AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Sabine Boulongne (Traducteur)
EAN : 9782709625470
550 pages
J.-C. Lattès (07/06/2006)
3.24/5   78 notes
Résumé :
ATTENTION...ANCIENNEMENT PARU SOUS LE TITRE "ARCADIA HÔTEL"

" Il y avait toujours eu trop de souffrance dans cette demeure, trop de secrets. Son avenir appartenait à d'autres désormais. Son regard se posa sur une photographie de Celia dans une jupe d'un rouge flamboyant assorti aux tapisseries. Elle se souvenait d'un regard qui en savait trop, d'une silhouette toujours sur le point de battre en retraite. "

Angleterre, années 1950. La v... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (16) Voir plus Ajouter une critique
3,24

sur 78 notes
5
2 avis
4
7 avis
3
4 avis
2
2 avis
1
1 avis

NathalC
  24 avril 2021
J'emprunte ce livre à la bibliothèque de mon village. Un nouveau livre de Jojo Moyes. J'ai lu plusieurs livres de cette auteure et d'autres sont dans ma PAL.
Lorsque je commence ma lecture, je suis très vite interpellée par une maison nommée Arcadia !!! Mais Jojo Moyes a écrit un livre titré Arcadia Hotel. Est une suite ou un préquel ? Je fais quelques recherches : les résumés de Nos coeurs à l'horizon de de Arcadia Hotel se ressemblent étrangement. Je farfouille sur internet. Un avis de lecteur indique que Nos coeurs à l'horizon est en fait une réédition. Et, en effet, il est indiqué, en tout petit, dans le livre que je tiens en main qu'il s'agit d'une réédition du livre préalablement édité sous le titre d'Arcadia Hotel. Mais pourquoi les éditeurs changent ils le titre des livres ???? Je trouve cela insupportable. A la limite du mensonge face aux lecteurs qui pensent avoir entre les mains un nouveau bouquin de l'auteur.
Bon, voilà, c'était mon petite "coup de gueule" du jour !!!
Maintenant, au sujet de ce roman :
Lecture longue et laborieuse. Beaucoup de personnages, j'ai eu du mal à suivre. Qui est qui ? Qui est relié à qui ? On passe de l'un à l'autre, les histoires sont dévoilées peu à peu, par petites touches. Cette lecture m'a fatiguée et je n'ai pas du tout accroché aux différents personnages.
En fait on ne rentre pas vraiment dans l'histoire, dans l'intimité des personnages. J'ai trouvé l'histoire, les histoires, décousues ; sans profondeur.
Il était temps que je termine ce roman. Une déception en ce qui me concerne.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          635
iris29
  18 septembre 2017
Ce doit être le 4° roman de Jojo Moyes que je lis et celui-ci m'a surpris . Il m'a surpris deux fois , la première pour des raisons littéraires et la seconde ... BANG ! pour des raisons personnelles dont je parlerai plus tard...
Au départ , je l'ai choisi pour le sujet . j'adore les livres qui parlent de maisons , de maisons anciennes, de maisons qu'on retape, de travaux . Je peux kiffer grave en lisant juste des mots du genre "parquet blond", "peintures Farrow & Ball" , carreaux ciment etc...Vous me direz que je pourrais "lire" un catalogue Casto, mais bon, c'est pas pareil ...
Et donc l'héroïne de ce roman c'est la magnifique maison Art Déco, Arcadia , située au bord de mer , dans la petite station de Merham, une petite ville très conservatrice. On est dans les années 50 et , une petite troupe qu'on pourrait qualifier avant l'heure de bourgeois bohèmes, vient d'aménager dans la demeure. Tranchant de par leur originalité et leurs moeurs, avec tout ce qui se fait dans cette ville , ils ne manquent pas d'attirer deux adolescentes, Célia et Lottie. Ces deux amies n'ont pas réellement le même statut, Lottie vit depuis des années, dans la famille très bourgeoise de Célia, où elle est invitée par charité chrétienne .
Lorsque Célia revient de Londres avec un fiancé tout neuf, Lottie en tombe littéralement raide dingue et là, c'est le drame ...
[Contrairement à ce qui est dit sur la 4° de couverture , Lottie enceinte ne s'enfuit pas avec lui...Des fois, ce serait bien que les maisons d'éditions lisent les livres dont ils font le résumé...]
Bon, j'ai trouvé cette partie très intéressante, les moeurs de l'époque, le "qu'en dira t'on", la fausse générosité , tout cela est fort bien décrit par jojo Moyes et j'ai été surprise, je n'avais lu d'elle que des romans contemporains , et elle a un vrai talent pour recréer les moeurs étriqués d'une petite station balnéaire un peu désuète, des années 50.
Ses personnages féminins sont atypiques , entre l'une qui se révolte faussement contre le carcan bourgeois et qui affabule et l'autre qu'on ne sait pas si on doit plaindre pour son statut d'invitée/réfugiée précaire ou détester pour sa trahison .
Cinquante ans plus tard, Arcadia a été vendue, le nouvel acquéreur projette d'en faire un hôtel et une jeune décoratrice d'intérieur fraîchement abandonnée , arrive avec son bébé et fait connaissance de quelques habitants vus précédemment...
Cette partie là est plus romantique, plus convenue, davantage "Maisons et Travaux", mais j'ai aimé aussi !
Il faut dire qu'entre les deux j'avais eu une surprise de taille ... Un des personnages féminins , crapahute sur les sentiers du Mont Faron . J'ai manqué dégringoler de mon canapé préféré ...
- MON Faron ? ??? C'est pas possible, il ne peut en avoir deux, dans le monde ! Toulon , Sanary , Jojo Moyes connaît ? [ C'est un peu comme si Jane Austen débarquait chez moi ! :-)
Alors voilà, pour ce petit clin d'œil involontaire , pour l'ambiance années 50, pour la somptueuse maison, pour la décoratrice, pour le talent de conteuse de l'auteur , j'ai bien aimé ce roman .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          5117
latina
  11 avril 2014
L'Arcadia Hotel était à l'origine une maison particulière, l'Arcadia House, dont les propriétaires étaient des gens très originaux ne s'embarrassant pas des préjugés de toutes sortes communs à l'époque d'après-guerre, les années cinquante. de style Art Déco, elle attire les artistes et les gens aux moeurs « dissolues ».
Nous sommes en Angleterre, dans une petite station balnéaire on ne peut plus calme. Et c'est l'occasion pour l'auteure, Jojo Moyes, de nous édifier un roman « de moeurs ». Moeurs des bourgeois, d'une part, avec la famille Holden : père médecin hyper occupé et rarement présent, mère au foyer névrosée et attachée aux apparences, jeune fille ainée snob à souhait, se prénommant Célia, les 2 cadets multipliant les bêtises, et aussi Lottie, la jeune fille pauvre servant de faire-valoir, donnant l'occasion à Mr et Mme Holden d'être de « bons » bourgeois ayant recueilli une enfant défavorisée de la banlieue londonienne.
Célia et Lottie, malgré l'interdiction de Mme Holden, sont attirées par l'Arcadia House et ses sympathiques occupants et s'y rendent en secret, jusqu'au jour où leurs frasques sont découvertes. Célia sera envoyée à Londres, où elle se fiancera avec Guy...A partir de ce moment, le ronron de leur vie toute tracée va être rompu...
Roman de moeurs, ai-je dit, mais aussi et surtout à partir de ce point, roman psychologique.
Et puis 50 ans après...nous basculons dans la vie d'une jeune accouchée londonienne abandonnée par son compagnon, dépressive à souhait. Et nous nous retrouvons à nouveau à l'Arcadia...hôtel, cette fois, car cette jeune femme, décoratrice d'intérieur, est chargée de la décoration de ce superbe bâtiment pour en faire un hôtel de luxe. Nous retrouvons aussi Lottie, et par là, son passé.
Ici, plus de roman de moeurs, mais un roman psychologique d'amour, ce qui devient un peu trop mièvre à mon goût.
Malgré tout, j'ai passé de très bons moments à l'Arcadia, que ce soit dans les années cinquante ou deux mille. Bien sûr, il n'atteint pas de hauts sommets philosophiques, mais suivre les heurts et malheurs de quelques personnes n'est pas déplaisant, surtout quand l'écriture de l'auteur se laisse agréablement lire, sans les clichés particuliers dignes des plus grands best-sellers (je déteste les best-sellers).
J'étais moi-même dans une station balnéaire au moment de la lecture, et l'air iodé venant aérer mon esprit encombré, je me suis laissé aller dans les méandres de l'Art déco et de l'amour baignant « Arcadia Hotel ». J'y retournerais bien, d'ailleurs !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          340
majolo
  06 février 2014
Comme dit par d'autres Babeliotes, c'est moins bon que "Les fiancées du Pacifique". Moins bon, mais tout de même très agréable, un vrai "roman de fille" (aïe...théorie du genre) dans lequel je me suis plongée sans retenue. J'ai aimé les personnages, surtout les deux jeunes femmes, Lottie, jeune fille dans les années 1950, et Daisy dans les années 2000, dont les destins sont liés à la belle et mystérieuse Arcadia House. On imagine sans peine cette belle demeure "Art moderne" sur la côte d'une petite station balnéaire anglaise un peu désuète. Bonne détente, sans autre prétention.
Commenter  J’apprécie          80
Ecureuilbleu
  12 août 2021
La 1ère partie du roman se déroule dans les années 1950, et la seconde dans les années 2000, mais dans un lieu commun : Merham, une station balnéaire. Lottie est hébergée par la famille de son amie, Célia Holden.Les deux jeunes filles sont attirées par une belle demeure, Arcadia, où vivent des artistes aux moeurs dissolues, mal vus par les voisins. 50 ans plus tard, Arcadia est transformé en hôtel par Daisy, une jeune décoratrice, mère d'une petite Ellie. Et des secrets enfouis sur une fresque vont réapparaître.
Comme toujours, chez Jojo Moyes, les personnages sont bien campés et la plupart sont attachants avec leurs forces et leurs faiblesses. Daisy était effacée avant de devenir mère et d'être quittée par Daniel, son compagnon. le fait de devoir se débrouiller seule va la faire grandir. Lottie a de bons côtés mais est un peu intrusive.
Il y a de nombreuses surprises et retournements de situations, de belles histoires d'amour, des passages émouvants.
J'ai passé un bon moment dans cette superbe demeure, même s'il y a beaucoup de personnages, et quelques longueurs au début.
Lien : https://www.unebonnenouvelle..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90

Citations et extraits (75) Voir plus Ajouter une citation
Chantou26Chantou26   09 mai 2022
J’aime ne conserver du passé que le meilleur.
Commenter  J’apprécie          20
iris29iris29   18 septembre 2017
" Ne faites jamais ce que vous vous sentez obligée de faire. Faites ce que vous avez vraiment envie de faire. Ainsi vous n'aurez pas de regrets. Parce que lorsque vous aurez atteint l'âge que j'ai aujourd'hui mon Dieu, vous verrez que toutes ces fichues choses vous pèsent."
Commenter  J’apprécie          300
NathalCNathalC   20 avril 2021
On ne devrait jamais faire référence qu'à nos côtés positifs. Si l'on attire exclusivement l'attention sur les bons aspects de notre personnalité, les gens remarquent difficilement les mauvais.
Commenter  J’apprécie          271
iris29iris29   17 septembre 2017
" Chacun de nous a un passé renfermé en lui comme les pages d'un vieux livre qu'il connaît par cœur, mais dont ses amis pourront seulement lire le titre."

Virginia Woolf
Commenter  J’apprécie          290
NathalCNathalC   24 avril 2021
Ne faites jamais ce que vous vous sentez obligée de faire. Faites ce que vous avez vraiment envie de faire. Ainsi, vous n'aurez pas de regrets.
Commenter  J’apprécie          351

Videos de Jojo Moyes (29) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jojo Moyes
THE LAST LETTER FROM YOUR LOVER Trailer (2021) Shailene Woodley, Felicity Jones Movie
autres livres classés : années 50Voir plus
Notre sélection Littérature étrangère Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Avant toi de Jojo Moyes

Quel est le nom de famille de Louisa, l'héroïne ?

Black
Clark
Dark
Back

10 questions
371 lecteurs ont répondu
Thème : Avant toi de Jojo MoyesCréer un quiz sur ce livre