AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782413000303
96 pages
Éditeur : Delcourt (15/11/2017)
4/5   16 notes
Résumé :
Au début il n’y avait rien. Puis, la divine Yaourtière, autrement appelée "Grand Tout", créa le monde. Mais le temps y était long. L’éternité, c’était bigrement interminable. On s’ennuyait à mourir, mais sans vraiment pouvoir trépasser. La Yaourtière créa donc la mort. C’était pratique pour arrêter de vivre mais très laborieux. Alors la Yaourtière inventa la première faucheuse et lui confia le job…
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
lemillefeuilles
  14 février 2020
Si vous aimez l'humour noir, foncez sur les livres de Davy Mourier et plus particulièrement sa série La Petit Mort ! Dans le cas présent, il s'agit plutôt d'une sorte de hors-série où l'auteur revient sur la création du Monde. Mais, comme la vieillesse posait pleins de problèmes, la Mort a été inventée (oui parce que sinon on se ferait un peu chier quand même).
Ainsi, c'est un véritable voyage dans le temps que nous faisons avec cette bande dessinée : ère des dinosaures, Antiquité, Égyptiens… C'était l'occasion de faire pleins de blagues qui n'avaient pas pu être faites avec les tomes précédents !
Ce livre est truffé d'humour mais aussi de références et, bien que l'humour de Davy ne soit pas toujours « fin » (il est très pipi-caca dans certains de ces albums, très cynique dans cette série…), il n'utilise pas non plus de trop de facilités (comme taper sur les minorités ce que les grand·e·s défenseur·euse·s de l'humour « noir » adorent faire, souvent). C'est ce que j'apprécie chez cet auteur : ces engagements et les messages qu'il veut faire passer.
Malheureusement, j'en ai un peu moins trouvé dans Les petites morts et c'est bien dommage. le dessinateur a tendance à appuyer là où ça fait mal, et je l'ai un peu moins senti cette fois-ci. Cependant, j'ai beaucoup aimé ma lecture et j'ai passé un moment de franche rigolade !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
FungiLumini
  03 décembre 2017
J'avais adoré les trois premiers tomes de la Petite Mort, mais peut-être un peu moins adhéré à la Petite Morte, plus difficile dans les thèmes abordés. J'avais donc hâte de découvrir ce que nous réservait ce cinquième album, avec en couverture non pas un des personnages que nous connaissions, mais un squelette dinosaure comme petite mort. Je n'ai pas été déçue !
Pour les personnes qui n'auraient pas lu les premiers tomes, ce livre peut se lire indépendamment des autres. On revient au tout début du monde, avant même que la terre soit créée. Au début fût le vide, puis la yaourtière. Oui, vous avez bien lu. 😀 C'est une yaourtière qui créé le monde. Ça vous donne le ton du récit pour le suite. (que personnellement j'adore !) Bien sûr, ces premiers essais ne sont pas concluants, mais elle répare ses erreurs comme elle peut. Elle créé la mort, petit être immortel qui fauche les âmes. C'est elle que nous allons suivre dans ce tome.
J'ai adoré le voyage dans le temps que nous propose l'auteur : on commence avec les dinosaures, puis on passe à la préhistoire avec les premiers hommes, on fait un petit tour chez les Égyptiens, puis on découvre les esprits « éclairés » de l'Antiquité. La Petite Mort assiste à des situations plus absurdes les unes que les autres, pour notre plus grand plaisir. L'humour est noir, absurde et délicieusement décalé. Les références, historiquement surtout, mais aussi culturelles, sont nombreuses et font sourire. J'espère que vous êtes fort en rébus, car il faut pouvoir en décrypter pour lire une partie de la bande dessinée. 😀 le protagoniste a parfois des flashs du futur dans lesquels il voit des bribes de l'avenir et qui donnent lieu à des strips détonants.
J'ai beaucoup aimé la Petite Mort que l'auteur a proposée dans ce tome. Après que la yaourtière ait inventé la mort (parce que la vieillesse éternelle, ça commençait à sentir vraiment mauvais :D), la petite mort a été créée avec le squelette du premier être à mourir. On découvre le monde avec elle, mais on se rend aussi vite compte qu'être la Mort est une occupation bien solitaire : on rencontre beaucoup de gens, mais on a pas l'occasion de les côtoyer très longtemps. La yaourtière essaie d'aider notre protagoniste, mais les éphémères compagnons ne comblent l'éternel qu'un temps. Elle décide alors de créer plusieurs petites morts, sur les différents continents en fonction des cultures. le problème reste cependant le même, puisque la mort officie toujours seule. Un petit personnage touchant et mignon.
Cet ouvrage contient énormément de bonus virtuels que j'ai trouvé super sympas : des liens vers le dessin animé, vers le youtube de l'auteur qui nous raconte des anecdotes sur la BD, des jeux « la petite mort », etc. Par contre, si je peux me permettre un mot aux éditeurs, mettre dans les instructions « téléchargez l'application » sans mettre le nom de l'application en question n'est pas très pratique pour le lecteur ! J'ai cherché avec les mots-clés « petite mort » et je suis tombée sur un jeu auquel je n'ai malheureusement pas pu jouer car je n'ai pas la VR (réalité virtuelle) sur mon téléphone, mais absolument pas sur l'appli nécessaire pour lire les bonus. Donc pour ceux qui ne voudraient pas chercher trop longtemps, il s'agit de « Delcourt Soleil + », à télécharger gratuitement. ;)
Toujours aussi drôle (enfin, pour ceux qui aime l'humour noir et absurde :D ), toujours aussi décalé, j'ai adoré ce cinquième tome qui retrace l'Histoire des Petites Morts à travers le monde et les cultures. Un coup de coeur pour cette série originale et unique en son genre !
Lien : https://livraisonslitteraire..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Oceaneisreading
  25 juillet 2021
🎏Citation: « Mais avant tout, je dois trouver quelqu'un d'aussi eternel que moi et qui va faire mourir à ma place.»✨
On est sur une histoire chronologique de la mort. Des dinausaures au années 2013, et pas toujours dans l'ordre chronologique .
C'est mignons et en même temps toujours aussi noir, l'humour ne prends pas une ride et c'est jne bonne manière de conclure les aventures des petites morts!🦋
Commenter  J’apprécie          00
lougrailhgk
  26 août 2020
Au début il n'y avait rien. Puis, la divine Yaourtière, autrement appelée « Grand Tout » , créa le monde. Mais le temps y était long. L'éternité, c'était bigrement interminable. On s'ennuyait à mourir, mais sans vraiment pouvoir trépasser. La Yaourtière créa donc la mort. C'était pratique pour arrêter de vivre mais très laborieux. Alors la Yaourtière inventa la première faucheuse et lui confia le job...
Le sujet de la mort traité avec beaucoup d'humour ( noir).
J'ai découvert cette BD en bibliothèque, le thème de la mort m'a directement attiré, j'aime beaucoup les récit que traite ce sujet avec de l'humour.
Récit drôle et simple à lire, je me retrouvais à sourire bêtement devant un gag de la Bd, on accroche à l'histoire très rapidement, et pour ma part je l'ai fini très rapidement.
Malgré le bon gros lot d'humour noir dans la Bd, la fin est aussi très triste, on apprends que rien ne vaux de vivre longtemps, si on ne les vit pas bien, ce que beaucoup d'entre nous on sûrement oublié.
Commenter  J’apprécie          30
Lesliebookaddict
  14 janvier 2018
Ayant adoré les 4 premiers tomes de la série La petite mort, il était évident pour moi de lire la suite avec Les petites morts, dont l'histoire retrace leur origine. Et bien, à mon grand étonnement, j'ai été déçue.
Je n'ai pas retrouvé l'humour noir et satyrique qui me plaisait tant dans les précédents tomes. En effet, Davy Mourier pouvait dénoncer des sujets sérieux comme la violence, la maladie, etc. mais pouvait également utiliser un humour à la sauce « pipi caca » qui me faisait aussi rire. Là, autant vous dire que j'ai eu l'impression de voir que ce dernier aspect, soit le moins intéressant pour ma part. Je n'ai ri à aucun moment, ce qui est rare pourtant avec La petite mort. J'ai également l'impression que l'auteur a voulu combler des pages avec plusieurs jeux de mots mais c'était lourd à la longue…
L'Histoire avec un grand H des petites morts ne m'a pas intéressée, je me suis ennuyée. Je ne me suis pas du tout attachée à la première petite mort alors que j'adorais suivre les petites familles dans les anciens tomes.
Graphiquement, j'aime toujours autant les dessins. J'adore comment sont représentées les petites morts, je les trouve à chaque fois très mignonnes.
A la fin, il était intelligent de la part de Davy Mourier de faire le lien avec la fin du tome 4, même si j'ai trouvé cela trop bref.
Pour conclure, j'ai été déçue de ce tome mais je reste contente de l'avoir lu et d'avoir pu compléter ma collection. Ne vous arrêtez donc pas seulement sur mon avis personnel car j'ai vu que d'autres lecteurs avaient adoré ce tome. Si vous souhaitez le lire, pensez à le feuilleter d'abord au cas où ;)
Lien : http://bookaddict.e-monsite...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
lemillefeuilleslemillefeuilles   26 janvier 2020
- Si tu décides que les dinosaures ne méritent pas de vivre, il suffit que tu dises "extinction" au poisson.
- D'accord. Extinction.
- Extinction en cours...
- Oups !
Commenter  J’apprécie          70
FungiLuminiFungiLumini   03 décembre 2017
Au début, il n’y avait rien. Il n’y avait tellement rien que ce n’était même pas un début. C’était rien.

Et puis il n’y a plus eu rien. Il y a eu une yaourtière.
Commenter  J’apprécie          20
MedullaMedulla   07 mai 2019
Est ce que pour un enfant qui a la progeria on doit compter son âge en âge de chien?
Commenter  J’apprécie          40
lougrailhgklougrailhgk   26 août 2020
Tu sais, beaucoup pense à vivre longtemps,
peu à bien vivre.
Commenter  J’apprécie          30
MedullaMedulla   07 mai 2019
Je me fais pipi dessus et une fourmilière a élu domicile dans mes fesses.
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
Videos de Davy Mourier (37) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Davy Mourier
La bande annonce du quatrième tome de la Petite Mort, avecDavy Mourier et Brigitte Lecordier !!!
La Petite Mort en dessin animé : https://www.youtube.com/watch?v=F5bVWiQsaz8&list=PLzh7Xt_6O1l5yS1VddT8Bo7acKjYoIuxU
Scénariste : Davy Mourier Illustrateur : Davy Mourier
Résumé :
Petite Mort file le parfait amour avec Maman Mort. Certes ils sont âgés mais ils ont enfin accompli le rêve de Petite Mort : devenir fleuriste. Mais est-ce que la vie est belle pour autant ?
En savoir plus : https://www.editions-delcourt.fr/serie/petite-mort-04-v-pour-vegan.html
Achetez la Bande Dessinée numérique directement via l'application Delcourt - Soleil : https://itunes.apple.com/fr/app/delcourt-soleil-bd-comics/id840127039
Retrouvez-nous sur le site internet et réseaux sociaux pour plus de BD : http://www.editions-delcourt.fr https://www.facebook.com/editionsdelcourt https://www.facebook.com/lapetitemortOfficiel/ https://twitter.com/DelcourtBD https://www.instagram.com/delcourt_soleil_bd/
Achetez le tome : Amazon : https://www.amazon.fr/gp/search?ie=UTF8&keywords=9782413020233&tag=editidelco-21&index=blended&linkCode=ur2&camp=1638&creative=6742 Fnac : https://www.awin1.com/cread.php?awinmid=12665&awinaffid=651803&clickref=&p=http://recherche.fnac.com/SearchResult/ResultList.aspx?Search=9782413020233 Cultura : https://www.cultura.com/catalogsearch/result/?q=9782413020233&classification=0
+ Lire la suite
autres livres classés : mortVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Vous aimez ce livre ? Babelio vous suggère




Quiz Voir plus

la petite mort le retour!

quel métier la petite mort voudrait faire plus tard?

faucher des 'vieux'
fleuriste
faucheuse comme son père
bonhomme de neige

6 questions
23 lecteurs ont répondu
Thème : La Petite Mort de Davy MourierCréer un quiz sur ce livre