AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782070589081
256 pages
Éditeur : Gallimard Jeunesse (27/10/2016)

Note moyenne : 4.19/5 (sur 26 notes)
Résumé :
L'histoire vraie du soldat qui aurait pu empêcher la Seconde Guerre Mondiale. Londres, 1940... Un jeune garçon et sa mère, qui ont perdu leur maison dans un bombardement, prennent le train pour se réfugier à la campagne. Mais les raids aériens s'intensifient et l'obligent à s'arrêter dans un tunnel. Pour passer le temps, un inconnu entré dans leur compartiment commence à leur raconter l'incroyable histoire de son meilleur ami, Billy. Septembre 1918... Billy et son b... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Takalirsa
  04 avril 2017
"L'histoire vraie du soldat qui aurait pu empêcher la Seconde Guerre mondiale"...
A l'origine de ce roman, un homme qui a véritablement existé : Henri Tandey, le "simple soldat" qui "reçut les trois plus hautes décorations pour sa bravoure" lors de la Grande Guerre. Cependant, son acte le plus héroïque, celui qui lui valut la croix de Victoria, il le regrettera toute sa vie... Si l'on se doute dès le départ de l'identité du soldat allemand, ce "petit bonhomme" que Billy Byron se refuse à abattre parce que "la guerre était terminée, qu'il était inutile de tuer encore quelqu'un", on se laisse captiver par le récit de l'inconnu du train à peine interrompu par le craquement des allumettes (le train est arrêté dans un tunnel). Autant j'avais eu du mal à accrocher au "Mystère de Lucy Lost" (qui revient sur le torpillage du Lusitania), autant j'ai retrouvé ici le formidable conteur du "Royaume de Kensuké", sans oublier les magnifiques illustrations de Michael Foreman qui contribuent grandement à l'ambiance du roman.

Car au-delà de l'énigme fascinante de ce jeu du destin, l'auteur évoque en filigrane des thématiques touchantes, à commencer par celle des enfants pendant la guerre. La scène du bombardement de Londres, à l'issue de laquelle le petit Barney découvre sa rue entièrement détruite, est émouvante. Champ de ruines, perte de repères, le grand-père en larmes et tous les biens (maison, jouets, cheval...) disparus à jamais, on imagine la détresse de ce petit garçon déjà bouleversé par l'absence de son père envoyé en Afrique. L'attaque aérienne du train est également très réaliste : on est là, à ses côtés dans le wagon étouffant et plongé dans le noir, à se raccrocher à la voix de l'homme. A l'écouter parler de cette petite fille, Christine, que Billy a absolument tenu à sauver, bouleversé par "tous les enfants comme elle, seuls et rendus orphelins par cette guerre". Cette guerre qui fait se sentir impuissant ("Vous savez ce qu'on fait, la plupart du temps, pendant une guerre ? On reste assis à attendre qu'il arrive quelque chose en espérant que ça n'arrivera pas"), qu'on a hâte de voir terminée pour "en finir avec la douleur, avec la souffrance". La guerre qui continue de hanter des années après ("il avait toujours la guerre dans la tête"), au point que "les gens n'aimaient pas l'évoquer de peur de la faire revivre"... On comprend dès lors l'obsession de Billy pour le regard de ce soldat allemand et sur les conséquences "s'il avait pressé la détente ce jour-là". Et sur le terrible sentiment que "on avait gagné, mais on n'avait pas l'impression d'avoir gagné, on ne l'a jamais dans ce genre de situation"...

Un roman fluide mais intense émotionnellement, réflexion sur le cours de l'Histoire et le coeur des hommes ("il n'aurait pas pu le tuer davantage cette fois-ci qu'à l'époque")...
Lien : https://www.takalirsa.fr/un-..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
ogmios
  05 avril 2017
Si ce n'est pas mon livre préféré sur le thème de la guerre de Morpurgo, ce roman reste une belle histoire racontée avec talent et qui interroge : peut-on regretter d'avoir fait un acte généreux ?
L'intrigue repose sur la rencontre entre un gamin et sa mère qui quittent Londres bombardé par les allemands en 1940 et un homme un peu mystérieux qui leur raconte l'histoire de son meilleur ami, un simple soldat ayant fait la première guerre mondiale qui fut décoré de la plus haute distinction. le lieu participe à l'atmosphère particulière du récit puisqu'ils sont dans un train abrité dans un tunnel (donc dans l'obscurité ) pour échapper à des avions de chasse allemands qui le mitraillait. Angoissé par la guerre, terrorisé parle noir, Barney regarde avec méfiance l'homme qui est entré dans leur compartiment. Mais le récit qu'il va faire de la guerre de son ami Billy va le projeter dans l'histoire de la première guerre mondiale, une histoire pleine d'actes de bravoure. Les chapitres alternent donc entre les événements auxquels sont soumis les 3 personnages de 1940 et l'histoire romancée d'un véritable héros de la 1914, le soldat Henry Tendey, l'homme le plus décoré par les britanniques alors qu'il restera toute la guerre un simple soldat. Mais la médaille n'est rien pour cet homme qui s'il fut brave, reste hanté par un geste pourtant plein de générosité puisqu'il laissa la vie sauve à un soldat allemand en novembre 1918. Comment alors regretter un acte aussi charitable ? Je ne peux rien dévoiler, il faut lire le roman !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Vermeer
  07 juin 2019
1940, après le terrible bombardement de Coventry, un enfant et sa mère rencontrent dans un train un ancien soldat de la première guerre mondiale qui leur raconte l'histoire de son ami Billy, un des soldats britanniques les plus décorés pour ses multiples actions héroïques. Vers la fin du conflit, par humanisme, il épargne la vie d'un soldat allemand (dont l'identité ne sera révélée que plus tard mais dont on se doute).
Quelle erreur...
Récit inspiré de la vie d'Henry Tandey, un soldat britannique
Commenter  J’apprécie          80
MJF
  24 décembre 2016
En proposant un double récit à plus de 20 ans d'intervalle sur ses deux sujets de prédilection – les deux Guerres mondiales –, Michael Morpurgo se renouvelle tout en gardant ses habitudes et réussit un tour de force : imbriquer, et avec beauté, ces deux histoires. L'auteur raconte la vie de Billy (inspiré du véritable Henry Tandey, soldat le plus décoré de la Grande Guerre), du début du siècle jusqu'au présent narratif de 1940. Le lecteur s'attache à ce héros dépeint en soldat sensible qui n'hésite pas à refuser les ordres pour agir selon ses convictions morales.

Même si, fidèle aux personnages de son auteur, le héros vertueux de Morpurgo refuse la gloire et braque plutôt les projecteurs sur les diverses victimes, les récits de guerre du jeune volontaire – assez conformes aux faits d'arme de Tandey – impressionnent. Ses actes de bravoure lors des batailles épatent par leur hardiesse, tout en présentant la misère quotidienne dans laquelle vivaient les soldats d'il y a 100 ans. Les illustrations de Michael Forman contribuent d'ailleurs à projeter le lecteur dans cette ambiance révolue. Les nombreux détails, peints en noir et blanc, alimentent clairement le côté sombre de cette histoire de guerre.

Si l'intérêt est rapidement présent, c'est toutefois vraiment la dernière partie du livre, davantage fictive, qui fait monter la tension. Cette intrigue autour de

Lisez la suite ici : http://sophielit.ca/critique.php?id=1572
Lien : http://sophielit.ca/critique..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
anniefrance
  25 août 2018
Morpurgo est dans mon panthéon des auteurs jeunesse et je découvre avec plaisir ce livre récemment paru en poche.
Cela se passe en 1940, fuyant Coventry pour la Cornouaille, une mère et son fils sont dans le train attaqué par un avion allemand; caché dans un tunnel, le train est dans l'obscurité que craint le gamin. Un inconnu le rassure en brûlant des allumettes mais surtout en racontant l'histoire extraordinaire d'un soldat héroïque, couvert de médailles militaires mais ce soldat a un secret...
A partir d'un fait réel Michael Morpurgo imagine une histoire étonnante d'un homme hors du commun qui aurait pu changer le cours de l'histoire. A partir de 10 ans; ma petite fille les aura lundi et comme elle doit se documenter sur la première guerre mondiale, je vais lui conseiller, après Cheval de guerre!
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
TakalirsaTakalirsa   04 avril 2017
Mais qu'est-ce qu'on peut faire avec toutes ces bombes qui nous tombent dessus, ces maisons qui explosent, les écoles, les hôpitaux, et ces gens qui sont tués par centaines. Des enfants de ton âge, des bébés. On en a retiré des dizaines de sous les ruines et la plupart étaient déjà morts. A quoi ça sert, tout ça ?
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Michael Morpurgo (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Michael Morpurgo
Portrait de Michael Morpurgo par l'auteur lui même au micro de Stéphan de Pasqual.
autres livres classés : première guerre mondialeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox