AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2366240414
Éditeur : Cambourakis (27/04/2013)

Note moyenne : 4.14/5 (sur 25 notes)
Résumé :
Québec Bill Bonhomme entraîne son fils Wild Bill dans une rocambolesque aventure de contrebande de whisky à travers le grand Nord américain. Une partie de plaisir et une chasse à l'homme : le Carcajou - l'incarnation du mal - se met bien vite à leurs trousses. Une épopée fabuleuse totalement délirante et diablement maîtrisée.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
Sando
  01 juin 2013
Après un hiver particulièrement rigoureux et qui semble vouloir s'éterniser, Québec Bill Bonhomme décide de se lancer dans une opération de contrebande de whisky afin de sauver son bétail de la famine. Accompagné de son fils, le discret Wild Bill, de son beau-frère Oncle Henry et de Rat, son aide à la ferme, QBB embarque pour une folle aventure à travers le Canada et le nord des Etats-Unis. Mais en volant le whisky détenu par le tristement célèbre Carcajou, nos quatre compères ne se doutent pas qu'ils viennent de défier le diable en personne… Commence alors une course poursuite aux airs de chasse à l'homme qui ne laissera personne indemne !
Il serait dommage d'en dévoiler plus sur cette aventure rocambolesque complètement délirante, mais ce que l'on retient, c'est avant tout cet incroyable souffle de vitalité et de folie qui anime tout le livre ! le personnage de Quebec Bill Bonhomme est tout simplement épatant d'optimisme et d'énergie et porte à lui seul l'ensemble du roman ! Rien ne l'arrête, et surtout pas la menace imminente qui plane sur sa tête ! Car cet homme doux et constamment émerveillé par la vie sait aussi faire preuve d'un sang-froid et d'une force insoupçonnés lorsqu'il s'agit de protéger les siens… Wild Bill est le narrateur de ce récit enlevé et haut en couleurs. Il navigue entre les différentes époques, entrecoupant cette folle aventure de flash-back qui retracent l'histoire pour le moins mystérieuse de sa famille et de sauts dans le temps qui en montrent la continuité… Malgré l'imposante présence de QBB, les personnages secondaires ne sont pas en reste et s'avèrent tout aussi truculents, excentriques et particulièrement attachants ! Humour, violence, alcool qui coule à flot et course poursuite sont au rendez-vous dans ce western irrésistible et complètement déjanté, véritable hymne à la nature !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
MarcoPolo85
  25 juin 2013
Année 1932, Québec Bill Bonhomme (QBB) est un type bien mal barré. Son troupeau de bovins se meurt (par manque de fourrage) et son dernier taureau vient de s'étouffer en avalant une patate de travers. de plus, les terres qu'il exploite dans le Vermont sont ingrates. Bref, çà sent la fin des haricots dans cette famille vivant près du lac Memphremagog depuis des décennies.
Et pourtant, çà n'enlève en rien l'optimisme démesuré de QBB. Et il va le prouver.
Ses aïeux, contrebandiers hors pair et parfaits connaisseurs de la nature sauvage vont inspirer le héros de cette odyssée.
Car odyssée, il y a. C'est même à un voyage homérique auquel QBB nous convie.
Embarquant fils (Will Bill) et beau-frère, il va s'attaquer au Goliath de la contrebande : le fameux Carcajou. Là-bas dans sa ferme fortifiée, le whisky coule à flots. Mais rien ne fait peur à QBB. Il est capable de tout pour ramener à bon port sa cargaison, même s'il faut utiliser de l'artillerie lourde, faire dérailler un train ou voler l'hydravion à la police de frontières.
Dans ce récit épique et haut en couleurs, les personnages fous ne manquent pas tels que Frère Hilaire (rôdant régulièrement sur les rives du lac ) buveur invétéré et chroniqueur dans une revue pornographique de Montréal.
Farfelu, drôle, déjanté gai et attendrissant, voilà les qualificatifs de ce roman que j'ai trouvé parfait jusqu'à la dernière ligne.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
mayang
  01 juin 2013
Québec Bill Bonhomme, rien qu'avec le titre on a déjà le sourire aux lèvres.
L'histoire: un père, Québec Bill Bonhomme et son fils Wild Bill pris dans les filets d'une incroyable aventure de contrebande d'alcool à travers le grand Nord américain. Récit picaresque et foisonnant, truculent et jubilatoire où l'on croise des personnages plus déjantés les uns que les autres, où même les animaux sont bizarres. Un grand et beau remède contre la sinistrose.À découvrir de toute urgence.
Commenter  J’apprécie          80
palir_au_soleil
  15 octobre 2018
Un compte rendu foutraque sur un livre jubilatoire :
* En date, Quebec Bill Bonhomme constitue mon dernier "remède à la mélancolie".
* La traduction par Brice Matthieusent, qui dans sa préface en appelle à Georges Bataille, aux Pieds Nickelés et aux dieux mexicains pour évoquer les protagonistes. J’y ajoute volontiers, Homère, Don Quichotte, les Titans, TIll l’Espiègle...
* La séduction des noms : Vermont, Québec Bill Bonhomme, lac Memphrémagog, whisky de contrebande, Carcajou, Billy Wild, frère Saint-Hilaire, Cordélia...
* La succession de scènes grandioses dans un décor qui ne l’est pas moins. (Je veux aller là-bas !!)
* Une image persistante : QBB face au Carcajou, ou l'optimisme face à l'immortalité, au sens propre comme au figuré.
* 400 pages de folie et de plaisir qu'il ne faut pas chercher à (dis)simuler. Un roman de la démesure, de la cruauté et de l'émerveillement.
* Une histoire de famille aussi, d'amour, de complicité, de transmission. Ces aïeux qui disparaissent. D’où le titre original “Disappareances”.
* Quand Billy Wild parle de son père (pp.395-398).
* Et enfin, comme la voix off de Burger Quizz aime dire « Jeep Renegade », moi j'aime dire « Howard Frank Mosher ».
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
trust_me
  07 mai 2018
1932. L'hiver a été trop rude dans le Vermont. Alors que le printemps s'annonce timidement, le bétail affamé a un besoin urgent de nourriture. Sans le sou, Québec Bill Bonhomme se lance pour sauver le troupeau de sa femme dans un vol de whisky de contrebande qui va mettre à ses trousses la bande du terrible Carcajou. Accompagné de son fils Wild Bill et de son beau frère Henry, Québec Bill va tenter coûte que coûte d'échapper au mal qui rôde dans les bois et sur les eaux limpides du lac Memphrémagog pour ramener la marchandise à bon port. Avec sa malice, son optimisme à toute épreuve et une forme de folie qui lui permettra de franchir des obstacles plus insurmontables les uns que les autres.
Un roman furieusement délirant, où tout s'enchaîne pied au plancher. Un roman à dévorer sans se poser de question et à prendre pour ce qu'il est, une farce picaresque sans limite qui enchaîne les péripéties improbables et les scènes rocambolesques. Au menu, voiture déglinguée, mâchoire brisée, flic décapité à coup de canon, train de marchandises qui déraille et whisky à gogo, le tout porté par des dialogues aux petits oignons et des personnages inoubliables, à commencer par notre héros éponyme d'un mètre cinquante qui voit du positif dans toutes les situations, surtout les plus dramatiques. Mention spéciale également à son ennemi Carcajou, diable incarné ne cessant de revenir d'entre les morts, même lorsque l'on est certain de s'en être débarrassé.

Au-delà du picaresque (qui est décidément l'adjectif résumant le mieux ce texte), Howard Frank Mosher propose une construction tout sauf linéaire qui permet, à travers les yeux du narrateur Wild Bill, de découvrir l'histoire de la famille Bonhomme depuis le 18ème siècle jusqu'à nos jours, l'événement de 1932 faisant office d'axe central autour duquel tout gravite.
Une lecture divertissante, drôle, frôlant parfois l'absurde et le fantastique. Un régal !
Lien : http://litterature-a-blog.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
GuixxxGuixxx   05 août 2013
Puis, un après-midi de la fin août où mon père et moi avions décidé d’aller pêcher, nous découvrîmes toute une colonie qui travaillait fiévreusement à un nouveau barrage. Le castor chocolat aux grandes dents travaillait avec les autres. Assis sur le barrage d’où il dirigeait les opérations de construction, nous découvrîmes un castor noir qui devait peser près de cinquante kilos. "J’aurais dû me douter qu’ils feraient ça, dit mon père. Wild Bill, ils sont allés au Canada pour se dégoter un ingénieur français capable de construire un barrage indestructible. J’ai entendu dire que les castors sont capables de ça. Maintenant j’en ai la preuve. Regarde ce grand Français noir. Il n’a nullement peur de nous. Eh bien, il a raison. Nous économiserons notre dynamite pour un autre projet."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
nathalie_MarketMarcelnathalie_MarketMarcel   10 décembre 2014
À quatre-vingt-dix ans, Cordélia mesurait un mètre quatre-vingts. Elle semblait maigre et gauche, tel le héron bleu qui se tenait sur une patte dans notre torrent en juillet et en août, mais elle distribuait ses coups de baguette avec la vivacité et la précision de ce même oiseau quand il embroche une truite de rivière sur son long bec pointu.
Commenter  J’apprécie          10
cornelia-onlinecornelia-online   20 juillet 2018
Il y eut une énorme détonation. Je crus que tout le whisky entreposé dans la grange en feu venait d’exploser. Je levai la tête juste à temps pour voir la Packard se retourner dans le champ voisin; en même temps la voiture sembla se désintégrer. Roues et portières, caisses de whisky et pare-chocs volèrent tous azimuts, comme s’ils avaient décidé d’un commun accord de se faire la malle. Le restant de la voiture échoua sur un terrain marécageux et resta planté en l’air à un angle de quatre-vingts degrés environ. Seuls étaient intacts le châssis et le volant, auquel mon père s’accrochait fermement tout en nous faisant signe comme un aviateur triomphant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
cornelia-onlinecornelia-online   20 juillet 2018
La voiture à bras apparut sur le pont à chevalet. C’était Compton, qui pompait comme un fou.
Mon père s’allongea aussitôt sur le gravillon du talus. Il croisa les mains sur sa poitrine. Il portait toujours son surplis et les gants de mécanicien de Compton. Je n’avais jamais rien vu d’aussi ridicule. Notre situation avait beau être critique, je ne pus m’empêcher de rire.
La voiture à bras ralentit. Compton bondit sur le talus. « Où est-il ? s’écria-t-il. Où est ce salaud de nabot qui m’a piqué mon train ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
cornelia-onlinecornelia-online   20 juillet 2018
-Evangeline, s’écria mon père en nous enlaçant tous le sdeux, Wild Bill ici présent vient de me donner une autre idée de génie. Va chercher mon pinceau, Bill. Nous commençons une nouvelle affaire.
Cette fois nous installâmes des pancartes à tous les croisements du comté. « Visitez le gouffre de Bonhomme. Venez voir la Merveille Géologique souterraine. » Sous ce message, mon père peignit grossièrement quatre spectateurs aux yeux écarquillés qu’on descendait dans un seau au fond d’un trou.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Video de Howard Frank Mosher (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Howard Frank Mosher
Disappearances, trailer
autres livres classés : canadaVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1067 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre