AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2800101636
Éditeur : Dupuis (01/01/1983)

Note moyenne : 3.71/5 (sur 181 notes)
Résumé :
Mr Boston, chef de la caravane en route vers la californie refuse de céder au chantage de son guide Frank Malone. Celui-ci dégaine son six coups mais Lucky Luke le désarme. Boston prie notre héros d'être leur nouveau guide et Luke accepte, mais le voyage est parsemé d'obstacles. Un traitre se trouve parmis les voyageurs.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
Nastasia-B
  31 janvier 2015
À mon avis (fort discutable), voici l'un des albums les plus aboutis et qui frise la perfection quant au raffinement des dessins de la part de Morris, par contre, un scénario qui est très loin d'être le meilleur qu'ait su imaginer le pourtant génial René Goscinny.
Ici, une caravane de gentils pionniers arrive dans une ville perdue du Midwest dont le nom en dit long sur son attrait, Nothing Gulch. Partie de la côte Est des États-Unis, elle espère se rendre en Californie mais, pile à mi-chemin, Frank Malone, celui qui dirige la caravane, refuse de poursuivre si les migrants ne lui versent pas immédiatement mille dollars supplémentaires au prix initialement convenu.
S'ensuit une empoignade verbale entre Andrew Boston, le représentant des migrants et Malone. Ce dernier commence à dégainer son pistolet face à Boston désarmé quand, soudain, un coup de feu met le pistolet de Malone hors d'état de nuire. Vous vous doutez de quelle main a pu partir le coup, Lucky Luke, évidemment.
Malone est donc remercié manu militari et s'en retourne à son ivrognerie en ronchonnant amèrement tandis que Boston déploie des trésors de séduction pour faire en sorte que Lucky Luke accepte d'escorter sa caravane jusqu'à la côte ouest. Très vite, cependant, des accidents surviennent à un rythme un peu trop important pour n'être que le fruit du hasard...
Goscinny nous concocte alors une sorte de jeu de Cluedo à la Agatha Christie pour savoir d'où proviennent ces méfaits et démasquer une éventuelle taupe, mais le tout sans beaucoup d'attrait. On assiste à une suite de gags assez convenue, que je juge plutôt médiocre, à peu près du même acabit que son tout premier scénario pour Lucky Luke, Des Rails Sur La Prairie ou bien encore son tout dernier, le faiblard Fil Qui Chante et, toujours dans ce même type d'histoires comparables, à La Diligence, laquelle demeure incontestablement la plus réussie et la plus marrante dans ce genre.
Si vous avez l'occasion, oubliez vite cet album-là et jetez-vous sur les suivants, notamment, l'excellent La Ville Fantôme, l'hilarant 20ème de Cavalerie ou le tordant Tortillas Pour Les Dalton, qui terminent tous en beauté la période Dupuis de Lucky Luke.
Cependant, les enfants ayant souvent des goûts bien différents des adultes, n'oubliez pas que ces indications sont toutes relatives et ne représentent que mon avis, un parmi tant d'autres, c'est-à-dire, pas beaucoup plus qu'un aboiement... et la caravane passe.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          563
Alfaric
  22 avril 2018
Dans "La Caravane", album réalisé par Morris et Goscinny et publié en 1962, Lucky Luke est plus ou moins forcé par Mr Boston de prendre la tête de son convoi en route pour la Californie en lieu et place du faux-jeton Frank Malone...
De Nothing Gulch à Hollywood, nous suivons ainsi les heurs et malheurs d'une communauté confrontée à un mystérieux saboteur : Boston le chef de l'expédition, Ugly Barrow le muletier au langage peu châtié, Phinéas le cancre du chariot école, Martins le savant fou, Pierre l'artiste capillaire, ainsi qu'un croque-mort jovial et un duo de trappeurs amateurs de crêpes flambées... Chacun d'entre eux à droit à ses runnings gags alors que la caravane affronte fleuves, déserts, montagnes, la menace peau-rouge et les tentations de Crazy Town matées par la révolte des femmes du convoi... Mine de rien un bel équilibre est respecté, et nous sommes face à l'un des meilleurs opus de la saga ! (même si pas mal de trucs vont être repris dans des tomes ultérieurs, d'ailleurs certains d'entre eux ont été repris de tomes antérieurs)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          370
BazaR
  03 septembre 2014
Encore un album lu et relu que je sors de la poussière pendant les vacances. le pauvre est en mauvais état, les feuilles voleraient s'il y avait du vent. On voit encore accrochée au quatrième de couverture l'étiquette "12 Francs".
Relu donc, et je m'aperçois que je ris très peu. Est-ce que j'ai changé? Est-ce que les gags sont éculés? Un peu des deux.
Lucky Luke se fait guide d'une caravane en route pour la Californie. Cette caravane transporte les quelques effets d'une bande de pionniers loufoques comme M. Pierre le coiffeur en français dans le texte, Zacharie Martins l'inventeur spécialisé dans le ratage tonitruant de moyens de locomotion non animalement tractés, et surtout Ugly Barrow le %$**# conducteur de mules. Mais un inconnu s'acharne à mettre, au sens propre, des bâtons dans les roues des chariots. Qui est-ce?
Les gags et les situations dangereuses se déroulent avec un train-train de métropolitain. non, je ne ris plus trop. Ai-je jamais beaucoup ri sur cet album? Ce n'est pas le meilleur, loin s'en faut. Mais on retiendra tout de même la description de ces aventuriers qui partaient au loin chercher leur terre promise.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          182
HORUSFONCK
  27 octobre 2016
J'aime beaucoup cet épisode de Lucky Luke, dans son édition d'origine à couverture souple, que papa nous ramena pour notre plus grande joie!
Je relis toujours, avec plaisir et intérêt, cet album
Cette histoire de convoi de migrants, en route vers l' ouest dans leurs chariots, est l'occasion pour Goscinny et Uderzo de présenter une galerie de personnages aussi pittoresques que drôles et attachants.
Et puis, il y a le traître-saboteur caché dans la caravane.
Mais faisons confiance à Lucky-Luke, pour mener cette caravane à bon port, malgré embûches et indiens.
Une mention pour Pierre, le barbier/coiffeur français (* en français dans le texte) et ce croque-mort dont le corbillard sert de véhicule d'essais aux inventions motrices de Zacharie Martin.
Et je suis encore ému, en revoyant cette scène où Ugly Barrow remercie Lucky Luke par une chanson inattendue.
Commenter  J’apprécie          120
Crazynath
  21 septembre 2015
Des pionniers courageux engagent notre cow-boy solitaire pour les guider et les accompagner dans leur périple vers la Californie.
Il va découvrir toute une galerie de personnages qui vont le suivre pendant tout le voyage. le pittoresque Ugly Barrow et son langage fleuri, le croque-mort, le coiffeur...
Les épreuves attendent cette courageuse troupe que ce soient les indiens, la sécheresse...Et pour ne rien arranger, un mystérieux saboteur semble tout mettre en oeuvre pour empêcher les pionniers d'arriver à destination...
J'ai trouvé cette histoire un peu en deçà des autres, surtout au niveau de l'histoire qui n'est pas aussi drôle que ce que j'ai trouvé dans certains autres albums.
Commenter  J’apprécie          120
Citations et extraits (15) Voir plus Ajouter une citation
BazaRBazaR   01 septembre 2014
Chien Enragé: "Qu'est-ce que c'est?
Petite Cervelle: De la fumée à l'horizon ô Chien Enragé grand chef.
CE: Je le vois bien que c'est de la fumée à l'horizon, Petite Cervelle, mais que dit-elle?
PC: Il y a de la fumée à l'horizon
CE (qui se lève et brandit son arme): Tu veux un coup de tomahawk sur le scalp?
PC: C'est de ma faute à moi s'il y a de la fumée à l'horizon qui dit qu'il y a de la fumée à l'horizon?"
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          363
Nastasia-BNastasia-B   30 août 2012
Entretemps, Tête-de-Veau, selon la coutume, mime son rapport à Chien-Enragé, son chef...
- Plus de vingt wagons chargés de marchandises diverses ? Parfait... Ugh ! Je ne connais pas ce geste... Que signifie-t-il ?
- Que mon nez me gratte, Chien-Enragé.
Commenter  J’apprécie          120
AlfaricAlfaric   25 juin 2018
Une force irrésistible poussait les habitants de l'Est de États-Unis vers les terres nouvelles conquises de l'Ouest. Certains partaient pour trouver de l'or. D'autres recherchaient la liberté des grands espaces vierges. Beaucoup, enfin, pensaient que plus loin est la prairie, plus verte est son herbe. Pour faire la longue et dangereuse traversée d'un pays encore sauvage, les pionniers se réunissaient et formaient des caravanes de chariots que l'on appelait des « wagons couverts »...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Nastasia-BNastasia-B   30 août 2012
Commence une nouvelle nuit, où la consigne interdisant de faire du feu est plus sévère que jamais...
- C'est quoi, ça ?
- Des crêpes flambées pas flambées et pas cuites...
Commenter  J’apprécie          140
CrazynathCrazynath   21 septembre 2015
Le croque-mort :- Les saloons sont pour moi de grands pourvoyeurs de clientèle à long où à court terme ! Mais je ne les fréquente que pour des raisons professionnelles !
Commenter  J’apprécie          80
Videos de Morris (26) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Morris
Morris et Goscinny - Lucky Luke (1971)
autres livres classés : westernVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les albums de Lucky-Luke ( BD).

...................de Dick Digger.

la jambe
la mine d'or
le cheval
la mine d'argent

30 questions
46 lecteurs ont répondu
Thème : MorrisCréer un quiz sur ce livre