AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2849657719
Éditeur : Kazé Editions (11/03/2010)

Note moyenne : 4.26/5 (sur 100 notes)
Résumé :
"Quoi qu'il arrive, je te protègerai". Depuis la mort de son frère, l'unique parent qui lui restait, Teru vit seule, avec pour soutien moral, le téléphone portable que son frère lui a donné et sur lequel elle reçoit les mails d'un personnage mystérieux se faisant appeler Daisy . Un jour, pour une raison idiote, elle se retrouve à travailler au service de Kurosaki, le gardien du lycée aux allures de voyou. Mais ce vaurien n'aurait-il pas quelque chose à cacher à Teru... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (23) Voir plus Ajouter une critique
Bibi123
  27 octobre 2014
Teru est une lycéenne sans famille et très pauvre. Elle est une des principales victimes des élèves plus riches qu'elle. Heureusement, elle a toujours son gentil Daisy, une personne dont elle n'a ni entendu la voix, ni vu le visage. Elle communique avec lui par message. Depuis la mort de son frère, elle vit seule. Teru vivait sa vie tranquillement ( ou pas vraiment à cause des élèves riches ) mais un jour, elle casse sans faire exprès une vitre. C'est à ce moment qu'elle rencontre le gardien de lycée, Kurosaki, un espèce de voyou blond arrogant. Comme elle ne peut pas le payer ( elle est pauvre, n'oublions pas ), Kurosaki décide d'en faire son larbin. Mais on découvre assez vite que Kurosaki n'est autre que ... Daisy.
J'ai vraiment beaucoup aimé ce shojo. Teru est une héroïne drôle, attachante, naïve, qui ne se laisse jamais abattre. Et puis il y a le héros, Kurosaki qui est extrêmement beau ( et puis qui fait un lolita complex ). C'est une perle dans son genre si j'ose dire. En gros, Dengeki Daisy est un manga avec des beaux dessins et une histoire assez bien pensée !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
sandrine57
  14 avril 2012
Pauvre et orpheline, Teru est sans cesse chahutée et moquée par les élèves plus riches de son lycée. Mais elle ne se laisse pas aller à la déprime pour autant. Elle sait qu'elle peut toujours compter sur sa petite bande d'amis et sur Daisy, son ami virtuel qui communique avec elle par mails sur le portable que son frère lui a confié avant de mourir. Fidèle et prévenant, il sait toujours trouver les mots pour la réconforter en cas de coup dur.
Et un coup dur, elle en a justement un le jour où elle brise accidentellement une des vitres du lycée. Dans l'impossibilité de payer pour les réparations, Teru est obligée d'aider Kurosaki, le gardien, dans ses tâches d'entretien et de jardinage.
Voilà un shôjô qui parle directement à l'adolescente midinette qui sommeille en moi!
Teru est une héroïne gentille (naïve?), dynamique et pleine de joie de vivre qui confie ses joies et ses peines à son mystérieux correspondant. Kurosaki quant à lui est plus distant, blasé mais terriblement beau. On comprend très vite qu'il n'est autre que le Daisy missionné par le frère de Teru pour veiller sur la jeune fille. Il s'acquitte de cette tâche avec beaucoup de zèle même si, pour une raison qu'on ignore encore, il ne souhaite pas se faire connaitre. Pas de doute possible, ces deux-là vont finir ensemble mais ils devront d'abord affronter certaines difficultés. Quoi qu'il en soit, on a envie de connaitre la suite de leurs aventures et de voir leur relation évoluer.
Un premier tome très réussi qui installe rapidement ses personnages et les situations et qui conduit naturellement et avec impatience vers le deuxième tome.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
chocobogirl
  18 novembre 2012
Teru est une lycéenne qui n'a plus de famille depuis la mort de son grand frère. Depuis, elle vit seule et sans le sou, ce qui lui vaut les moqueries d'une certaine frange de son école. Pourtant, Teru peut toujours trouver du réconfort ailleurs. Avant de mourir, son frère lui confia un téléphone portable qui lui permet de contacter un mystérieux Daisy qui semble toujours là pour la protéger.
"Ce portable est relié à Daisy, tu pourras le contacter à chaque fois que tu seras triste ou que tu auras des problèmes".
Mais loin de se plaindre des brimades qu'elle subit de la part du comité des élèves, elle préfère rassurer Daisy en lui déclarant que tout va bien.
Bientôt, un nouveau gardien arrive à l'école. Kurosaki, un beau jeune homme au caractère bien trempé, n'hésite pas à utiliser l'accident d'une fenêtre cassée pour faire travailler Teru à son service et la transformer en larbin. Mais derrière ces apparences de profiteur et de voyou, se cache anonymement le fameux Daisy qui continue de protéger Teru !
Dengeki Daisy s'avère vraiment une bonne surprise, question shojo. Vous l'aurez compris, l'identité cachée du fameux Daisy/Kurosaki que l'on découvre très rapidement est la pierre angulaire de cette histoire. Car si le lecteur est mis dans la connivence, Kurosaki refuse au contraire que Teru soit au courant. Leurs relations se construisent donc en dépit de ce lien qui les unit déjà.
Les personnages, très charismatiques, très attachants, sont un des points forts de cette histoire.
Teru est une lycéenne courageuse qui fait front aux élèves qui n'hésitent pas à la harceler pour sa pauvreté et fait preuve d'une grande générosité d'âme. Elle n'hésite pas à pardonner à ceux qui l'ont blessée, certaine qu'il recèle en eux du bon malgré tout. La simple présence de Daisy suffit à la soutenir moralement mais l'arrivée de Kurosaki la perturbe quelque peu. Elle va découvrir des sentiments nouveaux à ses côtés, charmée par son côté protecteur derrière un caractère fondeur. C'est que le jeune homme semble porter une lourde histoire et semble porter la responsabilité de la mort du frère de Teru. Amoureux depuis toujours de la jeune fille, il se refuse du coup à laisser libre cours à ses sentiments.
Hélas, la situation se complique quand les échanges de mails se font entre Teru et Daisy, en présence de Kurosaki ou quand, par un concours de circonstance, Teru se retrouve à habiter chez lui temporairement !
Bref, vous l'aurez compris, l'humour est loin d'être absent dans cette comédie romantique enlevée.
Le mangaka, qui est ici un homme, s'est éloigné des clichés du genre et de l'image de l'héroïne nunuche. Mélangeant situations comiques et légères avec un aspect plus sombre et torturé des personnages, il distille au fil de l'intrigue des révélations au compte goutte qui agrippe son lecteur impatient de connaître la suite de leurs aventures.
Un manga optimiste à découvrir donc ! 12 tomes sont en cours de parution actuellement.
Lien : http://legrenierdechoco.over..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
AnkhaSoune
  23 juin 2015
Comme annoncé dans ma chronique sur le manga "Beast Master" , Kyousuke Motomi est une mangaka que j'apprécie beaucoup. Tout me plaît : qu'il s'agisse de son style d'histoire qui se différencie des shojos classique, ses dessins qui sont très jolis, ses personnages qui prennent vie grâce à son coup de crayon...
J'ai découvert Dengeki Daisy il y a deux ans et j'ai été surprise de voir qu'il n'était pas si populaire que ça ! Depuis un bon moment, je voulais faire une chronique dessus. Pour cela j'ai pris plaisir, récemment, à le relire.
Notre jeune héroïne, Teru, va connaître des grands chamboulements dans sa vie. Tout va commencer lorsqu'elle fera la rencontre (pour la première fois ?) du tyrannique gardien de lycée : Kurosaki. Elle va devenir son larbin et va très vite découvrir qu'il tient une place importante dans son coeur. Mais voilà que ce cher gardien cache deux grands secrets qui concernent de près et de loin Teru. Elle découvrira rapidement, dans le tome 3, celui qui la touche de près. Peu après ça, nos deux héros vont se rapprocher de plus en plus. Et heureusement qu'ils peuvent compter l'un sur l'autre ainsi que sur leurs amis, car Teru, Kurosaki et leurs compagnons vont devoir déjoués des plans à leur insu. Ils devront sauver des personnes innocentes qui ont été piégé et se sauver eux-même tout en combattant chacun leur passé commun.
L'histoire est très bien menée, en plus les personnages secondaires sont bien mis en avant. Ce shojo est riche en émotion. On passe du rire au larme tout en se mêlant à l'action, qui est bien réussie d'ailleurs. La fin de Dengeki Daisy est idéale dans le sens où ça ne nous laisse pas sur notre fin. C'est sûr que j'aurai aimé en avoir encore plus, mais grâce aux petites histoires inédites du dernier tome, j'ai été une fan et une femme comblée !
J'en conclurai donc en vous conseillant ce manga qui se démarque des autres shojos, tout en respectant une belle romance, rien que pour le plaisir de nos petits yeux !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Ghiblitotoro
  19 mai 2013
La jeune héroïne est une orpheline ; elle vient de perdre le seul membre de la famille qui lui restait, son frère, qui lui a laissé, en guise de legs, un téléphone portable relié à un mystérieux "Daisy" chargé de venir en aide à la jeune fille quand ça ne va pas.
Ce shojo renferme tout ce que j'aime.
Commençons par l'héroïne : c'est une battante, qui essaie de se débrouiller seule, malgré les attaques incessantes de ces camarades d'école, qui s'en prennent à la boursière qu'elle est. Et elle a cette pudeur qui la pousse à cacher ses états d'âme, à ne pas se plaindre.
On découvre rapidement qui est Daisy ; le suspense ne repose pas du tout sur son identité. Non, ce qui est vraiment mystérieux, c'est le caractère de ce garçon qui est comme scindé en deux. En tant que Daisy, il est tout sucre ; ses paroles, envoyées uniquement par textos, sont compréhensives, réconfortantes, enveloppantes, à l'image du frère protecteur que l'héroïne a perdu. En tant que concierge rebelle du lycée, il est sadique et pervers, égratignant l'image du prince charmant (et au passage celle de la princesse). Ce comportement qui introduit d'ailleurs une touche d'humour bienvenue.
Qu'a-t-il donc en tête, ce garçon, pour avoir un comportement aussi paradoxal ? Qu'est-ce qui le retient ? Quelles étaient ses relations avec le frère de l'héroïne ? Pourquoi a-t-il accepté ce rôle de Daisy ?
L'intrigue repose donc sur le principe de l'identité secrète (On n'est pas loin du thème du super-héros à la double identité) sur une communication difficile, maladroite mais pavée de bonnes intentions. Les héros ne parlent jamais de l'essentiel, mais leurs gestes, leurs regards, leurs attentions disent tout.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
ColibrilleColibrille   29 avril 2015
- Je suis pauvre, alors je n'ai pas les moyens de rembourser. je suis vraiment désolé.
- T'es quelqu'un d'honnête ! Alors comme ça, t'as pas les moyens ? Pauvre petite. Dans ce cas, c'est pas grave... MAIS QU'EST-CE T'AS CRU QUE J'ALLAIS DIRE, HEIN ? La vie c'est pas tout rose, les gens sont pas gentils ! Pauvre idiote ! Puisque t'as pas d'argent, tu paieras en nature !
- Mais qui c'est... cette espèce de connard blond ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
ColibrilleColibrille   29 avril 2015
- Ce sont mes fleurs préférées. Elles ont le même nom qu'une personne très importante pour moi... "Daisy"... il veille sur moi dans l'ombre... et m'encourage par des mots tendres... et il vient à mon secours chaque fois que j'ai des problèmes.
- C'est quoi ? Un ami imaginaire que t'as créé dans ta tête ? Daisy... C'est un étranger ? Un transsexuel ?
- Ps du tout !
Commenter  J’apprécie          10
ColibrilleColibrille   29 avril 2015
- Sérieusement, c'est pas facile... T'es au courant, pourtant, non ? C'est à cause de moi que son frère est mort. S'il y a une personne sur terre qui n'a pas le droit de tomber amoureux d'elle... c'est bien moi.
Commenter  J’apprécie          20
ColibrilleColibrille   29 avril 2015
- En fait, tu lui fais pas confiance, c'est ça ? Ou alors... tu veux jouer à la grande fille qu'a besoin de personne ?
- C'est pas ça. Pour moi, ce n'est pas quelque chose de normal, ou qui m'est dû... la gentillesse de quelqu'un qui vient si souvent me secourir.
Commenter  J’apprécie          10
MariloupMariloup   02 août 2017
"Teru, t'es là? Est-ce que j'ai pu t'aider? Sache que je veille sur toi à chaque instant!" # Daisy
Commenter  J’apprécie          40
Lire un extrait
autres livres classés : hackerVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





.. ..