AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de TeaCup


TeaCup
15 mars 2017
J'ai découvert ce roman après avoir lu AVANT TOI (comme beaucoup de gens) dont je garde un super souvenir de lecture et une courte nouvelle. Ici on s'éloigne de la romance pour un roman plus ancré dans la littérature blanche, qui dépeint une famille, une histoire d'amitié… bref, j'aime beaucoup aussi donc j'étais contente de découvrir Jojo Moyes sous un autre jour.

Ce roman a plein de qualités, dont la principale me semble être une belle galerie de personnages que Jojo Moyes s'applique à dépeindre avec justesse, sensibilité et un brin d'humour toujours présent. Ici aucun personnage n'est parfait, n'évolue dans une jolie vie proprette, ou il fait seulement semblant ! On y a des personnages plus vrais que nature et c'est une grande force de la part de cette auteure d'arriver à un tel détail de chacun qu'on se croirait devant une série télé. Je pense à la série télé plus qu'au film car le roman est assez long, il prend vraiment le temps de se poser, de décrire, décrypter et nous montrer par petites touches des dynamiques familiales, des querelles intestines de voisinage, les petites mesquineries, jalousies du quotidien.

Une scène au hasard, un rendez-vous de femmes bien sous tout rapport qui accueillent la nouvelle voisine, violoniste un peu paumée et « mère comme elle peut » tant ce rôle est plus compliqué pour cette femme un peu lunaire. On assiste à un choc de culture, assez épique le temps d'une tasse de thé.

Je n'ai pas trouvé tout parfait, d'où la note qui n'est pas coup de coeur, principalement quelques longueurs. L'auteur nous décrit tellement de personnages en changeant de point de vue que j'ai trouvé ça intéressant mais aussi complexe. On met du temps à comprendre l'ensemble de la fresque et il y a quelques longueurs. On a des digressions sur les goûts, les passés, les attitudes… parfois un peu trop. C'est quand même très léger, je n'ai pas vu passer les pages le plus souvent mais je me suis demandée si cette fresque nécessitait réellement plus de 550 pages ? À la fois je ne peux nier l'intérêt de l'interaction des personnages qu'on nous décrit avec une précision d'horloger, à la fois j'ai repensé aux situations de huis clos où avec une poignée de personnages on a quelque chose d'un peu proche de ce roman.

La famille de Isabel Delancey, brisée par le deuil du papa, sorte de roc de la famille face à une femme violoniste assez rêveuse est vraiment intéressant. le fils mutique, la fille avec la tête sur les épaules qui se substituent à son père ou à une mère idéale, cela dépend des moments, j'ai trouvé cet aspect du roman le plus intrigant. Chaque personnage a son rôle, son importance ce petit triangle familial fragile relié par l'absence d'un proche disparu est vraiment poignant. On arrive presque à se reconnaître dans chacun d'eux et la dynamique qui s'instaure lors d'un deuil m'a vraiment bluffé. C'est juste, c'est douloureux et criant de vérité.

Reste un très bon moment de lecture, Jojo Moyes est fine psychologue et elle nous le montre. Son univers est crédible, riche, on le parcourt avec une certaine langueur profitant du paysage, des états d'âme, on a le temps de s'installer profondément dans l'histoire et de sa montée crescendo, le suspense et les doutes sur les réelles motivations des personnages arrivant assez vite. Ce roman m'aura intrigué. Il n'a rien à voir avec AVANT TOI mais il y a clairement tout autant de talent. AVANT TOI n'était pas un coup de foudre non plus, mais je ne peux nier qu'à chaque fois que je vois « Jojo Moyes » je sais que je vais me régaler.
Lien : http://thereadinglistofninie..
Commenter  J’apprécie          00



Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle