AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Marie-José Lamorlette (Traducteur)
ISBN : 2092525646
Éditeur : Nathan (29/01/2010)

Note moyenne : 4.14/5 (sur 310 notes)
Résumé :
Dès la fin de l'année scolaire, Kendra et Seth sont de retour à Fablehaven, incroyable refuge pour créatures fantastiques, dont leurs grands-parents sont les gardiens.
Grand-père Sorenson y a invité trois experts : un maître en potions, un collectionneur d'objets magiques et une chasseuse de créatures étranges. Ils ont pour mission de protéger Fablehaven de la maléfique société de l'Etoile du Soir, déterminée à mettre la main sur un artefact d'une grande puis... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (50) Voir plus Ajouter une critique
kuroineko
  06 octobre 2019
Une couverture soignée qui illustre en partie ce que l'on va rencontré ouvre la porte de ce deuxième tome de la série Fablehaven.
Kendra et Seth ont pris une année de plus depuis la fin de leurs mésaventures dans le domaine fabuleux sous la garde de leurs grands-parents. Une menace se profile même dans le collège des enfants Sorenson. Kendra a développé de nouvelles capacités suite à ses exploits de l'été précédents et, par conséquent, s'en rend compte immédiatement. Mais ces facultés ne font pas tout, surtout face à une Société de l'Étoile du Soir ne reculant devant aucune ruse et trahison pour parvenir à ses fins.
De retour à Fablehaven, les enfants rencontrent trois aides de leurs grands-parents, tous très spécialisés dans une activité en rapport avec l'univers à défendre. Côté caractère, si Kendra a gagné un peu en confiance, Seth reste avec son côté tête brûlé qui fonce et réfléchit après. Parfois agaçant, le petit frère mais... pas tout le temps.
Ce second tome s'avère nettement plus sombre et les dangers croissent en fonction. le rythme du roman est rapide et dynamique; pas de temps morts. Quelques moments drôles avec les deyx satyres déjà rencontrés dans le premier volume allègent la tension palpable qui plane au-dessus du vaste domaine.
Courage, confiance et résistance sont mis à l'épreuve dans ce tome. Brandon Mull conduit son affaire avec adresse et efficacité, à défaut d'être d'une totale originalité (ça devient de plus en plus ardu tant les collections du genre se multiplient). La menace de l'Étoile du Soir, comme son prédécesseur, offre une bonne histoire de littérature adolescente. Étant lectrice adulte, certaines connexions se font sans doute plus vite et j'ai senti arrivé des événements et des trahisons en amont.
Mais l'auteur m'a également réservé quelques surprises auxquelles je ne m'attendaient pas. Les trois dernières pages en sont un exemple magistrale. Ainsi qu'un formidable incitatif à se lancer dans le tome trois.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
Caran
  14 octobre 2019
A la fin de la lecture du premier tome, j'étais vraiment bien parti pour avoir une très bonne opinion de cette saga. Je voulais que l'auteur lui apporte un soin particulier afin de la conserver dans un coin de ma mémoire dans un but bien précis : faire découvrir cette histoire à ma nièce une fois qu'elle aura pris quelques années. A la fin de ce second opus, je dois avouer que je ne sais plus quoi penser du tout. Même si j'ai trouvé ce tome bien plus moyen que le premier tome, je vais devoir poursuivre l'exploration avec le troisième pour savoir si je dois continuer ou son contraire. Avec ce bouquin, j'avais la sensation de perdre mon temps ou du moins, de me risquer sur un épisode qui ne méritait guère mon attention. Bien sûr, pour connaître les éléments qui m'ont chagriné, je me dois de rédiger mes fameuses listes.
Points négatifs :
- Tout d'abord, je me suis douté très vite de l'identité du traître et lorsque celle-ci fut révélée, je me suis montré guère surpris. Pour l'effet de surprise, c'était un peu foutu et je trouve ça dommage.
- Une fois la première moitié du bouquin dépassé, les autres chapitres m'ont donné l'impression que l'auteur ne savait plus du tout quoi faire avec ce deuxième volume. Les protagonistes principaux tournaient un peu en rond et forcément, l'histoire n'avançait pas des masses. Là encore, je ne me suis pas du tout montré client.
- L'avant-dernier chapitre. D'ailleurs, j'ai deux choses à lui reprocher donc, on va débuter par la toute première. Lorsque la situation se veut urgente, c'est bien de le dire mais c'est encore mieux d'adopter une attitude qui prouve que l'heure est comptée, surtout lorsque l'enjeu est aussi important. Ici, deux protagonistes sur qui tout repose trouvent quand même le temps de faire mumuse, oubliant totalement l'urgence de la situation. C'est vraiment le type scénaristique que je déteste lire et lorsque j'ai l'occasion de le faire, je sais me montrer un poil méchant.
- Toujours sur ce fameux avant-dernier chapitre. Sacrée scène de combat… Surtout que je me suis particulièrement ennuyé lors de sa lecture. Lorsque l'on tourne les pages à une certaine vitesse pour connaître celle qui marquera la fin de cette séquence, autant dire que cela sent très mauvais. Plus de trente pages… Ouais, j'ai bien souffert. C'était très maladroit, renforçant ma déception par la même occasion.
- Seth… Il m'énerve toujours autant et de bonnes branlées seraient très utiles. Ce sale gamin a toujours des idées qui ont le don de le mettre dans des situations périlleuses et lorsqu'il frôle la mort, on est en droit de se dire que cela va lui servir de leçon… Sauf que deux minutes plus tard, il recommence. Ce gamin a bien de la chance que je ne sois pas sa soeur.
Points positifs :
- La taille aléatoire des chapitres.
- le début de l'histoire. C'était super sympa d'intégrer une créature dans l'univers scolaire de l'héroïne et de créer une pléiade de situations autour de cet être.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
lebazarlitteraire
  05 février 2016
Une année scolaire est passée depuis la dernière fois que nous avons fréquenté nos héros, Kendra et Seth. Ils n'ont pas revu leurs grands-parents depuis les vacances d'été où ils ont découvert que ces derniers étaient les gardiens d'une réserve de créatures magiques où ils ont vécu des aventures rocambolesques. Les deux ados sont en fin d'année scolaire et attendent avec impatience de retourner à Fablehaven.
Alors qu'il ne reste plus qu'une semaine de cours, Kendra voit débarquer dans sa classe un nouvel élève. Toutes les filles tombent instantanément sous son charme, mais Kendra ne comprend vraiment pas pourquoi. Il est très laid, repoussant même, et il pue. Elle finit par comprendre que c'est en réalité une créature maléfique, un gobelin. En effet, depuis que Kendra a été touchée par le baiser des fées à la fin de l'été dernier, elle n'a plus besoin de boire le lait magique pour voir les créatures fantastiques. Quand elle parle de ce nouveau monstre-élève à son frère, il ne le perçoit donc pas non plus comme hideux.
Seth et Kendra sont sur leurs gardes, car la jeune fille se rend bien compte que le nouvel arrivant la surveille de près. D'autant plus que l'année dernière, leurs grands-parents leur ont confié qu'un organisme nommé l'Etoile du Soir tentait depuis de nombreuses années de trouver les cinq artéfacts qui, rassemblés, permettent de former une clef et d'ouvrir la plus grande prison de démons au monde.
Au bout de quelque temps, un étranger aborde Kendra à la sortie du lycée. Il lui propose de faire partir le gobelin pour l'aider. Avec toutes les aventures dans lesquelles ils se sont laissés embringuer l'année précédente, Seth et Kendra restent prudent par rapport à cet étranger et sa proposition. Mais il réussit à les convaincre de sa bonne foi et les enfants s'embarquent donc dans de nouvelles péripéties. Malheureusement, cet homme s'avère être un membre de l'Etoile du Soir.
Par chance, leur grand-père a vent de cette histoire et envoie une amie les tirer des griffes de l'étranger. le frère et la soeur se retrouvent donc à Fablehaven pour les trois mois d'été. Mais cela ne va pas être de tout repos. Les membres de l'Etoile du Soir se font de plus en plus incisifs. Les grands-parents ont donc invité trois amis pour les aider à protéger la réserve. Tanu, maître en potion ; Coulter, collectionneur d'objets magiques ; et Vanessa, spécialiste des animaux fantastiques. Tout au long de l'été, la famille Sorenson et ses trois invités vont contrer les forces du mal et tenter de découvrir l'emplacement d'un des artéfacts pour empêcher l'Etoile du Soir de s'en emparer. Les enfants vont aussi beaucoup apprendre sur le monde fantastique, en compagnie des trois spécialistes. C'est ainsi que commence leur formation, puisque les grands-parents Sorenson envisagent de faire de leurs petits-enfants les prochains gardiens de Fablehaven.

Tout au long de ce deuxième tome, on s'aperçoit que Kendra a développé plusieurs qualités suite au baiser des fées, notamment une vision accrue dans le noir et le fait qu'elle sache parler et comprendre les langages de nombreux êtres fantastiques. On découvre également un nouveau personnage très intéressant : le Sphinx, qui est le maître absolu de l'univers des êtres fantastiques et qui régit tous les éléments majeurs liés à la magie depuis des siècles. La famille Sorenson fera appel à lui lors de ce tome. Autre élément important, Warren, le frère de Dale (personnage découvert dans le tome 1), qui est dans un état catatonique depuis de nombreuses années, sera guéri et fera désormais partie de la bande.
Malheureusement, l'un des personnages de ce tome se révèlera être un traître et être en mission d'infiltration pour l'Etoile du Soir. Les évènements vont donc s'accélérer et les éléments se corser. Encore une fois, la réserve de Fablehaven aura besoin d'être sauvée.
J'ai retrouvé avec beaucoup de bonheur les personnages et l'univers de Fablehaven dans ce second tome. L'écriture est toujours fluide et très agréable pour la lecture.
Le plus intéressant à suivre ici est l'évolution des personnages. Seth, qui m'horripilait quelque peu dans le tome précédent car trop tête brûlée, devient plus sage. Attention, cela reste un petit garçon aventureux, casse-cou et il fait encore un bon nombre de bêtises qui ne lui apportent pas que des bonnes choses. Sans lui, Fablehaven serait bien triste. Mais il a aussi pris conscience de ses erreurs passées et essaie d'y réfléchir à deux fois avant de prendre une décision stupide. Son caractère évolue, comme celui d'un enfant du même âge que lui (une douzaine d'année) et ça le rend très attachant. En littérature de jeunesse, c'est assez rare d'avoir un personnage comme Seth, que l'on voit évoluer au fil des tomes dans un cycle. En tout cas de cette façon, en observant son mode de pensées, ses réflexions sur ses erreurs passées. C'est très intéressant.
Au niveau de l'évolution des personnages, c'est aussi très intriguant de découvrir les capacités magiques de Kendra. Elle ne se rend pas vraiment compte de ce qui lui arrive et on découvre en même temps qu'elle ce qui se trame. On peut même deviner parfois à l'avance et c'est rigolo. On se demande ce qu'elle nous réservera au fil des autres tomes, parce qu'on se doute bien que ce n'est pas fini !
Pour la suite de la critique, rendez-vous sur notre site !
Lien : http://lebazarlitteraire.fr/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Yumiko
  09 juillet 2012
Je n'avais pas été vraiment emballée par le premier tome, mais j'ai voulu tester la suite de cette saga si appréciée par la majorité des lecteurs. J'en ressors légèrement plus convaincue, mais ce n'est toujours pas une série coup de coeur.
Dans ce tome, Seth et Kendra vont revenir à Fablehaven suite à d'étranges événements dans leur école. Ils vont se retrouver au coeur d'une intrigue complexe avec l'apparition de la fameuse Etoile du Soir. Action, humour, rebondissements, nouvelles créatures, le récit à tout pour plaire. Oui, mais…
Je n'aimais déjà pas Seth, je ne l'aime pas plus maintenant. Il m'exaspère toujours autant et je n'ai vraiment pas envie d'en apprendre sur lui. Kendra quant à elle m'a semblée plus fade que dans le tome 1, malgré la découverte intéressante de ses nouvelles capacités. Les adultes qui gravitent autour d'eux sont un peu plus intéressants, mais ne suffisent pas à réhausser mon impression sur
les personnages.
Par contre, les différentes créatures rencontrées par les héros sont accrocheuses et j'avais envie d'en découvrir toujours plus. Un petite préférence tout de même pour les satyres qui sont agréablement drôles. Les fées sont pareilles à elles-mêmes, avec leur attitude si égocentrique et indépendante. Un vrai bonheur!
Quant au récit, malgré une action plus présente qu'au tome 1, les passages trop longs sont toujours là. La fin est tout de même excellente avec tous les moments dans la tour que j'ai adoré!
Au final, ce tome est meilleur que le 1, mais il reste trop d'éléments qui ne me plaisent pas pour que j'accroche complètement à l'histoire. J'espère que le 3 se montrera encore supérieur et qu'il me rendra plus intéressée par cette saga!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
EcureuilBibliophile
  30 décembre 2017
J'en ai déjà parlé par ici, mais il y a quelques temps j'ai entrepris de relire toute ma bibliothèque d'ado. de refaire le chemin à l'envers pour comprendre un peu pourquoi mon addiction aux livres et pourquoi certains goûts. Dans cette dynamique je relis la saga des Fablehaven de Brandon Mull. J'aimais beaucoup ces romans légers qui pour moi étaient de jolies aventures, des parenthèses sympas que je rangeais à la fin des vacances dans mon coffre à livres (on a pas tous des coffres à jouets (mais bon les jouets…) et puis il n'y avait plus de place dans la bibliothèque familiale).
Cependant comme je le disais pour le tome 1 (par ici les petits), je découvre une force bien supérieure à ce dont je me souvenais. Cette fois la réserve est menacée par la société secrète de l'Etoile du Soir qui cherche (pour dominer le monde et semer le chaos) à s'emparer de tous les artéfacts magiques cachés. Bien sûr pour cela ils s'en prennent à nos deux jeunes héros, mais tout va bien : de toute façon c'est les vacances! Il était temps de retourner chez les grands parents. En dehors de cette politesse (même si on sent bien que les enfants auraient préférés s'absenter plus tôt) l'intrigue est vraiment dense en complots. Les implications sont lourdes quand l'un ou l'autre fait une bêtise et rares sont les imprudences à ne pas être lourdement sanctionnées. Ca vous change des récit YA sans enjeux !
Surtout ce qui m'a marqué c'est la force de Kendra : si elle sauvait tout le monde dans le tome précédent cette fois encore elle est prudente et assurée : elle fait les bons choix parce qu'elle réfléchit. C'est une fille qui s'indigne quand on la place dans une inégalité vis à vis de son frère, mais elle est surtout quelqu'un de brillant ! C'est sans doute en grande partie pour cela que j'avais adoré ces romans. On n'a pas tant que ça d'héroïnes dans la littérature d'aventure : Eragon, Harry, Wellan, Artémis Fowl et consorts, c'est pas sympa pour nous ! Et encore ce n'est que la représentation féminine, je ne parle pas de tous les autres absents !
Alors j'étais heureuse de tomber sur Kendra ou Meggie. Parce que la petite fille en moi voulait aussi se sortir des galères de l'aventure et montrer à tous qu'elle en était capable. Et puis parfois nous dire simplement « quand c'est sexiste, dites le. Il n'y a aucune raison de laisser des adultes être injustes parce que vous êtes une fille » ça fait du bien.
L'écriture est super prenante bien que très axée jeunesse, mais ça donne un ensemble vraiment passionnant (j'vais complètement oublié qui était le traitre par exemple…). 
L'édition quand à elle n'a pas grand chose d'exceptionnel même si on peut noter de jolis effets dorés sur la couverture et que la tranche va vraiment bien avec celle du tome précédent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (22) Voir plus Ajouter une citation
LefsoLefso   10 décembre 2011
La cloche sonna. La plupart des élèves étaient déjà installés. Mrs Price entra alors dans la classe avec le garçon le plus laid que Kendra eût jamais vu. Il avait le crâne chauve et rugueux, le visage marqué de crevasse. Ses yeux étaient des fentes plissées, son nez, une cavité difforme, sa bouche sans lèvre était ourlée de gerçures. Il se gratta le bras de ses doigts crochus recouverts de verrues protubérantes.
En revanche, remarqua Kendra, s'il était hideux, il était plutôt bien habillé, avec une chemise noire et rouge, un jean et des tennis de marque. Il resta à côté de Mrs Price pendant qu'elle le présentait à la classe.
- Je voudrais vous présenter Casey Hancock. Sa famille vient de Californie. Cela ne doit pas être facile d'arriver dans une nouvelle école si tard dans l'année, aussi je vous prie de l'accueillir chaleureusement.
- Appelez-moi Case, suggéra le nouveau d'une voix râpeuse.
Il parlait comme s'il allait s'étrangler.
- Est-ce que tu vois ce que je vois ? murmura Alyssa.
- Tu veux rire ? répondit Kendra.
C'était tout juste si le pauvre garçon avait l'air humain.
Mrs Price lui désigna une chaise près du premier rang. Sur sa tête recouverte de croûtes, du pus s'échappait de multiples plaies.
- Je crois que je suis amoureuse, déclara Alyssa.
- Ne sois pas si méchante, marmonna Kendra.
- Quoi ? Je suis sérieuse. Tu ne les trouves pas canon ?
Alyssa jouait si bien la comédie que Kendra eut du mal à réprimer un sourire.
- C'est tout simplement cruel.
- Tu es aveugle ou quoi ? Il est hallucinant !
Alyssa semblait sincèrement offensée que Kendra ne partage pas son avis.
- Si tu le dis... accorda celle-ci d'un ton conciliant. Ce n'est pas mon genre, c'est tout.
Alyssa secoua la tête comme si Kendra était complètement folle.
- Tu dois être la fille la plus difficile de la planète !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
MyaRosaMyaRosa   16 février 2010
-Ces bois, reprit Coulter en désignant les arbres, grouillent de créatures qui ne demandent qu'à vous noyer, vous rendre infirmes, vous dévorer ou vous changer en pierre. Si vous baissez la garde un instant, si vous oubliez une seconde que chacune de ces créatures est potentiellement votre pire ennemie, vous n'aurez pas plus de chances de survivre qu'un ver de terre dans un poulailler. Je me fais bien comprendre?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
PlumedoiePlumedoie   01 avril 2017
S'il n'avait pas été surveillé de loin ,Seth aurait certainement rebroussé le chemin.L e kobold ne valait tout simplement pas la peine de se payer une telle frayeur.Mais les autres regardaient,attendait de lui qu'il aille jusqu'au bout, et sa fierté ne lui permettait pas de se dégonfler.Il avait relevé quelques défis redoutables:dévaler des collines en pentes raides sur son vélo,se battre avec un garçon de deux classes de plus que lui,manger des insectes vivants...A Fablehaven, il s'était presque tué en escaladant une série de rondins en bois de plus en plus hauts pour aller voir un troll.Pourtant, ce défi-là était bien le pire de tous.Parce que se rendre seul dans une tanière de zombies ne signifiait pas seulement que l'on pouvait mourir, mais que l'on pouvait mourir de façons vraiment atroce.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Pays_des_contesPays_des_contes   06 août 2011
L’air était nettement plus frais en bas du long escalier qui descendait au sous-sol. La porte en fer, au bout du couloir ténébreux éclairé seulement par la lampe torche de Grand-mère paraissait inquiétante. Au bas de la porte s’ouvrait la petite chatière que les brownies utilisaient – la même qui se trouvait dans la porte de la cuisine, en haut.
- Les brownies entrent et sortent par les cachots ? demanda Seth.
- Oui, répondit Grand-Mère. Au moins une visite chaque nuit, pour voir si on laissé quelque chose à réparer.
- Pourquoi vous ne leur laissez pas faire la cuisine ? voulut savoir Kendra. Ils préparent des plats si délicieux !
- Délicieux, oui, acquiesça Grand-Mère. Mais quels que soient les ingrédients qu’on leur fournit, ils s’arrangent toujours pour faire un dessert.
- Et alors ? Je ne vois pas le problème, rétorqua Seth. Est-ce que les brownies vous ont déjà fait des brownies ?
Grand-Mère cligna de l’œil.
- D’où ces gâteaux tiennent-ils leur nom, d’après toi ? Ce sont ces petits malins qui les ont inventés.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
PlumedoiePlumedoie   01 avril 2017
La cloche sonna. La plupart des élèves étaient déjà installés. Mrs Price entra alors dans la classe avec le garçon le plus laid que Kendra eût jamais vu. Il avait le crâne chauve et rugueux, le visage marqué de crevasse. Ses yeux étaient des fentes plissées, son nez, une cavité difforme, sa bouche sans lèvre était ourlée de gerçures. Il se gratta le bras de ses doigts crochus recouverts de verrues protubérantes.
En revanche, remarqua Kendra, s'il était hideux, il était plutôt bien habillé, avec une chemise noire et rouge, un jean et des tennis de maque.
-Je crois que suis amoureuse ,déclara Alyssa.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Video de Brandon Mull (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Brandon Mull
Glenn Beck interviews author Brandon Mull (en anglais)
autres livres classés : fantastiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

quiz sur tous les tomes de fablehaven

le lait que doivent prendre seth et kendra pour voir les créature vient d'une vache nommée

etra
citiana
viola
crietana

23 questions
33 lecteurs ont répondu
Thème : Fablehaven, tome 1 : Le sanctuaire secret de Brandon MullCréer un quiz sur ce livre