AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782226441959
48 pages
Albin Michel (09/10/2019)
4.21/5   19 notes
Résumé :
Ce conte traditionnel aux multiples versions n’en finit pas de nous fasciner et, par ses motifs simples et bruts, de nous toucher quel que soit notre âge, notre culture... Charlotte Moundlic réécrit et raccourcit légèrement le conte tout en gardant sa structure ; elle met en avant avec subtilité la perversité d’une femme, la belle-mère n’acceptant pas le changement, son rôle parental, la transmission. Centré sur l’égoïsme d’une Reine obsédée par son apparence et dén... >Voir plus
Que lire après Blanche-NeigeVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
4,21

sur 19 notes
5
5 avis
4
3 avis
3
2 avis
2
0 avis
1
0 avis
On connaît tous l'histoire par coeur, mais comment résister à cette couverture magnétique, à ce beau visage sensuel qui jaillit des ténèbres pour contempler une appétissante pomme rouge ? Au fil des pages, on se laisse émouvoir par la solitude et la vulnérabilité de Blanche-Neige, persécutée par une belle-mère consumée de jalousie.

"C'est ce que racontent les nains. Croyez-les si vous voulez. Qui sait où se niche la vérité de l'histoire..."

Les mots de Charlotte Moundlic, somptueusement illustrés par François Roca, revisitent à leur manière l'ultra-célèbre conte de Grimm. le dépoussiérage ne saute pas aux yeux, il est subtil, mais réjouissant. D'abord, texte et illustrations sont saisissants de réalisme, laissant de côté les éléments magiques du conte traditionnel : Blanche-Neige n'est pas conçue suite à un voeu de sa mère et surtout, le fameux miroir magique cède la place à des rumeurs colportées à travers tout le royaume. La morale m'a semblé, elle aussi, renouvelée, enrichie. J'y ai retrouvé les mises en garde originelles contre l'obsession de l'apparence et l'orgueil, l'invitation à ne pas céder trop facilement aux tentations offertes par un(e) inconnu(e), mais j'ai perçu dans cette version du conte un propos plus sombre et plus moderne sur la maltraitance et la vulnérabilité d'un enfant démuni qui aime ses parents. L'album évoque l'importance de l'éducation comme vecteur d'émancipation. La morale est finalement peut-être plutôt pour l'adulte, sous forme d'invitation à laisser ses enfants grandir, s'épanouir et prendre leur place… D'ailleurs, les jeunes lecteurs sont invités par la fin ouverte à prendre une distance critique face à ce qui se raconte !

On retrouve avec bonheur l'obscurité et la froideur du décor médiéval que nous avions déjà aimées dans Anya et tigre blanc. Avec François Roca, on est toujours à la charnière entre littérature et théâtre, voire film (le personnage de la belle-mère aurait-elle d'ailleurs un faux air de Cersei Lannister ?). le personne de Blanche-neige est finalement idéal pour les jeux de clair-obscur chers à l'illustrateur qui sublime le contraste entre la beauté solaire et mystérieuse de Blanche-Neige, portée par de belles couleurs sensuelles, et de grandes parts d'ombre et même d'obscurité. Les personnages peints à l'huile semblent presque poser, nous donnant presque l'impression de contempler une galerie d'époustouflantes toiles de maître…

Comme il serait dommage de laisser sous cloche nos contes de fée ! Charlotte Moundlic et François Roca montrent tout le plaisir que l'on peut prendre à les faire vivre.
Lien : https://ileauxtresors.blog/2..
Commenter  J’apprécie          320
Croquera, croquera pas.

Blanche-Neige, (qui d'autre sur la 1ère de couverture?) est plongée dans l'obscurité la plus totale, face à son destin et elle semble, dans le temps suspendu, avoir le choix de ne pas céder à la tentation de croquer dans la pomme.

L'illustrateur François Roca jouera de théâtralité avec cette lumière qui perce la scène comme un projecteur.

Le fruit est verni, comme des ongles rouges de " panthère séductrice" bien fait, on aurait du tort à l'abimer et à croquer dedans. Sa perfection rouge ne nous fait pas forcément penser à une pomme d'amour.



Nous connaissons le grand piège de cette histoire et les lecteurs cibles n'ont plus vraiment l'âge des contes de fée.

Quelle va être la proposition des auteurs Charlotte Moundlic et François Roca ouverte aux pré-ados?



Le duo offrira une mise à niveau qui devrait capter ce lectorat.

Nous sommes presque dans un thriller et la belle-maman, remplaçante de la reine, n'en est pas à son premier coup d'essai avec ses pommes surprises.

Une tueuse aux pommes en série.

Brrr... ce n'est pas le froid mordant du dehors qui vous fera frissonner.



Charlotte Moundlic s'attache au caractère calculateur de cette deuxième maman dans les affaires du palais, accordant un soin permanent à la crédibilité dans l'affaire et écartant un peu la jalousie comme seul mobile unique de ses actions.

Le temps passera et l'orgueil de la nouvelle reine prendra quelques rides.

Ce ne fut pas une bonne chose pour cette petite envoyée s'instruire aussi loin du royaume de revenir aussi bien faite à l'âge de 17 ans.



La suite ne sera pas très différente du conte d'origine, les textes sont courts et l'illustration participera vraiment au réalisme de l'aventure.

François Roca, maître des liliputiens et personnages de foire( nous vous renvoyons à ses albums associés à Fred Bernard), est de fait très à l'aise avec sept nains à représenter.



Notre Blanche-Neige et les nains seront dans l'échange de bons procédés, elle, transmettant son savoir appris des précepteurs tandis que les nains lui enseignèrent comme tenir une maison.

L'angle pris des auteurs est intelligent, il creuse la situation, y logeant une philosophie intéressante au détriment d'une morale.

Après quelques tentatives avortées de la reine pour rassasier sa jalousie et sa haine dévorantes, nous pourrions nous agacer de cette Blanche-Neige qui semble imprudente et très légère avec la menace qui plane sur sa tête.

Ne va t-elle pas enfin se décider à rester cachée et à fermer la chaumière à double-tour?



Nous devinons en lisant qu'il n'y a pas d'avenir à se cacher pour Blanche-Neige, à vivre dans un silence imposé par la peur, à faire reluire l'intérieur d'une maison jour après jour sans être visité.

La jeune fille refusera de bâtir sa propre prison, on le comprendra bien, et très naturellement elle préfère chantonner, se laisse entretenir par la joie de vivre quelque soit le prix à payer au final.

Les auteurs transforment cette héroïne en femme de courage plus moderne que dans sa forme classique.



L'album apportera un regard nouveau sur ce personnage qui pouvait sembler réservé aux plus petits et un peu cruche selon l'avis de plus grands lecteurs.

Une version très séduisante.
Commenter  J’apprécie          50
Albin Michel continue son travail éditorial l'édition de Contes classiques revus par des auteurs contemporains et sublimés de manière artistique par des illustrations sublimes. C'est François Roca qui assorti ici le texte revu par Charlotte Moundlic avec ses peintures à l'huile d'un trait très préraphaélite mais qui donne en même temps une version très féminine de Blanche neige. En effet, le texte bien que très fidèle, appui ici sur le regard de cette belle-mère, reine vaniteuse qui doit faire avec sa jalousie maladive. Une nouvelle lecture du conte qui permet de sublimer une nouvelle fois ce classique.
Lien : http://www.liresousletilleul..
Commenter  J’apprécie          190
Rien que l'objet en lui même est magnifique, une superbe couverture peinte par l'illustrateur qui joue avec les ombres et les lumières où l'on voit notre chère Blanche neige céder (peut être pas) à la tentation…

L'autrice revisite le conte d'un point de vue plus moderne mais elle reste tout de même fidèle à celui-ci

Les illustrations correspondent parfaitement au conte, à l'histoire et à l'ambiance, on ressent la neige, la douceur du royaume (au début du moins), les personnages ont un petit quelque chose qui mélange réalisme et féerique ✨

Plus de miroir magique remplacé par des rumeurs qui sillonnent dans le village et arrive aux oreilles de la belle mère, l'auteur mets en garde sur l'obsession des apparences, l'orgueil, et les tentations

Et un très beau message sur l'éducation qui permet l'émancipation et la liberté 🌟

Un petit message également sur la maltraitance et la vulnérabilité des enfants qui sont aveuglés par leur amour qu'ils portent à leurs parents ♥️
Commenter  J’apprécie          10
C'était très agréable de redécouvrir un des contes qui a bercé mon enfance avec les illustrations de François Roca. Je trouve que son style d'illustrations collent parfaitement avec l'ambiance de ce conte, et c'est vraiment un régal pour les yeux.

En ce qui concerne le texte en lui même, assez peu de surprise. Une écriture très accessible, aux plus jeunes comme aux moins jeunes, mais assez peu de libertés prises par rapport au conte original. le conte est tout de même un peu modernisé, Blanche-Neige n'est plus seulement une ménagère (ceci-dit, c'est pas pour ça qu'elle est plus maligne, malheureusement). Un texte plus réaliste que magique, et qui reste pourtant d'actualité.

On pourra pourtant regretter que le conte n'ait pas connu un plus gros détournement, car on reste un peu trop sur ce qu'on connaît, et avec toutes les versions de Blanche-Neige qu'il existe, on aurait pu nous offrir un peu plus d'innovation.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Émue par la pureté de ce tableau, elle fit le vœu de mettre au monde un bébé aux cheveux sombres comme le bois, au visage pâle comme la neige et aux lèvres écarlates comme le sang.
Commenter  J’apprécie          80
La nouvelle reine, envoûtante de beauté, exerçait sur tous son pouvoir avec violence. Lorsqu'elle vit que sa belle-fille, Blanche-Neige, l'héritière du royaume, était devenue une jeune femme resplendissante, elle mit tout en oeuvre pour la faire disparaître...
Commenter  J’apprécie          30
C'est ce que racontent les nains. Croyez-les si vous voulez. Qui sait où se niche la vérité de l'histoire...
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Charlotte Moundlic (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Charlotte Moundlic
Webinaire en compagnie de Régis Hautière et Arnaud Poitevin, animé par Charlotte Moundlic
autres livres classés : contesVoir plus
Les plus populaires : Jeunesse Voir plus


Lecteurs (30) Voir plus



Quiz Voir plus

Juste en fermant les yeux - Les CM1deNY


3 questions
0 lecteurs ont répondu
Thème : Juste en fermant les yeux de Charlotte MoundlicCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..