AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Jean-Pierre Morel (Traducteur)Heinz Schwarzinger (Traducteur)Jean Jourdheuil (Traducteur)
EAN : 9782707311573
111 pages
Éditeur : Editions de Minuit (01/01/1987)

Note moyenne : 4.5/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Rapport sur le grand-père--Boucher et femme--La croix de fer--Histoire d'amour--Libération de Prométhée--Héraclès II ou L'hydre--La bataille--Ouverture russe--Forêt près de Moscou--Le duel--Centaures--L'enfant trouvé.
Textes en proses, extraits de pièce, situations familiales dans l'Allemagne d'après guerre, relation homme femme en RDA, tout est prétexte à parler du contexte sociologique, économique et politique de l'époque.

LA BATAILLE FUT É... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
hupomnemata
  02 janvier 2011
lire et relire, voire même apprendre par coeur, étudier même tout particulièrement l'avant-dernier-texte "centaures-un conte d'horreurs". A la fois une poésie, la musique des mots vous emporte, un essai philosophique, des notion sur l'état, les systèmes, de l'histoire, la chute du mur de Berlin avant l'heure, du théâtre, c'est un texte qui se dit, qui se déclame, ça se sent, ect...
Commenter  J’apprécie          10
hupomnemata
  02 janvier 2011
Des textes forts, durs, à forte valeurs métaphoriques.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
hupomnematahupomnemata   02 janvier 2011
SOLDAT 1 : Camarade, je ne vois plus l'ennemi.
SOLDAT 2 : C'est la faim.
SOLDAT 3 : C'est la tempête de neige.
SOLDAT 4 : L'ennemi est partout.
SOLDAT 2 : Le ventre vide
Je n'est qu'un ennemi.
SOLDAT 4 : Que veux-tu dire
SOLDAT 2 : Que depuis 4 semaines je n'ai pas vu de viande.
SOLDAT 3 : Un royaume pour un os de cheval.
SOLDAT 4 : Nous crevons de faim pour l'Allemagne.
SOLDAT 2 : L'Allemagne, tu veut rire. Ce
N'est peut-être plus que nous quatre.
SOLDAT 4 : Un de trop.
SOLDAT 2 vise le soldat 4 : ça suffit.
SOLDAT 4 : Je veux dire, nous sommes camarades. Ce qui signifie
SOLDAT 2 : L'un bouffe ce que l'autre chie.
SOLDAT 4 : Trois ventres pleins valent mieux que
quatre vides
Le fondement de l'honneur c'est la fidélité.
SOLDAT 3 acquiesce: Un pour tous.
SOLDAT 2 : Reste la question: qui?

Soldats 2, 3, 4 se visent mutuellement.

SOLDAT 1 : Camarades, je ne tiens plus mon fusil.
Soldats 2, 3, 4 reposent leurs fusils et se regardent.
Un temps.
SOLDAT 4 : Donne
Je le tiens pour toi, camarade.
Lui prend son fusil et l'abat.
C'était
Notre maillon le plus faible et un danger
Pour la victoire finale. En bon camarade à présent
Il renforce notre puissance de feu.
Soldats 2, 3, 4 mangent le soldat 1 entièrement.
chanson ICH KATT EINEN KAMERADEN.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
hupomnematahupomnemata   02 janvier 2011
Nous étions entre Berlin et Moscou
Une forêt dans le dos devant les yeux un fleuve
A deux mille kilomètres Berlin
A cent vingt kilomètres Moscou
Chacun au fond d'un trou dans le bourbier gelé
Et nous attendions l'ordre d'intervention
Et la première neige Et les Allemands
De jour nous entendions le front la nuit
Nous le voyions Les Allemands avaient
Le moral des vainqueurs Mes soldats
Avaient peur et pas beaucoup plus
La peur est la mère du soldat
Et le premier coup de ciseaux tranche le cordon ombilical
Et celui qui échappe au coup de ciseaux meurt de la mère
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Heiner Müller (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Heiner Müller
Quartett d’Heiner Müller : lu par Jeanne Moreau et Sami Frey (France Culture / Festival d’Avignon). Lecture proposée par France Culture et le Festival d’Avignon, enregistrée en direct et en public dans la Cour d’honneur du Palais des Papes, au Festival d’Avignon, le 9 juillet 2007 - Une production de France Culture. Photographie : Quartett - lecture © Christophe Raynaud de Lage / Festival d'Avignon. « C’était il y a tout juste dix ans, le 9 juillet 2007. Jeanne Moreau lisait avec Sami Frey sur la scène de la Cour d’honneur du palais des Papes, “Quartett” de Heiner Muller. “Quartett” fut écrit en 1981 par Heiner Müller, écrivain et dramaturge allemand. C’est un palimpseste des “Liaisons dangereuses” de Choderlos de Laclos, mettant en scène la marquise de Merteuil et le comte de Valmont. Müller avait confié à Jean Jourdheuil son désir de voir interpréter la Merteuil par Jeanne Moreau. Ce désir resta secret jusqu’au jour ou France Culture confia à Jean Jourdheuil un hommage à Heiner Müller en 2005. Ainsi France Culture et le Festival d’Avignon, dirigé alors par Vincent Baudriller et Hortense Archambault, décidèrent de réaliser ensemble ce rêve de Heiner Müller. 60 ans après avoir joué le “Prince de Hombourg” avec Gérard Philipe, 18 ans après avoir interprété la “Célestine” dans la mise en scène d’Antoine Vitez, Jeanne Moreau remontait sur les planches de la Cour d’honneur, accompagnée par Sami Frey. Cette lecture de “Quartett” est vertigineuse car Sami Frey et Jeanne Moreau jouent tous les rôles, échangent leurs rôles, échangent le féminin et le masculin. Ce fut une émotion très forte pour les 2000 spectateurs de la Cour : deux immenses comédiens seuls sur le plateau, d’une beauté saisissante, chacun assis à une petite table éclairée d’une lumière bleue dans la nuit d’été. » Blandine Masson Lu par Jeanne Moreau et Sami Frey Réalisation : Blandine Masson Une proposition de Jean Jourdheuil “Quartett”, traduit de l’allemand par Jean Jourdheuil et Béatrice Perregaux est publié aux éditions de Minuit. Source : France Culture
+ Lire la suite
autres livres classés : allemagne de l'estVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Titres d'oeuvres célèbres à compléter

Ce conte philosophique de Voltaire, paru à Genève en 1759, s'intitule : "Candide ou --------"

L'Ardeur
L'Optimisme

10 questions
712 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature française , roman , culture générale , théâtre , littérature , livresCréer un quiz sur ce livre