AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2757866516
Éditeur : Points (01/06/2017)

Note moyenne : 3.45/5 (sur 19 notes)
Résumé :

Katérina, la fille du commissaire Charitos, se marie civilement, pas devant le pope ! La cérémonie tourne court : personne ne se parle. Pour calmer sa femme, Charitos lui offre un voyage à Istanbul où ils prennent contact avec la petite communauté grecque des Roums. Mais le séjour est bientôt troublé. Maria, une nonagénaire, aurait empoisonné son frère en Grèce avant de filer à Istanbul... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (3) Ajouter une critique
letitbe
19 juin 2012
Katerina, la fille du commissaire Charitos, a préféré passer devant monsieur le maire au lieu de monsieur le pope pour se marier. Ce qui cause bien des remous familiaux. Pour prendre de la distance et calmer son épouse, le commissaire décide de l'emmener en vacances à Istanbul. C'est sans compter une demande d'intervention d'un écrivain grec à la recherche de la nounou de son enfance. Une demande qui va pimenter les vacances de Kostas Charitos et va l'amener à collaborer avec la police turque.
L'intrigue tient davantage du jeu de piste que d'une véritable enquête. Elle a le mérite de nous faire connaître certains motifs de dissension entre la Grèce et la Turquie et de dévoiler un pan du passé de ces deux pays.
Petros Markaris a un véritable talent de conteur et l'on suit avec plaisir les différents personnages de ce roman.
Commenter  J’apprécie          50
Gine
03 février 2011
Une écriture fluide pour un roman assez ennuyeux. Je n 'ai pas cru à l'enquête, les démêlés conjugaux du super enquêteur m'ont lassée. Je me suis amusée pourtant de l'hellénité de l'ambiance. La rivalité entre Grecs et Turcs est traitée sur un mode léger, ce qui n'est pas désagréable !
Commenter  J’apprécie          00
miriam
16 août 2013
Ce n'est pas l'enquête policière qui m'a passionnée, l'enquête est plutôt un prétexte à la visite d'Istanbul, peut être devrais-je écrire Constantinople par des touristes grecs.
Regard touristique de ceux qui s'émerveillent des curiosités, qui marchandent les souvenirs.
Regard nostalgique des Grecs qui ont quitté la Ville pour Athènes ou les Grèce à la suite de la Grande Catastrophe de 1922 mais aussi d'évènements plus récents. Regards biaisés de ceux qui viennent de la "petite Grèce" par comparaison avec l'Empire Ottoman ou de la "Grèce de l'Union Européenne" vis à vis de la Turquie qui piétine aux pieds de l'Europe.
les deux inspecteurs, le Grec et le Turc se toisent, se méfient. Les préjugés brouillent le jeu. Et finalement on est bien surpris! (ne pas spoiler!)

Lien : http://miriampanigel.blog.le..
Commenter  J’apprécie          00
Citations & extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
SachenkaSachenka14 avril 2017
- Mais enfin, on dirait que ces Turcs sont en permanence affamés! s'étonne Adriani à l'intention de Mme Mouratoglou.
- Ne vous y trompez pas. Ils mangent peu. Ce sont nous, les Grecs, qui dévorés comme quatre! s'exclame dans notre dos la voix tonitruante de M. Sotiris, notre restaurateur, que Mme Mouratoglou nous a présenté un peu plus tôt.
- C'est impossible! proteste Adriani. Il n'y a pas une ruelle où nous soyons passé dont un magasin sur deux propose de la nourriture.
- Les Turcs ne sont pas esclaves de la faim mais des saveurs, Mandam, lui précise Sotiris. Le Turc bien né aime à avoir une dizaine d'assiettes autour de lui pour y picorer pendant des heures. [...]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
SachenkaSachenka17 avril 2017
Alors que je suis à deux doigts de partir, je prends conscience que Constantinople tient une partie de sa beauté de son pouls, de cette fièvre qui monte petit à petit dès le matin et ne s'éteint que tard dans la nuit.
Commenter  J’apprécie          210
SachenkaSachenka03 avril 2017
- La Grèce est le berceau du monde occidental et de la civilisation. Ici, c'est l'Orient inculte. Si on excepte la foi orthodoxe, Byzance et son empire se rapprochent davantage des Turcs que de nous autres, les Grecs.
- Alors pourquoi désirez-vous tant que Constantinople nous soit restituée?
- Parce que, d'un point de vue stratégique, le territoire sur lequel la Grèce s'étend naturellement se trouve à l'est du pays. À l'ouest, il n'y a rien de viable pour nous. Le premier à l'avoir compris est Alexandre le Grand, m'explique le général à la retraite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
letitbeletitbe09 juin 2012
En général, j'éprouve par déformation professionnelle une aversion pour tout ce qui est de l'ordre de l'expérimentation pour la bonne raison qu'à chaque nouveau ministre, nous sommes transformés en cobayes et nous souffrons le martyre.
Commenter  J’apprécie          20
eirene62eirene6211 mars 2017
La femme et l'homme sont opposés en tout point. (...) Les contraires s'attirent d'abord sur un plan érotique afin de mieux s'irriter mutuellement pendant le reste de leur vie commune, mon cher.
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Pétros Márkaris (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Pétros Márkaris
Pétros Márkaris - Liquidations à la grecque .À l'occasion du Festival International Quai du Polar, Pétros Márkaris vous présente "Liquidations à la grecque" aux éditions Seuil. Traduit du grec par Michel Volkovitch. Lauréat du prix le Point du Polar européen 2013. http://www.mollat.com/livres/petros-m%C3%A1rkaris-liquidations-grecque-9782021053517.html Notes de Musique : "Morning Emerges From Night" by Ergo Phizmiz (http://www.ergophizmiz.net)
autres livres classés : grèceVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1072 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre