AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782266146715
191 pages
Éditeur : Pocket (01/09/2004)

Note moyenne : 4.14/5 (sur 995 notes)
Résumé :
"Ainsi vous avez tout dans votre magasin ? demanda la jeune fille.
Vraiment tout ?" Tomek se trouva un peu embarrassé : "Oui... enfin tout le nécessaire..." "Alors, dit la petite voix fragile, alors vous aurez peut-être... de l'eau de la rivière Qjar ?" Tomek ignorait ce qu'était cette eau, et la jeune fille le vit bien : "C'est l'eau qui empêche de mourir, vous ne le saviez pas ?"
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (200) Voir plus Ajouter une critique
AudreyT
  02 novembre 2017
****
Tomek est un jeune garçon qui va vivre l'aventure de sa vie... Dans un monde qui n'est pas le notre, il tient, tout seul, à 13 ans, la seule épicerie de son village. Un jour, il y rencontre une toute jeune fille qui lui demande si il vend de l'eau de la rivière Qjar, celle qui empêche de mourir. Elle repart déçue puisqu'il n'en a pas, mais avec un amoureux transi... Et secret !!! Tomek va alors tout faire pour plaire à sa belle et part à la recherche de cette rivière...
Une fois de plus, je suis conquise par l'écriture de Jean Claude Mourlevat. L'histoire est rythmée, les chapitres courts et qui nous emmènent à chaque fois dans un lieu différent. Les personnages sont attachants et on suit les aventures de Tomek comme si on y était... Tomek est un jeune garçon courageux, droit et entier. Il va grandir dans toutes les épreuves qu'il va vivre, trouver une famille et des amis. Vivement le tome 2 !!!
Commenter  J’apprécie          1091
cascasimir
  18 octobre 2019
Un voyage poétique !
-Combien de temps ai-je dormi? Demanda Tomek, après sa traversée de la forêt de l'Oubli.
- Vous avez dormi 3 mois et 10 jours. Répondit Eztergom, le chef du village des Parfumeurs.

Nous avons une très grande bibliothèque (comme à Babelio) et nous nous relayons pour lire, afin de trouver les "Mots qui Réveillent " les Dormeurs. Et on a trouvé pour vous!

Tomek veut retrouver Hannah, une jolie petite fille qui cherche de l'eau de la rivière Qjar.
- "C'est l'eau qui empêche de mourir. J'en ai besoin. Hannah tapotait la gourde qui pendait à sa ceinture. "

Pour cette drôle de fille, Tomek va abandonner l'épicerie héritée de son père, où on trouve de tout ( des sucres d'orgue, des images de kangourou, du sable du désert encore chaud...)
Mais, qui a tout, n'a rien...

Tomek pleure en laissant une lettre d'adieu, à son ami " grand père Hicham".

Il va rencontrer Marie et l'âne Cadichon (" un peu têtu, mais très intelligent" ), 3 mulots en blouse blanche, affronter des ours...
Traverser un jardin de fleurs, plus belles les unes que les autres, des fleurs somnifères...

...Pourquoi de l'eau de la rivière Qjar?
Pour un oiseau, "une petite passerine, aux couleurs magnifiques. Je ne veux pas que mon oiseau meure, je ne veux pas!"... Signé Hannah.
Tomek l'imaginait tapant du pied, en lisant la lettre d'Hannah.

Ainsi, Hannah était à son chevet, alors qu'il dormait, et lisait autant de livres, que possible, afin de le réveiller!
Tomek veut retrouver la petite fille... le destin les avait réunis, mais elle était repartie...

Il y a des parfums uniques au monde, un panda géant ( nommé Podcol, si si!), des écureuils fruits... Et une sorcière âgée de 150 ans, une créature effrayante, un sac d'os!
C'est un livre rempli de rêves et de surprises...

Tomek a été adapté au théâtre en 2016.
Pourvu que je retrouve le tome 2: "Hannah", en revenant de la Forêt de l'oubli...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          818
Jeanfrancoislemoine
  21 mai 2018
Il FAUT faire lire ce livre au plus grand nombre d'enfants de CM2,voire 6eme.
D'abord,on connait l'écriture perlée de Jean Claude Mourlevat,c'est poétique, aérien, une écriture qui ne peut que favoriser la compréhension et le plaisir.
Et puis,l'histoire est belle,Tomek et Hannah sont des enfants merveilleux de naïveté ,de débrouillardise,de finesse d'esprit,deux adorables personnages qui vont s'entraider pour affronter et résoudre les épreuves qui vont parsemer leur chemin pour les empêcher d'atteindre la source de la rivière Qjar ,la rivière de l'immortalité......
C'est un joli conte philosophique,un beau livre d'initiation,le plus souvent très bien accueilli par les enfants...et de nombreux parents.
On y rencontre des ours,des forêts étranges, des champignons hallucinogènes ,c'est un pur bonheur.
Je me réjouis de savoir qu'un tel ouvrage est encore,aujourd'hui étudié en classe et encore très demandé en librairie où ,on le sait,les goûts évoluent vite, les genres se succèdent ...les modes s'imposent.
S'il reste toujours en si bonne place dans le coeur des enfants,c'est peut être parcequ'il a trouvé ,lui,le chemin de l'immortalité .....
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          666
Asterios
  26 novembre 2018
Lorsque Tomek rencontre Hannah pour la première fois, il sait qu'il ne pourra plus se passer d'elle. Après son départ, le jeune adolescent part à sa recherche. Hannah lui a dit qu'elle cherchait l'eau qui rend la vie éternelle. Tomek prend le prétexte de sauver son vieil ami de la mort pour suivre les traces d'Hannah. Ainsi commence une longue quête qui doit les emmener vers la supposée rivière qui coule à l'envers, pour en remonter le court et trouver son origine.
Le chemin de Tomek est parsemé de rencontres, de personnages aidants, joyeux, drôles, aventureux. C'est dans la force de l'amitié et de l'amour naissant que le jeune adolescent puise ses ressources pour atteindre son objectif et que sa volonté s'affirme. Il devra combattre ses peurs pour ouvrir des passages qui profiteront aussi aux autres et lui permettront de gagner confiance en lui-même. Les lieux magiques et extraordinaires sont découverts dans l'admiration et la crainte cela demandant au jeune héro contrôle des émotions et courage. A l'âge de la construction du petit adulte, ce livre représente une sorte de guide initiatique drôle et émouvant.
Mes filles de 10 et 12 ans ont été captivées du début à la fin de l'ouvrage et réclament pressement le tome 2. C'est assurément leur coup de coeur des livres de l'année.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          550
LunaZione
  14 décembre 2013
J'ai lu La rivière à l'envers dans le cadre du Baby-challenge Jeunesse de Livraddict. Connaissant et appréciant l'écriture de Jean-Claude Mourlevat, j'avais particulièrement hâte de me plonger dans cette histoire.
Pour être tout a fait honnête, je n'ai pas totalement été charmée par cette histoire pourtant très jolie et agréable. Il y a certains éléments qui m'ont dérangée tout au long de l'histoire, me faisant sans cesse remettre en cause certaines choses. En soit, ce n'est rien d'exceptionnel, juste des partis pris de l'auteur comme notamment le fait que des enfants se comportent comme des adultes : j'ai un frein mental au fait qu'un gamin de 11-12 ans puisse être épicier et craque sur une fillette du même âge comme si il en avait 10 de plus...
Mais l'histoire est vraiment très prenante et intéressante : j'ai particulièrement apprécié la place du merveilleux dans ce conte. Entre la forêt de l'oubli, les ours géants, les filles-sirènes de l'île, les fleurs somnifères... J'ai pleinement retrouvée mon âme d'enfant (bon, en soit, elle n'est jamais parti bien loin celle-là !). C'est vraiment un monde que l'on prend plaisir à découvrir les yeux bien grands ouverts pour ne pas en perdre une seule miette !
Tomek et Anna sont vraiment deux personnages très intéressants, mais comme je l'ai dis au début, la dualité enfance-adulte que l'on retrouve en eux m'a particulièrement dérangée surtout vu leur jeune âge. Ça m'a dérangée de les voir agirent comme si ils avaient 30 ans puis dans la minute qui suit redevenir des enfants. Honnêtement, je pense que si ils avaient eu 16 ans, ça ne m'aurait pas dérangée du tout, mais là... ils ne devraient être que des enfants matures pour leur âge.
Encore une fois, j'ai beaucoup apprécié l'écriture de Jean-Claude Mourlevat qui est décidément très agréable, fluide et pleine d'humour. J'ai vraiment pris plaisir à voyager aux côté d'Anna, de Marie et de Tomek.
Une jolie histoire à découvrir.
Lien : http://lunazione.over-blog.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          572


critiques presse (1)
BDGest   27 novembre 2018
Avec Tomek, Djet et Maxe L'Hermenier offre une adaptation réussie au roman éponyme et une nouvelle porte d'entrée pour les lecteurs de tous horizons. Pourvu que le tome deux, Hannah, soit du même niveau !
Lire la critique sur le site : BDGest
Citations et extraits (46) Voir plus Ajouter une citation
raton-liseurraton-liseur   14 août 2012
L’histoire que voici se passe en un temps où l’on n’avait pas encore inventé le confort moderne. Les jeux télévisés n’existaient pas, ni les voitures avec airbags, ni les magasins à grande surface. On ne connaissait même pas les téléphones portables ! Mais il y avait déjà les arcs-en-ciel après la pluie, la confiture d’abricot avec des amandes dedans, les bains de minuit improvisés, enfin toutes ces choses qu’on continue à apprécier de nos jours. Il y avait aussi, hélas, les chagrins d’amour et le rhume des foins, contre lesquels on n’a toujours rien trouvé de vraiment efficace.
Bref, c’était… autrefois. (p. 7, Prologue).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          540
IleauxtresorsIleauxtresors   11 novembre 2017
Il prit un sucre d’orge dans un bocal et le lui tendit. Elle le cacha aussitôt dans une poche de sa robe. Mais elle ne semblait pas vouloir s’en aller. Elle restait là à regarder les rayons et les rangées de petits tiroirs qui occupaient un pan de mur tout entier.
- Qu’avez-vous dans tous ces petits tiroirs ?
- J’ai… tout, répondit Tomek. Enfin tout le nécessaire…
- Des élastiques à chapeau ?
- Oui, bien sûr.
Tomek escalada son échelle et ouvrit un tiroir tout en haut.
- Voilà.
- Et des cartes à jouer ?
Il redescendit et ouvrit un autre tiroir.
- Voilà.
Elle hésita, puis un sourire timide se forma sur ses lèvres. Cela l’amusait visiblement.
- Et des images… de kangourou ?
Tomek dut réfléchir quelques secondes puis il se précipita sur un tiroir sur la gauche :
- Voilà.
Cette fois, les yeux sombres de la petite s’éclairèrent tout à fait. C’était si charmant de la voir heureuse que le cœur de Tomek se mit à faire des bonds dans sa poitrine.
- Et du sable du désert ? Du sable qui serait encore chaud ?
Tomek gravit encore une fois son échelle et prit dans un tiroir une petite fiole de sable orange. Il redescendit, fit couler le sable sur son cahier spécial pour que la jeune fille puisse le toucher. Elle le caressa avec le dos de la main puis promena dessus le bout de ses doigts agiles.
- Il est tout chaud…
Comme elle s’était approchée très près du comptoir, Tomek sentit sa chaleur à elle, et plus que sur le sable chaud, c’est sur son bras doré qu’il aurait voulu poser sa main. Elle le devina sans doute et reprit :
- Il est aussi chaud que mon bras…
Et de sa main libre elle prit la main de Tomek et la posa sur son bras. Les reflets de la lampe à huile jouaient sur son visage. Cela dura quelques secondes, au bout desquelles elle se dégagea en un mouvement léger, virevolta dans la boutique puis pointa enfin son doigt au hasard vers l’un des trois cents petits tiroirs :
- Et dans celui-ci, qu’avez-vous dans celui-ci ?
- Oh, ce ne sont que des dés à coudre, répondit Tomek en versant le sable dans la fiole grâce à un entonnoir.
- Et dans celui-ci ?
- Des dents de Sainte Vierge… ce sont des coquillages assez rares…
- Ah, fit la petite, déçue. Et dans celui-là ?
- Des graines de séquoia… Je peux vous en donner quelques-unes si vous voulez, je vous les offre, mais ne les semez pas n’importe où, car les séquoias peuvent devenir très grands…
Tomek avait cru lui faire plaisir en disant cela. Mais ce fut tout le contraire. Elle redevint grave et songeuse. À nouveau ce fut le silence. Tomek n’osait plus rien dire. Un chat fit mine d’entrer par la poste restée ouverte. Il s’avança avec lenteur, mais Tomek le chassa d’un geste brusque de la main. Il ne voulait pas être dérangé.
- Ainsi, vous avez tout dans votre magasin ? Vraiment tout ? dit la jeune fille en levant les yeux vers lui.
Tomek se trouva un peu embarrassé.
- Oui… enfin tout le nécessaire… répondit-il avec ce qu’il fallait de modestie.
- Alors, dit la petite voix fragile et hésitante, mais soudain pleine d’un fol espoir, sembla-t-il à Tomek, alors vous aurez peut-être… de l’eau de la rivière Qjar ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          91
MllePeregrineMllePeregrine   06 octobre 2016
L'histoire que voici se passe en un temps où l'on n'avait pas encore inventé le confort moderne. Les jeux télévisés n'existaient pas, ni les voitures avec airbags, ni les magasins à grande surface. On ne connaissait même pas les téléphones portables! Mais il y avait déjà des arcs-en-ciel après la pluie, la confiture d'abricot avec des amandes dedans, les bains de minuit improvisés, enfin toutes ces choses qu'on continue à apprécier de nos jours. Il y avait aussi, hélas, les chagrins d'amour et le rhume des foins, contre lesquels on n'a toujours rien trouvé de vraiment efficace.
Bref, c'était...autrefois.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
babel95babel95   01 septembre 2015
Prologue
L'histoire que voici se passe en un temps où l'on n'avait pas encore inventé le confort moderne. Les jeux télévisés n'existaient pas, ni les voitures avec airbags, ni les magasins à grande surface. On ne connaissait même pas les téléphones portables ! Mais il y avait déjà les arcs-en-ciel après la pluie, la confiture d'abricot avec des amandes dedans, les bains de minuit improvisés, enfin toutes ces choses qu'on continue à apprécier de nos jours. Il y avait aussi, hélas, les chagrins d'amour et le rhume des foins, contre lesquels on n'a toujours rien trouvé de vraiment efficace. Bref, c'était... autrefois.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
c.brijsc.brijs   20 août 2012
Est-ce qu'on peut vraiment souhaiter ne jamais mourir? ... N'est-ce pas justement parce que la vie s'achève un jour qu'elle nous est si précieuse? ... Est-ce que l'idée de vivre éternellement n'est pas plus effrayante que celle de mourir? ... Et si l'on ne meurt jamais, alors quand reverra-t-on ceux que l'on aime et qui sont déjà morts? ...
Commenter  J’apprécie          232

Videos de Jean-Claude Mourlevat (32) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Claude Mourlevat
Au sommaire de cette Critique consacrée à la littérature jeunesse, trois livres, deux illustrés :
"Lilly sous la mer" et "Tor et le Cow-boy" de Thomas Lavachery
"Jefferson" de Jean-Claude Mourlevat
Pour en parler, aux côtés de Lucile Commeaux : Marie Sorbier, rédactrice en chef de I/O Gazette et productrice d'Affaire en cours sur France Culture et Victor Macé de Lepinay, producteur du Rayon BD sur France Culture
autres livres classés : aventureVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

la rivière a l'envers

Quel âge a Tomek ?

12 ans
14 ans
13 ans
15 ans

8 questions
782 lecteurs ont répondu
Thème : La Rivière à l'envers, tome 1 : Tomek de Jean-Claude MourlevatCréer un quiz sur ce livre

.. ..