AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2756009547
Éditeur : Delcourt (19/03/2008)

Note moyenne : 3.04/5 (sur 13 notes)
Résumé :
Xiyouji, communément traduit "le voyage en occident" et parfois appelé "les périgrinations vers l'ouest" ou "le roi des singes", est le roman fantastique précursseur de ce genre dans la littérature chinoise. Ecrit par Wu Cheng'en, il parut pour la première fis anonymement au XVIe siècle, en pleine période Ming. Il a donné lieu à d'innombrables variations et adaptations, parmi lesquelles le célèbre manga DragonBall !

Au début de ce conte, nous assiston... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
ClementineFerry
  12 avril 2010
L'histoire
La BD reprend la légende originelle chinoise du fameux Sangoku. On découvre un monde chinois merveilleux rempli de créatures divines et de paysages bucoliques.
Sun Wukong est un être singe possédant des facultés humaines. Il est le Roi d'une tribu de singes qu'il décide d'armer. Son but est de devenir l'un des Immortels, personnages vénérés possédant la sagesse et le savoir du monde.
Au début de la BD, Sun est un jeune singe plutôt sympathique, avide de connaissances et respectueux. Mais rapidement on découvre une autre facette du personnage, plus violente et plus manipulatrice.
L'intrigue est bien menée et vite captivante. La découverte de la culture et des croyances chinoises donne à la BD un côté féerique et un charme enfantin. le choix du langage soutenu pour les dialogues ne m'a pas paru judicieux: l'auteur se perd dans des formules de politesse pas toujours bien amenées. L'introduction est particulièrement réussie avec un parallèle sympathique sur la Genèse.
Les illustrations
C'est le point fort de la BD! Jian Yi est un illustrateur que je ne connaissais pas du tout et la découverte de son travail m'a enchantée.
La BD s'ouvre sur une double-page avec des motifs chinois dessinés à l'or.
Chaque planche reflète le merveilleux et la poésie qui se dégagent de l'histoire. le choix de ne pas toujours réaliser des cases de la même taille est intéressant et donne beaucoup d'ampleur aux dessins.
Le travail sur les couleurs est également important avec des passages bleus et vaporeux comme l'arrivée chez le roi des mers et d'autres plus chauds, plus lumineux.
Les dessins mettant en relief les paysages sont de toute beauté et nous entraînent dans un incroyable voyage visuel.
CONCLUSION
Le Dieu Singe est une BD vraiment agréable à lire avec un visuel épatant. On notera cependant un peu de confusion dans la localisation géographique. le deuxième tome sera bientôt dans ma bibliothèque!
Lien : http://faeries.unblog.fr
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
lesangdeslivres
  21 mai 2014
La couverture est splendide ! On y voit un jeune singe en armure tenant un grand bâton dans ses mains et tout ceci sur un fond allant de vert clair à vert foncé.
La couverture m'a transporté et je l'ai choisi grâce à cela. J'avoue que je ne me suis même pas penchée sur la quatrième de couverture, donc ce fût une surprise totale.
Dès les premières pages, nous pouvons voir que ce sont des dessins avec beaucoup de couleurs très bien assemblées qui donnent encore plus envie de le lire.
L'histoire est intéressante mais pour moi il n'y a pas assez de dialogue. Il y a beaucoup de narration et cela peut vite devenir ennuyeux, car pour ceux qui aiment les bandes dessinées avec beaucoup de dialogues c'est raté.
L'histoire est prenante quand même, on voit évoluer un jeune singe qui rêve d'avoir de grands pouvoirs afin de dominer le monde. C'est très intéressant de le voir évoluer et de le voir devenir un « Dieu ».
La fin par contre n'est pas assez détaillée et s'arrête bêtement ce qui n'est pas très enthousiasment pour la suite et ne motive pas du tout les lecteurs à lire la suite.
C'est une histoire assez plate où l'on en vient à s'ennuyer et à vite décrocher de l'histoire.

Est-ce que j'ai aimé ce livre ?

J'ai été assez déçue, je m'attendais à beaucoup mieux et trop de narration tue le livre !
Heureusement que les dessins sont magnifiques et les couleurs choisies avec perfection car cela aurait fait une BD bien fade et sans intérêt.
Lien : http://lesangdeslivres.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
noahlecteur
  21 mars 2018
Bravo pour ce chef d'oeuvre, de très jolis dessins parsemés de textes très bien tournés ( rédigés )...
L'histoire de Sun Wunkong est très improbable mais attachante. Le personnage principal est très embêtant car il veut toujours plus plus plus plus.......Cela m'a vraiment énervé!
Commenter  J’apprécie          20
TheTeaCha
  24 juillet 2015
La lecture de ce premier tome, emprunté à la médiathèque me semble-t-il, ne m'a pas laissée un souvenir impérissable... Je me rappelle juste une vague déception.
Commenter  J’apprécie          30
DanR
  05 juillet 2014
Beau dessin, mais à part ça.........
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Jean-David Morvan (30) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-David Morvan
Alexandre Nesme a pris le pseudo de Nesmo pour se distinguer de son cousin (Alexis Nesme) lui aussi dessinateur de BD. Jusqu'alors scénarisé par Jean-David Morvan pour des séries de science-fiction dystopsique ("Ronces", "Univernes"), il récidive dans ce registre en dessinant "Méto" (le roman d'Yves Grenet) adapté en trilogie BD par Lylian. Cette aventure carcérale a tout de l'allégorie sur l'enfermement, la prise de conscience, la soif de liberté qui transforme un ado en « young adult »... pile-poil dans le crédo de la collection Log-In de Glénat.
autres livres classés : littérature chinoiseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Irena

Comment se nomme le parti d’Hitler ?

Le parti nationaliste
Le parti nazi
Le parti socialiste

13 questions
33 lecteurs ont répondu
Thème : Irena, tome 1 de Jean-David MorvanCréer un quiz sur ce livre