AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782811239923
Milady (20/10/2017)
4.15/5   446 notes
Résumé :
« J’ai cru que c’était la fin du monde. J’ai cru que rien de bon ne pourrait plus m’arriver. Je ne mangeais plus, je ne sortais plus. Je ne voulais plus voir personne. Mais j’ai survécu. Contre toute attente, j’ai fini par surmonter l’insurmontable et, petit à petit, la vie m’a paru vivable. »
Paris, 1916. Sophie Lefèvre doit prendre soin de sa famille alors que son mari part pour le front. Quand la ville tombe entre les mains de l’armée allemande, au milieu ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (120) Voir plus Ajouter une critique
4,15

sur 446 notes
5
44 avis
4
54 avis
3
11 avis
2
4 avis
1
0 avis

NathalC
  09 mars 2019
560 pages de lecture bonheur. Cela faisait un moment que je n'avais pas lu un bon roman. Un roman digne de ce nom. Il y a une histoire, il y a une écriture fluide, facile, correcte de l'auteur, il y a de la consistance, il y a une intrigue, on vit avec les personnages, il y a de l'amour, de l'amitié, le tout dans un contexte historique… Bref, une lecture plaisir dont on a du mal à se détacher.
L'histoire de Sophie est parfaite. On aimerait en savoir plus. Liv, j'avoue qu'elle m'a parfois tapé sur les nerfs, ne comprenant pas son obsession pour ce tableau. Mais sans cela, où serait l'histoire racontée ?
En dehors de ce petit bémol, je recommande aux lecteurs de romans cette histoire de Jojo Moyes. Elle confirme son talent d'écrivain.
Commenter  J’apprécie          801
jeunejane
  13 décembre 2021
En 1916, Sophie est revenue dans son village.
Elle tient avec sa soeur Hélène "Le coq rouge", une auberge familale.
Avec son mari Edouard, elle vivait à Paris. Avant son arrestation par les Allemands, Edouard peignait dans l'école de Matisse et avait réalisé avec passion le portrait de Sophie intitulé "Les yeux de Sophie". Pour essayer de faire revenir son mari du camp où il est détenu, Sophie sympathise avec un commandant allemand.
Cette partie du roman est passionnante avec une narration de grande qualité.
Dans la 2ème partie, en 2006, à Londres, Liv vient de perdre son mari, un célèbre jeune architecte qui lui avait offert un tableau en cadeau de mariage et revoilà "Les yeux de Sophie".
Un bureau de recherches d'oeuvres d'art volées veut retrouver le tableau à la demande d'une famille. La rencontre entre un des directeurs du bureau est fortuite et peu crédible mais, passons, c'est un roman. L'imagination et l'invention y sont permises.
Liv recherche intensément l'origine du tableau et retourne sur les lieux où Sophie a vécu.
Je me suis beaucoup moins attachée à la seconde partie car je vivais trop intensément l'ambiance du début.
C'est très personnel, j'ai déjà connu cette mésaventure à plusieurs reprises dans mes lectures.
Pourtant, le tableau qui traverse les années et prend de la valeur constitue un beau lien tout au long du récit.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          540
Annette55
  17 mai 2020
Je ne connais pas l'auteure: on m'a prêté ce livre.
Tout a été dit déjà : Jojo Moyes y révèle un réel talent de conteuse.
Sans entrer dans les détails, je dirai que c'est le portrait croisé réussi de deux femmes à deux époques différentes dont les destins sont liés par un mystérieux tableau,«  le portrait de Sophie » épouse adorée par son mari Edouard , un peintre de l'école de Matisse , juste avant la grande guerre.
Quand son mari part sur le front, Sophie revient dans son village natal aider sa soeur Hélène à tenir l'auberge - café familial « Le coq rouge »en zone occupée à Saint- Péronne en 1916 .
Bientôt les allemands dont un certain officier Herr Kommandant certainement cultivé posera des yeux admiratifs sur le portrait.....
Il décide sur le champ de faire de ce café la cantine pour les soldats de son régiment...
Hélène et Sophie composent comme elles le peuvent avec les exigences des occupants , subissant le mépris de leurs concitoyens du village ,leurs médisances, leurs esprits bien- pensants tous persuadés qu'elles auraient pu refuser de nourrir ces ennemis ..
Un siècle plus tard, à Londres , Liv, veuve de David —— célèbre et talentueux architecte décédé brutalement ——propriétaire du tableau : «  le portrait de Sophie » offert par son époux verra sa vie bouleversée , certitudes envolées, son chagrin décupler ....vu le passé tragique du tableau .....

Lu d'une traite ou presque les 568 pages ce savant mélange d'émotions et de découvertes fascinent : la partie historique liée à la grande guerre, la restitution des oeuvres d'art pillées par les allemands ,les recherches , la valeur de l'art selon le point de vue où l'on se place, les comportements humains pendant la guerre, les relations fraternelles et celles entre occupants et occupés, le pouvoir libérateur de l'art et de l'amour absolu, le côté poignant de certains destins ,le ressenti et le vécu de chaque personnage particulièrement bien brossé , personnages entiers, vrais , convaincants jusque dans les détails minutieux ...
Une intrigue menée de main de maître ..
Autant de thèmes universels en un mélange de récits et d'époques formant
un tout attachant, bien écrit entre présent et passé !
Un roman d'amour envoûtant qui traite d'un aspect méconnu de la Première Guerre Mondiale .
Pour les amoureux des belles histoires !

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          460
iris29
  23 novembre 2021
J'ai avalé cinq-cent-soixante-deux pages, presque sans m'en rendre compte, immergée dans une histoire, qui, écrite par une autre écrivain m'aurait fait lever les yeux au ciel. Oui, mais voilà, c'est Jojo Moyes ... Un talent de conteuse exceptionnel , qui fait qu'elle vous embarque où elle veut , et le temps qu'elle veut.
Cap sur la première guerre mondiale, où Sophie , dans un petit village de la zone occupée, fait, avec sa soeur , vivre l'auberge léguée par ses parents. Elles tentent de nourrir les deux enfants d' Héléne et le frère de quatorze ans pendant que leurs maris sont au front. Les Allemands ont décidé que l'auberge deviendrait leur cantine et les deux soeurs doivent se plier à cela. L'officier allemand qui dirige la région, amateur d'art, tombe amoureux du tableau exposé dans la salle, exécuté par le mari de Sophie qui la représente. Une fixation, une fascination pour ce portrait dangereuse, quelle est la frontière entre le modèle et la toile ?
De nos jours, Liv, veuve d'un architecte, qui possède Les Yeux de Sophie, se le voit réclamé par les héritiers du peintre. Ce tableau fait partie d'une liste d'oeuvres d'art volées pendant la guerre.
Vous l'aurez compris , tous les ingrédients sont réunis pour créer une fantastique histoire romanesque : des histoires d'amour perturbées, des trahisons, des ennemis, les liens familiaux , des enfants à protéger, l'art, et puis l'histoire avec un grand H...
On soupire, on a la larme à l'oeil, on s'attache aux personnages, on tremble un peu, on s'indigne, on re-soupire, on rêve d'être à Londres dans cette maison de verre, on est bien content de vivre ici et maintenant dans un pays en paix, avec sa tisane au tilleul avec du miel parce qu'on a attrapé la crève !
Il me reste encore un Jojo Moyes à lire, j'espère qu'elle en publiera un autre cette année, beaucoup d'autres...
Cinq cent soixante deux pages qui passent comme une lettre à la poste, sans qu'on s'en rende compte...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          442
Gwen21
  19 octobre 2021
J'ai pris un peu de retard dans la rédaction de mes avis de lecture et c'est seulement une semaine après avoir achevé "Les yeux de Sophie" que je m'y mets, et... force est de constater qu'il ne me reste pas grand chose de ma lecture après ce court délai. Y a-t-il meilleur révélateur du plaisir qu'un livre nous a procuré ? Sa capacité à nous transporter et à nous marquer ?
"Les yeux de Sophie" vient rejoindre une liste déjà longue de romans de Jojo Moyes, une auteure que j'apprécie beaucoup pour l'évasion romanesque qu'elle me procure. Il est rare que je n'ai pas passé un bon moment avec l'un de ses romans dans les mains. Et pourtant, "Les yeux de Sophie" font exception à cette règle. Ce pavé poussif a été lent à trouver le chemin de mon attention.
Le principal défaut que j'ai à faire à ce récit basé sur la mémoire de guerre et sur les oeuvres d'art volées pendant les conflits est qu'en aillant voulu aborder à la fois la Première et la Seconde Guerres Mondiales, Jojo Moyes n'a pas réussi à faire de distinction nette entre les deux. Côté description, je mets quiconque au défit de se sentir immergé en 14-18 quand tout est connoté 39-45 ; en découle une impression d'amateurisme et de gloubiboulga qui ne rend pas l'auteure très légitime. Bien que "Les yeux de Sophie" se campe en roman historique, rien n'est approfondi et le drame de chaque scène fictive est exacerbé pour tirer des larmes plus qu'une réelle réflexion.
Le fait que le roman se partage entre époque actuelle et flashbacks incessants aurait pu donner un bon rythme au récit mais là encore, c'est un raté avec une mauvaise découpe des chapitres, trop longs et verbeux.

Challenge MULTI-DEFIS 2021
Challenge PAVES 2021
Challenge PLUMES FEMININES 2021
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          350

Citations et extraits (68) Voir plus Ajouter une citation
NathalCNathalC   07 mars 2019
Va sur la terrasse et regarde le ciel pendant dix minutes en songeant combien nos misérables existences sont futiles et dépourvues de sens. Rappelle-toi que notre petite planète finira probablement engloutie par un trou noir, si bien qu'au bout du compte toute cette histoire n'aura aucune importance.
Commenter  J’apprécie          210
Annette55Annette55   16 mai 2020
Saint- Péronne, octobre 1916.

«  Je rêvais de nourriture . Baguettes croustillantes à la mie d’un blanc virginal, encore fumantes à la sortie du four, et fromage affiné, le cœur coulant vers le rebord de l’assiette .
Bols remplis à foison de raisin et de prunes , sombres et odorants, leur parfum emplissant l’air ... »
Commenter  J’apprécie          172
NathalCNathalC   05 mars 2019
Peu de clients interrompent leur conversation en présence des serveurs, (…). Un tablier vous donne des super pouvoirs. Celui de l'invisibilité en tout cas.
Commenter  J’apprécie          270
jeunejanejeunejane   13 décembre 2021
- À David ! Un homme bien.
Liv sourit, un grand sourire inespéré . Elle remarque l'air vaguement surpris de Paul.
- Oui, dit-elle. À David.
Paul boit une gorgée de vin.
- Vous savez, c'est la première fois que j'invite une fille chez moi et que je finis par trinquer à la santé de son mari.
Commenter  J’apprécie          130
NathalCNathalC   06 mars 2019
Quand on perd un parent, l'imagination tend à le parer peu à peu de toutes les perfections. On se rappelle davantage une série de baisers, de mots aimants, une étreinte réconfortante.
Commenter  J’apprécie          210

Videos de Jojo Moyes (29) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jojo Moyes
THE LAST LETTER FROM YOUR LOVER Trailer (2021) Shailene Woodley, Felicity Jones Movie
autres livres classés : première guerre mondialeVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Avant toi de Jojo Moyes

Quel est le nom de famille de Louisa, l'héroïne ?

Black
Clark
Dark
Back

10 questions
371 lecteurs ont répondu
Thème : Avant toi de Jojo MoyesCréer un quiz sur ce livre