AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2266276506
Éditeur : Pocket (04/05/2017)

Note moyenne : 4.06/5 (sur 99 notes)
Résumé :
Silvère a loué une maison sur l’île d’Ouessant. Il ouvre les volets, aère les pièces : le lendemain, au ferry de 18 h 10, vont arriver ses quatre amis. Ils ont prévu de passer quelques jours ensemble, ici. Ce sont des retrouvailles. Il y aura Jean, qu’il connaît depuis l’enfance et avec qui il a tout partagé. Mais il y aura surtout Luce, Lours' et Mara, qu’il n’a plus revus depuis plus de 40 ans.
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (40) Voir plus Ajouter une critique
jeunejane
  20 août 2017
Jean, la soixantaine a souhaité passer quelques jours sur l'île d'Ouessant avec quatre amis de jeunesse.
Sylvère, le narrateur, est le seul qu'il a continué à côtoyer.
Nous suivons l'histoire de Sylvère depuis sa naissance très chamboulée et petit à petit les autres personnages vont apparaître après l'école primaire. Jean, l'ami de toujours; Mara, la séductrice ; Lours le grand bouclé triste, Luce, la grande fille plus masculine.
Il faudra arriver à la moitié du livre pour voir les amis réunis et c'est très bien ainsi car le récit de Sylvère est craquant et relate bien la genèse de l'amitié entre ces cinq anciens ados dans les années 60, 70.
Et puis, dans les retrouvailles, je l'ai vécu dernièrement, on se parle toujours avec autant d'intimité mais la vie est passée par là et a eu le temps de semer ses différences. Alors, les blancs surviennent vite dans les conversations comme l'auteur le souligne très bien au début de leur rencontre à Ouessant. C'est dans l'action que les liens reviennent.
J'ai admiré la grande place faite aux vraies valeurs, les moments forts vécus dans leurs vies personnelles et partagées entre eux dans leur jeunesse.
Durant son adolescence, Sylvère découvre les différences de milieux qui empêchent un amour de continuer mais pas l'amitié.
Le ton employé est une juste distance par rapport aux évènements mais il n'empêche que j'ai été plusieurs fois très émue. Il faut dire que Jean-Claude Mourlevat est juste un tantinet plus âgé que moi. Il parle donc d'une époque proche de celle de ma jeunesse avec tellement de sincérité que je le répète: c'est craquant, très humoristique et bien écrit.
Les titres des chapitres annoncent les éléments principaux de ceux-ci. Je revenais chaque fois en arrière pour relire l'intitulé.
J'ai connu ce livre grâce à Sabine que je remercie bien sincèrement. Grâce à elle, j'ai presque fait un bond dans le temps.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          538
Ydamelc
  24 mai 2016
Jean-Claude Mourlevat !
Un nom qui m'était inconnu, il y a encore quelques semaines...
Et que je ne suis pas prête d'oublier maintenant !
Cet auteur m'avait déjà bien conquise avec son précédent livre, Et je danse, aussi, écrit à quatre mains avec Anne-Laure Bondoux.
Lors de notre rencontre au salon Etonnants voyageurs de St Malo, je lui ai dit combien j'avais apprécié cette magnifique amitié épistolaire, combien il m'avait touchée avec chacun des personnages...
... Oubliant complètement de m'intéresser au roman qui trônait juste devant lui pourtant... Mes amis devenus... Tout juste sortie depuis quelques jours...
Je me suis rendue compte de ma bêtise très vite après avoir quitté le salon. L'émotion redescendue et une fois le cerveau reconnecté. Et quel regret !
Erreur (en partie) réparée une semaine plus tard et qui me donnera une bonne excuse de le revoir à une prochaine occasion.
Aussitôt entre les mains, aussitôt dévoré.
Un vrai et sublimissime régal !
Je suis passée par une multitude d'émotions.
Celle qui domine est vraiment la nostalgie.
Un récit de souvenirs, simple, sincère, truffé d'humour et de tendresse.
J'ai beaucoup ri. Mais j'ai aussi pleuré... En plein milieu du livre !
J'en suis encore toute retournée...
Une scène qui m'a émue comme ce n'est même pas croyable !
Pleurs d'un trop plein d'émotions qui ce sont terminés sur un éclat de rire. C'était tellement fort !
Les personnages sont juste magnifiques.
Chacun apporte énormément à l'histoire.
Jean-Claude Mourlevat a vraiment le don de rendre ses personnages "vivants". Je l'avais déjà constaté dans son précédent roman.
On les voit, on les vit, on les aime, on s'y attache, ils nous touchent, on les connait !
Ce sont nos proches,nos potes, nos voisins, nos anciennes connaissances...
Tout un éventail d'émotions, donc, avec cette lecture.
J'ai orné mon livre d'une vingtaine de "petits retours", pour pouvoir revivre à n'importe quel moment, quand je le souhaite, un de mes passages favoris, une jolie et forte émotion, etc.
J'ai vibré ! J'ai plané !
Comme c'était fort ! Comme c'était bon !
Mon plus grand coup de coeur depuis le début de l'année !
Embarquez sur le ferry qui vous ramènera au temps de votre enfance, de votre adolescence.
Revivre vos plus belles amitiés, vos premiers amours, vos plus beaux souvenirs, mais aussi vos regrets... avec tendresse et nostalgie !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          459
Tostaky61
  12 décembre 2016
Il y a nos lectures choisies, et celles que l'on nous offre. Parce qu'on connait nos goûts, ou parce qu'on souhaite nous faire découvrir un coup de coeur.
Nos amis devenus, m'a été offert par une amie lectrice.
A l'entendre, je l'imagine bondissante d'enthousiasme, à une telle hauteur qu'il me faudrait, sans doute, un trampoline pour atteindre les mêmes sommets.
Mais je l'avoue, j'ai pris beaucoup de plaisir à découvrir l'écriture de Jean-Claude Mourlevat.
Sylvère et Jean ont décidé d'organiser les retrouvailles avec leurs trois amis d'adolescence, Lours, Mara et Luce. 40 ans ont passé. Si les deux organisateurs ne se sont jamais complètement perdus de vue, il y a quand même une certaine appréhension à retrouver leurs comparses.
C'est Sylvère qui est chargé de l'organisation, et c'est à travers sa voix que nous faisons la connaissance des 5 protagonistes.
Et là... Alors là, Mr Mourlevat, chapeau bas. Un roman jubilatoire comme on aime en rencontrer de temps en temps. Le trou normand au milieu du banquet de nos lectures.
C'est drôle, c'est léger, c'est tendre, morbide parfois, mais tellement bon.
Et comme souvent dans ce genre de roman, il faut garder ses mouchoirs à proximité, on passe du rire aux larmes, et parfois les deux en même temps.
Laissez-vous tenter, vous ne le regretterez pas, je vous le promet.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          321
sabine59
  08 août 2017

Après l'émouvant"Et je danse, aussi" et en littérature jeunesse le délicieux "La rivière à l'envers", voilà mon troisième livre de cet auteur généreux et tendre.Le troisième et mon préféré !
Silvère , le narrateur, nous raconte en direct l'attente tout d'abord, sur l'île d'Ouessant, de l'arrivée de ses quatre amis de jeunesse, qu'il n'a pas revus depuis quarante ans, sauf Jean, avec qui il est resté en relation . C'est ce dernier qui a eu l'idée de ces retrouvailles.
En fait, une grande partie du livre correspond aux souvenirs de Silvère, et à travers lui, c'est notre adolescence qui ressurgit avec émotion: les effleurements qui font battre follement le coeur, les musiques qui bouleversent le corps,les espoirs insensés et les désillusions qui ravagent , la liberté qui affole et enivre, le groupe de copains aux blagues dont ils sont les seuls à rire...
L'auteur a vraiment ce don de nous rendre présents presque charnellement les personnages, de nous les faire aimer, avec leurs failles, leurs belles âmes aussi. Mara, la métisse si troublante dont ils étaient tous amoureux ( surtout Silvère !), Luce, la révoltée si drôle, Lour's hanté par les drames de sa famille, et Jean, l'ami fidèle et délicat . Et bien sûr, Sylvère,l'imaginatif,le sensible, qui est ( tiens!) romancier...
Dans la dernière partie, ils se retrouvent enfin, avec bonheur, il y aura des moments intenses et des révélations...
Ce que j'ai apprécié surtout dans ce roman, c'est le juste équilibre entre humour ( certains passages sont hilarants!) et mélancolie du temps qui passe , qui se retrouve parfaitement exprimé dans une phrase du narrateur :" Nous rions encore mais nous sommes déchirés de nostalgie."
Une bien belle escapade au pays du passé, des rêves adolescents, incandescents, inoubliables...


+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          244
motspourmots
  20 mai 2016
Une jolie variation sur le thème du temps qui passe, de l'amitié qui marque, celle de l'enfance et de l'adolescence. Ils sont cinq et ne se sont pas revus depuis 40 ans, sauf Silvère, le narrateur et Jean son ami d'enfance qui sont restés en relation étroite depuis ce jour d'entrée en sixième où ils sont "tombés en amitié". C'est l'idée de Jean ces retrouvailles. Silvère s'est occupé de la logistique, a loué une grande maison sur l'île d'Ouessant et il attend que le ferry dépose ses 4 amis, à la fois excité et craintif. Que sont-ils devenus ? Lours', Luce et surtout Mara, dont le visage et la silhouette hantent les rêves de Silvère. Il en était amoureux fou, elle a préféré laisser leur relation au niveau de l'amitié. La vie est passée depuis. Mais là, devant l'embarcadère, les souvenirs affluent...
Jean-Claude Mourlevat livre une jolie partition sur ces liens particuliers capables de traverser les époques, d'ignorer les différences et d'effacer les années. Il dépeint aussi une certaine époque entre les années 50 et 70, dans une France rurale où les rapports entre les individus étaient encore au premier plan. Il manie aussi bien l'humour que la tendresse et la nostalgie, sait faire pointer l'émotion quand il le faut.
Voilà un livre attachant, qui incite à se remémorer ses propres souvenirs et à croire en ces liens tissés très tôt. Sympathique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
Citations & extraits (23) Voir plus Ajouter une citation
LauBlueLauBlue   04 octobre 2017
Ma grand-mère est morte deux ans après, en 1991, à l'âge de quatre-vingt-dix-neuf ans. Il s'en est fallu de quelques mois seulement pour qu'elle parvienne à réaliser cet exploit rarissime : emmerder le monde pendant un siècle complet
Commenter  J’apprécie          30
JumaxJumax   18 avril 2016
Sa jeune sœur, la Paule, qui est née la même année que moi, n'était pas mieux vissée que lui. Il y avait apparemment un problème de serrage dans la famille. Pas bien vissée. L'expression est plaisante. J'imaginais les vis et les boulons se promenant en liberté dans la tête de ma classarde. Un petit tour de clé et elle serait peut-être redevenue normale, la Paule, mais personne ne l'a jamais donné et elle continué avec ce bazar dans sa tête.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
jeunejanejeunejane   20 août 2017
Le bon sens voudrait qu'avant de tomber amoureux on prenne le temps d'observer la personne concernée sous toutes ses coutures, qu'on prenne connaissance de son milieu social, qu'on évalue son niveau de raisonnement, sa sensibilité, son humour...
...Je ne me suis pas conformé du tout à ces sages principes.
Commenter  J’apprécie          251
YdamelcYdamelc   21 mai 2016
Les capotes, c'est comme les chaînes pour les roues de la voiture, c'est pas dans la tempête qu'il faut apprendre à les poser...
Commenter  J’apprécie          440
YdamelcYdamelc   21 mai 2016
J'étais tombé ami comme on tombe amoureux. Après cela je n'ai plus jamais été seul dans ma vie et cinquante ans plus tard, c'est ce même Jean que j'attends, accoudé à une barrière métallique, sur l'embarcadère du port d'Ouessant, en cet après-midi d'octobre.
Commenter  J’apprécie          120
Videos de Jean-Claude Mourlevat (29) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Claude Mourlevat
Dans ce nouvel Update Lecture, je vous parle de 8 romans : des suites de sagas de fantasy, de nouvelles sagas pour les adolescents, un titre historique et même un récit autobiographique ! Retrouvez toutes les autres vidéos ici : http://urlz.fr/2DGt
Merci aux visiteurs fidèles et aux nouveaux abonnés. Merci à ceux qui prennent le temps de commenter et à ceux qui laissent un petit pouce positif. Merci pour votre bienveillance, votre positivité, votre soutien, vos conseils... Merci, merci, merci !
♣ Les Livres cités : - NéaChronical, T. 2 de J. VIGNE (Editions du Chat Noir) : http://bazardelalitterature.com/2017/... - Occultes racines, T. 1 de SARIGAN (Editions mille cent quinze) : http://bazardelalitterature.com/2017/... - Les Filles de Brick Lane, T. 1 de S. CURHAM (Flammarion Jeunesse) : http://bazardelalitterature.com/2017/... - Le Suivant sur la liste, T. 1 de M. FARGETTON (Rageot Thriller) : http://bazardelalitterature.com/2017/... - La Vie rêvée d'Henrietta de R. MACKENZIE (Denoël) : http://bazardelalitterature.com/2017/... - Le Puits des Mémoires, T. 2 de G. KATZ (Scrineo) - Le Chagrin du roi mort de J.-C. MOURLEVAT (Gallimard Jeunesse) - M Train de P. SMITH (Gallimard)
Pour me suivre dans mes aventures, c'est un peu partout : ♣ Le blog : http://bazardelalitterature.com ♣ La page Facebook : http://tinyurl.com/7dya3ko ♣ Twitter : https://twitter.com/DameMeli ♣ Instagram : https://instagram.com/bazardelalitter... ♣ Mon mail : melisende(at)hotmail.fr
+ Lire la suite
autres livres classés : nostalgieVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

L'enfant océan

combien y a il d'enfants ???

5
6
7
9

6 questions
132 lecteurs ont répondu
Thème : L'Enfant Océan de Jean-Claude MourlevatCréer un quiz sur ce livre
. .