AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Fanchita Gonzalez-Batlle (Traducteur)
EAN : 9782072923036
416 pages
Éditeur : Gallimard (07/10/2021)
3.96/5   81 notes
Résumé :
Wyndham et Banerjee, tome 2
Le prince Adhir, fils aîné du maharajah de Sambalpur, est assassiné sous les yeux du capitaine Wyndham et du sergent Banerjee, de la police de Calcutta. C’est à eux qu’il avait confié, juste avant l’agression, être menacé par des lettres anonymes. Décidés à élucider les raisons de ce meurtre, l’inspecteur et son adjoint vont suivre la piste des mystérieuses missives jusqu’à Sambalpur, petit royaume de l’Orissa, célèbre pour ses min... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (23) Voir plus Ajouter une critique
3,96

sur 81 notes
5
9 avis
4
12 avis
3
0 avis
2
0 avis
1
0 avis

ODP31
  22 mars 2021
Planning chargé pour le maharadjah de Sambalpur avec ses 3 épouses et 126 concubines qui composent son harem. Pas trop le temps pour des réunions sur « Teams » le pépère avec ses tenues en soie, ses brocarts d'or et ses caleçons en laine pashmina. Guère adepte du télétravail, Il y a de quoi y laisser sa santé et son fils aîné vient de se faire assassiner à Calcutta. L'avantage, c'est que cette famille très nombreuse ne risque pas de tomber en rade d'héritiers.
Dans ce second tome des aventures du Capitaine Wyndham et de son sergent brahmane Banerjee, l'auteur nous transporte dans un petit royaume du Bengale qui fleure bon le palais des milles et une nuits blanches avec pas mal d'insomnies, épicées de corruption.
Comme pour « l'attaque du Calcutta-Darjeeling », l'action se déroule dans les années 20 et nous assistons au début de la fin pour l'empire Britannique au pays de Gandhi.
Toujours accro à l'opium, aux créatures inaccessibles et réfractaire aux ordres, l'ex-policier de Scotland Yard va dénouer une intrigue qui va tanguer entre fanatisme religieux, complot politique, affaires de famille et trafic de diamants. Avec cette enquête sur les nombreux bras de Vishnou (ami pratique pour les déménagements), Wyndham va devoir s'immiscer dans une cour royale et interroger épouses et concubines tout en respectant un protocole millénaire immuable.
Très documentée et non dénuée d'humour, cette série stigmatise à la fois les préjugés des britanniques mais aussi les hiérarchies sociales en Inde. Faut pas rater le « caste-ing » à la naissance. le choc des traditions et de la modernité est frontal.
Au registre des regrets, j'ai trouvé dommage que les personnages n'évoluent pas trop par rapport au premier roman, l'auteur obéissant un peu trop aux codes convenus du genre. Ils baignent dans les mêmes tourments, englués dans leur passé, et cherchent les mêmes réponses.
Vu le sujet, la prose aurait aussi pu être moins prude. Ecrire pour un public de 7 à 77 ans, c'est bien, mais on n'est pas dans une partie de Monopoly. C'est un harem, pas le pensionnat de Chavagnes ! A croire que l'auteur n'a jamais feuilleté le Kamasutra en cachette. Roman d'eunuque.
Toutefois, le duo d'enquêteurs fonctionne à merveille, le dépaysement est total pour quelques roupies et sans carnet de vaccination et le contexte historique est retranscrit avec une grande minutie.
Je finis par une citation de Gandhi : « La vie est un mystère qu'il faut vivre, et non un problème à résoudre. »
Je ne suis pas plus avancé mais je me suis pris au moins pendant trois secondes pour un grand sage.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          902
iris29
  10 juin 2021
Ce roman est la suite de L'Attaque du Calcutta- Darjeeling, paru en 2019.
il peut se lire indépendamment, du premier tome, mais ce serait un peu dommage... Comme le britannique capitaine Wyndham, qui découvre l'Inde avec " L'Attaque..., votre imprégnation, votre perception des personnages, du pays, n'en sera que plus forte en lisant tout dans l'ordre...
Désormais notre "policier-opiomane-préféré", habite avec son adjoint indien , ce qui n'est pas vu d'un très bon oeil , mais cela s'avère fort pratique.
Un authentique prince, du royaume de Sambalpur, se fait assassiner dans sa voiture, alors qu'il conversait avec son ancien camarade d'études, Banerjee et son supérieur et coloc ' , notre beau capitaine. Aussitôt , nos deux "associés contre le crime", piqués dans leur vanité, décident d'enquêter .
Suivant la piste de lettres anonymes prévenant d'un danger, nos policiers se retrouveront au royaume de Sambalpur.
Dépaysement garanti : enterrement indien , préjugés , coutumes ancestrales, chasse au tigre, "réceptions de l'ambassadeur", zenana ( harem) ; notre duo nous fait découvrir l'Inde et l'on en prend pleins les mirettes...
Le béguin du capitaine , la métisse et mystérieuse Annie, a été invitée par le prince héritier. qui a des vues sur elle et en ferait bien son ènième concubine... Résultat : le capitaine est fort jaloux, mais nous nous savourons leurs joutes verbales...
Eblouissement, étonnement, culture, mais aussi humour, car la plume de Abir Mukherjee est malicieuse. Comment cet homme, d'origine indienne, élevé en Ecosse, arrive-t- il à nous plonger dans l' Inde coloniale des années 20 ? Cet écrivain est magique !
Aussi riche, instructif, intelligent que le premier tome...Une série fascinante.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          375
bilodoh
  03 décembre 2021
Empire britannique 1920. Un prince assassiné devant les yeux des policiers Sam Wyndham et Sat Banerjee. Une enquête dans l'Inde coloniale, avec la chaleur et l'humidité la mousson.

Le Sambalpur, un petit royaume indien où règne un maharajah qui a trois femmes, des dizaines de concubines et plus de 120 enfants. Des richesses basées sur des mines de diamant, mais un peuple qui en profite bien peu.

Ajoutons une atmosphère de tractations politiques, des alliances entre les petits royaumes pour se soumettre (ou non…) à la puissance coloniale.

Les enquêteurs : un capitaine anglais opiomane qui travaille avec un sergent indien, mais qui a quand même des préjugés de l'époque. Il trouve les femmes indiennes attirantes, mais ne peut comprendre qu'une femme blanche puisse être attirée par un Indien.

Au final, un polar pour voyager dans l'espace et dans le temps (mais mieux vaut commencer par le premier tome : l'Attaque du Calcutta-Darjeeling).
Commenter  J’apprécie          310
Bazart
  15 octobre 2020
Le fils aîné du maharajah de Sambalpur est assassiné dans les rues de Calcutta. Il venait de demander de l'aide au capitaine Wyndham car il savait sa vie en danger.
Son frère puiné, le prince Punit, en devenant le prochain prétendant au trône semble le coupable idéal, mais nous sommes en Orissa une région de la côte Est de l'Inde dont les sous-sols, riches en diamant et en charbon, excitent bien des convoitises.
Sam Wyndham réussira-t-il à déjouer la machiavélique machination qui met en péril le petit royaume de Sambalpur ?
« Les eunuques sont en quelque sorte des conseillers pour les dames du zenana. Et ils sont fiers de garder les secrets qu'elles leur confient. Beaucoup d'eunuques sont devenus riches et puissants à l'égal des femmes qu'ils servent. Et cela sans qu'y soient mêlés ni le coeur ni la chair. »

Parviendra-t-il à lutter contre son addiction de plus en plus envahissante à l'opium ?
Mais surtout gagnera-t-il le coeur d'Annie Grant, la belle métisse dont il est tombé amoureux, qui ne semble pas insensible pas aux charmes de son altesse le futur roi.
Vaillamment secondé par le lieutenant Sat Banerjee, un jeune indien diplômé de Cambridge, Wyndham va devoir s'initié aux arcanes de pouvoirs royaux millénaires et à une religion dont il ignore tous les rites.

Derrière une sympathique comédie policière et romantique, Abir Murkherjee nous permet de réviser notre géographie-politique du siècle dernier. En 1920, l'empire britannique est encore le plus grand pays du monde, mais pour combien de temps ?
Dans l'Inde à la culture religieuse très présente, le climat délétère du pouvoir coloniale est formidablement reconstitué.
Chaleur et poussière, corruption et trahison, « Les princes de Sambalpur » est un récit exotique très agréablement instructif et so british, entre Agatha Christie, E.M Forster, saupoudré de Conan Doyle.
Lien : http://www.baz-art.org/archi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          364
Zazaboum
  06 juillet 2021
Cette fois-ci le titre correspond à la teneur du roman, donc pas de mauvaise surprise et nous avons décidé avec paloliticgirl de faire une lecture commune.
C'est le second tome des enquêtes du capitaine Sam Wyndham et de son équipier le sergent Banerjee dans le Calcutta des années 1920. Cela fait un an que Banerjee habite chez Windham.
Sat Banerjee se décoince un peu mais peine encore à parler aux femmes, pas évident s'il faut les interroger et Wyndham s'adapte tant bien que mal au pays, à la météo mais a quelques difficultés à tenir ses démons à distance.
Ils vont partir dans un petit état indépendant le Sambalpur dont le prince héritier a été assassiné en présence de nos deux policiers à Calcutta.
Un maharadjah vieillissant et malade, 3 épouses et pléthore de concubines ne vont pas simplifier les choses. Politique, complots, pouvoir, la couronne britannique voyant son emprise s'effilocher tente de rallier les petits états indépendants à son idée de Chambre des Princes.
Sur une base fortement historique l'auteur nous emmène dans cet état très ancien, le seul à posséder des mines de diamants et nous entrons de plein fouet dans des us et coutumes qui nous sont totalement étrangers, à peine mieux que pour les Britanniques de cette époque ! La manipulation est le coeur de ce roman policier et nous ressentons fortement la différence de civilisation et de mode pensée à travers le capitaine Windham. Malgré toute sa bonne volonté et son désir de vérité et de justice, il n'est pas encore totalement au fait de la réalité !
J'espère que les prochains volumes seront rapidement traduits en français car en dehors de l'intrigue policière qui est très bien menée, à un rythme qui peut paraître lent mais qui s'adapte à la vie indienne, c'est aussi une immersion dans une époque que nous connaissons plutôt, voire uniquement, par les yeux des blancs et qui incarne le début de l'effondrement de l'empire britannique.
Challenge MAUVAIS GENRE 2021
Lecture THEMATIQUE juillet 2021 : Les voyages
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          286

Citations et extraits (30) Voir plus Ajouter une citation
bilodohbilodoh   03 décembre 2021
Le vice-roi, lord Chelmsford, traîne les pieds en grande tenue. Elle lui a toujours donné l’air mal à l’aise et le fait ressembler au portier du Claridge. Pour un homme qui, habituellement, a l’air d’un croquemort mal nourri, il s’est pomponné, mais à côté des princes il est aussi terne qu’un pigeon au milieu des paons.
(Folio policier, p.12)

Note : Pour la photo du vrai lord Chelmsford, voir Frederic Thesiger sur Wikipédia.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
bilodohbilodoh   30 novembre 2021
C’est l’Inde, capitaine. Voyez-la telle quelle est, pas telle que vos apologistes de l’Empire et vos professeurs d’orientalisme voudraient que vous la croyiez. Faute de quoi vous ne nous comprendrez jamais.

(Folio policier, p.242)
Commenter  J’apprécie          50
iris29iris29   04 juin 2021
" Adhir et moi avons été fiancés quand j'avais six ans et lui neuf, bien que cette union ait été organisée plusieurs années plus tôt. J'ai été choisie pour lui par les prêtres de son père, sur la comptabilité de nos signes astrologiques fondés sur le moment et le lieu de notre naissance. (... ). Cependant, je n'ai pas fait sa connaissance avant d'avoir treize ans. Nous nous sommes mariés peu après, j'ai quitté ma famille et je suis venue au palais."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
iris29iris29   01 juin 2021
- Combien de fils a [ le maharajah] ?
- Jusqu'à l'assassinat tragique du yuvraj, il avait trois héritiers reconnus au trône, les fils nés de ses épouses officielles. ceux qui sont nés de ses concubines n'ont aucun droit au trône.
- Des concubines ?
- Il en avait cent vingt-six à la fin mars, et deux cent cinquante-six rejetons, sans compter les trois princes officiels.
Commenter  J’apprécie          180
BazartBazart   14 octobre 2020
La douleur familière a commencé. Pour le moment elle se limite aux biceps, mais elle ne va pas tarder à s’étendre – d’abord aux muscles du dos, puis à la poitrine et aux cuisses, et finalement dans les os. Avec elle viendra le brouillard ; il descendra d’abord comme une brume légère sur mes synapses, puis il gonflera, se congèlera, se solidifiera, il se serrera comme un poing dans mon crâne pour en chasser finalement toute pensée sauf une : l’opium.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80

Videos de Abir Mukherjee (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Abir Mukherjee
L'attaque du Calcutta-Darjeeling: Une enquête du capitaine Sam Wyndham de Abir Mukherjee et Fanchita Gonzalez-Batlle aux éditions Folio Policier https://www.lagriffenoire.com/1058224-divers-polar-l-attaque-du-calcutta-darjeeling---une-enquete-du-capitaine-sam-wyndham.html • Les princes de Sambalpur de Abir Mukherjee, Fanchita Gonzalez-Batlle aux éditions Folio Policier
https://www.lagriffenoire.com/1094512-romans-les-princes-de-sambalpur---une-enquete-du-capitaine-sam-wyndham.html • • • Chinez & découvrez nos livres coups d'coeur dans notre librairie en ligne lagriffenoire.com • Notre chaîne Youtube : Griffenoiretv • Notre Newsletter https://www.lagriffenoire.com/?fond=newsletter • Vos libraires passionnés, Gérard Collard & Jean-Edgar Casel • • • #lagriffenoire #bookish #bookgeek #bookhoarder #igbooks #bookstagram #instabook #booklover #novel #lire #livres #conseillecture #éditionsfoliopolicier
+ Lire la suite
autres livres classés : indeVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La littérature indienne : etes-vous intouchable ?

Quel est le nom de l'ancienne propriétaire de la maison qu'occupe le couple dans "Loin de Chandigarh" de Tarun Tejpal ?

Fizz
Karine
Catherine
Angela

10 questions
89 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature indienne , indeCréer un quiz sur ce livre

.. ..