AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782847899054
45 pages
Éditeur : Delcourt (28/09/2005)

Note moyenne : 3.81/5 (sur 132 notes)
Résumé :
Croiseurs d'intervention, astronefs amiraux, frégates de guerre, navettes de maintenance, vaisseaux pirates. Ils sont des milliers a constituer un formidable convoi spatial lancé à la recherche de nouvelles planètes habitables. Dans ce convoi nommé Sillage se côtoient toutes sortes de peuples d'origines et de croyances multiples. Mais une race y demeure inconnue : les êtres humains. Depuis la disparition de Mackel-Loos, Nävis s'est renfermée en elle-même. Plus aucun... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
lyoko
  31 mai 2015
Dans le tome précédent le médecin de la prisonef avait averti Navis qu'il y avait une possibilité de présence d'êtres humains sur une planète dangereuse. N'écoutant que son envie de rencontrer les siens elle part à leur recherche .
Mais trouvera t'elle des être humains comme elle? avec les mêmes codes de morales ?
Un tome avec une histoire prenante et triste. Néanmoins les auteurs ont consolidé de belles règles de morales et de vie commune dans ce tome ou ils arrivent a montrer une amitié incroyables entre différentes ethnies du monde galactique.
Je suis toujours sous le charme des graphismes recherchés , fin et hauts en couleur. Même si Navis reste la plus belle humaine de ce tome, les extraterrestres sont vraiment recherchés et dessinés avec soin
Commenter  J’apprécie          120
ondamania
  15 juin 2013
Nävis déprime depuis la perte de son maître à penser, guide et ami Mackel-Loos, se sent seule et incomprise, seule représentante de l'espèce humaine sur Sillage.
Ainsi dès qu'elle apprend que sur une planète, pourtant interdite par les autorités de Sillage, des êtres humains sont susceptibles d'y vivre, elle n'hésite pas à s'y rendre, aidée bien entendu par ses amis Snivel et Bobo.
L'être humain est-il tel que Nävis se l'imagine, empli de compassion et de raison ?
La nature humaine sera toujours une énigme.
Mais laissons Nävis découvrir par elle-même les singularités de la nature des êtres vivants.
Un album qui ne nous abreuve pas de discours superflus, tout est dans l'expression et les actions des personnages.
Des dessins toujours aussi envoûtants et détaillés, et une mise en couleur sublime.
Pas assez long à mon goût, alors on tourne et on retourne les pages.
Émouvant et prenant, un tome tout en émotion qui grandit comme Nävis.
Commenter  J’apprécie          90
meygisan
  12 mai 2019
Ce tome va enfin permettre aux lectrices et lecteurs satisfaire leur envie de voir Nävis dans la recherche de ses origines, mais également de grandir un peu. Ce n'est pas un hasard si ce tome s'ouvre sur l'enterrement du mentor de Nävis. En plus d'être la seule représentante de son espèce, elle est désormais seule au monde.
Lorsque l'occasion lui est donné de sans doute rencontrer d'autres êtres humains, elle n'hésite pas une seconde, quitte à braver tous les dangers, voire même à s'aliéner ses propres amis.
Dans ce tome, notre héroïne orpheline va enfin grandir et c'est bien souvent dans la douleur et la souffrance que cela se fait. D'abord elle est en deuil, de celui qui se rapprochait sans doute le plus d'un père pour elle, ensuite elle est en profonde recherche de reconnaissance et d'appartenance. Et lorsqu'elle découvre enfin ses semblables, c'est pour se rendre compte que finalement, la nature humaine n'est pas ce qu'elle croyait. Elle devient doublement orpheline mais accepte la situation en prenant la défense de ses humains avec qui elle a partagé de longs moments, mais qui sont restés sauvages et primitifs à bien des égards.
Nävis reste finalement très seule, même si elle peut compter sur la présence et l'amitié de ses deux compatriotes.
La scène finale la montre qui verse des larmes sur la tombe de son mentor, sans doute le signe qu'elle a fait le deuil de ce qu'elle était jusqu'à aujourd'hui, sans doute le signe qu'une nouvelle Nävis, plus mature est en train de naître...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Luria
  06 septembre 2014
Bon. Ce tome ne dépareille pas de la série (et du coup je ressors ma phrase type) : Nävis visite une nouvelle planète, découvre que l'être extra-terrestre est définitivement bien méchant, et s'essaie un poil d'arranger tout cela, avec une petite pointe de larmes/trahison/triste perte (choisir la mention utile) à chaque épisode.
Sauf que dans ce tome l'habitant de la planète est humain. Est-ce pour cela que j'ai bien aimé la lecture de ce tome (qui est jusque là mon préféré avec "Engrenages") -peut être parce qu'ainsi j'ai eu l'impression qu'on avançait enfin un peu dans la quête personnelle de l'héroïne-? Mmmh... à suivre...
Commenter  J’apprécie          80
Yvan_T
  22 novembre 2020
Les vingt premières pages de cet album se lisent très vite et l'ambiance y est des plus tristes et il y a deux raisons à cela. Tout d'abord l'enterrement du mentor de Nävis et des bulles où le texte est remplacé par des images de moments partagés avec Mackel-Loos que les gens prennent plaisir à se remémorer. Ensuite il y a Nävis qui déprime et ne dit pas un mot pendant 18 planches.
Heureusement, Snivel et Bobo vont tenter de lui redonner le moral en lançant une expédition clandestine et périlleuse à la recherche d'autres êtres humains. C'est donc à la grande joie du lecteur qu'après huit tomes Morvan laisse Nävis rencontrer d'autres humains, mais malheureusement elle rencontrera également ... la nature humaine.
L'autre agréable surprise côté scénario vient du rôle du consul qui, après son entrée en scène complètement ridicule lors du deuxième tome, commence à jouer un rôle clef et énigmatique dans cette série.
Côté dessin, Buchet nous fait découvrir un nouveau monde et d'autres humains au milieu d'une ambiance « drugs, sex & rock'n'roll », mais pas aussi « peace & love » que les couleurs pastelles ne laissent présager.
Bref, un tome charnière pas mauvais du tout, qui devrait lancer la série dans une nouvelle direction maintenant que la rencontre a eu lieu. A Morvan de nous surprendre dans le prochain tome.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
MariloupMariloup   04 août 2015
Bobo: Enshu, est-que vous l'aimez vraiment?
Enshu: Bien sûr! Vous le savez mieux que quiconque!
Bobo: Alors regardez-la bien, par les caméras dont vous avez truffé Snivel... et notre frégate, j'imagine.
Enshu: La regarder? Mais c'est l'essentiel de mes occupations!!
Bobo: Je veux dire... regardez-la vraiment, s'il vous plaît. Vous le faites?
Enshu: Oui... oui!
Bobo: Qu'est-ce que vous voyez?
Enshu: La beauté! ... Nävis, voyons! Je ne vous suis pas, c'est parce que je suis trop loin de vous et que ce vaisseau est gavé de bloqueurs mentaux.
Bobo: Nävis... elle a l'air comment?
Enshu: Humph! Triste.
Bobo: Plus que ça, Enshu, elle est désespérée, elle perd pied... elle a l'impression que rien ne vas... que sa vie ne mène à rien. Alors oui, nous avons tous peur de la perdre, et ça risque d'arriver d'autant plus vite si on ne fait rien!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
ondamaniaondamania   15 juin 2013
Nävis: Quelle pauvre naïve je fais !!
Snivel: Il ne faut pas dire ça ma Nävis.
Bobo: La naïveté c'est aussi avoir l'esprit ouvert et positif...... Essaie de protéger la tienne... Car la perdre, c'est voir mourir une partie de soi.....
Commenter  J’apprécie          90
tchouk-tchouk-nougattchouk-tchouk-nougat   17 novembre 2013
-On doit apprendre à lui faire confiance, Bobo, elle a grandi.
-J'ai l'impression de m'entendre parler... et va savoir pourquoi, ça ne me convainc pas du tout...
Commenter  J’apprécie          20
mikaelunvoasmikaelunvoas   07 octobre 2018
Dites donc, je ne sais pas si c'est une coutume locale ou quoi!.. Mais les humains aident toujours leurs blessés.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Jean-David Morvan (31) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-David Morvan
Live autour de la série Irena avec JD Morvan et présenté par Tiboudouboudou
autres livres classés : science-fictionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Irena

Comment se nomme le parti d’Hitler ?

Le parti nationaliste
Le parti nazi
Le parti socialiste

13 questions
38 lecteurs ont répondu
Thème : Irena, tome 1 de Jean-David MorvanCréer un quiz sur ce livre