AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782365770408
272 pages
Éditeur : Urban Comics Editions (22/06/2012)

Note moyenne : 3.81/5 (sur 31 notes)
Résumé :
Batman a déjà affronté Talia Al Ghul et son empire du crime à plusieurs reprises, mais leur lutte prend un tour bien plus personnel lorsqu’elle présente au héros le fils issu de leur union : Damian ! Malgré son jeune âge, il est déjà un assassin de renom et Tim Drake, alias Robin, ne tarde pas à en faire les frais ! Pour Batman, c’est le début d’une épopée qui va l’amener à revisiter toute son histoire et redécouvrir des alliés comme des ennemis passés.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Dionysos89
  26 juillet 2013
Avec cet Héritage maudit datant de 2006, préparez-vous à vous mettre sur la route d'un run au très long cours qui ne s'achève qu'en 2013 avec la fin de Batman Incorporated !
Les hasards du marché de l'occasion font parfois bien les choses et c'est encore un bel ouvrage de chez Urban Comics qui m'est tombé dans la musette avec ce premier volume de Grant Morrison présente Batman. Dès son arrivée sur la publication du Chevalier noir, le scénariste écossais se permet une avancée de poids : introduire un nouveau personnage crucial pour l'avenir de Batman, son fils ! Ce Damian, fils de Bruce Wayne et de Talia al Ghul (ça fait toujours plaisir de retrouver cette chère et ravissante Talia), est la clé de voute de ce premier volume et s'avère être tout bonnement stupéfiant. Malgré son jeune âge, il a, par son ascendance particulière et son entraînement intensif aux sciences du combat, tout du soldat parfait en devenir. Il se pose lui-même dans la peau du futur Batman.
À travers cet angle de la paternité retrouvé, Grant Morrison s'interroge sur l'héritage de Batman. Venant d'un monde bien différent de Gotham, Damian apparaît comme dérangé pour certains, trop violent pour d'autres, inadapté en tout cas pour la plupart. Évidemment, il est la jeunesse qui bouscule l'ordre établi. Et si on ne va pas encore beaucoup plus loin dans cette partie de scénario, les possibilités sont immenses pour faire évoluer ce personnage dans les chapitres à venir. À ceci, le scénariste ne résiste à utiliser sa plus ancienne méthode : piocher dans les vieilles histoires de la franchise, notamment de l'Âge d'Argent, pour recrée un univers cohérent au personnage. Ainsi, le passage au Club des Héros peut paraître à la fois décalé et délirant, mais se retrouve pleinement légitimé par l'usage qu'en fait Grant Morrison. Il faut donc aimer ressasser les vieux tuyaux, mais comme on dit « c'est dans les vieux pots qu'on fait les meilleures soupes ». Cela marche encore ici, même si un lecteur non aguerri pourra être perdu s'il ne fait pas attention ou ne prête pas garde aux indications de l'édition.
De son côté, le dessin de ce premier volume est vraiment complexe, car on enchaîne trois dessinateurs différents : tout d'abord, un excellent Andy Kubert qui colle parfaitement à l'ambiance folle produite par Grant Morrison ; puis, un J. H. Williams III de bonne facture se heurte, selon moi, à un univers encore trop réaliste pour imposer son trait nébuleux et chaotique, mais sait s'adapter à la situation (certains dessins sont très proches de ce qu'il fera sur Batwoman quelques années plus tard) ; pour finir, John van Fleet fait ce qu'il peut dans l'histoire « annexe » qui termine cet opus (chapitre à peu près indépendant qui ressemble surtout à une histoire illustrée tellement Grant Morrison semble écrire une nouvelle complexe d'envergure), avec des détails intéressants mais difficile d'en dire davantage. Enfin, l'édition d'Urban Comics peut être qualifiée d'à peu près habile, car plutôt bien adaptée aux fans de la première heure très aguerris comme aux novices encore frais, même si lire du Grant Morrison est toujours complexe, d'autant plus quand les chapitres ne sont pas publiés dans l'ordre chronologique (*incompréhension chronique*). Les bonus sont très minimalistes, mais la publication de ces différents chapitres a déjà dû demander un investissement conséquent.
Un premier volume abordable, qui n'est pas exempt de défauts mais qui nous permet de voir le « Grand Grant » prendre définitivement le Batman en main et tenter d'y apporter sa marque de fabrique, piochant allègrement dans la longue continuité de Gotham, y trouvant ses qualités et ses défauts.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          370
garrytopper9
  14 décembre 2014
Cet album (sorti en 2012) lance une nouvelle collection DC Signature, qui consiste à mettre en valeur le travail d'un auteur sur un héros. Ici nous commençons donc le run très remarqué de Grant Morrison sur le titre Batman.
Ce premier volume se compose de cinq histoires suivies et assez différentes :
- le fils de Batman (#655 à #658)
- Les Trois Fantômes (#664 à #665)
- Béthléem (#666)
- le Club des Héros (#667 à #669)
- le Clown de Minuit (#663).
Vous remarquerez que certains épisodes sont manquants (du #659 au #662) car ils ne sont pas de Grant Morrison et ne sont pas liés à la saga principale, et que par conséquent, ils n'avaient rien a faire dans cette collection.
La première moitié de cet album commence sur les chapeaux de roue avec l'assassinat de Batman par le Joker. Bon, vous vous en doutez c'est un peu plus compliqué que ça, mais je ne vous dévoilerais pas les tenants et aboutissants de cette scène d'ouverture.
L'intérêt principal de cette aventure est l'introduction d'un personnage particulièrement charismatique qui va bouleverser l'univers de Batman. Damian Wayne, ce fils, issu de l'union entre Talia al Ghul et Bruce, va placer notre milliardaire devant ses responsabilités, mais également compliquer la tâche d'Alfred et de Tim Drake, alias Robin.
Car en plus d'être élevé par sa mère, le jeune Damian a grandi au seine de la Ligue des Assassins.
Bref, que du bon sur la première moitié du tome. Grant Morrison a vraiment bien placé son intrigue et préparé son run. Après, pour le reste du volume, on voit qu'il s'est fait plaisir et s'est essayé à différent style.
Par exemple, l'épisode #666, qui place Damian Wayne dans un avenir proche ou il serait devenu le nouveau Batman. C'est sympa, mais ce n'est pas le plus intéressant.
La récit suivant, le Club des héros nous plonge dans une histoire à part de Batman et nous livre un huis-clos inspiré d'Agatha Christie assez sympathique. Même si l'histoire n'est pas très fantastique, le style graphique relève le tout avec sa découpe des cases assez particulière.
La dernière histoire, le clown de minuit est une courte nouvelle d'une douzaine de pages, que j'ai trouvé un peu trop molle à mon gout. Par contre les illustrations sont magnifiques.
D'ailleurs, quelques soit le dessinateur pour chaque histoire, le style graphique de ce premier tome est superbe.
Un excellent premier tome, du moins pour l'histoire principale. Bon maintenant il ne me reste plus qu'a me procurer les tomes 2 à 8 plus le tome 0 et me lancer dans le run complet. Si je trouve une âme charitable qui veux bien m'offrir ça pour Noël cela serait parfait :)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          320
Emma20
  08 juin 2016
Depuis 1939, année de sa création, Batman lutte contre le crime et tente de sauver Gotham city. Il apparaît dans le Comic Book Detective Comics (DC Comics) peu après Superman. Mais contrairement à son prédécesseur, Batman n'a pas de super pouvoirs. Bruce Wayne est un homme à la tête d'une fortune colossale. Il joue les play-boy le jour et fait planer son ombre d'homme chauve-souris sur la ville la nuit.
Grant Morrison revisite le monde de Batman autour d'une intrigue : Batman découvre qu'il a eu un fils avec Talia al Ghul, fille d'un ancien ennemi de Batman. Ce fils, Damian Wayne, est encore un enfant mais, éduqué par des criminels, il représente déjà un grand danger. On découvre alors un Batman en prises avec son propre fils alors qu'il doit empêcher Talia al Ghul de mener de sombres desseins. A travers cette première histoire, nous découvrons le fidèle majordome de Bruce Wayne, Alfred mais aussi Robin sous les traits de Tim Drake. Dans les histoires suivantes Grant Morrison nous fait voyager dans le temps en faisant des allers et retours dans le parcours de Batman. J'ai particulièrement apprécié l'histoire « le club des héros », où Batman retrouve sur une île des héros qui tentaient de l'imiter voilà quelques années. Un mystérieux personnage leur lance un défi : parviendront-ils à faire triompher le Bien du Mal ? Pris au piège, les personnages tentent de découvrir qui leur joue ce mauvais tour.
Si j'ai été parfois un peu perdue dans cet univers que je découvre, je n'en ai pas moins pris plaisir à me plonger dans les histoires de Batman. le justicier masqué, sans cesse tiraillé par son passé, me plait beaucoup. Les personnages qui l'entourent enrichissent le récit. Il n'y a pas de manichéisme, mais des personnages en proie à des questions qui les poussent tantôt vers le bien, tantôt vers le mal. Les dessins illustrent parfaitement l'ambiance de l'univers de Batman. Ils rendent hommage à la force de Batman, et témoignent de la frayeur qu'il peut provoquer, quand, dans l'ombre, il s'avance doucement vers nous.
C'est le premier Comics que je lis, et je suis conquise. Toutefois, avant de poursuivre la série de Grant Morrison, je vais lire la série Batman année 1, qui est parfaite pour se lancer dans les aventures du justicier d'après le site de la maison d'édition Urban Comics. Si vous aimez Batman et que vous êtes à l'aise avec son univers, alors je vous recommande la série Grant Morrison présente Batman. Mais si, comme moi, vous êtes débutant, alors je vous conseille la liste établie par Urban Comics pour le découvrir.
Lien : https://vagueculturelle.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Yaneck
  07 mai 2013
EXTRAIT "Ainsi que je vous le disais, c'est le personnage de Damian qui m'attirait. Je le connaissais par ailleurs, mais je n'avais jamais lu son arrivée dans l'univers de Batman. Et il n'y a pas à dire, c'est un personnage tout juste excellent. Pas encore jubilatoire comme il peut l'être maintenant, mais déjà doté d'un charisme fou."
Lien : http://www.chroniquesdelinvi..
Commenter  J’apprécie          00


critiques presse (3)
ActuaBD   02 juillet 2014
Le saviez-vous ? Bruce Wayne passa, enfant, une année en pensionnat où il subit des sévices tant physiques que psychologiques. Devenu Batman, une série de crimes le remet sur la piste de l’ancien directeur de ce lieu maudit. L’heure de retourner la fessée a sonné !
Lire la critique sur le site : ActuaBD
ActuaBD   18 juillet 2012
Le scénariste écossais a toujours eu le chic pour nous trouver des très bonnes idées susceptibles de renouveler le mythe du super-héros chauve-souris. Il y réussit une fois encore en nous faisant découvrir Damian dans l’apprentissage du rôle de successeur de Bruce Wayne […].
Lire la critique sur le site : ActuaBD
Sceneario   27 juin 2012
Un album idéal pour découvrir le travail du scénariste anglais sur le personnage, vivement la suite !
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
Dionysos89Dionysos89   19 octobre 2013
En me suivant, tu dois accepter une chose… Nous ne tuons pas. Notre voie est plus forte… plus disciplinée que celle des Assassins. Elle est plus exigeante.

Commenter  J’apprécie          240
garrytopper9garrytopper9   14 décembre 2014
Je sais que le diable existe, ou en tout cas quelque chose qui y ressemble…diablement. Je l’ai rencontré.
Commenter  J’apprécie          160
Dionysos89Dionysos89   17 juillet 2013
La victoire est dans la préparation.

Commenter  J’apprécie          240
CherryHitomieCherryHitomie   13 juin 2014
La dernière fois qu'on a pris des vacances, tu es revenu tellement en forme que tu as éradiqué le super crime de Gotham.
Commenter  J’apprécie          30
YaneckYaneck   23 juillet 2013
Pardonnez ma franchise monsieur... Mais quand avez-vous pour la dernière fois jeté la prudence aux orties pour restaurer votre statut de playboy international? Humm? (Alfred à Bruce)
Commenter  J’apprécie          00

Video de Grant Morrison (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Grant Morrison
Payot - Marque Page - Grant Morrison - Klaus
autres livres classés : batmanVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Comics : Les héros de Marvel

Elle peut se dématérialiser, et ainsi traverser les objets solides, les murs, les plafonds ... Il s'agit bien sûr de ...

Kate Winslet
Kitty Pryde
Hello Kitty
Katy Perry

10 questions
194 lecteurs ont répondu
Thèmes : comics , super-hérosCréer un quiz sur ce livre