AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 270964391X
Éditeur : J.-C. Lattès (02/06/2014)

Note moyenne : 3.52/5 (sur 45 notes)
Résumé :
France, juillet 1942. Alors que la guerre fait rage, à Carcassonne, un groupe de résistantes se dressent contre l'occupant au sein de Citadelles, le nom de code de leur réseau. Sandrine, une jeune femme intrépide, s'engage dans cette lutte au côté de sa sœur Marianne. Mais bientôt leur combat se trouve lié à un autre, mené depuis des siècles pour préserver des secrets ancestraux qui pourraient changer le cours de l'Histoire.
Aventure palpitante et magnifique ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (14) Voir plus Ajouter une critique
MurielT
  01 septembre 2014

Citadelles c'est le roman de mon été 2014. J'ai essayé de ne pas le lire trop vite, mais il était passionnant et au bout d'une semaine il était déjà fini.
Citadelles c'est l'été 1944, la Résistance et la milice, l'Aude et Carcassonne, le Languedoc et ses légendes.
Les personnages sont attachants, les méchants vraiment méchants et j'aime beaucoup la façon dont l'auteur mêle présent et passé et cette façon d'entrelacer des moments historiques avec du fantastique et du légendaire.
Même si ce roman aborde des sujets très sérieux et sérieusement, je l'ai beaucoup apprécié.
C'est à la fois historique, même si tout est fiction, on sent bien que c'est très documenté. Et en cette année de commémoration, il est bon de rappeler que certains français n'ont pas toujours été dignes de porter le qualificatif de Français dans certaine période sombre de notre histoire.
Et à la fois légendaire, on y apprend d'où vient le nom de Carcassonne, il y a des allusions à Rennes le Château et à des choses étranges et à un vieux monsieur qui parle des Cathares comme si il les avait connu (qui sait ?...)
Un bon roman à lire passionnément
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Livresse_des_Mots
  23 juillet 2014
Kate Mosse, auteur des romans « Labyrinthe » et « Sépulcre », nous revient avec « Citadelles », une histoire de plus de six cent pages aux éditions JC Lattès. Fidèle à elle même, elle choisit un cadre historique complexe – l'Occupation Française par les Allemands – et elle ancre son récit dans l'Aude. L'essentiel de l'intrigue se déroule à Carcassonne, magnifique cité médiévale fortifiée au passé riche et passionnant qu'elle affectionne particulièrement. Elle mêle la Petite Histoire du Sud-Ouest à la Grande Histoire, mélange les époques et les cultures pour réaliser une fresque historique gigantesque. IVème et XXème sont intimement liés dans ce roman colossal. Dans la lignée de « Labyrinthe » et de « Sépulcre », Kate Mosse rédige un roman dans lequel Histoire et Religion fusionnent pour jouer un rôle prépondérant.
Bien qu'il ne soit pas absolument nécessaire de lire « Labyrinthe » et « Sépulcre » avant « Citadelles », c'est tout de même conseillé. « Citadelles » évoque des personnages, des intrigues et des lieux passés que l'on retrouve dans les deux romans précédents...
Carcassonne, 1942. La Seconde Guerre Mondiale fait rage et la France est occupée par les Allemands. Dans le Sud, la Résistance s'organise pour protéger les valeurs françaises et se battre contre l'Occupant. Marianne et sa jeune soeur Sandrine bravent la peur et le danger pour rejoindre le Réseau et essayer de préserver leur patrie.
Tandis que la Résistance se met en place dans le Midi, d'anciens secrets mystiques, puissants et dangereux semblent sur le point d'être exhumés. Recherché activement par les Français et les Allemands, un mystérieux Codex – manuscrit ancestral jugé hérétique et condamné par l'Église – semble détenir un pouvoir prophétique capable d'influencer de façon déterminante le cours de la guerre et d'en modifier l'issue...
Ce beau roman est un bel hommage aux femmes admirables, courageuses et intègres qui ont soutenu la Résistance pendant l'Occupation Allemande. Modèles de loyauté et de droiture, elles ne s'écartent de leurs buts et de leurs aspirations sous aucun prétexte. Kate Mosse brosse le portrait de femmes déterminées et exceptionnelles, prêtes à tous les sacrifices pour défendre une cause juste. Impossible de rester indifférent à leur combat...
« Citadelles » est aussi une nouvelle occasion pour Kate Mosse de faire visiter à son lectorat la région de Carcassonne, la terre de prédilection de toute son oeuvre. Il lui tient à coeur d'immerger ses lecteurs dans les superbes paysages du Midi. Des descriptions minutieuses et précises dépeignent un décor qui conserve toute sa splendeur malgré les drames qui s'y déroulent. Les lieux qu'elle convoque s'esquissent dans l'imagination du lecteur et l'invitent à voyager vers une terre souillée de sang depuis des siècles, et pourtant toujours si belle et pure...
« Citadelles » est un roman à la hauteur des précédents et Kate Mosse se bâtit une place de choix dans le paysage de la littérature contemporaine !
Lien : http://www.livressedesmots.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Au_Fil_d_Isa
  18 décembre 2014
Ce roman est le dernier volet de la trilogie du Languedoc dont j'avais beaucoup aimé les deux premiers volumes, Labyrinthe et Sépulcre. C'est d'ailleurs ce qui m'a poussé à l'acheter car je ne suis pas, à la base, très attirée par les histoires qui se déroulent pendant la 2ème Guerre Mondiale. Mais c'est aussi un livre qui peut se lire indépendamment des deux autres car l'histoire se suffit à elle-même. J'y ai retrouvé avec plaisir l'alternance de chapitres se déroulant dans le présent (en l'occurrence la France occupée de 1940) et dans le passé (ici la Gaule au 4ème siècle après Jésus Christ). C'était précisément cette structure narrative qui m'avait donné envie de lire Labyrinthe en 2006, et je trouve que ça fonctionne toujours aussi bien dans Citadelles.
C'est le récit, très vivant et très détaillé, de plusieurs jeunes femmes qui se retrouvent emportées presque malgré elles dans les tourments de l'Histoire. En voulant sauver de la noyade un jeune homme blessé, l'impétueuse Sandrine déclenche une série d'événements qui vont l'amener à rencontrer l'amour et à entrer dans la Résistance. Lucie, qui est pour moi l'autre grande figure féminine du roman, ne demandait pour sa part qu'à épouser son petit ami Max. Mais ce dernier est Juif et va très vite être déporté vers l'un des camps français, à l'heure où le Sud-Ouest n'est même pas encore occupé officiellement. Par amour et par conviction, les deux jeunes femmes et leurs amies vont braver la Gestapo et les collaborateurs français, dont le terrible Léo Authier. Celui-ci cherche à mettre la main sur un texte chrétien interdit dont les propriétés "magiques" pourraient bien influer sur l'issue du combat...
Alors, bien sûr, comme n'importe quel roman sur cette période de l'Histoire, l'issue, on la connaît. Ce qui n'empêche nullement Kate Mosse de jouer avec le destin individuel de ses personnages et, accessoirement, avec nos nerfs. La tension est palpable tout au long des pages qui ont défilé toutes seules chaque fois que j'ai eu le courage de me plonger dans ma lecture. Je ne sais pas pourquoi mais l'évocation de la Résistance, de la Gestapo, du danger et des tortures me prend facilement à la gorge. Mais, fascinée par les héroïnes, j'y suis revenue à chaque fois car je voulais savoir ce qui allait leur arriver. (Et je n'ai pas été déçue. Surprise, oui, mais pas déçue.)
Et puis, il y a l'autre grande figure du roman, celle qui fait que les livres de Kate Mosse sont toujours pour moi un régal : le Midi. A chaque page ou presque, l'auteure crie son amour pour cette région où on la suit avec bonheur. Je commence à bien connaître le coin et je n'ai aucun mal à me représenter les paysages, à imaginer les montagnes, les cigales, la terre écrasée de soleil ou encore le souffle de la Tramontane. C'est une véritable ode à Carcassonne et, au-delà, à tout le Languedoc.
Une chose est sûre, si Kate Mosse continue à nous offrir d'aussi belles héroïnes dans un aussi beau décor, je repars sans problème pour un quatrième tour !
Lien : http://www.aufildisa.com/201..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
corally4
  28 octobre 2015
Enchanté de Labyrinthe, j'ai vite entamé » Citadelles »….. Double histoire, deux époques :
La résistance dans l'Aude, et la recherche du Codex d'Arinius (partit de Lyon avec ce document important et qui ira jusqu'à Carcasso) , autant par les français que les allemands.
Nous retrouvons à sa recherche : Audric Baillard, notre sage »immortel », accompagné dans sa quête par une jeune résistante, Sandrine Vidal et son groupe, et aussi Authié, devenu responsable des SS, et faisant la chasse aux réseau de résistantes « les Citadelles ».
Bien documenté sur la période de résistance, ce livre ne m'a pas réellement passionné car c'est une période souvent évoquée dans toutes les régions de France ; partout il y a eu de valeurs maquisards qui ont perdu la vie.
600 pages pour décrire toutes leurs péripéties ce qui donne quelques longueurs au récit.
Et on termine par le retour d'Alice, l'archéologue venant s'incliner devant le Monuments des Résistants du Château de Baudrigues. La boucle est bouclée !!!
Il s'agit d'une trilogie dont je n'aurai lu que deux livres, je doute de me remettre à la lecture d'un ouvrage de KATE MOSSE car en fait le scénario est plus ou moins le même
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
cali4
  24 février 2015
Citadelles est le dernier roman écrit par kate Mosse en 2014.
J'ai découvert l'auteur avec Labyrinthe, et j'ai toujours Sepulcre sur ma pile de livres à lire. Mais c'est Citadelles qui m'a fait replonger dans le style de Kate Mosse.
Mélange de récit historique et d'événement présent ou récent, Citadelles se déroule alternativement entre 1942/44 et 342/44 ap JC à Carcassonne et ses environs.
On suit les aventures de jeunes femmes résistantes qui vont se retrouver prise dans la quête d'un codex qui pourrait sauver la France du nazisme. de l'autre coté on suit le prêtre qui a sauvé ce codex de la destruction et qui marche vers le sud de la France pour le cacher.
Les 500 premières pages nous raconte les différents événements qui se déroulent de 1942 à 1944. L'auteur s'est beaucoup documentée et il est parfois dérangeant de lire le comportement de certains français à cette période trouble. Les 100 dernières sont la raison pour laquelle j'ai finalement apprécié ce livre. Les événements se précipitent et les personnages vont devoir faire des choix parfois douloureux pour sauver leurs amis, leurs compatriotes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (15) Voir plus Ajouter une citation
MurielTMurielT   27 août 2014
Une nuit , la statut de l'ange de pierre combattant, Y penser toujours, avait été dérobée dus square Gambetta, pour parer à sa destruction. Aujourd'hui, elle veille sur le carré militaire du cimetière Saint Michel, ponctué de croix et croissants blancs.
Les Martyrs de Baudrigues n'auront jamais vu, quelques jours plus tard, les hommes et les femmes de la Résistance descendre des collines pour reprendre possession de leur ville.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
AriAri   13 février 2017
Tout le monde fait des compromis. Chacun essaie de s'en sortir, chacun se dit: "Oh, ce n'est pas grave de baver sur un voisin, ou de donner un tuyau à la police, ma famille en bénéficiera. Ce n'est pas ça qui changera grand chose..." Mais les petites trahisons mènent à de plus grandes, le sens moral en prend un coup. Quels que soient les avantages, les menaces, le principe est simple. On ne trahit pas ses amis, un point c'est tout.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
AriAri   13 février 2017
Mais cette guerre ne ressemble à aucune autre, mon ami. Elle ne tient compte ni de l'âge ni de l'expérience. Hommes et femmes, jeunes et vieux, tous sont impliqués, dit-il en prenant le journal pour regarder une fois de plus le gros titre en lettres capitales. Une guerre pas comme les autres.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   09 juin 2014
À certains égards, la vie n’était pas aussi pénible que durant la guerre proprement dite. Il n’y avait pas de couvre-feu, dans le Sud. Certes, les gens étaient soumis au rationnement, aux queues interminables, aux restrictions et sempiternelles démarches touchant la liberté de circulation et les papiers d’identité. Mais tant que l’on ne cherchait pas à franchir la ligne de démarcation, il était possible d’oublier, pour un moment, que la France avait été vaincue. Oublier le vide qu’avait laissé au cœur de la maison l’absence de leur père.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   09 juin 2014
Le moindre bruit était chargé de menace, de danger. Les rues désertes qu’elle connaissait comme sa poche ne lui semblaient plus aussi sûres.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Kate Mosse (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Kate Mosse
Kate Mosse interviewée dans l'émission The Book Show sur Sky Arts (en anglais)
autres livres classés : Carcassonne (Aude)Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1082 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre
. .