AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2903533695
Éditeur : Chemin Vert (19/11/2015)

Note moyenne : 2.7/5 (sur 5 notes)
Résumé :
[LIVRE NUMERIQUE]

Lors de son vingt-et-unième anniversaire, Keylana se découvre tout à coup un héritage hors du commun : elle est une voyageuse de livres.
En découvrant l'histoire des voyageurs, la jeune fille va apprendre qu'une vieille légende la désigne comme l'Élue. Mais Keylana refuse d'être celle dont parle la légende, elle veut retrouver une vie normale, dans laquelle elle pourrait lire un livre comme n'importe quel être humain.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Uneetoilereveuse
  27 juillet 2016
C'est à travers une plume basique mais très fluide que nous suivons les aventures de Keylana, une jeune femme se découvrant la possibilité de voyager dans les livres. le sujet m'a énormément plus, je l'ai trouvé très original et surtout très onirique. Qui ne rêve pas de voyager dans ses livres préférés ?
Je dois avouer avoir était un peu réticente au début suite aux avis que j'ai pu lire sur cette oeuvre pour le moins peu élogieux, or j'ai été agréablement surprise, je l'ai même dévoré.
En effet ce roman est d'une fluidité incroyable, les actions s'enchaînent si vite que nous ne pouvons arrêter la lecture.
Keylana est très attachante. Elle a beaucoup de coeur et sait reconnaître ses tords. Elle est très courageuse et persévérante, ainsi, avec l'aide de ses amis elle s'efforce de rester positive et de ne pas perdre espoir.
Un autre point qui m'a beaucoup plus c'est le fait que la romance soit totalement secondaire voir inexistante au début, ce qui est très rafraîchissant pour un roman de young adult.
Rafel, jeune homme dont est tombée amoureuse l'héroïne a un fort caractère, très froid. J'aime beaucoup ce genre de personnalité dans les romans, cela évite que les deux héros ne sortent ensemble trop vite, laissant ainsi plus de mystère.
Au coeur de ce roman se cache de l'émotion, mais celle-ci ne m'a pas beaucoup atteinte, surement pour faute de détails ou de rapidité, néanmoins un ou deux passages m'on émus, donnant de la valeur au roman.
Néanmoins certains points mon moins convaincu. En effet, nous retrouvons un personnage serte très motivé, mais souvent un peu trop dramatique, ce qui alourdit le roman. A chaque fois qu'elle traverse un livre il lui arrive des ennuis ou elle est inquiète. Au final nous voyons ce don tel un pois pour Keylana, l'auteur exploite peu les aspects positifs.
De plus le roman avance beaucoup trop vite, il y a peu de détails, peu de descriptions des lieux, des personnages, des ressentis de l'héroïne envers ces nouveaux mondes, ces nouveaux décors. Toutes les actions défilent très vite, et au final elles sont peu approfondit.
Ce qui empêche le roman d'être encore plus attachant c'est l'emploi régulier de pronoms possessifs, mettant toujours l'héroïne au premier plan, la rendant un peu nombriliste.
Je trouve également que le mentor est entré très vite dans sa vie, ce que je peux comprendre, mais ou est sa mère ? Serte elle est partie, mais je trouve ça dommage, on a l'impression que l'auteur ne savait pas quoi en faire et s'en ai débarrassé laissant sa mère biologique la remplacer. Il n'y a aucun appelle, elle ne communiquent pas pendant un moment, ce qui n'est pas normal pour une mère selon moi

❀ Pour conclure ❀

Ça a été une lecture très belle, que j'ai beaucoup apprécié pour son originalité ainsi que pour sa fluidité.
Néanmoins ce roman nous laisse un goût d'inachevé. On a peut de détails et tout c'est passé si vite que certains moments, pouvant être plus approfondit ,s'effacent.
Je conseil fortement ce roman aux friands de young adult, et à tous ceux qui veulent une lecture légère.
Même si l'oeuvre n'a pas était des plus vibrante ou émotionnelle, elle laisse une belle histoire en tête !
Lien : https://uneetoilereveuse.blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
DrunkennessBooks
  26 décembre 2015
J'était vraiment curieuse de découvrir La Légende de Keylana. le quatrième de couverture me semblait très prometteur. Je partais donc confiante pour cette lecture. Mais une fois la dernière page tournée, j'ai refermé mon livre sans aucun regret ou hésitation.
Le jour de son vingt-et-unième anniversaire, Keylana apprend qu'elle n'est pas une banale jeune femme mais une voyageuse qui a la capacité de se matérialiser dans l'univers des livres qu'elle lit. Tout en essayant de maîtriser son pouvoir et d'en apprendre plus sur sa famille, Keylana va rapidement rencontrer d'autres voyageurs et s'apercevoir que ces derniers n'ont pas tous des intentions pacifistes. Surtout qu'une ancienne légende la désigne comme l'Élue…
J'ai eu beaucoup de mal à entrer dans l'histoire de Christelle Muller. J'ai trouvé que l'intrigue était trop superficielle et pas assez développée. L'auteur se contente de brièvement survoler l'histoire sans réellement lui donner corps. du coup, le livre perd de son intérêt alors que l'idée de base était plutôt intéressante et originale. Après tout, quel lecteur n'aimerait pas pouvoir voyager dans les livres qu'il lit (enfin dans certains du moins) ?!
Le livre étant très court, 133 pages, et si on est d'emblée plongé dans l'univers imaginé par l'auteur, l'histoire met quand même un certain temps à se mettre en route. Nous découvrons l'existence des voyageurs en même temps que Keylana et nous posons les mêmes interrogations qu'elle tout au long du roman. Cependant, la plupart d'entre elles restent en suspens. J'ai plusieurs fois eu l'impression, à la fin du livre, que l'intrigue faisait du surplace. Les quelques faits marquants et les scènes d'action sont abordés de manière tellement superficielle qu'ils en perdent tout leur intérêt. On a l'impression que le récit est monotone alors qu'il se passe, au contraire, pas mal de choses et que beaucoup d'éléments intéressants auraient mérité d'être mieux exploités. Même l'histoire d'amour entre Keylana et Rafel, un autre voyageur pour le moins mystérieux, aurait mérité un meilleur développement.
L'héroïne, Keylana,est un personnage sympathique et probablement le plus développé et abouti de l'histoire. Pourtant on ne peut pas dire qu'elle soit très charismatique. Les autres protagonistes, notamment le Roi de l'est et la famille de Keylana auraient dû être plus présents. Ils auraient permis d'étoffer l'histoire et de lui apporter davantage de profondeur, de complexité. D'ailleurs, le Roi de l'Est, le grand méchant de l'histoire, n'apparait que très brièvement et quand je dis brièvement, c'est seulement quelques lignes.
Le style de l'auteur est très impersonnel et ne m'a pas permise de m'attacher aux personnages ou d'éprouver un réel intérêt pour une histoire qui peine à avancer. J'ai plusieurs fois eu l'impression d'avoir affaire à un résumé et non pas à la véritable histoire. L'usage du présent à la place du passé simple m'a plusieurs fois déroutée, de même que l'utilisation de certains mots de vocabulaire. Ainsi le terme « descendants » est plusieurs fois utilisé pour parler des ancêtres de Keylana. Par contre, il y a très peu de coquilles et la plume de l'auteur est simple et abordable.
Au final, La légende de Keylana est une déception. Si le résumé de l'histoire semblait prometteur, son développement n'a pas été à la hauteur. Dommage ! J'espère que le tome 2, s'il y en a un, saura davantage combler mes attentes.
Lien : http://drunkennessbooks.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
AndreeLaPapivore
  14 février 2016
Il y a un an environ, j'ai eu l'occasion de lire le manuscrit de la légende de Keylana lors du concours Nos lecteurs ont du talent. Il n'était certes pas parfait, mais l'histoire avait su me plaire et il se démarquait positivement de mes autres lectures de manuscrits. J'étais heureuse d'apprendre qu'il allait être publié et j'avais hâte de découvrir le texte final, après la phase de relecture de l'éditeur.
Lors de ma deuxième relecture, mon avis est plus mitigé car rien n'a vraiment changé par rapport au manuscrit d'origine, du moins d'après le souvenir que j'en garde.
L'histoire en elle-même est intéressante et pleine de bonnes idées, elle devrait plaire aux adolescent(e)s féru(e)s de lecture. En effet, qui n'a jamais souhaité être transporté dans son histoire préférée ? Keylana découvre qu'elle possède le pouvoir de voyager de roman en roman, mais cette révélation va avoir des conséquences inattendues sur sa vie.
Nous sommes ici en présence d'un roman jeunesse assez classique, avec des personnages sympathiques aux caractères bien identifiables. Une grande part de l'histoire est consacrée à l'apprentissage de Keylana et à la découverte des multiples facettes de ses pouvoirs. On trouve également dans ce roman de l'amour, de l'amitié, de la sorcellerie, une prophétie vieille de plusieurs siècles, des méchants vraiment méchants, de l'action et un peu d'émotion.
Je n'aurais que deux gros regrets à formuler concernant cette lecture :
- je trouve que l'auteur n'a pas assez développé les implications de ces voyages à travers les livres, ni le mode de vie des voyageurs. Je suis restée un peu sur ma faim, j'espère que le second volume nous en apprendra plus ;
- la fin de ce premier tome est un peu trop précipitée ; vu le faible nombre de pages du roman, je pense qu'il aurait fallu développer un peu plus le dénouement, surtout qu'il s'y passe beaucoup d'évènements importants.
La légende de Keylana est donc pour moi un roman jeunesse qui se lit avec plaisir et facilité, même si quelques défauts sont présents. Mais pour un premier roman je trouve que l'auteur ne s'en sort pas trop mal, je suis curieuse de lire la suite...
Lien : http://andree-la-papivore.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
zebell
  21 décembre 2015
Tout d'abord, je tiens à remercier les éditions du Chemin Vert pour ce service-presse. Je suis toujours partante lorsqu'il s'agit d'un livre qui parle de livres, justement. Surtout que cette intrigue m'a immédiatement fait penser à Coeur d'Encre de Cornelia Funke, roman que j'avais adoré. Malheureusement, la comparaison s'arrête ici.
En effet, j'ai eu énormément de difficultés à m'attacher à l'écriture de Christelle Muller. Je l'ai trouvé bien trop froide, bien trop impersonnelle. Notre narrateur tombe bien trop facilement dans la facilité. Les phrases sont trop brusques, nous avons affaire à un défilement de “moi, je” assez désagréable, avec très peu de descriptions, avec très peu de fonds. Comment un lecteur peut-il s'attacher à une histoire, à des personnages si tout ce qu'il lit se référé au nombril du narrateur ? C'est tout bonnement impossible ! Une personne moins courageuse aurait sûrement abandonné l'ouvrage depuis longtemps, mais je préfère aller au bout de mes lectures afin d'y avoir un avis complet.
Déjà, le prologue annonce la couleur. Nous rentrons à pieds joints dans le cliché. En effet, dans notre prologue, notre narratrice s'adresse directement à nous, au lecteur. Bien fait, cela peut créer des étincelles. Or, ici, malheureusement, ce n'est pas bien fait. Ça en est d'ailleurs risible. le pire, c'est que tout l'ouvrage est à cette image. Keylana ne s'adresse plus (et heureusement) à nous, mais le ton est toujours autant auto-centré.
Et l'action, parlons en de l'action ! Elle est plate, sans réels rebondissements. Tout y est facilement devinables, y compris le pseudo retournement de situation qui est censé représenter la fin de ce premier tome. C'est triste. Et pour le lecteur, et pour l'auteur.
Comme je l'ai déjà dit, Keylana est une personne peu intéressante, trop nombriliste pour être attachante. Les autres personnages, eux, sont encore moins développés, beaucoup trop transparents pour que l'on puisse les juger, comme si Christelle Muller avait tout misé sur son personnage pari raté.
Pour résumer, La Légende de Keylana n'est pas un roman que je conseille. Il pourrait faire de grandes choses, mais tout va trop vite, mais tout est beaucoup trop facile. Nous sautons à pieds joints dans un cliché mal utilisé. Dommage.
1/5.
Lien : https://lamouchequilouche.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
JulieJuz
  03 décembre 2015
Dans le cadre de la masse critique numérique de Babelio, j'ai reçu le livre « La Légende de Keylana ». Il s'agit du premier livre que je remporte, et j'étais assez heureuse de pouvoir tester le système de la Masse Critique – un livre contre une chronique, bonne ou mauvaise.
Et pour ce premier livre, je dois avouer que la critique sera malheureusement un peu mauvaise. L'idée de base est vraiment sympathique : voyager dans les livres, comme Keylana en a le pouvoir, c'est évidemment un rêve de tout amateur de littérature. Et l'auteure ne s'est pas arrêtée là, puisqu'il y a tout une légende qui entoure ce pouvoir, et une quête qui va bouleverser la vie de l'héroïne.
Oui mais voilà, pour moi, le livre manque de surprise et de détails. de surprise, d'abord, puisque plus j'avançais dans la lecture, et plus je m'imaginais la suite. Or, à aucun moment, je me suis dit « Ah, tiens, je ne m'y attendais pas à cela ». La construction de l'histoire est donc peut-être un peu trop basique pour moi. de détails, ensuite, parce qu'il y a plusieurs épisodes où je me suis dit « C'est tout ? ». Christelle Muller ne nous donne pas assez de détails quant à certaines parties de son intrigue. Or, en temps normal, c'est le genre de façon de faire qui titille ma curiosité, parce que je veux en savoir plus. Mais là, à la lecture, j'ai l'impression que ce ne sera pas le cas, et que je devrai me contenter de cela.
Je me trompe peut-être, et la fin laissant clairement supposer une suite, j'espère pouvoir me prendre une jolie claque avec le reste de l'histoire de Keylana. Mais je n'en suis malheureusement pas convaincue.
L'écriture reste toutefois agréable à lire (fini en 24h) et si l'histoire ne vous transporte pas, le pouvoir de Keylana le fera, je pense. Enfin, je ne perds pas de vue que l'histoire est rangée dans la catégorie « Jeunes Adultes ». Je sais que tous les livres de cette catégorie ne me font pas vibrer autant qu'ils feraient vibrer d'autres filles de mon âge (25 ans – je suis toujours une jeune adulte ?), donc ceci reste un avis – le mien.
ATTENTION, je me permets de signaler que quelques petites fautes ont dû échapper à la relecture – rien de bien grave, juste qu'elles ne se loupent pas.
Lien : https://juliejuz.wordpress.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
VeroneLixelleVeroneLixelle   12 avril 2018
« Sur la page, devant mes yeux ébahis, les mots s’animèrent. Les uns à la suite des autres telle une armée de soldats marchant au pas, ils se déplacèrent, doucement d’abord puis
de plus en plus vite, jusqu’à former un tourbillon de mots qui m’aspira. Prise dans cette folie et incapable de m’en échapper, j’étais malmenée, ballottée comme si je me trouvais dans le tambour d’une machine
à laver en plein essorage. Impossible de me raccrocher à quelque chose pour me stabiliser, je ne pouvais rien faire d’autre qu’attendre que ce cauchemar cesse.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
VeroneLixelleVeroneLixelle   12 avril 2018
Surprise, je bondis du siège et me précipitai à l’endroit exact où il se tenait quelques instants plus tôt. Plus aucune trace. Il s’était volatilisé et personne n’avait rien vu. Personne sauf moi.
Tout à coup, le pendentif vibra contre ma peau et la lumière se fit dans mon esprit. C’était l’homme que j’avais croisé lors du deuxième voyage, l’homme qui m’observait dans la rue bondée.
Et il en était un lui aussi.
Un voyageur …
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
DrunkennessBooksDrunkennessBooks   26 décembre 2015
Il n’y a que moi pour tomber amoureux de la fille destinée à détruire ma famille.
Commenter  J’apprécie          40
JulieJuzJulieJuz   04 décembre 2015
Un jour, en littérature, j'ai lu qu'un écrivain est un démiurge, c'est-à-dire un créateur. Je n'imaginais pas à quel point cette phrase était vraie...
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : héritageVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr




Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1048 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre