AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2841161986
Éditeur : Cheyne éditeur (25/03/2014)

Note moyenne : 2.33/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Alicante / se réveille / sa main / dans celle / d'Adèle / sursaute / autour de lui / ouf personne / n'a rien vu.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
sandraboop
  16 juin 2014
Qu'il est beau ce recueil !
C'est la première chose qui me vient à l'esprit au sujet d'Adèle & Alicante.
L'objet, le recueil, en lui-même est magnifique.
Quand je l'ai reçu, j'en profite pour remercier Babelio et Cheyne éditeur dans le cadre de l'opération "masse critique", j'ai mis du temps à l'ouvrir.
Je voulais profiter pleinement de l'objet.
La couverture (rouge, noir, blanc) qui me fait penser à une coccinelle (porte bonheur), la qualité du papier, l'odeur de livre neuf et le billet manuscrit d'Elsa Pallot qui accompagne l'ouvrage.
Tout ça c'est du bonheur.
Ce recueil appartient à la collection "poésie pour grandir". Je dois être déjà trop grande car je n'ai pas retrouvé cette dimension dans le texte de Gwénola Morizur.
Au contraire, certains passages qui ont fait écho (j'en ai cité beaucoup sur ce site mais pas tous) me semble parler de la vie d'adulte.

La poésie moderne me touche moins que celle des grands poètes tels que Baudelaire, mais je la trouve intéressante. Je me suis trouvée face à une "sorte" de haïku français, du moins c'est le sentiment qui m'imprègne à l'issue de ma lecture.
Si les personnages sont constants, il n'en ressort pas un récit chronologique (Adèle meurt mais est en vie dans les pages suivantes).
Le texte est joliment illustré par les peintures d'Elice Meng que j'ai appréciées bien qu'il n'y ait aucune résonance avec le texte.
Vous l'aurez compris cet ouvrage est beau, le contenu surprenant mais pas désagréable juste désarmant pour le texte et insolite pour les images.
Une lecture rapide car le recueil est court mais appliquée pour chercher du sens à ces courtes lignes.
Encore merci à babelio et Cheyne éditions. Je ne suis pas sensible à la poésie moderne mais j'ai apprécié en découvrir un volet.
3 étoiles pour moi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
KrisPy
  13 juin 2014
Dans le cadre de "Masse Critique", j'avais coché ce livre, intriguée par la phrase d'accroche et surtout, attirée par la couleur, ce rouge profond.
Je me retrouve donc avec un joli petit livret, en beau papier vélin blanc, et belles illustrations peintures de Elice Meng. Bel objet donc. le contenant vaut-il le contenu ?
Ah... Adèle & Alicante...
Poème décousu qui sonne comme un cadavre exquis.
La répétition des noms fait comme une chanson, sans son, mais il y a l'image, par bonheur la couleur, rouge, et le noir, qui ombrent et donnent un relief charnel à cette triste comptine sans queue ni tête... Qui ose même ce que je n'aurais plus jamais osé trouver dans un Carambar, le fatale : elle est morte Adèle...
Pour moi aussi elle a été fatale la mort d'Adèle. Et Alicante ? Je crois qu'il décante, quelque part...
Je ne suis pas vraiment férue de poésie, mais je sais apprécier les mots et les émotions qu'ils peuvent susciter. Ici, je n'ai ressentie d'émotion qu'en admirant la peinture de Elice Meng. les mots de Gwénola Morizur m'ont laissée dubitative. Je n'ai pas été touchée par sa poésie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
sandraboopsandraboop   16 juin 2014
Alicante
Se réveille
Sa main
Dans celle
D'Adèle
Sursaute
Autour de lui
Ouf personne
N'a rien vu.
Commenter  J’apprécie          30
sandraboopsandraboop   16 juin 2014
Il ne se souvient pas
D avoir vécu
La mer
Mais des embruns
Dans l'œil
D'Adèle
Commenter  J’apprécie          30
KrisPyKrisPy   13 juin 2014
Alicante
crac
une ritournelle
elle est morte Adèle
elle est morte Adèle
elle est morte Adèle
sourit
jusqu'aux oreilles
Commenter  J’apprécie          10
sandraboopsandraboop   16 juin 2014
Alicante
Est chez Adèle
Sans
Prévenir.


Adèle
Lui trouve
Des yeux de chats
Elle dit minou
Et il ronronne
Commenter  J’apprécie          10
sandraboopsandraboop   16 juin 2014
Elle pense
Tu m'as manqué
Elle dit
Tu m'auras pas
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Gwénola Morizur (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Gwénola Morizur
BLEU PETROLE
autres livres classés : cadavre exquisVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
15660 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre