AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Eroblin


Eroblin
  11 octobre 2018
J'ai découvert par hasard Jean-Claude Mourlevat en lisant « Combat d'hiver » que j'ai beaucoup aimé. Aussi me suis-je laissée tenter par ce « Terrienne » que j'ai aussi beaucoup apprécié. Anne Collodi a perdu sa soeur un an auparavant, ou plutôt celle-ci a disparu et même volatilisée au lendemain de son mariage avec un certain Jens. Anna l'avait trouvé inquiétant et vait essayé d'avertir sa soeur mais en vain. Depuis aucune nouvelle de sa soeur. Et puis Anne reçoit un message étrange d'elle qui l'a conduit à Campagne, près de Montbrison. Problème Campagne n'existe pas sur une carte routière et pour cause, quand on pénètre dans cette ville, on bascule dans un autre monde où on ne respire pas, tout est monocorde, sans goût, sans odeurs, sans relief. Dans ce monde inquiétant gouverné par un régime invisible et autoritaire, Anna va pouvoir compter que quelques personnes pour retrouver sa soeur.
C'est un roman qui m'a beaucoup plu car il aborde des thèmes fondamentaux comme la liberté, le courage, la famille. Anne lutte avec les moyens du bord contre ce système totalitaire qui lui a pris sa soeur. Elle rencontre d'ailleurs un garçon qui vit dans ce système, Bran qui, par amour d'abord et par goût de la liberté ensuite, va l'aider à pister Gabrielle. le roman est bien construit et se termine par une petite note dérangeante certes mais qui donne du relief à cette intrigue.
Je mets 4 chats
Commenter  J’apprécie          190



Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox
Ont apprécié cette critique (19)voir plus