AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Kirzy


Kirzy
  13 février 2020

Au départ, il s'agit d'une nouvelle publiée en 2010 dans une anthologie ( Mystères et mauvais genres ) chez les éditions Sombres rets. La version 2020 chez Faute de frappe en est une version enrichie.

Lorsqu'un auteur n'a qu'une centaine de pages pour s'exprimer, il lui faut rapidement harponner son lecteur. Et là, c'est le cas. D'emblée est installée une ambiance cotonneuse, étrange, décalée prête à basculer vers quelque chose de dangereux.

La construction est parfaitement huilée. Dès le prologue «  le passage », toute l'histoire est en place, mais le lecteur ne le sait pas. On suit son héroïne, cette fillette intelligente, avec inquiétude. La voir petit à petit plonger dans un monde délirant et abject terrifie et dérange à la fois, un peu comme un conte à la Alice au pays des horreurs sous acide. Les mots rampaient vers moi, étonnante sensation, j'ai senti l'horripilation ( au strict sens étymologique ) monter en moi.

Très souvent, je me frottais les yeux pour savoir si j'avais bien lu, bien compris ... j'ai rarement compris, je me suis souvent perdue à essayer de retrouver la frontière réalité / cauchemar, faits tangibles / surnaturels. Et j'ai aimé ça, tout comme j'ai apprécié que l'auteur ne soit pas perdu dans son délire pour proposer une vraie fin, terrible, tellement que je n'avais même pas pensé à cette éventualité. Juste un petit bémol sur le titre qui ne reflète pas la subtilité du récit à mon sens.

Une novella surprenante et efficace dans le genre conte initiatique aux notes horrifiques mais bien ancré dans la réalité. A noter la très belle illustration de la couverture réalisée par Bertrand Binois.
Commenter  J’apprécie          780



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (75)voir plus