AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Rozier-Gaudriault (Illustrateur)Anne Krief (Traducteur)
ISBN : 2070528251
Éditeur : Gallimard Jeunesse (26/04/2000)

Note moyenne : 4.15/5 (sur 31 notes)
Résumé :

Pendant la Seconde Guerre mondiale, Lescun, le petit village des Pyrénées où habite Jo, est occupé par les Allemands qui surveillent la frontière.

Un jour, dans la montagne, le jeune berger découvre plusieurs enfants juifs cachés dans une ferme. Ils attendent le moment propice pour fuir en Espagne.

Jo décide de garder le secret et, n'écoutant que son courage, il va tout faire pour les aider et les protéger.

... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
jeunejane
  06 avril 2017
1943, le village de Lescun, dans les Pyrénées est occupé par les Allemands pour empêcher le passage de la frontière.
Grâce à un ourson, Jo va découvrir des enfants juifs cachés dans la forêt.
Jo va participer au passage des Juifs vers l'Espagne avec l'aide de Benjamin, de son grand-père, de la veuve Horcada qui abrite les personnes en danger, de Hubert le personnage simple, inconscient mais tellement généreux.
Des amitiés vont naître mais des drames entraînant la mort vont se produire.
J'ai lu le roman après que mon petit-fils de 13 ans l'ait lu.
Pour lui, il s'agit d'une lecture scolaire qu'il a bien appréciée malgré quelques longueurs ( pour lui). A la fin, nous en discutions et il m'a dit : "Mais, finalement, que leur reprochait-on aux Juifs pour leur faire subir un pareil traitement ? "
Il a aussi fait le lien avec la situation actuelle des Syriens qui fuient vers l'Europe même si les raisons ne sont pas les mêmes.
C'est donc un livre riche pour un jeune ado qui a apprécié l'aventure, la faune pyrénéenne avec les ours, le côté humain.
La mort l'a touché mais il l'a abordée avec la distance nécessaire quand on lit un roman.
Il a apprécié Jo et moi, j'ai été attirée par le personnage de Hubert si courageux dans sa simplicité d'esprit.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          413
Celine_72
  28 février 2012
Dans ce roman, on suit notre héros Jo en partageant avec attention son secret et on est notamment impatient d'en connaître le dénouement.
Par ailleurs, les personnages sont vraiment très attachants et font preuve d'humanité en bravant les dangers de cette occupation allemande, afin de sauver des vies.
De plus, le thème choisit n'est pas si simple que cela pour qu'il soit accessible à de jeunes lecteurs et je pense que l'auteur à réussi, car ses derniers se mettront certainement dans la peau de Jo lors de ses expéditions.
En conclusion, c'est un bon récit prenant et émouvant avec lequel j'ai passé un agréable moment.
Lien : http://univers-des-livres.ov..
Commenter  J’apprécie          100
Elo04
  03 avril 2017
Très beau livre, pour jeunes ainsi qu'adultes. Il y a beaucoup de moments inattendus et surprenants. J'ai bien aimé ce livre.
Commenter  J’apprécie          30
lauman3v
  22 novembre 2017
Ce livre est tous simplement génial !!! Bon, en même temps Michael Morpurgo est mon auteur préféré, donc j'aime forcément ce livre. Je trouve cette histoire très touchante, elle montre la solidarité de chacun et montre à certains moment l'insouciance de l'enfance qui me fait beaucoup sourire…
Commenter  J’apprécie          10
BibliodeGesves
  21 avril 2015
J'ai aimé parce que : c'est mouvementé, émouvant , violent . J' ai aimé les personnages. Aurian 11 ans
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
jeunejanejeunejane   06 avril 2017
Les miniatures de Hubert étaient en mie de pain. Il ouvrait une miche en deux, en retirait la mie et la pétrissait en crachant dessus de manière à obtenir une pâte épaisse et dense. Puis il l'étalait au rouleau et, lorsqu'elle se réduisait à l'épaisseur d'un papier à cigarette , il y découpait les formes désirées. C'est ainsi qu'il transformait ce matériau incongru en tasses, en bols, en calices minuscules....
Il était stupéfiant de voir sortir de ces mains, si grandes et apparemment pataudes, un travail d'une telle finesse.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
fannfann   04 août 2018
Il entendit au loin le carillon de l'église de Lescun, qui lui parvint faiblement. Lescun, c'était son village, sa vallée ; les gens y vivaient pour leurs moutons et pour leurs vaches - et aussi avec eux.
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Michael Morpurgo (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Michael Morpurgo
Payot - Marque Page - Michael Morpurgo - Dans la gueule du loup
autres livres classés : seconde guerre mondialeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr