogues sont parsemés de traits d'humour discrets , parfois surprenants mais bienvenus. En bref un régal et une introduction idéale à l'univers d'Arsène Lupin. (Seconde partie à paraître en juin)
Lien : http://www.takalirsa.fr/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Cestpasfaux
  11 septembre 2016
Contrairement aux premiers tomes qui constituaient des aventures indépendantes, ce tome est le premier d'une aventure qui va courir sur plusieurs ouvrages. L'intrigue en est plus complexe permettant de mettre Arsène Lupin face à un enquêteur à son niveau Isidore Bautrelet. Enfin un personnage capable de donner du fil à retordre à notre voleur de génie, pour notre plus grand plaisir de spectateur de cette drôle de compétition ! Un manga intéressant qui se dévore autant que les tomes précédents.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
AlfaricAlfaric   19 juillet 2018
- Un meurtre en pleine nuit ! Un cambriolage où aucun objet ne manque ! Un criminel à portée de main mais toujours introuvable !! Je ne connais pas d’émotion plus grande que de voir tous les faits qui sortent de l’ombre… Qui se regroupent les uns contre les autres, et qui forment pu à peu la vérité probable !
Commenter  J’apprécie          320
AlfaricAlfaric   20 juin 2018
- Doucement cher journaliste ! Vous ne demandez un peu trop !
- Trop ?
- Il n'y a pas que Lupin en ce bas monde.
- Qu'y a-t-il de plus important que l'arrestation de Lupin ?
- C'est bien simple ! Le baccalauréat !
- Le baccalauréat ?
- N'oubliez pas que je suis lycéen, en Terminale !
Commenter  J’apprécie          130
AlfaricAlfaric   21 août 2018
- C’est bien beau de réfléchir mais il faut voir d’abord ! Il faut étudier les faits, chercher les indices… C’est après que, par la réflexion, on coordonne tout cela et que l’on découvre la vérité.
Commenter  J’apprécie          94
AlfaricAlfaric   21 août 2018
- Arsène Lupin est mort.
- Soit… Mais sa bande est toujours là. Et les élèves d’un tel maître sont des maîtres eux-mêmes.
Commenter  J’apprécie          10
AlfaricAlfaric   06 juillet 2018
Il y a un temps pour tout.
Commenter  J’apprécie          20
Lire un extrait
autres livres classés : cambriolageVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1727 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre