AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782258163720
300 pages
Éditeur : Les Presses De La Cite (18/06/2020)
4/5   12 notes
Résumé :
Le charme de leur rencontre à Menton reste pour la jolie Raffaelle, la fille du Sud, et pour Sacha, l'écrivain du Nord, une parenthèse enchantée. Mais sans suite...
Or si le chemin vers le bonheur est semé d'embûches et de cruelles vérités, Raffaelle et Sacha savent qu'il en vaut la peine.
Un roman plein de charme, et dans l'air du temps.
A vingt-trois ans, Raffaele a des rêves plein la tête, le coeur généreux et une passion pour la photographie... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
ninachevalier
  17 août 2020

Lyliane Mosca compose le début de son roman comme un tableau de Renoir. (1)
Imaginez en toile de fond la ville de Menton, « éclaboussée de lumière ».
Un autre tableau représente la plage du Casino.
Elle y campe les deux protagonistes principaux :
Raffaele, Raffie pour les intimes, accompagnée de jeunes enfants et
à quelques mètres d'elle, un autre estivant qui l'observe. Il s'agit de l'écrivain Sacha qui flashe sur elle, ignorant que la jeune fille (qui a lu tous ses livres) sera le soir à sa séance de dédicace.
Leur rencontre à la librairie ne les laisse pas indifférents. Un trouble s'installe, la dédicace est comme une invite, à laquelle Raffie répond avec enthousiasme, zèle même. Après son travail à l'hôtel, elle endosse le rôle de guide pour son auteur favori, consciente de vivre des moments de grâce, exceptionnels. N'a-t-elle pas inspiré le début d'un roman …, ce qui rend jaloux celui qui l'aime, à sens unique.
Pour compléter le triptyque, le tableau du jardin des écrivains, «  Fontana Rosa ».

La romancière sait nous intriguer en nous montrant la Demoiselle à l'éventail filer chaque nuit incognito vers une maison qui paraît abandonnée, pourtant habitée.
A qui porte-t-elle ce sac de nourriture, prélevée discrètement du frigo ? Un geste qui témoigne de l'amour de son prochain. D'ailleurs Raffaele prête une oreille attentive à l'écrivain qui cache ses blessures en les dissimulant dans ses romans.
La correspondance qui s'établit entre Sacha et sa Muse laisse transpirer leur attirance, plus que platonique. Un message laconique, non signé génère un quiproquo. Ce contretemps vient momentanément poser une ombre sur leurs échanges.
C'est alors que Raffie est en proie à un vrai maelström, devant faire face à la pression de son père et de Manuel, son prétendant , un ami d'enfance pour lequel elle n'éprouve que de l'amitié. de plus la mère de Manuel, Fanny, est la femme que son père veuf, tente d'imposer ce qu'elle n'admet pas, considérant que son père trahit sa maman Teresina.
La seule personne à qui Raffie se confie est le photographe Ambroise, qui l'initiant au métier, déclenche sa vocation… Un secret découvert grâce à l'intuition de la jeune élève les rend complices..
Comment va-t-elle orienter sa vie amoureuse ? Suivre la raison et aimer en cachette, reproduisant le schéma de sa mère ou suivre son coeur ? Ses relations avec Manuel sont d'autant plus compliquées qu' après lui avoir cédé, elle l'ignore, allant même jusqu'à le trahir…
On est témoin de ses ultimes atermoiements juste au moment où elle s'était résolue à se mettre en ménage avec Manuel, tout en gardant « un amour secret ».
Mais elle met en perspective les différentes voies qui s'offre à elle. Une parole blessante met fin à ses tergiversations. «  Elle n'épousera pas Manuel », mais s'est -elle aussi détachée de Sacha ? Décision finale approuvée par son mentor, convaincu que « se marier sans amour n'apporte jamais rien de bon ».
Grâce à Ambroise justement , Raffaele va découvrir le festival international de photographies à Montier en der où quelques -unes de ses photos ont été sélectionnées. Son talent à saisir la lumière est remarqué.
Sachant ce village proche du lieu de résidence de son écrivain de coeur, elle se documente et rêve en secret de le revoir. Les Dieux seront-ils avec eux ?
Au retour du festival, alors âgée de 24 ans, elle prend son indépendance, tout comme son frère Claudio. « Elle a envie de beauté, de poésie, d'absolu, de pureté. »Tous deux vont trouver l'amour, aller au bout de leurs passions ( le théâtre pour Claudio, La photo pour Raffaele).
Laissons le mystère autour de leur moitié.
Le récit nous fait naviguer d'un décor à l'autre, de la French Riviera de la Demoiselle à l'éventail au Grand Est, à «  la Vallée bleue » de l'écrivain Sacha, son lieu d'inspiration : Langres et les Goncourt, Auberive…, deux régions familières à l'écrivaine, que le lecteur, conquis, aurait envie de visiter.
L'auteur décrypte la vie de Sacha en couple avec Astrid, journaliste toujours en reportage, « une femme libre », deux êtres opposés ,deux planètes différentes. Une entente entachée de brouilles. Une photo trouvée par hasard confirme les doutes de Sacha. le passé d'Astrid débusqué, il exige alors de savoir la vérité sur Joanne, cette enfant élevée par les parents d'Astrid , avec qui il a tissé une complicité étonnante.
On est témoin de sa soudaine décision de reconversion, son désir de reprendre la ferme n'est pas une lubie mais une vraie « révélation ». Mais n'est-il pas en train de s'éloigner d'Astrid à qui il reproche son manque de fibre maternelle ?
Quant à Raffaele ,une série de situations l'interroge .
Pourquoi a-t-elle remarqué la jeune Joanne, en extase devant ses photos exposées ?
Pourquoi le regard de Paul, l'ami de son frère, lui rappelle -t-il celui de l'écrivain ?
Pourquoi réagit-il sèchement quand elle s'avise de prendre son visage en photo ?
Les réponses, elle les aura comme le lecteur, surpris de toutes ces coïncidences ou coups de dés du hasard. Ne dévoilons pas qui se cache sous les traits de Paul, «  aux allures de poète romantique », aux yeux « outremer, couleur de Méditerranée ».
Tout va « se démêler comme un écheveau dans les mains d'une fileuse experte » et le lecteur est, à son tour, emporté par la cascade d'émotions qui happe les personnages.

Lyliane Mosca montre la difficulté, pour une fille aînée, de voir le père reprendre une compagne Elle souligne le désert médical dans les campagnes, mais à Champilly, on se réjouit de l'installation d'un jeune médecin, aussi dévoué que le vieux docteur !
On devine une influence de Philippe Besson dans ce roman quand elle explore le manque suite à la disparation d'un être cher ou encore quand on plonge dans les pensées de Sacha ( « Pas un jour sans qu'il pense à son frère ; » ou dans celles de Raffie ( «  pense-t-il encore à moi ? »).
On pense au dernier roman de Serge Joncour, Nature Humaine, quand Sacha « défend son territoire » et veut reprendre la ferme familiale.
Autre point commun, l'amour que le photographe Ambroise a eu pour la mère de Raffaele : « une histoire qui ne s'efface pas », comme celle d'Alexandre pour Constanze, personnages de Nature Humaine (2)
Lyliane Mosca signe un roman hanté par le fantôme du disparu Geoffrey, frère de Sacha, l'écrivain fraîchement reconverti, où, par contre irradie sa Muse  !
Un récit qui tient en haleine par ses situations nourries de mystère, de coïncidences et ses rebondissements ramifiés par les mensonges et trahisons.
Un livre qui fait voyager à travers la France, découvrir des fêtes locales.
La narratrice fait triompher l'amour dans l'épilogue et offre une happy-end qui soude les Aubanel, et réunit les Mellochini, des familles aimantes, ouvertes, qui ont su pardonner à chacun de leurs fils : pour l'un sa disparition /son évanouissement comme le font les Japonais ; sa différence pour l'autre. Des liens familiaux incommensurables.
Le conseil de Susanna Tamoro :« Va où ton coeur te porte », pourrait être le message de ce roman attachant où Lyliane Mosca sonde les coeurs des protagonistes avec empathie et beaucoup de justesse.

(1) Lyliane Mosca connaît Essoyes, berceau des Renoir et a écrit sur la Muse de Renoir ! «  La vie rêvée de Gabrielle ».
(2): Nature humaine de Serge Joncour, parution le 19 août.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
JTiel
  07 juillet 2020
Raffaele est une jeune femme d'une vingtaine d'années, d'origine italienne. Elle vit à Menton, dans le Sud de la France, avec son père et ses frères et soeurs.
Depuis que sa mère est décédée, c'est Raffaele qui s'occupe de la maison et de sa famille, mettant de côté ses rêves de devenir traductrice ou photographe, se contentant d'un emploi de femme de chambre dans un hôtel.
La vie de cette famille est rythmée par le travail, les discussions autour de copieux repas, et de nombreux mensonges planant au-dessus de cette bonhomie ambiante.
Les destins semblent tout tracés ; Giorgio, le père, ne va pas tarder à avouer sa relation naissante avec la voisine, dont le fils, Manuel, n'a d'yeux que pour notre héroïne ; le fils aîné, Claudio, prendra la succession du patriarche, en tant que maçon, et on attend plus que celui-ci trouve une charmante demoiselle à marier.
Tout va commencer à basculer le jour où Raffaele, fervente lectrice, se rend à une séance de dédicaces de son auteur favori, Sacha Aubanel. le charme opère presqu'immédiatement entre nos deux futurs tourtereaux, et l'écrivain ne tarde pas à demander à la belle de lui servir de guide pendant ses quelques jours de visite à Menton.
Malgré ses 23 ans, Raffaele est encore très timide, voire innocente, et perd très facilement ses moyens face à cet homme d'une dizaine d'années son aîné, et qui plus est en couple avec une magnifique parisienne.
Pourtant, Sacha est conquis par la fraîcheur et la candeur de la jeune italienne, par son amour des paysages, de son village, qu'elle lui fait visiter avec beaucoup de plaisir.
Etant donné les circonstances, cette relation n'ira pas plus loin qu'un chaste baiser et quelques doigts entrelacés lors d'un concert local, avant le départ de Sacha.
Il retourne dans son village natal, à Langres, en Haute-Marne, et se remet à écrire. Il a trouvé une nouvelle muse, sa demoiselle à l'éventail.
Nous suivons alors, en parallèle, la vie de chacun. D'un côté, Sacha se questionne quant à sa relation avec Astrid, qui ne prend pas du tout goût à la vie à la campagne, et qui semble se désintéresser de lui de plus en plus.
De l'autre, Raffaele, malgré l'espoir de pouvoir percer dans la photographie, tente d'oublier cet écrivain, et de se faire une raison. Et pourquoi pas, finalement, épouser Manu, le fils de la voisine, qui l'aime depuis toujours et ne demande que ça ?
Ils auraient pu oublier cette parenthèse enchantée, et continuer de vivre leurs vies comme avant, mais cela leur est évidemment impossible. Ils s'écrivent des lettres, d'abord très gentilles et modérées, prennent des nouvelles l'un de l'autre. Leur lien sera de plus en plus fort lorsqu'ils commenceront réellement à se laisser aller à tout un tas de confidences.
Mais ils sont encore loin de réaliser à quel point leurs vies sont inextricablement liées…
La demoiselle à l'éventail, paru aux éditions Presses de la Cité, est le treizième roman de Lyliane Mosca, qui est également journaliste culturelle.
Le récit est léger, très frais, paraît parfois quelque peu désuet, tant l'élégance et le romantisme des relations qui y sont contées semblent sortis d'une autre époque.
L'histoire n'en est pas moins trépidante et très bien construite, lorsque l'on découvre toutes les connexions existant entre les protagonistes.
Un roman très agréable à lire, le sourire aux lèvres du début à la fin, qui réserve quelques jolies surprises.
Lien : https://www.frequenceterre.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Valmyvoyou_lit
  18 juillet 2020
Raffaele a vingt-trois ans et habite à Menton. Depuis la mort de sa mère, en plus de son emploi, dans un hôtel, c'est elle qui gère la maison familiale : repas, ménage, elle prend soin de son père et de ses frères et soeurs qu'elle adore, etc. Un jour, son écrivain préféré, Sacha Aubanel, fait une séance de dédicaces. Ils sont charmés, l'un et l'autre, et décident que la jeune fille servira de guide à l'auteur. Pendant quelques jours, ils vivent de très bons moments, de ceux que l'on chérit plus tard en y repensant, avec nostalgie. Il ne s'est rien passé entre eux : Raffaele est amoureuse, mais Sacha vit avec la belle Astrid, qu'il aime sincèrement, bien qu'il la trouve secrète.

Lorsque Sacha rentre dans son village, près de Langres, une relation épistolaire s'installe entre la belle du Sud et l'homme du Nord. Les échanges sont timides, au début, puis deviennent plus tendres. Raffaele est une jeune fille émouvante et passionnée. Un jour, elle est victime d'un chantage odieux qui risque de gâcher sa vie. Quant à Sacha, il découvre qu'Astrid n'est pas celle qu'il pensait. Elle lui a caché des pans complets de son passé. Alors que Raffaele entend la peine qu'il ressent au sujet de la disparition inexpliquée de son frère, il y a plusieurs années, sa compagne ne lui apporte aucune écoute. Il trouve refuge dans l'écriture et dans la nature franc-comtoise.

Ces vies sont inextricablement liées. Avec sensibilité et chaleur, Lyliane Mosca décrit les sentiments et émotions des personnages. Elle crée une complicité avec nous, lecteurs, en donnant des indices sur le fil qui entoure et qui se tisse autour des protagonistes. Nous sourions, car nous devinons ce qu'eux ne savent pas et anticipons le moment de leur découverte. Une attente se crée autour de ces révélations et nous avons l'impression que l'auteure nous met dans la confidence. J'ai adoré cette sensation. de plus,[…]

La suite sur mon blog...


Lien : https://valmyvoyoulit.com/20..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Olga34
  22 septembre 2020
Entière, Raphaëlle entend bien se vouer à sa passion. Pour elle, la photographie est un viatique depuis la mort de sa mère et le temps passé à veiller sur ses soeurs et frères. Cette fois, à vingt-trois ans, elle a décidé de déployer ses ailes et de vivre pleinement. Une rencontre fortuite bouscule son quotidien. Sacha Aubanel, son écrivain préféré, est de passage à Menton et, séduit par sa fraîcheur autant que par sa fragilité, lui suggère de le guider à travers les quartiers de la ville. Conquise, elle accepte sans conditions. de ces heures éphémères naît un sentiment tout particulier, presque magique, avec un basculement vers quelque chose de beaucoup plus profond et de densément intime. Mais voilà, le coeur de l'homme est déjà pris ailleurs, lié à une belle journaliste à l'avenir prometteur et au présent nuancé !
Peut-on vivre une passion a priori contrariée ou se voir en cachette ? Lyliane Mosca échappe aux stéréotypes et évite de narrer un ménage à trois. Elle raconte le vécu de l'un et l'autre, géographiquement distanciés, avec les naturelles évolutions de situation, les épreuves qui se dressent et les révélations qui éclatent. Dans de telles conditions, les rêves sont-ils à même de prendre chair ? Même si le chemin du bonheur se barde d'embûches, le destin unit celle et celui qui doivent convoler. La demoiselle du Sud et l'homme du Nord sauront-ils taire leurs craintes et afficher leurs désirs ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Binchy
  31 août 2020
La Demoiselle à l'éventail - Lyliane Mosca - Presses de la Cité : Dans votre librairie indépendante depuis le 18 juin dernier !
Le charme de leur rencontre à Menton est pour la jolie Raffaelle, la fille du Sud, et pour Sacha, l'écrivain du Nord, une parenthèse enchantée.
Pour veiller sur sa fratrie, Raffaelle, la vingtaine lumineuse, a dû mettre de côté son rêve (être traductrice) et sa passion (la photographie). Depuis la mort de sa mère, elle fait le ménage dans un hôtel de luxe et s'occupe du foyer familial. Mais un jour, la vie lui offre une jolie surprise en la personne de son écrivain préféré, Sacha Aubanel, la trentaine séduisante, bienveillante, en escale à Menton pour une signature. Il lui propose de jouer pour lui la guide dans sa ville. Moments délicieux, trouble réciproque : elle est attirée par Sacha ; lui aussi d'une certaine façon, mais son coeur est déjà pris par la belle Astrid, journaliste vagabonde à la vie pleine d'ombres... Et puis Sacha vit loin, à la lisière du pays franc-comtois et de la Bourgogne, dans une nature secrète qui l'inspire et adoucit sa peine depuis que son jeune frère a été porté disparu, il y a six ans déjà.
Les mois passent, Raffaelle et Sacha vont mener chacun leur vie, affronter des épreuves, des révélations, concrétiser certains rêves aussi qui leur permettront de mieux s'accomplir. Et peut-être de mieux se retrouver ?
Un roman puissant, formidable, poignant, dès les premières pages, j'ai été embarquée dans ce livre percutant. Pour ne pas vous en dévoiler plus, tout ce que je peux vous dire est que je n'aurais jamais imaginé la fin de cette histoire. Dans tous les cas, un livre A LIRE ! A conseiller par nos libraires, une véritable leçon de vie et de plus, Lyliane Mosca est une excellente auteure. Une auteure que j'aimerais rencontrer dans l'une de nos librairies viennoises ou roussillonnaises.
Journaliste culturelle pour L'Est-Eclair, Lyliane Mosca a notamment publié Les Gens de Laborde (2009) et Une femme en mauve, préfacé par Philippe Besson (2014). Elle est l'auteur aux Presses de la Cité de la Villa Amarante (2015), Les Amants de Maulnes (2017), La Vie rêvée de Gabrielle (2018), La Promesse de Bois-Joli et La Dame de Champbrise (2019).
Je remercie infiniment Marie-Jeanne Denis, Attachée de presse chez Presses de la Cité, de m'avoir permis de découvrir en service presse ce roman passionnant.
BONNE LECTURE A VOUS TOUS !
Lien : http://binchy.canalblog.com/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
ninachevalierninachevalier   05 août 2020
La semaine est passée comme un éclair. Le temps s'écoule trop vite. Le temps qui ne s'arrête jamais. Le temps qui sépare ceux qui s'aiment.Le temps qui marque les visages, fait blanchir les cheveux, et rappelle que tout, en ce monde , meurt. Le temps, l'obsession de Sacha Aubanel. Et là, précisément, il aurait aimé qu'il s'arrête un peu, ce temps. Juste le temps de partager des moments rares avec Raffaele. Des après-midi lumineux comme le ciel de Menton.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
ninachevalierninachevalier   02 août 2020
tout le monde attendait que Sacha reprenne la ferme.
Lui, si proche de la nature et d'une vie authentique, aurait dû se réjouir de travailler la terre comme son père, le père de son père et les autres avant eux.
Or, Sacha a toujours voulu raconter des histoires. Il est possédé par le bon génie de l'écriture.
Commenter  J’apprécie          40
ninachevalierninachevalier   13 août 2020
Le lendemain, alors qu'Astrid dort encore, Sacha part en promenade avec Filou. Il emporte toujours un calepin pour noter ses sensations, les idées et les mots lui venant au contact de la nature. Son esprit libéré du quotidien s'ouvre alors davantage à l'inspiration, aux métaphores, aux petits détails qui enrichissent un roman en créant une atmosphère.
Commenter  J’apprécie          30
ninachevalierninachevalier   13 août 2020
elle ne pourra jamais aimer Manuel.Elle déteste sa façon terre à terre de voir les choses de la vie. Il n'a aucun rêve en lui, si ce n'est d'avoir une femme, une maison et une famille. Mais elle? Elle a envie de beauté, de poésie, d'absolu, de pureté. Alors , non, elle n'épousera pas Manuel. Voilà, c'est décidé.Inutile de tergiverser encore et de se voiler la face.
Commenter  J’apprécie          20
ninachevalierninachevalier   02 août 2020
Il se sent bien , porté par la mer, loin du monde. Serait-il apaisé? Encore quelques brasses. Il lui semble que l'eau le lave, de toutes ses angoisses, le purifie et le soigne, lui l'homme affligé d'une plaie béante qui, il le sait, ne se refermera jamais. Celle des gens blessés qui ont perdu un être cher.
Commenter  J’apprécie          20

autres livres classés : correspondanceVoir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Voyage en Italie

Stendhal a écrit "La Chartreuse de ..." ?

Pavie
Padoue
Parme
Piacenza

14 questions
493 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , voyages , voyage en italieCréer un quiz sur ce livre