AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2266285521
Éditeur : Pocket (28/02/2019)

Note moyenne : 3.61/5 (sur 27 notes)
Résumé :
Sa grand-mère cartomancienne le lui a toujours dit : c'est quand on s'y attend le moins que les rêves se réalisent et que l'amour nous tombe dessus. La blague ! Car à trente-six ans, des rêves, Penelope n'en a réalisé aucun... Attachée de presse chez Pimpax, multinationale reine de la serviette hygiénique, le jour ; grand reporter en point G et rédactrice de tests érotiques, la nuit ; Penelope doit être lucide : le Pulitzer, c'est pas pour demain.
Et côté cœ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (26) Voir plus Ajouter une critique
iris29
  08 avril 2017
Imaginez Pénélope, une fille aussi maladroite que Bridget Jones qui habiterait à Milan , donnez-lui un cerveau qui marche du tonnerre ( du genre à mémoriser tout ce qu'elle lit ou entend , du genre aussi à parler couramment cinq langues et à en apprendre une sixième ...)
Mais attention , faudrait pas qu'elle nous prenne la grosse tête, nooooon... Elle ne serait pas sûre d'elle parce que cela donne de divines comédies .
Elle rencontrerait un certain Alberto en lui rentrent dedans et lui péterait une jambe . Puis, alors qu'elle aurait eu un coup de foudre unilatéral , elle ne le reverrait que beaucooooup plus tard , sous les traits d' un certain Ricardo , chargé de restructurer la boite dans laquelle elle travaille .
- Elle ferait quoi comme boulot non-fictif ?
- Attachée de presse dans une boite de tampons hygiéniques, même qu'elle aimerait mieux faire autre chose , vu toutes les compétences de la bella ragazza ...
Il aurait les yeux noirs alors que dans la première rencontre , il avait les yeux verts, mais elle n'en démord pas, c'est le même homme . Et depuis qu'elle le cotoie , il se passe des choses très bizarres autour d'elle .
Bien que notre Pénelope ait un cerveau hors norme, elle est plus proche de Bridget Jones que de Sydney Bristow dans Alias, quand il s'agit d'affronter les mystères , elle m'a aussi fait penser à une autre héroïne d' Helen Fielding, Olivia Joules .
J'ai aimé que le coté suspens prenne légèrement le pas sur la comédie, que toute cette histoire se passe en Italie et le personnage de la grand-mère qui a des dons de voyance, moins aimé les scènes comportant les amis qui n'apportent pas grand-chose .
Et bien qu'une Pénélope soit le personnage principal de cette comédie charmante , je garantis que cette critique n'est aucunement fictive ...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          405
Ladoryquilit
  23 mars 2017
À trente-six ans Penelope n'a encore réalisé aucun de ses rêves. L'amour avec un grand A, l'aventure, les enfants, le prix Pulitzer elle en est loin malheureusement. Pour elle, c'est un quotidien qui se partage entre ses amis, son travail d'attachée de presse chez Pimpax le numéro un des serviettes hygiéniques et la rédaction de ses tests féminins sur le point G et autres sujets érotiques. Un soir, elle renverse Alberto, l'homme de ses rêves ! Mais la reine de la maladresse n'a de cesse de gaffer, même aux urgences. Alberto ressort de sa vie aussi vite qu'il en était entré. Mais quand un mois plus tard Riccardo Galanti rejoint Pimpax afin de sauver l'entreprise de la faillite, elle en est sure, il s'agit de son Alberto ! Penelope n'hésite pas une seule seconde et se lance dans une enquête pleine de péripéties afin de découvrir ce qui se cache derrière ce mystérieux personnage. Et puis après tout, c'est quand on s'y attend le moins que l'amour nous tombe dessus et que les rêves se réalisent...
C'est cette jolie couverture toute rose qui a attiré mon regard, comment y résister d'ailleurs ? J'ai été faible, je l'avoue et je ne pouvais pas passer à côté de Quand on s'y attend le moins après l'avoir vu. Je m'attendais à passer un bon moment de détente, un moment plaisant, mais je ne m'attendais pas à rire aux éclats si souvent !
Penelope a de nombreux rêves, mais aucun ne se réalise. Alors qu'elle approche de la quarantaine, et qu'elle ne sait toujours pas si le point G existe vraiment, elle doute surtout de finir par trouver le véritable amour. Même si sa grand-mère cartomancienne n'a de cesse de lui répéter qu'il arrive quand elle ne s'y attendra pas, elle finit par ne plus trop y croire. Penelope malgré son âge est typiquement le genre de personnage qu'on trouve dans ce genre de roman chick-lit : un peu naïve, rêveuse et ici très gaffeuse. Mais comme la vie n'est pas un long fleuve tranquille, ici, elle va devoir s'accrocher pour que l'homme de sa vie qui se cache derrière une identité étrange, se rende compte qu'elle est la femme de sa vie.
Famille, humour, amitié, romance, et même enquête ponctuent ce roman de Chiara Moscardelli. En véritable roman chick-lit, Quand on s'y attend le moins offre certes une histoire d'amour, mais pas vraiment très commune. Penelope est mise à mal, se retrouve plongée dans une enquête digne d'un roman policier et devra faire en sorte que ses gaffes ne lui font pas courir de trop gros dangers. Sa famille, typiquement italienne, offre d'autres personnages hauts en couleur et qui même s'ils ne sont pas très présents, trouvent tout de même leur place au fil des pages et notamment sa fameuse grand-mère cartomancienne fumeuse de joints. C'est drôle, déjantée et même complètement loufoque à certains moments, mais l'humour constamment présent fait que ce livre est plaisant.
Chiara Moscardelli avec son écriture fraîche, dynamique et amusante nous livre ici une comédie romantique totalement folle. Alors oui il y a des clichés, oui l'histoire prend même une tournure qui est un peu tirée par les cheveux, mais pour moi qui ai passé un si bon moment de lecture tout cela est passé au second plan. J'en retiens surtout la comédie qu'est Quand on s'y attend le moins. Entre son héroïne naïve, mais aussi légèrement déjantée avouons-le, et des dialogues pimentés et surtout teintés de beaucoup d'humour, on ne voit pas le temps passer en le lisant.
Quand on s'y attend le moins, c'est presque comme un film de comédie romantique finalement. L'histoire nous paraît un peu trop surréaliste pour être vraie, mais tous les ingrédients sont là pour que le spectateur, et ici le lecteur, en ressortent en souriant : des personnages hauts en couleur, de l'humour à chaque chapitre avec des dialogues qui font rire et des petits rebondissements qui permettent de garder un certain rythme du début à la fin. Si vous cherchez une romance qui fait sourire et fait briller les yeux, passez votre chemin ! En revanche, si vous voulez une comédie romantique légèrement loufoque dont vous ressortirez amusé après quelques éclats de rire,Quand on s'y attend le moins de Chiara Moscardelli c'est ça !
Si vous avez envie de passer un bon moment de détente et de vous changer totalement les idées, je ne peux que vous conseiller de vous procurer Quand on s'y attend le moins de Chiara Moscardelli disponible aux Éditions Belfond.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LaRousseBouquine
  26 février 2017
Quand j'ai reçu ce dernier roman de chick-lit publié chez Belfond, j'avoue avoir été plutôt contente sur le moment. J'avais très envie d'une lecture légère et rien que la couverture invitait à une romance sans prise de tête. le point positif quand on se met à lire ce type de livres, c'est que la surprise n'est pas trop au rendez-vous : il y un côté rassurant qui fait quel que soit le livre du genre, la recette est la même : c'est ce que j'appelle la recette Becky Bloomwood (aka L'Accro du Shopping pour les non-initiés). On trouve à coup sûr une héroïne entre 20 et 40 ans, souvent citadine, plutôt attachante, célibataire ou au sein d'un couple qui bat de l'aile, et qui après un nombre incalculables de gaffes va forcément trouver à la fin "l'homme de sa vie". Et ouais, rien que ça.
Pour moi, la chick-lit, c'est le genre de romans qu'on lit : a) sous un plaid en cas de déprime, b) sur un transat au bord de la piscine. Si pour le ciel bleu et les bains de soleil actuellement on repassera, pour se consoler d'un hiver interminable, ce roman semblait parfait.
Niveau recette qui marche : on a tout. Penelope est une trentenaire milanaise célibataire qui n'a pas une vie bien palpitante. Elle qui aime écrire, elle a toujours rêvé de devenir journaliste - et au possible décrocher le Prix Pulitzer, rien que ça. Manque de bol, elle s'est plutôt retrouvée attachée de presse pour une entreprise de serviettes hygiéniques (avouez que ça ne s'invente pas), et écrit en free-lance des quiz aux questions existentielles pour un magazine féminin, du type "Suis-je plutôt vaginale ou clitoridienne ?". Sachant que la dernière fois que j'ai ouvert un magazine Elle cet été, j'y ai trouvé un "Vrai ou Faux de la mycose vaginale" ou un reportage "Help : j'ai couché avec mon stagiaire", j'ai trouvé que cette partie-là avait quelque chose d'assez drôle (et malheureusement vraiment proche de la réalité).
Penelope parle cinq langues, a un sacré sens de l'humour, des amis attentionnés (dont un pote gay, forcément fallait quand même un peu tomber dans le cliché), mais voilà : aucun homme ne veut d'elle et c'est le drame de sa vie. le comble pour quelqu'un qui écrit à longueur de journée des tests pour connaître "sa compatibilité sexuelle avec son partenaire".
Penelope est donc l'archétype de Bridget Jones, cette femme peu sûre d'elle avec quelques kilos en trop (et encore, faudrait savoir selon qui), qui ferait absolument tout pour trouver un homme et qui se retrouve au passage dans des situations totalement rocambolesques. Alors forcément, c'est drôle, très drôle même. On se demande d'où l'auteur sort autant de choses improbables et on passe un bon moment. Néanmoins, je trouve que les meilleures blagues sont aussi les plus courtes, et j'ai regretté le fait que certaines reviennent toutes les dix pages... du genre l'obsession de la narratrice pour toutes ses collègues minces car elles mangent bio/vegan/sans gluten. Certes, ça m'a fait rire, car il suffit de regarder certaines YouTubeuses beauté pour voir les effets de cette mode "healthy". Néanmoins, au bout d'un moment, on se demande tout simplement si :
L'auteur voulait faire un trait d'humour mais c'est loupé car c'est carrément lourdingue
Elle n'a un gros problème de jalousie/elle hait les végétaliens
Elle n'avait juste plus du tout d'inspiration et elle s'est dit que ça passerait
En l'occurrence, chez moi c'est pas trop passé. Tout comme la blague sur les calzone de la grand-mère (on a compris qu'elles étaient bonnes, pas besoin d'en parler vingt mille fois !), ou encore sur la même grand-mère cartomancienne qui fume des joints dans les toilettes de sa fille. C'est fun d'accord, ceci dit il n'y a pas de quoi se tenir les côtes pendant vingt minutes non plus.
C'était donc un livre de chick-lit satisfaisant, sans plus. A force d'en lire j'en vois de plus en plus les défauts, et malheureusement dans celui-ci certains étaient flagrants. Pour autant, il a quand même largement rempli son "job", car il m'a fait passer un bon moment de lecture et pas mal rire. Il plaira sans aucun doute aux inconditionnels du genre. Néanmoins, il m'a surtout rappelé combien je ne dérogerai jamais à la prêtresse du genre : du Sophie Kinsella, sinon rien !
#sorrynotsorry
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Marlene_lmedml
  27 mars 2017
Je dois dire que j'ai reçu ce roman par surprise, et c'était une agréable surprise étant donné que j'avais repéré ce roman de par sa couverture super attractive. A la découverte du résumé j'étais encore plus intriguée par l'histoire de Penelope, qui s'annonçait comme une héroïne totalement déjantée, une Bridget Jones à l'italienne.
[Quand on s'y attend le moins] est un roman drôle et surprenant. Je vous avoue qu'il se classe à merveille dans la catégorie Chick-lit, mais l'intrigue à suspense est l'aspect du roman qui a pris le plus de place dans l'histoire. Alors est-ce une bonne chose ? J'ai trouvé que l'auteure avait réussi à concilier le côté drôle et décalé avec le côté enquête de l'histoire. Mais je m'attendais tout de même à ce que la romance soit plus prononcée. D'où le fait que ce roman ne puisse pas se classer dans le genre romance.
Dans ce roman on va suivre Penelope, notre héroïne totalement décalée, elle est maladroite et adorable, elle a un job d'attachée de presse chez Pimpax qui ne la passionne pas plus que ça. Elle rêve de devenir journaliste mais Penelope n'est pas du genre à prendre des risques dans sa vie. Notre héroïne détonne dans un univers où elle a du mal à trouver sa place, elle n'est pas spécialement tendance, les gens la remarque à peine et cela lui pèse énormément, et pour couronner le tout, on ne peut pas dire qu'elle soit plus chanceuse dans sa vie sentimentale. Jusqu'à ce qu'elle renverse Alberto, il représente tout ce dont elle rêve en matière de spécimen masculin.. Pour elle c'est le coup de foudre, alors quand elle le recroise chez Pimpax, c'est pour elle un signe du destin, sauf qu'il nie l'avoir déjà rencontrer, et il prétend s'appeler Riccardo… Penelope est totalement désarçonnée mais elle entend bien découvrir ce qui se cache derrière autant de mystère. La voici embarqué dans une histoire totalement loufoque où elle commence à douter de sa santé mentale. Qui est Alberto ? Pourquoi se fait-il appeler Riccardo ? Penelope sait-elle dans quoi elle met les pieds ? L'amour sera-t-il au rendez-vous ?
J'ai passé un agréable moment avec ce roman, je dois dire que je ne m'attendais pas à autant de suspense, j'ai spéculer du début à la fin et j'avoue que j'étais totalement à côté de la plaque. L'auteure arrive à orienter ses lecteurs vers de fausses pistes pour mieux les surprendre à la fin. C'est un roman très drôle, j'avoue que l'humour est omniprésent grâce à la personnalité déjantée de Penelope. J'ai beaucoup aimé son personnage, malgré ses doutes et ses faiblesses, c'est une héroïne très accessible, très proche de la vie réelle, on peut facilement s'identifier à elle. Elle tourne ses propres angoisses en autodérision, mais on perçoit tout de même sa fragilité, son envie de trouver l'amour tourne un peu à l'obsession, ce qui ne manque pas de faire rire son entourage. le personnage d'Alberto est vraiment mystérieux, car on l'aperçoit furtivement après la collision avec Penelope, et on le retrouve en la personne de Riccardo. L'auteure arrive vraiment à faire douter le lecteur sur ce personnage, Alberto est-il Riccardo ? Je dois dire que son personnage m'a plu parce que son attitude avec Penelope était perturbante, il souffle le chaud et le froid avec elle, on ne sait jamais sur quel pied danser. Evidemment on l'imagine vraiment attirant, et ses joutes verbales ne sont pas sans conséquences. J'ai aimé le duo qu'ils ont formé avec Penelope. Les personnages secondaires sont nombreux, et j'avoue que je m'y suis un peu perdue parfois, surtout dans le début du récit, le temps de bien resituer tout le monde.
Penelope est notre narratrice, attendez-vous à rire, parce qu'honnêtement elle en tient une couche, sa maladresse est…légendaire ! La plume de l'auteure est idéale dans ce style littéraire, il y a tous les ingrédients pour que l'histoire fonctionne, les nombreuses références cinématographiques m'ont énormément plu, j'ai d'ailleurs eu souvent le sourire.
Vous allez me dire pourquoi la note générale que j'ai attribué au roman n'est pas plus élevée, et bien tout simplement parce que si j'ai vraiment passé un bon moment, il m'a tout de même manqué quelques petites choses pour être totalement comblée. le côté sentimental du roman est pour moi trop en retrait, alors certes Penelope nous confit ses peurs et ses aspirations, mais en fait on ne perçoit la romance que dans le début et la fin du roman, du coup j'ai trouvé que cela manquait de consistance. La partie enquête et suspense est divertissante et elle pousse le lecteur a se poser des questions, mais certains aspects m'ont paru un peu trop loufoques pour être totalement crédibles. Il y a aussi quelques longueurs à certains moments qui auraient pu être évitées en étant moins dans le descriptif. Une chose qui m'a par contre totalement séduite c'est l'envers du décors, le fait que cela se passe à Milan, tout est authentique, charmant, dépaysant.
En bref, [Quand on s'y attend le moins] a tout ce qu'il faut pour surprendre les lecteurs. Faites la connaissance de Penelope, une véritable Bridget Jones à l'italienne. L'auteure a misé sur le côté pétillant de l'histoire, l'humour est le moteur de cette histoire avec l'intrigue à suspense qui emporte le lecteur dans une enquête incroyable. Une lecture légère que je vous conseille si vous souhaitez découvrir une héroïne qui ne manquera pas de vous divertir.
Lien : https://lmedml.com/2017/03/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
sld09
  26 mars 2018
Une couverture très rose, une auteure italienne et je m'imaginais déjà des analogies entre Quand on s'y attend le moins et le Parfum des sentiments de Cristina Caboni que j'ai lu (et adoré) il y a environ un an. Mais les deux romans n'ont finalement à peu près rien en commun, ce qui est dommage : les traits de la comédie sont ici trop forcés pour que je sois vraiment charmée par le roman de Chiara Moscardelli.
Le personnage central, Penelope, n'est pas sans rappeler Briget Jones : un jeune femme maladroite, coincée dans un job qui ne lui convient pas vraiment, très entourée par ses amis mais désespérément célibataire. J'ai toutefois trouvé que l'héroïne manquait un peu de subtilité pour être aussi touchante qu'elle le mériterait.
De la même manière, l'histoire, qui mêle romance et espionnage, m'a parfois donné l'impression de partir dans tous les sens, l'aspect "enquête" prenant beaucoup de place par rapport à la romance ce qui m'a un pu laissé sur ma faim.
Quand on s'y attend le moins a été une lecture très amusante, même si elle ne m'a pas tout à fait séduite.
Lien : http://lecturesdestephanie.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150

critiques presse (1)
LeJournaldeQuebec   31 juillet 2017
Une comédie romantique irrésistible, pétillante comme un Spritz, délicieusement authentique.
Lire la critique sur le site : LeJournaldeQuebec
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
iris29iris29   08 avril 2017
" Ma chérie, mon trésor, ma petite, le Père Noël n'existe pas . Et au fait, je tiens aussi à t'informer que le prince charmant est une invention. Maintenant , tu peux retourner jouer à " ils vécurent heureux et ils eurent beaucoup d'enfants. "
Commenter  J’apprécie          150
iris29iris29   11 avril 2017
- Cette ville me tue. Je la hais. Vous savez qu'au bar en bas de chez moi, personne ne me dit bonjour ? J'aimerais pourtant bien aller m'asseoir au comptoir et pouvoir dire: "Comme d'habitude."
Commenter  J’apprécie          172
LaRousseBouquineLaRousseBouquine   22 février 2017
J'avais grandi avec la conviction que le bonheur était déterminé exclusivement par la présence ou non d'un homme à mes côtés. Comme dans l'histoire de la pomme.
Un jour, ma grand-mère Berta en avait coupé une en deux et m'avait dit que j'étais la moitié de droite.
"Et l'autre ? lui avais-je demandé en désignant celle de gauche.
- Tu la trouveras. On la trouve quand on s'y attend le moins.
- Et si je ne la trouve pas ?"
Elle avait alors haussé les épaules et l'avait mangée. L'autre moitié, pas la mienne. J'étais donc une demi-pomme.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
iris29iris29   08 avril 2017
- Vous avez eu une attaque de tachycardie, et l'apnée régularise le rythme cardiaque. J'ai appris ça du docteur Carter.
- Je ne le connais pas , mais j'aimerais beaucoup le remercier.
- " Urgences! ". Mon exclamation fut suivie d'un silence. "La série avec Georges Clooney. Je me suis contentée de suivre ses indications. Vous savez, il travaille dans un service qui...
Commenter  J’apprécie          60
LadoryquilitLadoryquilit   17 mars 2017
Un jour, quelqu'un m'avait dit que l'itinéraire de la vie équivaut à l'escalade d'une montagne. On passe l'essentiel de son temps à mettre un pied devant l'autre, on tombe parfois, on se perd, on risque souvent de revenir en arrière. Puis, soudain, on réussit à trouver la bonne route et arrivé là, on respire profondément, on lève les yeux et on se rend compte de tout le chemin parcouru.
Commenter  J’apprécie          30
Video de Chiara Moscardelli (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Chiara Moscardelli
"Quando meno te lo aspetti" di Chiara Moscardelli
autres livres classés : milanVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr

Autres livres de Chiara Moscardelli (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Grandes oeuvres littéraires italiennes

Ce roman de Dino Buzzati traite de façon suggestive et poignante de la fuite vaine du temps, de l'attente et de l'échec, sur fond d'un vieux fort militaire isolé à la frontière du « Royaume » et de « l'État du Nord ».

Si c'est un homme
Le mépris
Le désert des Tartares
Six personnages en quête d'auteur
La peau
Le prince
Gomorra
La divine comédie
Décaméron
Le Nom de la rose

10 questions
526 lecteurs ont répondu
Thèmes : italie , littérature italienneCréer un quiz sur ce livre