AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782227489141
394 pages
BAYARD CULTURE (05/10/2016)
3.86/5   39 notes
Résumé :
"Aux tranquillisants, je préfère les intranquilles ...
Et si vous êtes d'un naturel serein et posé, je ne voudrais en aucun cas introduire ce petit caillou dans vos âmes tranquilles. Quoique. Peut-être que je vous souhaite d'être un peu dérangés.
Tout du moins, je vous souhaite le petit inconfort, la pointe d'impatience, le frémissement qu'il faut pour reprendre la route millénaire qui étire la pâte humaine et la révèle à elle-même."

En ... >Voir plus
Que lire après L'intranquillitéVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Un livre court mais fort intéressant, où le questionnement, le doute, le cheminement intérieur, la curiosité intellectuelle côtoient la foi, l'espérance, l'humanité.
Paradoxes stimulants, assumés, vivifiants d'une femme et mère "intranquille", théologienne passionnée.
Je pense lire d'autres textes de cette auteure qui m'interpelle.
Un livre à découvrir.
Commenter  J’apprécie          160
Dans ce livre, Marion Muller-Colard, théologienne protestant, cherche à réconcilier cette notion d'intranquillité avec celle de la foi. Combien de fois n'avons-nous pas entendu: "Evidemment, pour toi, c'est facile: tu as la foi!" Comment si la foi se possédait et nous mettait à l'abri de toute secousse intérieure... ou extérieure d'ailleurs. Or non, avoir la foi ce n'est pas être détendeur de certitudes inébranlables, ni de vérités intangibles.
Voilà qui devrait rassurer tous ceux qui ne se sentent pas comme des chrétiens idéaux, mais comme des gens parfois anxieux, doutant ou cherchant son chemin parfois à tâton. Or, l'auteur montre que le Christ lui-même se laisse parfois interpeller et est moins sûr de lui qu'on ne pourrait le croire.
Elle démontre également que cette sorte d'intranquillité fondamentale n'empêche pas d'être fécond dans son existence.
Bien sûr, cette intranquillité peux se mettre en tension avec une certaine notion de paix (Je vous donne ma paix). Mais cette paix nous est donnée tout en nous envoyant dans le monde. Et dans ce monde, nous sommes appelés à être à la fois simple comme la colombe, mais également prudent comme le serpent. Autrement dit, en nous envoyant dans la rencontre, nous serons nécessairement dérangés, bousculés dans notre foi, notre rapport à nous-mêmes générés par l'altérité. Ainsi, la paix profonde n'est pas à prendre comme un bouclier.
Il y a aussi de belles pages sur Marie, cette jeune femme qui n'a rien demandé à personne et qui pourtant est bousculée au plus profond d'elle-même par la survenue de l'inouï, de l'indicible. Ceci aura des conséquences car elle va devoir affronter l'opprobre, le regard de la société, de son fiancé. Elle subit de plein fouet cette intranquillité et elle n'y est pas préparée. Sa vulnérabilité est un modèle de femme qui assume et dit oui à l'intranquillité... comme tous les parents finalement.
On le voit, la paix, ce n'est pas l'absence de tourment ou de difficulté, mais c'est la place pour un surplus de grâce. C'est au coeur de notre fragilité qu'elle est à accueillir.
Commenter  J’apprécie          40
Marion Muller-Colard publie régulièrement de courts écrits qui livrent son point de vue sur la spiritualité, sur un ton qui n'appartient qu'à elle. Elle soulève avec une calme ardeur des interrogations sérieuses et elle apporte des éléments de réponse qui me semblent stimulants.
Dans ce petit livre, elle insiste sur ce qu'elle appelle "l'intranquillité": c'est la recherche permanente des personnes profondément engagées dans une démarche religieuse et qui cherchent honnêtement à "s'approprier" le message évangélique. On est à mille lieues des pseudo-certitudes que certains imaginent...
Commenter  J’apprécie          50
Un appel à accueillir l'imprévu dans sa vie, à ne pas se suffire, à risquer la rencontre avec l'autre. Mais cette intranquillité étant fondée sur une certitude première qui nous permet d'exister.
Une relecture de certains passages de l'évangile et de quelques tableaux du musée de Colmar sous cet éclairage, qui nous les fait goûter autrement.
Un petit livre, écrit dans un style dense et poétique qui m'a fait penser à Eri de Luca ou à Christian Bobin.
Commenter  J’apprécie          30
Un livre fort bien écrit, qui interpelle plus par sa dimension théologique, que par l'éventuelle propagation de l'intranquillité. Ce que j'ai cru en l'achetant...
Marion Muller-Colard a le mérite, avec ce petit opus, de mettre des mots sur un sentiment qui m'habite depuis longtemps.
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (18) Voir plus Ajouter une citation
Ce qui me permet de suivre aujourd'hui Jésus comme un Maître, c'est précisément qu'il ne promet pas l'évitement du risque.
C'est ce crédit qu'il accorde au réel, sa plongée inconditionnelle dans la complexité du monde et de l'âme humaine, sans tenter de nous y soustraire, de la résoudre ou de la contourner.
Voilà les seules paroles qui puissent me toucher, me rejoindre.
Commenter  J’apprécie          171
Au berceau, déjà, l'inconfort, l'inquiétude, l'angoisse ...
L'intranquillité dans tous ses états. La vie, puissante, majestueuse, tranchante. La vie sans concession et sans demi-mesure.

Aucun de nous n'aura fait l'expérience de naître à moitié. Aucun de nous ne fera l'expérience de mourir à moitié. De bout en bout, la vie, entière et exclusive. On apprendra à mettre de l'eau dans son vin, mais la vie, elle, restera tout ou rien.
Commenter  J’apprécie          70
Peut-être est-ce pour cela que le Royaume de Dieu appartient aux enfants. Pas le Royaume de plus tard, mais le Royaume de maintenant.
Qui nous file entre les doigts car nous avons trop bien appris à nous tenir tranquilles. Efficace camisole sociale. La camisole chimique prendra le relais pour ceux qui ne veulent plus jouer le jeu de la norme et de l'efficacité.

Cela passera inaperçu : ce qui déborde est parqué en marge, naturellement.
Notre culture sait si bien remettre en cause la qualité des joueurs, et si peu s'interroger sur la jouabilité du jeu.

Les fous, les enfants, les idéalistes ...
Le Royaume n'appartient-il pas à ceux pour qui il n'est de bon jeu que celui qui n'exclut aucune singularité humaine ?
Commenter  J’apprécie          30
Est-ce l'écriture qui rend intranquille ou l'intranquillité qui rend écrivain ?
Folie que de tenter de s'extraire du bourbier de l'existence à la seule force des mots.
Folie pour celui qui écrit, communion de celui qui lit.
Jubilation, jusque dans l'angoisse, de rencontrer celui qui partage, dans sa fiction, cette malédiction bénie, cette bénédiction maudite de l'intranquillité.
Commenter  J’apprécie          40
On nous regarde, on nous dit "tu", et il nous faudra une vie pour répondre "je". Une vie pour admettre qu'on avance à découvert, qu'il n'y a pas d'autre peau que la sienne entre soi et le monde.
Commenter  J’apprécie          70

Videos de Marion Muller-Colard (15) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Marion Muller-Colard
Hamida Aman et Marion Muller Colard vous présentent leur ouvrage "Résistance, renaissance : des voix s'élèvent ici pour que la voix des femmes afghanes ne s'éteigne pas là-bas" aux éditions Labor et Fides.
Retrouvez le livre : https://www.mollat.com/livres/3065334/resistance-renaissance-des-voix-s-elevent-ici-pour-que-la-voix-des-femmes-afghanes-ne-s-eteigne-pas-la-bas
Note de musique : © mollat Sous-titres générés automatiquement en français par YouTube.
Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Linkedin : https://www.linkedin.com/in/votre-libraire-mollat/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Vimeo : https://vimeo.com/mollat
+ Lire la suite
autres livres classés : InquiétudeVoir plus
Les plus populaires : Non-fiction Voir plus


Lecteurs (83) Voir plus



Quiz Voir plus

Bouche cousu

Comment s'appelle la femme principale de l'histoire?

Amandana
Eva-paola
Marie-line

4 questions
7 lecteurs ont répondu
Thème : Bouche cousue de Marion Muller-ColardCréer un quiz sur ce livre

{* *}