AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2702156029
Éditeur : Calmann-Lévy (28/01/2015)

Note moyenne : 3.6/5 (sur 5 notes)
Résumé :
De casinos en palaces, deux fois par an, l’énigmatique Michaël Turner sillonne les côtes françaises. L’homme d’affaires n’aime rien tant que le jeu et tout particulièrement celui qui consiste à séduire une belle femme, de préférence vertueuse et sûre de sa probité, pour finalement la pousser dans le lit de Rachid, son chauffeur. Affront ultime qui renforce sa conviction profonde que tout s’achète. Avec de l’argent ou des illusions.
Jusqu’au jour où la route d... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
SophiePatchouli
  25 juin 2015
Tiré d'un blog qui n'est pas le mien mais qui mérite le détour :
http://www.k-libre.fr/klibre-ve/
Les lésions dangereuses
Un vieux proverbe signale que si l'on doit manger avec le diable, il vaut mieux se munir d'une grande cuillère. Difficile de prendre de la distance quand ce qui se trame se joue au niveau des peaux et du désir. C'est ainsi que ce roman de Patrick Mosconi raconte quatre personnages qui se livrent à différentes variantes du marivaudage. Il y a d'abord un couple formé de Rachid et Elena. Ils sont diablement amoureux l'un de l'autre, et justement cela tarabuste Rachid. Lui est depuis longtemps chargé de faire le chauffeur pour Michael, un riche homme d'affaires, qui est cynique et qui ne manque de séduire des femmes qu'il envoie comme preuve de la duplicité du monde dans le lit de Rachid. Si auparavant cela amusait Rachid, il est bien embêté à présent qu'il est amoureux. Et Rachid a le malheur d'en parler à Elena qui alors décide de devenir la prochaine "victime" de Michael. Usant d'un subterfuge, elle s'introduit dans leur mécanique bien huilée. Mais, en entamant le jeu de la séduction avec Michael, les choses se compliquent car que se âsserait-il s'ils tombaient amoureux l'un de l'autre, le tout sous les yeux de Rachid ? Ce jeu de perversité mentale, de marivaudage psychologique, pour être parfait a besoin d'un oeil extérieur. Ce sera celui d'un inspecteur de police, chargé de surveiller, voire de protéger Michael. Un regard extérieur, qui ne comprend pas toujours tout mais qui permet de recentrer régulièrement le propos.
Les thèmes du roman de Patrick Mosconi renvoient à des univers qui se répondent : le monde des affaires, véritable jungle, est le domaine où excelle Michael. Mais c'est également un grand bluffeur au poker (d'ailleurs c'est par une scène de ce jeu que s'ouvre le texte) et, au fil de la narration, l'on ne saura jamais ce qu'il a exactement compris des autres protagonistes, comme s'il était aussi fort que le romancier ou que Dieu, et qu'il connaissait par avance les cartes qu'ont en main les autres personnages. Peut-on aussi tricher avec les sentiments et, pire encore, avec la mort ? Chaque personnage, en se frottant aux fêlures des autres met à nu ses propres lésions, ses propres manques ou envies.
Récit éminemment psychologique qui s'offre des rebondissements intelligents, qui présentent des personnages dessinés avec soin, crédibles, dans un jeu de relations complexes, On ne joue pas avec le Diable est un roman noir sur les relations humaines, sociales, les relations de dépendance, de puissance, développées par petites touches fines, servie par une écriture classique et sensible.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Esorlecram
  06 mai 2017
Le scénario de départ est drôle et original: Michael, un richissime dandy , joueur de poker invétéré, aime séduire de jolies femmes... pour les envoyer dans le lit de son chauffeur Rachid. On se dit que l'on est parti pour quelques heures de détente, voire de franche rigolade, sans plus.
Mais l'affaire se corse: Rachid se lie avec Elena, jeune comédienne hongroise, et n' a plus du tout envie de réaliser les fantasmes de son patron. Michael est joueur, et pas seulement au poker. Elena est comédienne, et pas seulement au théâtre. Démarre alors un véritable jeu de rôles entre ces deux personnages, sous l'oeil un peu perdu de Rachid. Michael est un gentleman cynique, désabusé, sûr de son pouvoir sur les autres. Elena veut contrer cet individu qui ne lui est toutefois pas indifférent. Cela aurait pu faire un roman très intéressant traitant des rapports de force entre individus, de la mort, du pouvoir de l'argent. Mais il m'a semblé que Michael en faisait trop, que l'auteur l'a trop caricaturé, d'où un certain recul par rapport aux personnages.
Ceci dit, je ne regrette certainement pas d'avoir lu ce roman pas comme les autres.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
nelson43
  12 mai 2015
Mickael Turner est un riche homme d'affaires qui passe ses soirées au casino à flamber son argent et à humilier ses adversaires malheureux . Les femmes lui tombent dans les bras mais ils les méprisent . Rachid est son chauffeur attitré et un semblant d'amitié les unit .
Elena est comédienne . C'est une jeune fille d'origine hongroise qui vit avec Rachid .Celui-ci lui avoue que Mickael ne touche pas aux filles mais qu'il les lui offre .Comme Elena aime jouer , elle décide de le prendre à son propre jeu .Malgré les réticences de Rachid , elle met au point un plan pour piéger ce casanova .
Ce jeu deviendra bientôt cruel , humiliant pour certains , hésitant entre l'amour et la haine .
Commenter  J’apprécie          00
Video de Patrick Mosconi (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Patrick Mosconi
Forum Fred Vargas/Patrick Mosconi 1/3 (Par mouvement démocrate, 2008)
autres livres classés : roman noirVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

J'ai tué mon prof! de Patrick Mosconi

Qui est Lambert?

le professeur de dessin
le meilleur ami de Julien
le frère de profeseur de dessin
le chat

8 questions
14 lecteurs ont répondu
Thème : J'ai tué mon prof ! de Patrick MosconiCréer un quiz sur ce livre