AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782290068892
441 pages
J'ai Lu (22/10/2014)
2.5/5   7 notes
Résumé :
Zed est un agent du futur. Dans son monde, tous les problèmes ont été éradiqués. L'incertitude est maîtrisée : les guerres, les épidémies, les famines n'existent plus. Même le désespoir a été vaincu. Renvoyé dans notre présent, l'objectif de Zed est le maintien du statu quo, c'est-à-dire l'accomplissement de chaque événement jusqu'à son terme. Le « Grand Incendie » est imminent, la catastrophe doit advenir, ça, Zed le sait. Il n'a pas le choix, et pour sauvegarder l... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
SebastienCreo
  10 juillet 2015
IL y a quelques semaines j'avais lu le roman jeunesse d'Ann Brashares Ici et Maintenant et je vois une certaine analogie entre cette histoire celle de Les Protecteurs de Thomas Mullen. L'idée que des voyageurs du temps passe du bon temps dans notre présent leurs futur passé (des tourismes ou plus des sentinelles vu dans la série Fringe). le futur dans le roman de monsieur Mullen reste floue, pour une bonne raison, si il existe un monde utopique pourquoi voyagent-ils à notre époque ? En connaissant des événements marquant (tel le fameux 11 septembre 2001). L'intrigue est cousue de fil blanc et le personnage principal un veuf (sorte de héros à son époque), les explications du romancier son boiteuses et je n'ai pas accroché assez pour finir le livre moins gros que celui d'Ann Brashares mais mal fignoler.
Commenter  J’apprécie          00
collectifpolar
  02 novembre 2019
C'est un voyage dans le temps que nous propose ici Thomas Mullen. Il nous invite à suivre Zed , un agent du futur. Un futur où tous les problèmes du monde ont été résolus. Renvoyé dans le présent, il a pour mission de veiller à maintenir ce statu quo. Pour cela, il doit faire en sorte que chaque cataclysme du passé arrive à son terme. Et notamment le grand incendie, un désastre imminent que Zed doit empêcher.
Jouant sur différents genres, espionnage, science-fiction, thriller ce roman est complexe et peut-être pas totalement abouti. Peut-on, doit-on changer le passé, ou agir sur le présent pour préserver notre futur. Vaste question à laquelle, l'auteur s'efforce de répondre avec plus ou moins de brio. Car celle-ci fait écho à notre monde actuel, ultra connecté, hyper contrôlé, totalement disséqué. Et j'aurai aimé que l'auteur creuse cette question jusqu'à son paroxysme. le meilleur des mondes est-il celui où tout est décomposé, examiné, analysé, autopsier, où chacun de nos actes seront eux aussi épluché, décortiqué, démonter. Nous poussons vers une pensée unique ou la critique n'aura plus sa place. bref un monde totalement déshumanisé.
Lien : https://collectifpolar.com
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
DanR
  22 janvier 2018
Je n'ai pas été très emballé par cette histoire assez classique de « bidouilleur » du temps genre retour vers le futur mais en moindre drôle et sans vraiment de chute. On passe.
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (19) Voir plus Ajouter une citation
collectifpolarcollectifpolar   02 novembre 2019
Je consultais régulièrement mon GeneScan tout en lisant un journal abandonné sur la table. La quantité d’informations contenue dans ces feuillets archaïques, fabriqués avec de la pâte, ne cessait de m’étonner ; ça, ainsi que la nature brute de l’ensemble, la multitude des points de vue et des opinions. Mais une fois passé l’étrangeté initiale, c’est la haine systématique qui m’a le plus frappé. La mesquinerie, le côté prévisible. Les Russes détestent les Tchétchènes, les sunnites détestent les chiites. Les Blancs détestent les Noirs, qui détestent les Latinos. Les Anglais détestent les Irlandais, les Hutus détestent les Tutsis, les Bosniaques, les Serbes, et j’ai perdu le compte de ceux qui détestent les musulmans ou les juifs. Les Japonais détestent les Chinois, qui détestent les Taïwanais et les Tibétains. Les Salvadoriens détestent les Nicaraguayens. Les Saoudiens détestent les Yéménites. Le Pachtoun déteste le Urdu. Et je n’en suis qu’à la page neuf.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
collectifpolarcollectifpolar   02 novembre 2019
Trois énormes SUV noirs progressent dans les rues, tels des buffles musculeux qui arpenteraient leur territoire. Les lumières de la ville glissent sur leurs vitres teintées – les jaunes des gratte-ciel, les blanches de la rue, et les rouges dont ils n’ont que faire, vu la manière dont ils traversent les carrefours à coups de klaxon. Les gens sur les trottoirs leur adressent à peine un coup d’œil.

Je traverse la rue vide dans leur sillage. La plupart des lumières de l’immeuble des Imprimeries Nationales sont encore allumées – des correspondants du monde entier s’y activent pour tenir leurs délais. Les rédactions attendent à Tokyo, les masses sont avides d’infos à Bombay, le public a le droit de savoir à Londres. Le volume d’informations qui sort de cet immeuble me sidère – le poids que ça représente, tout ce gâchis. Comme si les gens en avaient besoin.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
collectifpolarcollectifpolar   02 novembre 2019
Après tout, sait-on vraiment ce qu’on fait, et pourquoi, quand on se retrouve au cœur de l’action ? Ce n’est que plus tard, quand on regarde en arrière, qu’on commence à classer les Événements, à les étiqueter. Intention, désir, inclination. Hasard, aléas, décision. Cause et effet, fins et moyens. S’il y a bien une chose que ce boulot m’a appris, c’est que lorsque les gens se retrouvent dans le feu de l’action, ils agissent en conséquence, pour seulement ensuite se trouver des justifications. Ils se dédouanent, prétendent qu’ils n’avaient pas le choix. Ils lèvent les mains au ciel, ou partent simplement du principe que ces Événements devaient avoir lieu. Ils appellent ça le destin, ou Dieu, ou Allah – autant de termes répréhensibles aujourd’hui.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
collectifpolarcollectifpolar   02 novembre 2019
Il est l’heure passée de dix minutes, et mon sujet se met en route. Il a un rendez-vous important – un rendez-vous avec l’Histoire, en fait, même s’il l’ignore encore. Il doit rencontrer sa source, un individu mystérieux qui l’a mis sur la piste d’une affaire en or, mais dangereuse. Un graal mythique, dont il commençait à douter de l’existence. Sa source lui a promis le graal, ce soir. À condition qu’ils se rencontrent en personne.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
collectifpolarcollectifpolar   02 novembre 2019
Je protège les Événements.

C’est la façon la plus concise d’expliquer ce que je fais, et c’est ainsi que mes supérieurs au Ministère me l’ont présenté la première fois. Je n’en savais auparavant pas davantage que n’importe qui d’autre sur lesdits Événements, mais je suis devenu un expert en la matière. Je sais pourquoi les gens se déchirent, pourquoi ils se haïssent parfois, je connais leur plus grande crainte. C’est du moins ce qu’on m’a expliqué lors de mon Entraînement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Video de Thomas Mullen (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Thomas Mullen
“Cercle Polar” est confiné, mais il en faudrait plus à nos deux critiques pour les empêcher de vous présenter le meilleur des romans noirs du moment. Au programme : "Temps noirs" de Thomas Mullen qui nous emmène sur les traces de flics noirs à Atlanta en 1950. 
"Temps noirs" de Thomas Mullen. Formidable série en devenir. La vie mouvementée des premiers policiers noirs à Atlanta dans les années 1950. Chronique à la fois policière, quotidienne et politique, subtilement incarnée. Après Darktown qui reparaît en poche, voici Temps noirs. Mêmes personnages, mêmes qualités, sens du détail, humanité du regard. Et l'occasion de lire ou de relire les grands prédécesseurs de Thomas Mullen, à commencer par Chester Himes. Les livres sont le meilleur remède au confinement !
Traduit de l'américain par Anne-Marie Carrière, éd. Rivages/Noir. Disponible en version numérique : https://vitrine.edenlivres.fr/resources/9782743649890
+ Lire la suite
autres livres classés : voyage dans le tempsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
4107 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre