AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Caroline Nicolas (Traducteur)
EAN : 9782266322157
704 pages
Pocket (06/01/2022)
  Existe en édition audio
4.1/5   121 notes
Résumé :
1572. Depuis dix ans, les guerres de Religion ravagent la France. Aujourd'hui, enfin, un fragile espoir de paix renaît : Catherine de Médicis a manoeuvré dans l'ombre et le royaume s'apprête à célébrer le mariage de la future reine Margot et d'Henri, le roi protestant de Navarre.
Minou Joubert et son époux Piet quittent le Languedoc pour assister à la cérémonie. Alors que la tension est déjà à son comble dans les rues de Paris, on attente à la vie de l'amira... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (53) Voir plus Ajouter une critique
4,1

sur 121 notes
5
27 avis
4
18 avis
3
4 avis
2
2 avis
1
0 avis

Labibliothequedemarjorie
  23 février 2022
"La cité de larmes" est la deuxième lecture réceptionnée dans le cadre du Grand Prix des lecteurs Pocket 2022 et je remercie les éditions Pocket pour cet envoi. C'est un roman historique passionnant, suite de "La cité de feu" que j'ai lu il y a quelques jours et que j'avais également adoré. On se trouve à nouveau au plein coeur des guerres de religions en France.
Dans le premier tome, nous étions en 1562 avec les massacres des huguenots par les hommes du duc de Guise et nous suivions la rencontre et l'épopée de Piet et Minou sur les routes du sud-ouest.
Dans ce deuxième tome, nous sommes en 1572. Des festivités s'organisent à Paris. Catherine de Médicis prépare le mariage de sa fille Marguerite, qui deviendra la Reine Margot. Celle-ci s'apprête à épouser Henri de Navarre, le futur Henri IV. Henri est protestant, Marguerite est catholique. Cette union devrait apaiser les tensions et les guerres de religions qui sévissent depuis de nombreuses années.
En parallèle, nous retrouvons Piet et Minou. Ils sont mariés et installés dans le château de Puivert depuis dix ans. Ils ont deux enfants et vivent heureux au pied des Pyrénées. La famille est invitée à la cérémonie de mariage à Paris et, après mûres réflexions, Piet et Minou acceptent de s'y rendre avec les enfants. Mais...
Marta, leur fille de sept ans, disparaît dans les rues de Paris, dès le lendemain. C'est la nuit de la Saint-Barthélemy et des événements particulièrement violents se préparent.
Depuis la fin de ma lecture de "La cité de feu", j'avais hâte de retrouver les personnages de Piet et Minou tant je m'étais attachée à eux, suspendue à leur sort, espérant qu'ils survivent au massacre de 1562. J'ai adoré les découvrir dix années après, dorénavant parents et plus amoureux que jamais, toujours unis dans la vie comme dans les moments douloureux ayant marqué le passé.
Leur fille, Marta, un "feu follet" de sept ans, est une enfant curieuse, intrépide et surtout très drôle. Une vraie bouffée d'air frais au milieu des assassinats et des complots politiques. Lorsqu'elle arrive à Paris avec ses parents, c'est une enfant émerveillée autant par "le mariage de princesse" auquel elle assiste, que par la ville et les monuments qu'elle rêve de visiter.
Mais, les guerres entre les catholiques et les huguenots ont-elles vraiment cessées ? Paris, profondément catholique, est une bombe à retardement. Des complots, des attentats, des tentatives de meurtres se préparent. La capitale n'est pas sûre. Et beaucoup de familles protestantes sont invitées au mariage.
Entre événements historiques et fiction, on suit Catherine de Médicis, Margot et Henri d'un côté, puis Piet, Minou et Marta de l'autre. On retrouve le terrifiant Vidal, ancien acolyte et aujourd'hui ennemi juré de Piet. La nuit du 24 août 1572 est une des pires qu'a connu la France lors de ces guerres civiles. C'est celle de la Saint-Barthélemy, une nuit de chaos durant laquelle Paris est à feu et à sang. Une véritable prise au piège pour les huguenots présents. La ville est devenue "La cité de larmes".
Excellente lecture. Un véritable coup de coeur. Je n'ai pas vu passer les plus de sept cents pages que j'ai dévoré. Ce livre est une véritable pépite. L'histoire de France est rédigée d'une telle façon que l'on est vite dans l'ambiance des événements. L'écriture de Kate Mosse est addictive. Les personnages sont toujours aussi attachants et fascinants. J'ai vraiment hâte de lire la suite de cette saga époustouflante !
Je recommande vivement cette lecture mais je conseille de commencer par le premier tome afin de suivre la mise en place l'histoire ainsi que la rencontre des personnages.

Lien : http://labibliothequedemarjo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          484
Stelphique
  23 février 2021
✨Ce que j'ai ressenti:
« Croyez-vous en la vertu inhérente de l'humanité, ou pensez-vous que nous sommes tous déchus? »
Sur les braises d'une cité de feu, un mariage se profile à l'horizon. La future Reine Margot et Henri de Navarre vont s'unir dans un contexte tendu de guerres de religions et autres jeux complexes de pouvoir…Les feux sont encore dans les esprits, les catholiques et les protestants se déchirent avec ardeur sur le sol français, mais ce mariage royal pourrait peut-être changer la donne…Dans ce conflit, les disparitions, les trahisons, les injustices, les vengeances et les séparations sont multiples…Il y eut aussi beaucoup d'amours perdus dans l'enfer de la Saint-Barthélémy et des tragédies qui marquent pas seulement l'Histoire, mais également, les coeurs à tout jamais…Kate Mosse nous fait revivre ces heures du passé, et c'est tout simplement grandiose! Son talent est tel que même en suivant, la vie d'une famille ordinaire, on ressent toute l'ampleur de l'atmosphère infernale de ces années sombres, tout en voyageant avec eux, au sein de leurs peines, jusqu'à La cité de larmes
« Il n'est pas facile d'être une femme en temps de guerre, encore moins une fille. »
Ce que j'ai aimé, en plus de cette aventure passionnante dans l'Histoire de France, c'est cette volonté féminine qui transparaît. Les femmes font aussi l'Histoire, les femmes sont l'histoire et elles mènent leurs combats avec détermination, chacune à leurs manières…Bien sûr qu'elles pleurent, et en cela, le titre de ce deuxième tome porte bien son nom, mais elles ont une force en elles qui les poussent à se dépasser. A dépasser le chagrin, la perte, l'horreur…Et puis, il y a l'amour aussi, l'amour qu'elles portent en elles. L'amour pour une ville, pour une soeur, pour une fille, une reine, une famille, une cité…Qu'elles l'écrivent, qu'elles le crient, qu'elles le murmurent, qu'elles s'en fasse un but ultime, elles sont touchantes…Et c'est parce qu'elles s'efforcent de chérir ce qu'il leur reste, qu'elles deviennent, puissantes, malgré les blessures…Et à contrario, certains des personnages masculins manquent cruellement du sentiment d'être aimé, et ils se lancent alors dans des chimères pour essayer de combler ce vide. Quitte à dépasser certaines frontières sacrées, quitte à sombrer dans la déraison, quitte à y perdre même la vie…Et nous, lecteurs, on suit, à tous, leurs trajectoires personnelles en plongeant dans leurs enfers et c'est fou comme des fois, ça peut t'atteindre en plein coeur!
« Désormais, écrire était aussi vital pour elle que respirer. C'était une nécessité, une responsabilité. »
J'ai adoré me plonger dans cette fresque historique, et je suis absolument convaincue par la plume sensible de Kate Mosse. Ce deuxième tome est captivant, et retrouver les personnages de Piet et Minou, fut un grand plaisir. J'attends évidemment le troisième tome avec impatience…Pour l'heure, et comme il faut un temps pour tout, un temps pour le feu, un temps pour les larmes, un temps pour écrire…Je vais prendre le temps d'attendre le crépuscule, comme Minou…Il paraît que les fantômes d'été viennent parfois, et qu'ils nous aident à mieux comprendre le monde, l'humanité, la foi…Je vous écris donc, même si j'ai encore des larmes aux yeux et le coeur tout embrasé, que cette saga est tout simplement fabuleuse! Qu'attendez-vous pour prendre le temps de la lire?!…

Ma note Plaisir de Lecture 9/10

Lien : https://fairystelphique.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          332
sylvaine
  14 mars 2021
La cité de larmes de Kate Mosse publié aux éditions Sonatine.
Voici donc la suite de la Cité de feu. N'ayant pas lu ce premier volet, n'ayant pas compris que c'était une suite, j'ai eu beaucoup de difficultés à entrer dans ce livre. Il m'a fallu du temps et beaucoup de persévérance . Hormis ce début de lecture difficile, je dois saluer la qualité de l'ouvrage. A la fois saga familiale aux multiples rebondissements et roman historique dans cette période sombre de l' Histoire de France, les guerres de religion et leurs exactions, ce roman se lit d'une traite, le rythme est soutenu et le plaisir de lecture bien présent. L'auteure s'appuie sur un socle historique bien documenté et les quelques libertés qu'elle s'autorise ne sont là que pour donner plus de vivacité au récit.
Une belle réussite. Un grand merci aux éditions Sonatine pour ce partage via netgalley.
#LaCitédelarmes #NetGalleyFrance
Commenter  J’apprécie          250
Waterlyly
  16 février 2021
1572. Alors que les guerres de religion font rage et dévastent la France, Minou, Piet et leurs enfants sont conviés à Paris pour le mariage de Margot et d'Henri de Navarre. Cette union aura pour but de réconcilier les deux camps. Tout va basculer pour Minou et Piet, lorsque leur fille Marta disparaît subitement dans les rues de Paris.
Quel roman ! J'ai été captivée de la première à la dernière page, et je n'exagère pas. C'est un livre qui peut faire peur de par sa taille, et pourtant, cela ne m'aurait pas gênée d'en lire davantage. C'est dire si l'auteure n'a pas son pareil pour créer des intrigues prenantes et riches en émotions. Je ne me suis pas ennuyée à un seul moment. Tous les ingrédients sont réunis pour passer un bon moment de lecture. Personnages forts, secrets, trahisons, mystères, enquêtes, amour et amitié s'entremêlent dans cette fresque historique unique.
Avant toute chose, je dois vous préciser qu'il s'agit d'un second tome. le lecteur retrouve donc les personnages phares du premier tome, notamment Minou et Piet. Je ne vois pas d'inconvénient majeur à lire ce tome si vous n'avez pas encore découvert le premier. Malgré tout, vous y perdrez certains éléments essentiels et quelques tenants et aboutissants importants au déroulé de l'action. Je ne peux donc que vous conseiller de lire la saga dans l'ordre.
Kate Mosse est une auteure talentueuse, qui dès les premières pages, a su m'attraper dans son intrigue et me captiver à chaque moment. le contexte historique est très présent, mais toujours très bien expliqué. L'auteure ne perd pas son lecteur avec des digressions. Ici, l'action est vraiment centrale et les rebondissements sont très présents.
Les personnages sont très bien esquissés et il est impossible de ne pas s'attacher à Minou et Piet. J'ai ressenti beaucoup d'émotions pendant ce livre. Kate a le sens du détail et le quotidien de l'époque est retranscrit avec beaucoup de réalisme. le travail de recherches qu'elle a dû effectuer transparaît à chaque page.
La plume de l'auteure est soutenue mais tout à la fois d'une grande fluidité. Kate a opté pour des petits chapitres, ce qui rythme l'histoire. Les indications spatio-temporelles au début de certains chapitres est très judicieuse. Elles permettent au lecteur de se situer.
Un second tome qui offre une fresque historique où tous les ingrédients sont réunis afin de captiver le lecteur. L'histoire est très bien rythmée et il est impossible de s'ennuyer. Je ressors totalement conquise par ce roman. À découvrir sans hésiter.

Lien : https://mavoixauchapitre.hom..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
SamDLit
  28 février 2021
# voyage dans l'histoire # rentrée 2021 # passion lecture
# plaisir d'une auteure conteuse # second volet vivement le n°3
AN 1572, nous retrouvons dans le Languedoc Minou et Piet rencontrés dans la Cité de Feu, maintenant mariés et parents de deux jeunes enfants. Ceux-ci quittent leur domaine pour assister au mariage de la future reine Margot et d'Henri, le roi protestant de Navarre. Mariage orchestré par Catherine de Médicis pour tenter de réunifier le pays, réconcilier catholiques et protestants.
Peu de temps après, l'amiral Coligny est victime d'une tentative d'assassinat et commencera alors le massacre de la Saint-Barthélemy - nuit du 23 au 24 août 1572 -
Minou et Piet tentent vainement de s'échapper mais dans la confusion, leur fille Marta disparaît. Ils se retrouvent alors plongés en plein dans le chaos de l'Histoire.
Près de 600 pages où se mélangent histoires et Histoire: vengeance, trahison, félonie, fanatisme religieux, drames personnels, secrets éventés, enjeux politiques. 600 pages où le lecteur part de rebondissements en intrigues, de désolations en espoirs. 600 pages addictives qui s'avalent sans souci pour qui apprécie un Ken Follet au féminin faisant la part belle aux femmes, celles du peuple, celles dont on parlait peu mais qui faisaient l'histoire elles-aussi.
J'avais découvert Kate Mosse avec le Labyrinthe il y a quelques temps déjà. L'année dernière, j'étais retombée sous le charme avec le 1er de cette série, La Cité de Feu que j'avais dévoré.
Ici, je trouve que la conteuse a acquis une maturité supplémentaire plus visuelle encore que dans le premier opus, ce qui rajoute au plaisir de lecture.
Enormément de documentations et de recherches pour cette trilogie, cela se sent et cela s'y lit. L'écriture fluide en rend la lecture facile et la plume visuelle est descriptive sans longueurs répétitives. Bref un plaisir de lecture pour qui aime les récits historiques romancés avec une assise solide sans être rébarbative.
Du Paris du massacre de la Saint-Barthélemy à Amsterdam en passant par Chartres, une fresque historique et familiale passionnante de bout en bout.
La Cité de Larmes, second volet est sorti chez Sonatine Editions
le 21 janvier 2021, le troisième est attendu avec impatience.
Merci aux éditions Sonatine pour leur confiance et pour cette lecture qui m'a ravie, via NetGalley France
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160


critiques presse (1)
Actualitte   29 décembre 2020
Après La Cité de feu, qui paraît simultanément en poche chez Pocket, Kate Mosse nous propose avec La cité des Larmes une nouvelle fresque historique et familiale pleine de rebondissements. Du Paris de la Saint-Barthélemy à Amsterdam en passant par Chartres, elle tisse sa toile et le lecteur, captivé, regarde s’écrire l’Histoire.

Lire la critique sur le site : Actualitte
Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
LabibliothequedemarjorieLabibliothequedemarjorie   23 février 2022
Dix ans avaient passé. La forêt avait repris vie. De jeunes pousses vertes avaient remplacé les troncs noirs et calcinés, mouchetant d'une douce lumière les nouveaux chemins entre les arbres. Un tapis de fleurs des bois roses et jaunes s'épanouissait à leur pied au printemps. Mais si la terre ne portait plus les traces de la tragédie, c'était une autre histoire pour Minou. Elle gardait profondément en elle l'horreur de ce qu'elle avait vu, telle une esquille de verre remuant dans sa chair. Elle n'avait jamais oublié combien la Mort les avait côtoyés de près. Comment son haleine lui avait brûlé la joue.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
Metisse17Metisse17   14 mars 2021
Les hautes tours carrés de Notre-Dame se dressaient, magnifiques, dans un ciel bleu sans nuages. La rosace ouest et les fenêtres cintrées qui l'encadraient, avec leurs vitraux ancestraux, brillaient de mille feux dans la lumière matinale. Même les gargouilles semblaient animées d'une expression plus affable que d'ordinaire.
Commenter  J’apprécie          30
En_pleine_lectureEn_pleine_lecture   13 mars 2022
"Je regrette que Vidal domine tes pensées ou ton humeur quand il n'y a aucune justification à cela ; tu lui accordes sur toi un empire qu'il ne devrait pas avoir."
Commenter  J’apprécie          30
StelphiqueStelphique   26 janvier 2021
« Je n’ai jamais su ce que c’était que d’être aimé »
Commenter  J’apprécie          80
Metisse17Metisse17   14 mars 2021
Alors que les premiers rayons du soleil éclairaient la pièce, Minou signa, sécha et scella la lettre, puis agita la sonnette. Un domestique vint prendre le pli, emportant les mots qui allaient briser un autre cœur.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Kate Mosse (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Kate Mosse
La romancière britannique Kate Mosse salue la Galerne et présente son nouveau roman, "La Cité de larmes" (Sonatine éditions) qui plonge le lecteur au coeur des tourments de l'Histoire de France pendant les Guerres de Religion.
autres livres classés : guerres de religionVoir plus
Notre sélection Littérature étrangère Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La Cité de Feu, de Kate Mosse

Quel est le surnom de Marguerite Joubert?

Chaton
Minou
Maggie

26 questions
0 lecteurs ont répondu
Thème : La Cité de feu de Kate MosseCréer un quiz sur ce livre