AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur Comme un poisson dans l'arbre (24)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  



Ajouter une critique
Yumiko
  31 décembre 2016
C'est totalement par hasard que je suis tombée sur ce roman, mais quel roman! Si le titre m'a fait sourire, tout comme la couverture, je dois admettre que je n'avais pas lu la quatrième de couverture et que je ne savais pas réellement à quoi m'attendre. Aussi quelle ne fut pas ma surprise de découvrir un roman portant sur la dyslexie! C'est un thème qui est peu abordé dans les romans jeunesses et j'ai été ravie qu'il soit au centre de ce récit.

Ce que j'ai adoré c'est la façon dont l'auteur nous présente l'impact de la dyslexie, en se focalisant sur Allie, une héroïne qui en veut et tente tant bien que mal de cacher ses difficultés en lecture. Sa crainte de passer pour une idiote, les moqueries de certains camarades, la vie dure qu'elle mène à l'école, sont autant d'éléments qui nous la rendent attachante et nous donnent envie de l'aider, de la soutenir et de hurler à tous qu'elle est brillante et qu'elle mérite qu'on s'intéresse à elle.

L'arrivée d'un nouveau professeur va tout changer et fera évoluer cette classe d'une façon étonnante et passionnante. Les mots qu'il emploie, la façon dont il va aider Allie, sont autant d'éléments que j'ai adorés et qui m'ont donné envie de faire découvrir ce roman à mes patients ayant les mêmes difficultés (surtout qu'il existe une version adaptée pour eux). Il remet les éléments dans leur contexte, explique avec des mots simples ce qu'être dyslexique implique et permet de cerner cette problématique. En fait, je devrais le faire lire à tous les enseignants avec qui je travaille, cela nous mâcherait une bonne partie du travail.

En bref, à mon goût ce roman est une perle à lire et surtout à faire lire aux enfants pour les sensibiliser à la dyslexie et éviter des mises à l'écart ou des moqueries dues à l'incompréhension face aux difficultés que rencontrent leurs camarades.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          71
cible95
  12 février 2016
Allie est une petite fille plutôt solitaire, elle ne trouve pas sa place dans sa classe. Elle est pourtant très futée, intelligente et elle a un humour décapant, mais Allie ne sait pas lire. Elle use de feintes et de ruses pour ne pas laisser deviner ses difficultés. Elle finit régulièrement chez la directrice de l'école. Un jour arrive un nouvel enseignant, il comprend très vite qu'Allie cache quelque chose.
Peu à peu, il arrive à faire ressortir ses talents, il utilise ses propres méthodes pédagogique, il met un mot sur les difficultés d'Allie : la dyslexie
Allie apprend petit à petit à déchiffrer ces lettres qui ne cessent de bouger, elle prend plaisir à la lecture.
C'est un livre plein d'humour et d'émotion, la difficulté de l'apprentissage est très bien décrite, avec des mots d'enfants. Cette petite fille est très ingénieuse et pleine de talent, ne serait-pour esquiver la moindre épreuve d'écriture ou de lecture. A la fin on comprend pourquoi le ton est si juste, l'auteur Lynda Mullaly Hunt était elle-même dyslexique, elle relate son expérience dans une note en fin d'ouvrage.
Le livre est aussi paru dans une édition spéciale pour lecteurs dyslexiques, en effet il y a peu de roman adapté dans l'édition jeunesse.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Takalirsa
  04 septembre 2016
Un roman sur la dyslexie, adapté aux enfants qui le sont !
Au début, la mise en forme surprend : police, taille, interligne, alignement, retours à la ligne... le texte, particulièrement aéré, est "adapté aux lecteurs dyslexiques" tout en restant parfaitement lisible aux autres. Mais en quoi cela consiste, exactement, la dyslexie ? "Le contraste des lettres noires sur les feuilles blanches me fait toujours mal à la tête quand je les regarde trop longtemps", explique Allie. Les lettres sont comme "des petits insectes noirs qui grouillent", "quand tu les regardes, tu as l'impression de les voir bouger"... "Comment peut-on lire des lettres qui bougent tout le temps ?".

C'est donc une petite fille désoeuvrée et désabusée que l'on découvre dès les premières pages. le récit, écrit à la première personne, nous immerge avec subtilité dans son drame intérieur tissé de sentiments mêlés. Allie se sent incomprise, subit les moqueries de certains, "ne se sent pas à sa place". Solitaire, elle est persuadée que "tout le monde me déteste" et surtout, elle a une terrible mésestime d'elle-même : "Elle voudrait faire tant de choses mais une entrave la retient. Elle se sent oppressée et elle est en colère.", parce que malgré tous ses efforts, elle ne subit que des échecs. "Tu ne comprends pas ce que ça fait d'être différente des autres", dit-elle à sa camarade de classe, "Je suis nouée de partout à l'intérieur et je voudrais que ça s'arrête". A la maison, personne n'est disponible : son père, soldat, est toujours absent ; sa mère, serveuse, rentre tard ; son grand frère Travis, si doué lorsqu'il s'agit de mécanique, rencontre les mêmes difficultés scolaires qu'elle ; quant à son grand-père bien aimé, qui lui a fait découvrir "Alice au pays des merveilles", "un livre qui parle de vivre dans un monde insensé" et qui "trouve des échos en moi", il est décédé.

Heureusement il y a M. Daniels, le nouvel instituteur, qui "apprécie que nous soyons tous différents". Oliver, Albert, Keisha... chaque enfant de cette histoire a sa particularité, et l'on voit bien qu'Allie n'est pas le "boulet" qu'elle prétend être. Quand elle explique que "mon cerveau ne veut jamais faire ce que je lui demande", qu'il lui arrive de "penser à un mot et en prononcer un autre à la place", M. Daniels comprend qu'il s'agit de troubles de l'apprentissage (et non d'une déficience) : "Les informations peuvent accéder au cerveau de différentes façons". Ainsi, la jeune fille, douée pour le dessin, fonctionne par évocation visuelle ("je visualise une scène dans ma tête"), parlant souvent de "fil intérieur" et d'"image mentale". Cette capacité à visualiser la rend d'ailleurs très forte aux échecs. Dès lors, M. Daniels peut mettre en place une stratégie pédagogique. Mais il en aura fallu du temps pour en arriver là ! Car le plus dur pour Allie était de trouver "le courage de demander de l'aide"...

Encouragée par son enseignant, soutenue par Albert et Keisha, Allie va peu à peu apprendre à ignorer certaines méchancetés, à accepter qu'elle "ne pense pas comme tout le monde", à persévérer malgré les difficultés : "Il est temps de décider quelle personne tu veux être". Cet épanouissement timide, fragile, est particulièrement touchant et m'a fait penser au héros de "Wonder", entre doute et maturité. Seul petit bémol : l'épaisseur du livre risque de décourager le public visé... ce qui serait bien dommage, vu sa qualité !
Lien : http://www.takalirsa.fr/comm..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Sandram47
  19 juillet 2016
Un livre émouvant qui présente le mal-être de ces enfants intelligents mais dont le cerveau réfléchit différemment.
Une bouffée d'air frais que de découvrir le témoignage d' Allie dans son combat quotidien. Quel plaisir de la suivre et de la voir se révéler un peu plus chaque jour.
10 % de la population est "dys (lexique, orthographique, graphique, calculique, praxique, phasique)" : ça en fait du monde !
Combien d'enfants - et d'enfants devenus adultes - ont été - et sont encore aujourd'hui - catalogués feinéants ou attardés et ont subis ou subissent des reproches quotidiens ... Combien se sont sentis idiots et s'en sont persuadés tous les jours alors que des solutions existent... Ce livre est une bouffée d'espoir pour tous ! Dyslexique (- bibliothécaire !) et maman de dyslexiques, je ne peux dire que 2 mots : Bravo et Merci !
L'éditeur propose également un tirage adapté aux lecteurs dyslexiques avec une typo spécifique : les non dyslexiques peuvent très bien le lire. Tant qu'à faire, acheter la version adaptée afin que l'éditeur propose de nouveaux titres dans cette collection Dyslexie !!!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
LesPapotisdeSophie
  04 novembre 2015
Allie a toujours réussi à cacher son secret : elle ne sait pas lire. Les lettres dansent devant ses yeux, elle prononce un mot pour un autre et honteuse elle préfère être punie que de révéler son problème.

L'arrivée d'un nouvel instituteur va remettre en cause ses habitudes. A 12 ans, peut-elle encore apprendre et sortir de sa coquille ?

Un personnage haut en couleurs, très intelligente mais enfermée dans sa différence, un regard optimiste sur l'acceptation de soi, un instituteur convaincant et le portrait d'un handicap important : la dyslexie.

Lien : http://lespapotisdesophie.ha..
Commenter  J’apprécie          40
mybooksntea
  25 avril 2017
Comme un poisson dans l'arbre est un roman qui aborde une thématique peu vue dans la littérature jeunesse, et que j'ai trouvée vraiment intéressante : celle de la dyslexie et des troubles de l'apprentissage. J'ai apprécié le style de l'auteure, son écriture est légère et pleine d'humour. Son choix de raconter l'histoire du point de vue d'Allie m'a paru judicieux, puisque cela nous permet de plonger directement dans ses pensées et ses ressentis face à sa situation.

Je me suis tout de suite attachée à Allie. C'est une héroïne pleine d'entrain et de vitalité, mais elle se retrouve limitée par ses difficultés scolaires et brimée par les moqueries de ses camarades. Pour compenser son mal à lire et écrire, Allie enchaîne les bêtises pour que cela passe inaperçu. Malheureusement pour elle, ses tours et ses étourderies jouent à son désavantage puisqu'elle passe pour une élève insolente.

J'ai été vraiment très touchée par ce personnage parce que malgré ses troubles de l'apprentissage et ses difficultés face à ses camarades, elle fait des efforts pour s'intégrer. Elle ne comprend pas pourquoi elle est comme ça, et c'est vraiment brise coeur de la voir se débattre et se cacher pour s'en sortir. Incomprise, que ce soit par sa mère, sa maîtresse, la directrice ou les autres élèves, elle vit mal cette situation. Mais heureusement, tout s'arrange avec l'arrivée d'un nouveau maître !

Comme un poisson dans l'arbre est une très bonne lecture. L'auteure nous montre avec douceur et humour que la dyslexie n'est pas une tare et qu'il existe des solutions pour contrer ces troubles de l'apprentissage. Et surtout, qu'il ne faut en aucun cas baisser les bras !

Lien : http://mybooksntea.wordpress..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Harioutz
  03 septembre 2016
Un excellent roman jeunesse qui traite du sujet des enfants dyslexiques et de leurs difficultés scolaires. A recommander à tous les parents d'enfants dyslexiques, et à tous leurs enseignants !
Commenter  J’apprécie          30
Snow
  25 juillet 2016
J'ai littéralement adoré ce livre.
Un livre qui permet de comprendre un des fameux troubles de l'apprentissage (c'est qu'ils sont nombreux les « dys »), de se mettre à la place d'une enfant dont c'est le problème mais aussi de découvrir des moyens d'y remédier. Mais c'est aussi un livre « tranche de vie »… parce que la différence pousse parfois à se recroqueviller sur soi-même… mais ce récit nous raconte comment Allie s'épanouit au fil des page, comme un bouton de fleur éclos doucement:)
En bref, un livre à lire absolument qui ne tombe absolument pas dans le pathos !
Lien : https://bulledelivre.wordpre..
Commenter  J’apprécie          30
Sandram47
  19 juillet 2016
Un livre émouvant qui présente le mal-être de ces enfants intelligents mais dont le cerveau réfléchit différemment.
Une bouffée d'air frais que de découvrir le témoignage d' Allie dans son combat quotidien. Quel plaisir de la suivre et de la voir se révéler un peu plus chaque jour.
10 % de la population est "dys (lexique, orthographique, graphique, calculique, praxique, phasique)" : ça en fait du monde !
Combien d'enfants - et d'enfants devenus adultes - ont été - et sont encore aujourd'hui - catalogués fainéants ou attardés et ont subis ou subissent des reproches quotidiens ... Combien se sont sentis idiots et s'en sont persuadés tous les jours alors que des solutions existent... Ce livre est une bouffée d'espoir pour tous ! Bravo !
Ce livre est la version adaptée aux lecteurs dyslexiques avec une typo spécifique : les non dyslexiques peuvent très bien le lire. Il existe aussi en version classique mais tant qu'à faire acheter la version adaptée afin que l'éditeur propose de nouveaux titres !!!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
DanetteB
  02 février 2016
Un livre à mettre entre toutes les mains. Il devrait être au programme dans les écoles.
"Le seul regard et la seule attention d'un nouveau professeur des écoles et une enfant en grande difficulté va retrouver l'espoir et apercevoir la lumière au bout du long tunnel noir que représente l'école. Un sujet sensible mais illuminé par le monde de l'enfance..."

Il existe une version pour les personnes Dyslexiques !

Commenter  J’apprécie          20


Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr




Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1041 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre