AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 978B01N0T5YE9
Éditeur : lulu.com (20/12/2016)
3.7/5   15 notes
Résumé :
Pauline Rossignol est une jeune bruxelloise névrosée, elle se cache derrière le personnage qu'elle s'est créé: devenir un écrivain. Elle s'en sert pour ne pas prendre de risque jusqu'à ce que son psychiatre, agacé par les mensonges de la jeune femme, ne la mette à l'épreuve de se dégoter une muse.Pauline jette son dévolu sur la commissaire Alice Chassepierre qui ne veut rien entendre. Son couple va mal et ils ont décidé de passer une semaine au Touquet dans un luxue... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (15) Voir plus Ajouter une critique
3,7

sur 15 notes
5
3 avis
4
6 avis
3
5 avis
2
0 avis
1
0 avis

questcequonattendpourlire
  03 juin 2020
« - J'ai une question ! dit la blonde.
La commissaire n'a pas la force de la reprendre.
- Quand tu dis émotion, tu veux dire que mon instinct n'est pas terrible ?
- Qu'est-ce que j'ai fait pour mériter cela ? Est-ce que j'ai parlé d'instinct ? On ne fait pas de sentiment dans ce métier, sinon on se fait bouffer. Ta pitié… Votre pitié va affaiblir votre instinct, quand le suspect craque, c'est à ce moment-là qu'il est le plus vulnérable et se dévoile.
(…)
- Il y a tout de même un truc que je ne comprends pas, dit Pauline.
- le contraire m'aurait étonné !
La blonde s'assoit sur l'accoudoir du fauteuil de la commissaire.
- Il faut ressentir ou ne pas avoir d'émotions ? »


Pauline est écrivaine. Enfin, dans l'âme ! Car pour le moment c'est plutôt un rêve inaccessible et c'est son travail de serveuse qui l'a fait vivre ; au grand damne de sa famille !
Et les séances chez son psy n'ont pas l'air de faire avancer les choses pour elle, c'est le point mort : la page blanche. Jusqu'au moment où son psy lui demande de trouver une muse. Une personne qui serait son inspiration…

Voilà comment tout commence !

Pauline rencontre « accidentellement » la commissaire Chassepierre et elle sait, de suite, qu'elle sera sa source d'inspiration pour son prochain roman. Mais voilà, la commissaire n'a que faire de Pauline et de son projet ! Il va alors falloir ruser de stratagème pour arriver à ses fins ! Comment ? Et bien Pauline se rendra sur le lieu de vacances prévu par la commissaire et son mari à l'hôtel du Touquet.

Sauf que les vacances vont se transformer en enquête car un meurtre a été commis. Et c'est un drôle de duo que vont alors former la commissaire et Pauline.

Comment l'enquête va t-elle s'orienter ? Qui peut bien être l'assassin ? Est-il parmi les clients de l'hôtel ? Un hôtel réputé pour la qualité de ses services et l'accueil de clients privilégiés !
Mais que se passe t-il donc au Touquet ?!

Mes chères lectrices, mes chers lecteurs, je vous brosse déjà le tableau d'une enquête palpitante. Une enquête qui, j'en suis sûre, va vous captiver. Tant pour son suspens que pour son humour ! Car vous l'aurez compris, vous aurez à faire à un duo d'enquêtrices exceptionnelles !
La plume de notre auteure nous tient en haleine et le mystère est maintenu jusqu'au bout des pages … Vous serez surpris du dénouement de cette histoire 😉 Je vous le garantie !
J'aime beaucoup ces enquêtes policières où le dramatique de la situation est détourné en une version très comique. Et finalement on ne peut que rire du début à la fin. L'impatience se fait d'autant plus lorsque nous avons à faire à un duo qui n'arrive pas à s'accorder ! L'enquête va t-elle pouvoir aboutir est notre seule question ?! Et surtout comment ?

Laissez-vous donc charmer par ces drôles de dames et découvrez qui est le meurtrier de l'hôtel du Touquet 😉
C'est parti ? Bonne lecture…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
charlieRV
  14 décembre 2020
Commissaire Chassepierre : Meurtre au Touquet de Marine Mouzelard.
Merci à l'auteure pour ce SP.
On suit les aventures de Pauline Rossignol et du commissaire Chassepierre. Pauline est une jeune bruxelloise névrosée. Son psychiatre, agacé par les mensonges de la jeune femme, la met à l'épreuve de se dégoter une muse pour l'écriture de son soi-disant livre. Pauline jette son dévolu sur la commissaire Alice Chassepierre. le couple de cette dernière va mal et ils ont décidé de passer une semaine au Touquet dans un luxueux hôtel.
Un mensonge en entraînant un autre, Pauline n'ayant pas manqué de suivre la commissaire jusqu'en France, se retrouve à mener l'enquête à titre de consultante puisqu'elle est prise pour une célèbre écrivaine de romans policiers.^
J'ai été très surprise de la fin, je ne m'y attendais pas. Drôle. Je me suis attachée aux deux femmes, qui sont totalement différentes. C'est vrai que Pauline peut être agaçante et c'est ce qui fait son charme. J'ai beaucoup aimé cette lecture. L'écriture est très fluide et cette l'enquête tient en haleine. Je voulais absolument savoir qui est le meurtrier de Dona Claudia. La fin rapide ne m'a pas dérangé, j'ai trouvé même cela très bien. Un très bon roman policier 😊
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Marie-Nel
  16 mars 2017
Marine Mouzelard est une jeune auteur, je la découvre en même temps que son roman. Elle écrit bien, son style est fluide, son histoire se lit très rapidement, car elle a bien su créer le suspense et un imbroglio entre les personnages, et surtout elle a construit son roman par des chapitres courts avec de nombreuses actions. Cela donne beaucoup de rythme à la lecture.
Les personnages sont bien travaillés. Ils sont nombreux, mais ont tous des particularités qui font qu'ils sont tous soupçonnables pour le meurtre de Dona Claudia. Certains sont en vacances dans un hôtel du Touquet, d'autres y travaillent. L'auteur fait planer le doute sur chacun d'eux ! Personne n'aimait vraiment cette Dona Claudia, une femme riche et imbue de sa personne. La commissaire Chassepierre, venue initialement en vacances avec son mari, ne peut s'empêcher de mener l'enquête, malgré les remontrances de son époux. Pauline Rossignol, que la commissaire a déjà rencontré auparavant, est comme par hasard présente elle aussi dans cet hôtel. Elle veut devenir écrivain, au grand dam de son père, et prend pour exemple Alice Chassepierre pour en faire son héroïne de roman.
Ces deux femmes sont totalement opposées ! Alice a du caractère, sait ce qu'elle veut et n'aime surtout pas qu'on marche sur ses plates-bandes, mais Pauline va s'avérer être une aide efficace pour son enquête, car elle a toujours une oreille qui traîne et sait se trouver là où il faut être pour récolter des indices. Et surtout Pauline était là avant le meurtre, et avait déjà pu remarquer certains comportements étranges. Pauline va donc seconder la commissaire et mener l'enquête et les interrogatoires avec elle, ce qui l'enthousiasme au plus haut point.
La relation entre ses deux femmes va donner beaucoup de piment à l'histoire, et aussi une pointe d'humour, donnant de la légèreté au récit. Mes soupçons se sont portés sur certaines personnes, mais l'auteur m'a bluffée sur le ou la coupable ! Je ne m'y attendais pas du tout ! Par contre, j'ai trouvé la fin un peu trop rapide, l'auteur aurait pu la développer un peu plus, il y avait matière à faire, vu la surprise que c'est, et personnellement, je ne suis pas d'accord avec certaines décisions d'Alice, cela me semble infaisable dans la réalité. Mais cela reste une bonne lecture, j'ai passé de bons moments avec tout ce petit monde en huis clos dans un hôtel. Et l'épilogue est, comment dire, amusant ! Je n'ose imaginer à quel point Alice va râler! Je suivrai avec plaisir une autre enquête de cette commissaire !
Lien : http://marienel-lit.over-blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
La_PAL_de_la_Licorne
  20 juillet 2020
Pauline Rossignol, notre héroïne bruxelloise, a un bac en sciences politiques mais rêve de devenir écrivain. En attendant l'inspiration, elle travaille dans un bar. Névrosée, elle est suivie par un psy qui lui conseille de trouver une muse pour réussir à écrire.
Ça sera la Commissaire Alice Chassepierre. Sauf que celle-ci refuse. Pauline décide alors d'aller à l'Hôtel de la plage au Touquet car la commissaire doit s'y rendre et elle compte bien la persuader. Belle aubaine, l'hôtel se transforme en scène de crime. Pauline commence alors son enquête en attendant l'arrivée du Commissaire…

Un polar classique plutôt bien ficelé. Les personnages ont tout du coupable idéal ce qui permet de laisser planer le suspense. Les deux femmes qui mènent l'enquête, Pauline et Alice sont très intéressantes dans leur complémentarité et leur dualité.
Un style agréable. Les chapitres sont courts ce qui donne du dynamisme et du rythme à l'histoire. Cela permet également de perdre le lecteur dans sa recherche du coupable car on passe d'un personnage à un autre. Il y a aussi un peu d'humour avec des références au polar classique avec notamment Hercule Noirot et Jessica Fraîcheur.
Une #lecture sympathique qui n'est pas réservée qu'aux #polaraddict
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
labibliothequedebichette
  18 octobre 2019
J'ai découvert cette auteur grâce à ce livre . Merci à toi pour l'envoi

Pauline est serveuse dans un bar et rêve de devenir écrivain. Un jour elle croise le commissaire Chassepierre ( Alice) qui a un fort caractère et lui demande de la suivre pour s'inspirer dans l'écriture.
Sa réponse négative est immédiate, mais Pauline sait une chose, Alice part en vacances avec son mari au Touquet. Elle décide d'y aller.
Mais ces vacances improvisé ne vont pas se passer comme prévu. Un meutre d'une riche femme à lieu à l'hôtel.
Pauline va être très utile auprès d'Alice dans l'enquête. Leurs différences fait la force de leur duo.

Le style de l'écriture et fluide. Les chapitres sont courts et rythmés.
Il y a beaucoup de personnages mais ils se distinguent tous. La lecture est facile.
L'auteure sait mener le suspense sur le meutre de Donia :).
J'ai l'impression d'avoir fait un cluedo tellement que l'histoire est bien ficelée.
Bravo j'ai beaucoup aimé
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
bornetevelynebornetevelyne   11 novembre 2020
Comme un besoin terrible et soudain de légèreté!
Par ces temps troublés, un accent mis à disposition de l'esprit pour mieux souffler, mieux expirer la morosité ambiante.
Une légèreté, cette force extrême qui a aussi son poids dans nos existences.
Envie d'une sonorité fraîche, drôle, enjouée où réfugier une humeur plombée par la rugosité des jours qui se suivent et qui malheureusement se ressemblent.
Fuir pendant une poignée d'heures , les négations, les aberrations et les turpitudes de ce monde.
Rééquilibrer la balance de la vie..
Je ne lis pas souvent ce genre de roman, mais là, j'en avais envie...
Alors je me suis baladé en quête d'un auteur envoûteur d'humeur..
D'un genre littéraire pour me distraire...
Et quoi de plus en vogue que le célèbre " Feel Good"?
Très tendance en cette période de turbulences.
Non pas que j'en sois une fervente adepte mais j'avais envie de "mater " mes habitudes.
La voilà!
Marine Mouzelard , auteure belge autoéditée et pleine de panache!
Je fais l'inventaire de ses romans :
-La loi de Louise
-Les hommes ces enfoirés que l'on aime quand même
-Quand les grenouilles auront des cheveux
Et
Commissaire Chassepierre
Meurtre au Touquet
Résumé sous le nez, j'ai mon livre!
Un feel good polar!
Ca pouvait paraître contradictoire, original...
Une histoire à déguster , les pieds en éventail , la main décorée d'un beau cocktail coloré et acidulé.
Un contour de verre habillé de sucre en bordure de mer qui scintillerait comme l'ingéniosité des idées.
Une enquête où chaque mot ficelle l'énigme et où je pourrais me transformer en Jessika Fletcher dans Arabesque!
Confortablement lovée sur une plage du Touquet , bouquin en main , me voilà accostée d'une ribambelle de personnages et d'un brouhaha sans pareil!
C'est bien ma veine !
Bref, je vais vous raconter puisque vous êtes là!

RESUME
"Tapie dans l'ombre , les mains serrant une lampe torche éteinte , une silhouette s'inquiète.
Viendra -t-elle?
Sans en avoir la certitude , les yeux rivés sur la passerelle métallique joignant le spa de l'hôtel au couloir de la réception , la température de son corps augmente."

Ce soir là, à 23 heures tapantes au bord d'une piscine , une certaine Claudine Gribaumont alias Dona Claudia foule le sol de ses derniers pas.
Dans son entourage sournois , tous sont suspects potentiels , il faut dire que la Dame n'était guère appréciée , hautaine, vénale et méprisante , elle avait parfaitement su s'attirer, l'antipathie, la jalousie et les foudres de son proche entourage.
Mais qui avait eu cette idée folle?
Son mari , Hervé Gribaumont?
Certes le mariage est loin d'être au beau fixe mais ce n'est pas nouveau.
Les soeurs Marie Pierre et Françoise Chaumontel avec qui elle liait une amitié tissée d'hypocrisie?
La femme d ménage qu'elle avait sermonné sans vergogne le matin même?
Vanessa Bonnet qui lui avait chipé la vedette depuis dèjà belle lurette et qui en avait un peu sa claque d'être toujours en arrière plan?
Le barman Guillaume Renard?
Le somptueux hôtel du Touquet est la scène d'un meurtre à élucider
Dans la foulée, on y retrouve Alice Chassepierre , commissaire de police, venue avec son mari pour recoller les restes d'un mariage qui n'en a que le nom!
Juste avant , une certaine Pauline Rossignol arrivait ruiner ses économies pour un séjour bien particulier.
La dame s'improvise écrivain de romans policiers et sa venue n'est pas anodine, Pauline est "brut de décoffrage", pas toujours toute seule aux étages, elle voit régulièrement un psy.
Par un heureux concours de circonstances ou pas, les deux femmes se voient contraintes de collaborer afin de mettre la main sur le meurtrier.
Totalement opposées de par leurs caractères et de par leurs façons d'appréhender les évènements l'enquête promet de riches rebondissements!

MON AVIS

L'AMBIANCE DU LIVRE
J'ai trouvé ce que j'étais venue chercher .
Une ambiance légère que même le meurtre ne vient pas altérer.
Une sorte de huis clos à la "Colombo" dans lequel on est immergé , en course effrénée , uniquement obnubilée par l'identité du meurtrier le tout distillé d'un bel humour.

LES PERSONNAGES
J'ai bien aimé l'ensemble des protagonistes.
Ils ont en effet tous un côté cliché et appuyé façon série policière.
Des caractères exagérés, un aspect très théâtral que j'ai bien apprécié.
Leur rôle dans l'énigme est très bien élaboré , suspect et innocent se côtoyant dans chacune des personnalités nous induisant assez souvent en erreur;
Une psychologie très survolée , ça ne m'a pas dérangé pour l'ensemble des personnages car c'était bien en phase ave le genre du roman, excepté pour Pauline Rossignol , je suis restée sur ma faim avec ce personnage qui était bien amorcé en début d'histoire mais très inachevé et en suspens au fil de la lecture.
J'attendais beaucoup de ce personnage clé , entre autres des éléments psychologiques plus recherchés , Pauline était un concentré d'intelligence instinctive , une mine d'infos à scruter et au final elle a été enterré et pas suffisamment mise en exergue ,"glouter" par des personnages moins intéressants.

L'INTRIGUE
L'intrigue ou les intrigues sont le point fort du roman.
Elles sont rondement menées et très bien imaginées.
L'auteur a su mettre une joyeuse pagaille dans nos petits cerveaux , un vrai remue méninges..
Une fin tout à fait inopinée et déconcertante.
Le coup de maître se trouve dans l'épilogue !
Génialement imaginé!

LA CONSTRUCTION DU ROMAN
Des chapitres très courts et haletants qui correspondent bien à la rythmique du récit
Quelques apartés énigmatiques , une sorte de monologue du meurtrier viennent clore certains chapitres.
Les dialogues sont vivants et entraînants.

LA PLUME DE L'AUTEUR
Je dirais en toute honnêteté que j'ai eu un peu de mal à m'immiscer dans le style de l'auteur en début de lecture, certaines tournures de phrases un peu "lourdes" et une écriture trop carrée et scolaire.
J'ai réussi par la suite à m'en imprégner grâce essentiellement à l'histoire captivante.
Sinon le vocabulaire est simple et accessible à tout public.
Une plume légère et l'ensemble est relativement lisse.
L'humour est aussi une importante plus value dans cette histoire.

PASSAGE
"Alice Chassepierre sourit en son for intérieur et profite de cet instant .
Ils sont tous affolés , se regardent les uns les autres sans savoir qui est le meurtrier , mais ils ont tous peur d'être accusés à tort .
Ils sont murs pour des révélations inattendues.
Elle avait toujours rêvé de jouer les Hercule ...Noirot
Tandis que les convives demeurent en silence , la commissaire se décide à mettre le feu aux poudres en orientant les soupçons sur quelqu'un.
Qui sera la bête noire?"

Voilà, l'histoire s'achève , mon cocktail est terminé , mes conclusions tirées , je quitte le Touquet pleine de la légèreté que j'étais venue chercher.
D'ailleurs l'auteure dédie ce roman à sa grand mère Marcelle Soyeur pour le magnifique week-end au Touquet qui lui a inspiré cette histoire.
Au revoir!
A votre tour de mener l'enquête!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
BookscriticsBookscritics   18 juin 2019
L’argent, cela vient, cela part, mais l’amour est la chose la plus importante dans une vie.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : huis-closVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Freud et les autres...

Combien y a-t-il de leçons sur la psychanalyse selon Freud ?

3
4
5
6

10 questions
356 lecteurs ont répondu
Thèmes : psychologie , psychanalyse , sciences humainesCréer un quiz sur ce livre