AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
Orcam tome 1 sur 2
EAN : 9791026210740
968 pages
Librinova (31/05/2017)
4.27/5   15 notes
Résumé :
Orcam, un monde parallèle à la Terre où règne la magie des quatre éléments. A la veille de leurs dix-sept ans, les triplés Lihanna, Erin et Iain MacCormac sont sur le point de voir leurs vies d'adolescents insouciants, basculer. Lihanna le sait, ils ont un destin. Même si ce dernier ne fait pas vraiment partie de ses priorités. Parce que… et bien : elle n'a que dix-sept ans ! Pourtant sur Orcam, ce monde qui ne l'a pas vue naître, ce destin est loin d'être anodin. I... >Voir plus
Acheter ce livre sur
LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (16) Voir plus Ajouter une critique
4,27

sur 15 notes
5
8 avis
4
4 avis
3
2 avis
2
0 avis
1
0 avis

Aryia
  25 juin 2018
Un monde en proie à une terrible malédiction, une prophétie ancestrale qui entraine simultanément espoir et angoisse … Ces deux éléments, à eux-seuls, suffisait amplement à me donner terriblement envie de lire cet énorme pavé écrit petit, vraiment très petit (en grande myope que je suis, j'admets avoir eu très peur en recevant le roman : arriverai-je à lire sans devoir forcer sur mes yeux déjà fatigués ?). Et voilà qu'en plus, les trois personnages principaux sont des triplés … Etant déjà fan des romans mettant en scène des jumeaux, vous imaginez bien que là, j'étais complétement sous le charme avant même d'avoir lu la première page ! Ce récit avait donc tout pour me plaire, et c'est pleine d'enthousiasme que je me suis plongée dans cette histoire, que j'ai littéralement dévoré en une seule journée, clouée au lit que j'étais par une crise de migraine assez carabinée.
De grands bouleversements attendent Lihanna, Erin et Iain : tandis que leur père va très probablement être élu Roi d'Hériale, les triplés vont fêter leurs dix-sept ans et vont, par conséquent, devoir entamer leur année d'apprentissage dans la Garde. Malgré l'assurance - pour ne pas dire l'arrogance - que Lihanna affiche en permanence, cette perspective l'angoisse énormément : à cause de la prophétie qui pèse sur leur destin, son frère, sa soeur et elle-même attirent autant la sympathie que la haine. Si la majorité des Héraliens ont choisi d'interpréter positivement la prédiction et les considèrent ainsi comme des sauveurs qui briseront la malédiction qui pèse sur le royaume, certains au contraire pensent qu'en tant que simples Sang-Mêlés, ils sont un danger pour Orcam et qu'ils causeront la perte de leur monde. Et comme un malheur n'arrive jamais seul, voilà qu'elle découvre que son instructeur et supérieur hiérarchique … n'est personne d'autre que Liam, son pire ennemi depuis le jour de leur rencontre, il y a sept ans de cela …
Une fois n'est pas coutume, je vais commencer par exposer les points négatifs, afin de pouvoir ensuite démontrer qu'ils sont plus qu'amplement contrebalancés par les éléments positifs … et pourtant, vous allez rapidement constater que la partie n'était pas gagnée d'avance ! En effet, si je n'ai absolument rien à reprocher au prologue, le problème est qu'au bout de quelques chapitres, j'ai fini par remarquer quelque chose de particulièrement dérangeant à mes yeux : l'insistance perpétuelle sur la beauté céleste et surnaturelle des personnages, et plus encore la propension desdits personnages à perdre complétement les pédales face à cette beauté. Tout le monde est amoureux de tout le monde parce que tout le monde est ma-gni-fi-que … Pour moi qui milite contre notre société de superficialité où seul compte le physique, c'était une véritable torture que de devoir subir de telles considérations pendant 700 pages ! Ajoutez à cela la propension monstre de notre héroïne à tergiverser et à fantasmer en permanence, et vous comprendrez que mon irritation allait grandissante …
D'une manière plus générale, j'ai eu le sentiment qu'en voulant bien faire, l'auteur en faisait beaucoup trop … et comme dans tout (même le chocolat), en littérature aussi, l'excès est mauvais. Ainsi, pour ne prendre qu'un seul exemple, très caractéristique, l'antagonisme mêlé d'attirance mutuelle qui existe entre Lihanna et Liam, élément important pour le déroulement de l'intrigue, a fini par prendre complétement le dessus sur cette intrigue, tellement l'auteur nous le rabâchait à toutes les sauces plusieurs fois par chapitre. le lecteur n'a pas besoin d'une telle insistance pour comprendre l'ambiguïté de leur relation, et l'évolution de cette dernière aurait été bien plus naturelle si l'on ne nous rappelait pas tous les trois paragraphes à quel point elle est compliquée ! A force de mettre l'accent sur cet aspect-là de l'histoire, qui aurait dû rester secondaire pour rester sympathique, le lecteur perd de vue le fil rouge de l'intrigue, et c'est bien dommage !
C'est bien dommage parce que cette intrigue, elle a un véritable potentiel. L'auteur a su s'appuyer sur caractéristiques classiques du genre - une malédiction, une prophétie, la destinée - pour mieux les sublimer. Cette histoire, elle est à la fois rassurante par sa ressemblance avec d'autres récits de fantasy, et innovante : l'idée d'un Elu - ou dans notre cas, de trois Elus - dont la naissance était annoncée par une prophétie n'est pas nouvelle, le principe d'une malédiction menaçant l'équilibre d'un monde non plus. Ce qui est nouveau, par contre, c'est bien que nos Elus ne soient pas entièrement déterminés par cette prophétie : nul ne sait s'ils sauveront ou détruiront Orcam, ce sera à eux de choisir. Leur destinée n'est pas figée, n'est pas claire non plus. Et cela ouvre la voie à tellement de questionnements, de doutes et d'inquiétudes : Lihanna sait qu'elle est impulsive, sait également qu'elle est colérique et égoïste, et elle a peur de se laisser entrainer par cette haine qu'elle sent monter en elle, elle a peur d'être un danger et non une sauveuse pour son monde. Lihanna a conscience que ses choix auront des conséquences, non seulement sur sa propre existence, mais également sur celle de milliers d'autres personnes, y compris sa famille et ses amis …
Premier tome d'une série qui devrait, je pense, en compter quatre (ce volume s'intitulant Automne, il y a de fortes chances que les trois autres saisons y passent !), ce roman est un savant mélange entre volume purement introductif, qui ne fait que poser le contexte en présentant personnages et enjeux, et récit parfaitement équilibré riche en rebondissements et en révélations. C'est un roman qui commence doucement, calmement, lentement, et au fur et à mesure que l'histoire progresse, alors les événements s'enchainent et s'accélèrent, tandis que la tension dramatique se fait de plus en plus forte. Progressivement, de nouveaux rouages s'intègrent dans le mécanisme de cette intrigue qui devient de plus en plus complexe, mais également de plus en plus intéressante et captivante. Alors, bien évidemment, le risque est que l'auteur, après avoir fait autant de noeuds avec les différents fils de l'intrigue, toujours plus nombreux au fil des chapitres, ne parvienne plus à les démêler par la suite. Mais nous n'en sommes pas encore là : l'histoire ne fait que commencer … Et elle commence fort : complétement happée par cette histoire, je n'ai pas vu le temps passer, j'enchainais chapitre sur chapitre sans vraiment m'en rendre compte. Et lorsque la fin est arrivée, avec son pesant de mystères et de suspense, j'étais terriblement frustrée de ne pas pouvoir lire la suite aussitôt …
En bref, vous l'aurez compris, l'auteur a réussi l'improbable : me faire adorer ce livre malgré des éléments qui, dans n'importe quel autre roman, m'auraient été complétement rédhibitoires. Au bout de quelques centaines de pages, j'ai donc cessé de grogner et de lever les yeux aux ciels à chaque fois que Lihanna disjonctait à cause d'un énième garçon beau comme un dieu pour me concentrer exclusivement sur le reste de l'histoire … qui est d'une richesse incroyable ! Des personnages intéressants et attachants - bien qu'un petit peu caricaturaux sur certains points -, une narration terriblement vivante - bien qu'un petit peu grossière sur les bords, parfois -, une intrigue riche et captivante … et une fin qui donne terriblement envie de voir le tome deux sortir rapidement, car j'ai le sentiment que l'attente sera hautement insoutenable. J'espère juste que, maintenant que la romance latente durant l'intégralité des 700 pages semble s'être enfin stabilisée, les tomes à venir seront un peu moins riches en atermoiements incessants … Car, clairement, c'est à cause de cet aspect-là du roman que celui-ci n'est pas un coup de coeur !
Lien : https://lesmotsetaientlivres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Rhavanielle
  18 mai 2019
Ou comment avoir les fesses entre deux chaises...
Je suis embêtée, parce que j'ai beaucoup aimé ma lecture... Mais j'ai été prodigieusement agacée par certaines choses. Et c'est horrible ce tiraillement entre deux extrêmes : parce que dans une main, j'ai une petite boule blanche qui représente toutes les belles choses de ce livre, dont le travail effectué sur les personnages :
Il est excellent, aussi bien sur les personnages secondaires que principaux ; il y a un réel travail de fond : Laura n'a rien laissé au bord du chemin à deux pas d'un fossé : tout est construit, chacun à sa propre personnalité son propre caractère auquel on peut s'identifier : on retrouve des mimiques, des expressions précises chez certain. Au bout d'un certain moment - je dirais même dès le début - nous n'avons même plus besoin que Laura nous indique les noms tellement certains personnages sont reconnaissables de par leur façon de parler ! Douce, abrupt, un poil belliqueux...
On a vraiment l'impression d'être face à des personnages... vivants, réels, ils ont des réactions totalement humaine ou presque... Mais là, j'y reviendrais une fois aux points négatif.s - dans cette boule blanche, j'ai également le monde et l'intrigue dans laquelle nous évoluons, au milieu des personnages ;
Ce monde est magnifique, il est impossible d'y être hermétique ! Il est sculpté et détaillé tout le long du roman ; c'est un exercice difficile que de donner vie à un monde tout entier, plus encore de réussir à le faire vivre dans les mains d'autrui ! Pour moi c'est une mission accomplie et haut la main : j'ai été transportée dès le début, dès l'apparition et les explications d'Aedan !
J'ai été tout autant transportée et captivée par les intrigues et les menaces pesant aussi bien sur nos héros que sur le monde d'Orcam ! On a un peu l'impression de se retrouver dans un huis-clos d'ailleurs - et c'est positif, j'adore ça ! Dans ce monde, tous les habitants ne voient pas d'un bon oeil l'arrivée et encore moins l'ascension de Lihanna, Erin et Iain, ainsi que de leurs parents, considérés à juste titre me direz-vous comme les géniteurs de ces "sangs-mêlés"... c'est là que ça prêche. Car oui, tout comme dans Harry Potter, c'est plutôt - même carrément - péjoratif, comme appellation. Ni une ni deux, on ne se retrouve avec non pas un gros problème, mais deux. À savoir : des menaces de mort pour cause de sang non-conforme.
Et avec ça bien évidemment, nous avons la fameuse malédiction qui touche le monde d'Orcam, et dont les jumeaux sont la clef mais petit bémol... Les trois, sont la clef, et les trois ont un destin qui n'est absolument pas fixé... Comprenez-donc que tout, absolument tout peut avoir lieu et que nos chers triplés peuvent tout aussi bien causer la perte de ce monde, que le sauver... Tout de suite ça refroidi, hein ?
En soi, ça n'apparaît pas comme quelque chose de très original ; un nouveau monde qui risque de se faire détruire suite à l'apparition il y a des années de ça d'une horrible malédiction qui détruit progressivement le monde et qui va donc nécessiter l'apparition d'une "clef" de préférence un ou des ados... qui auront pour mission de rester en vie jusqu'à tel ou tel âge pour permettre au monde menacé de pouvoir enfin vivre en paix durant de longues années. (jusqu'au prochain conflit) C'est bon fin de la phrase tu peux respirer !
Mais, mais mais... parce qu'il y a toujours un maiiiis, dans ce cas-ci, je l'ai trouvé original et j'ai totalement accroché à l'idée : des triplés, donc on a un lien familial fort qui va être mis à rude épreuve ; et n'oublions pas que leur destin respectif est encore totalement inconnu, impossible de savoir qui va dérailler, rester sur la voie, se perdre en chemin... à l'avance. On ressent d'ailleurs cette tension sourde en chacun d'eux, ils hésitent. Dans leurs actes, dans tout ce qu'ils sont amenés à faire, on ressent cette peur, latente, pleine de craintes ; que vont-ils advenir ? Que vont-ils causer ? - et cette intrigue évolutive, imprévisible. Miam.

C'est là que je me dis que ça aurait pu être parfait, le coup de coeur de l'année, surtout avec cette intrigue qui ne fait qu'évoluer et se mouvoir... Sauf que j'ai la boule noire dans l'autre main. Et que dedans... Il y a une romance. Et elle est d'une redondance ti-ta-nes-que, nos protagonistes étant bien malheureusement enchaînés l'un à l'autre...
Je pense que l'autrice tenait vraiment à cet aspect de l'histoire, parce que mine de rien c'est certain que ça a un poids. Ce lien, qui implique l'une des triplés : Lihanna, pèse lourd dans la balance de son futur, aussi bien sur le plan sentimental que général : elle est souvent déstabilisée et à fleur de peau... la menant parfois à quelques extrêmes.
Le problème c'est que c'est vraiment beaucoup trop mis en avant, c'est excessif tout comme... la beauté, oh la la si j'avais pu mettre un compteur pour le mot beauté, mannequin, beau, joli, mignon... Je crois qu'il aurait explosé ahah ! C'est incalculable le nombre de fois ou nos personnages vont se mettre à baver devant d'autres parce qu'ils sont vraiment trop trop magnifiques. Et c'est vraiment un des aspects du livre qui m'a repoussée et j'insiste bien sur ce mot, ça m'a totalement éloignée de l'histoire et de l'envie de continuer - de pair avec la romance excessive de Lihanna.
C'est un pan de l'histoire qui aurait eu besoin de modération.
Pour le bien de l'intrigue principale, et surtout pour le sérieux de la lecture, parce que ça coupe tout, tout, tout, tout... le rythme - quand Lihanna est en pleine action sérieuse et que o-mon-dieu-il-est-là, ça ne peut tout simplement pas fonctionner. Et j'ai trouvé que ça en faisait pâtir son personnage également ; on sent bien que d'un côté et tout comme son "conjoint" si je puis dire ! elle dépend de ce lien. Il n'y a pas besoin de le rappeler autant de fois. Tout comme le fait que les hommes sont vraiment mignons sur Orcam... n'est-ce pas Lihanna ?

Voilà... Nous avons tout ce qu'il faut... et même trop.
C'est quelque chose de très rédhibitoire chez moi les romances qui empiètent un peu trop sur le reste, j'en suis consciente et du coup je ne peux pas m'empêcher de m'en vouloir car... je me suis proposée pour ce livre, et j'ai eu du mal à le finir à cause de cet aspect... Je pense, peut-être à tord et j'aurais loupé quelques choses !, que je l'aurais tout de même lu si l'on m'en avait avertie, si j'avais seulement pensé à poser la question... Parce qu'on a une intrigue qui claque son elfe en croûte ! Tout comme la manière d'écrire de l'autrice qui est simple mais tellement, tellement fluide et amusante ! Elle donne un ton, une voix adorablement drôle à son écriture, et à son monde magnifique.
C'est un superbe roman il n'y a pas à dire : c'est loin, ô très loin d'être bâclé et de partir dans tous les sens... Nous avons un monde construit sur de solides bases, avec tout un passé à déterrer, et cette intrigue qui ne fait qu'évoluer au fil des pages, nous poussant à nous rendre toujours plus loin dans les chapitres... Malgré la présence de beaux garçons... Je ne regrette pas d'avoir souvent levé les yeux au plafond ! Je suis contente d'avoir persévéré, et j'espère sincèrement que ce côté sera plus nuancé dans les prochains volumes.
16 / 20.
_ _ _ _ _ _ _ _ _
Je remercie Laura pour ce merveilleux voyage, malgré le couac du lien qui m'a pas mal freinée durant ma lecture, je peux dire que j'ai passé un bon moment au sein d'une intrigue et d'un monde à l'aspect changeant... !

Lien : https://lheritagedesmots.blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Nyfa-Mars
  03 juillet 2018
Une porte s'est ouverte sur un autre monde. La Terre et Orcam, deux mondes reliés, où une histoire d'amour entre un Faë et une humaine est née. Ils se sont unis malgré les interdits ettrois enfants, des triplés, sont nés de leur union. Des triplés dont le destin semble être lié à celui d'Orcam. Une ancienne prophétie annonce que trois sangs-mêlés sauveront Orcam ou le détruiront. Les triplés, Lihanna, Erin et Iain devront écrire leur destin, tout en déjouant les obstacles sur leur route, avant l'échéance de leur dix-huitième année.
Un univers imaginatif avec des failles.
Orcam se divise en plusieurs régions, gouvernées par quatre représentant les quatre éléments : terre, air, eau, feu. Autant dire que j'apprécie énormément des univers comme celui d'Orcam, car l'univers du roman est bien construit et les explications données permettent de se plonger dans les paysages et coutumes de ce monde. Donc, je n'ai eu aucun mal à imaginer l'univers d'Orcam. Concernant les peuples d'Orcam, j'étais très enthousiaste de lire une histoire avec des faës. Autant dire que je n'ai pas été déçue sur le fond de l'histoire. J'ai vraiment été enchantée par cet univers féérique, l'histoire d'Orcam et ses guerres qui hantent encore les esprits des habitants de ce monde. La prophétie annoncée était clairement une très bonne idée, puisqu'elle inspire le mystère et instaure une intrigue de fond qui promet d'être croustillante. Cet univers m'a happée directement dans l'histoire, pourtant j'ai finalement arrêtée ma lecture à plus d'un 1/3 du roman.
Une héroïne que je n'ai pas appréciée.
Mon premier problème lors de la lecture d'Orcam est le personnage principal. Lihanna est le genre d'héroïne qui me tape sur les nerfs -c'est une super introduction au personnage, je sais- : belle, intelligente, sûre d'elle et pas humble pour un sou.
Le problème est qu'elle nous est présentée comme étant différente : elle n'est pas comme toutes les autres jeunes filles qui cherchent à mettre leur beauté en avant. Elle porte des pantalons, au lieu des robes fluides qui mettent en avant le corps des femmes. Elle ne cherche pas à mettre sa beauté en avant, pourtant les garçons bavent tous sur elle.
Bon, Lihanna n'hésite pas à nous faire part (à nous lecteur) de son physique avantageux régulièrement dans un style "je sais que je suis belle, mais je ne cherche pas à le montrer comme les autres filles". Son comportement est donc en désaccord total avec ses discours.
Ce qui m'amène à mon second point problématique avec l'héroïne : la jeune fille est une vraie girouette. Dès qu'elle voit un "beau gosse", elle ne peut s'empêcher de devenir faible, de baver et d'en faire des tonnes dans ses pensées. Lihanna est censé avoir 17 ans, mais j'ai eu l'impression qu'elle était beaucoup moins âgée, tellement ses réflexions et son comportement manquent de maturité.
Personnellement, au bout d'un moment je l'ai trouvée imbuvable, tout tourne autour d'elle et elle ne regarde que son nombril. Lihanna se prétend différente, Lihanna est belle, Lihanna a un destin incroyable. Lihanna a une personnalité contradictoire que je n'ai pas réussie à suivre. J'ai trouvé la personnalité de Lihanna bancale : oscillant entre stéréotypes et une envie très claire de l'auteure de tenter de la rendre plus indépendante, plus libre. Personnellement j'ai vraiment eu du mal avec cette belle plaidoirie sur la beauté surnaturelle dont les faës sont pourvu(e)s dès la naissance, rappelant sans cesse les défauts des autres personnages, qui n'ont pas un physique aussi parfait. Lihanna est un personnage superficiel, comme beaucoup d'autres.
Je m'attendais à trouver une héroïne humble et tolérante, alors que ces points sont presque inexistants chez la jeune femme. D'ailleurs, je suis navrée que son frère et sa soeur ne soient pas plus mis en avant, car j'ai préféré leurs personnalités. Lihanna occulte totalement son Iain et Erin, comme si la prophétie n'était destinée qu'à elle. Ils sont trop placés à l'arrière-plan dans le récit. Il m'a donc été impossible de m'attacher à cette jeune femme.
Une histoire d'amour orageuse et incompréhensible.
Voici un autre point qui m'a quelque peu dérange : l'histoire d'amour prend une trop grande place dans le roman. Et pourtant, d'habitude le fait que l'histoire d'amour entre deux personnages est au premier plan n'est pas un problème pour moi...Alors l'heure est grave.
Liam est le beau gosse de service, qui sort couche avec tout ce qui bouge. le jeune homme est plus âgé que Lihanna, il est le fils d'un ami de son père et il est également son futur entraîneur. Liam est aussi l'âme soeur de Lihanna. Au grand dam de nos deux personnages.
Je trouvais la relation entre Lihanna et Liam intéressante, puisque j'apprécie énormément ce genre de relation à la "je t'aime moi non plus". Leur relation est très clairement complexe : ils sont unis par le destin alors qu'ils se détestent. Est-ce une raison pour le répéter sans cesse à chaque chapitre?Je ne pense pas. À la force de tourner en rond, j'ai décroché. Cette petite guerre qu'ils entretiennent m'est apparue quelque peu forcée. Ils se prennent tout le temps la tête, le ressentiment qu'ils peuvent avoir l'un envers l'autre est lassant. Les disputes entre Lihanna et Liam sont finalement trop présentes à mon goût. Évidemment l'effet recherché est de créer une tension entre nos deux personnages et chez moi ce n'est pas passé.
Quand le livre ne convient pas....
Lors de ma lecture, je suis venue à la conclusion que l'écriture ne me convenait pas du tout, du tout. Au départ, j'ai beaucoup apprécié le choix narratif, mais il est rapidement devenu un problème pour moi. L'écriture d'Orcam n'est clairement pas ma tasse de thé (et pourtant, je pense que Laura Muller possède un vrai talent). Je n'aurais de cesse de répéter : attention au langage familier. Personnellement, retrouver des termes très actuels dans la bouche de peuples venant d'un autre monde (même si le lien avec la Terre est précisé) m'a carrément bloqué. On retrouve un vocabulaire très familier, je cite par exemples "plan cul" ou"gonzesse". Mon principal reproche avec le langage trop familier est : que l'on perd en crédibilité. Point. Pourquoi tout gâcher ? Ceci n'est pas adressé qu'à Orcam, bien évidemment. Je peux vous citer pléthore de roman où le langage familier plombe tout.
L'argument qui m'a pourtant convaincu de laisser tomber la lecture est l'omniprésence des interjections. J'ai essayé de dépasser les commentaires internes et spontanées de Lihanna, malheureusement les interjections entre les paragraphes, qui se répètent de surcroît, m'ont carrément énervés. Des "Oh Bordel", "Oh bon sang!" "Euh...quoi?"- et autre commentaires- à tout va qui coupent clairement. J'ai perdu le fil du récit au fur et à mesure, et avec longueurs que contiennent le texte, j'ai mis un point final à la lecture. Pourquoi ? Mais parce que ça me gonfle.
Je n'ai pas trouvé mon bonheur avec Orcam, cependant je ne doute pas que le roman puisse plaire largement à un autre public.
Les points positifs :
- un univers riche
- le côté féérique de l'univers
- une intrigue qui tient la route
Le points négatifs :
- le choix narratif
- l'héroïne
- l'histoire d'amour qui prend le pas sur le reste
- des répétitions et longueurs
Bilan : Un roman qui possède un fort potentiel avec un univers féerique et une intrigue accrocheuse. Malheureusement les défauts se sont accumulés et je suis passé à côté du personnage principal, Lihanna, et de sa relation tumultueuse avec Liam. Ce roman ne m'a clairement pas convenu.J'en suis la première déçue.
Note : 12 / 20
Lien : https://masquedutemps.wordpr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Ivre_de_mots
  06 juillet 2018
Bien que ce roman fasse la taille d'un parpaing (730 pages!) je ne me suis pas ennuyée une seule seconde et j'ai adoré voyager dans cet univers bien ficelé. Dès le prologue, on est embarqué par cette histoire qui semble réserver pleins de surprises. Nous y découvrons à l'intérieur des triplés du nom de Lihanna, Iain et Erin Macdormac qui apprennent quels sont l'origines de leurs pouvoirs et d'où ils viennent par leur père Aeden Kerid El Wen. Celui-ci, vivant à Orcam, à laissé une femme et ses enfants sur Terre et vient les chercher pour les emmener dans son pays où la magie tient une place prépondérante.
En voyant le nombre d'avis positif sur ce livre, je n'ai pas hésité une seule seconde à me jeter dessus pour pouvoir le lire et m'en faire un avis à mon tour. Et je ne le regrette pas une seule seconde ! le récit comporte vraiment tous les ingrédients pour passer un bon moment. Il y a tout ce que j'aime ! de la magie, de la romance, des personnages aux caractères bien trempés,... et j'en passe. de nombreuses fois, j'ai été subjuguée par la mise en place du scénario, de l'intrigue et par la variété de personnages. On sent un travail monstre de la part de l'auteure à travers ce livre. Malgré le nombre de page impressionnant, il n'y a pas eu de longueur (ou très peu) et j'avoue regretter de l'avoir déjà fini. Il me paraît trop court, maintenant que je l'ai fini !
Beaucoup de personnages sont présents dans ce récit et les prénoms sont parfois (souvent) difficile à retenir, mais Laura a réussi à bien les présenter de façon à ce que l'on ne se perdent pas. Chacun d'eux à son importance, son caractère, un physique qui lui est propre... Ils sont bien travaillés au point ou je me suis attachés à chacun d'eux, même les personnages secondaires. Ils semblent vivants dans leur mimique et dans leurs façons de parler. Sont répartis dans le monde d'Orcam, quatre peuples avec des pouvoirs élémentaires qui sont ; les sorciers qui maîtrise le feu, les faës qui maîtrise le vent, les fils de la terre qui maîtrise la terre et les Métaïrs qui maitrîse l'eau. de ces peuples, il existe aussi les métis qui sont un mélange entre deux personnes du monde d'Orcam ayant des pouvoirs différents et les Sang-mêlés qui sont un mélange entre un terrien et un Orcamiens. Ces deux derniers sont menacés par des de sang-purs extrémistes qui pensent que c'est contre nature le mélange de peuple. C'est d'ailleurs encore plus le cas pour les triplés qui sont vu d'un mauvais oeil à cause d'une prophétie qui dit qu'il pourrait sauver ou détruire le monde d'Orcam.
Mon gros coup de coeur va pour l'héroïne, Lihanna. C'est vraiment le genre de personnage Badass que j'aime. Elle a de la répartie, de l'humour, de la fougue, elle est directe, impulsive, colérique... Tant de qualités et de défauts qui me plaisent beaucoup ! C'est d'ailleurs à cause de ceux-ci qu'elle va se retrouver dans des situations assez... Cocasse ! C'est par exemple pour cette raison qu'elle s'est liée par erreur à Liam, un lien qui est impossible voir très difficile à défaire. C'est une sorte d'engagement qui dure à vie, mis à part si l'un des deux meurt. Cette maladresse, elle le regrette amèrement car Liam éprouve de la haine envers elle qui est d'ailleurs partagé. le pire dans tout ça ? C'est qu'elle va devoir le côtoyer de très prêt pendant un an durant sa formation à la garde. Néanmoins, il n'y a pas que de la révulsion et de l'animosité entre eux deux, il y a aussi cette attirance qu'ils cherchent tant bien que mal à cacher.
Je dois dire que, contrairement à Lihanna, j'ai eu beaucoup plus de mal avec Liam. Il est trop rancunier envers l'héroïne. Alors oui, ok, c'est pas cool d'être enchainés à quelqu'un alors que l'on a rien demandé, seulement les erreurs, ça arrive ! Et puis il fait également trop son jaloux alors qu'il est un vrai coureur de jupon, ce que je trouve très illogique et même gonflé de sa part !
(Suite sur le lien ci-dessous.)
Lien : https://ivredemots.weebly.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LesChroniquesdeCendrillon
  24 juin 2018
Ce roman fantasy compte 739 pages et relate les aventures des « trois »: Lihanna, Erin et Iain MacCormac. le roman s'ouvre sur un prologue où Aedan Kerid El Wen retrouve ses enfants et la femme qu'il avait laissé sur Terre pour les ramener avec lui sur Orcam, en leur révélant la vérité sur leurs origines et sur la prophétie qui entoure leur venue au monde.
J'ai beaucoup aimé ce roman qui mélange à la fois un univers proche d'Harry Potter et de Charmed avec d'ailleurs des références directes pour la série avec le symbolisme de la triquetra. A partir de là c'est tout un univers que l'auteur met en place avec minutie et détail. L'univers d'Orcam est véritablement bien construit, j'ai été captivée par les détails sur la formation des gardes, l'année de leur 17 ans mais aussi l'histoire et les origines de la grande guerre qui ont marqué la création de la malédiction faisant intervenir les triplés.
La scission entre les peuples est intéressante, bien que ce soit un univers parallèle à la terre on y retrouve les mêmes problématiques, la double intrigue filée au sein de l'oeuvre permet d'avoir une lecture superposée: la première étant principalement centrée sur la romance entre Liam et Lihanna avec leur lien non consentie et leur amour non avoué, et la deuxième concernant les intrigues et les enjeux politiques qui menacent l'avenir d'Orcam et de ses habitants.
Les personnages sont attachants, on se sent proche de Lihanna et de toute sa tribu. le principe d'identification fonctionne car chaque personnage met en avant une qualité propre à laquelle le lecteur peut s'identifier.
Le sujet du lien m'a beaucoup plu, cela fonctionne très bien dans cet univers. J'aurai cependant aimé avoir davantage de détails sur le monde d'Orcam, les Th'eos. La relation entre Liam et Lihanna bien qu'intéressante est parfois un peu redondante et masque les révélations clés sur la véritable ascendance des triplés.
Néanmoins, l'alternance des points de vue entre les personnages donne de la vitalité et du rythme au récit. de même, le ton simple et l'humour de l'auteur ponctuent le récit en lui donnant du mouvement. La lecture n'est pas linéaire même lors des passages descriptifs ou mettant en scène une révélation. Cela reste un « gros » livre mais une fois pris dans l'histoire on ne le referme plus avant d'en savoir la fin!
La fin d'ailleurs est énigmatique et donne envie d'en lire plus sur le rôle des triplés et particulièrement de Lihanna pour l'avenir d'Orcam. Son combat intérieur avec son double maléfique qui serait le fruit d'une malédiction d'Evan dont elle serait une descendante, sa relation enfin plus claire avec Liam ainsi que le devenir d'Erin et de Iain sont autant d'éléments qui captivent et invitent le lecteur à attendre le retour de ses personnages.
Lien : https://leschroniquesdecendr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   04 juin 2017
Orcam et la Terre sont deux mondes parallèles. Ils sont reliés entre eux par ce que nous appelons des portails. Portails qui nous permettent de passer indifféremment de l’un à l’autre. Il en existe plusieurs à travers nos mondes, mais l'un d’entre eux se trouve justement dans votre forêt. Cependant, ces portails ne sont pas accessibles tout le temps. Ils ne s'ouvrent en réalité que quatre fois dans l'année. Quatre périodes qui correspondent aux deux équinoxes et aux deux solstices. Pour schématiser et simplifier, durant ces périodes, les énergies des quatre éléments que sont la Terre, l'Air, le Feu et l'Eau, se concentrent en différents points et cette accumulation d'énergie permet aux portails de se former et de s'ouvrir. Chaque portail mène à un endroit précis et celui de ma principauté aboutit donc dans votre forêt...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   04 juin 2017
La magie y a une part très importante, elle est partout. Les trois royaumes d'Orcam abritent – ou plutôt abritaient, mais ceci est une autre histoire - plusieurs Peuples, tous différents les uns des autres. Ainsi, le royaume d'Hériale d’où je suis originaire est divisé en plusieurs principautés et chacune d’entre elles est gouvernée par l’un d’entre eux. Il y a – pour être plus précis - quatre Peuples principaux sur Orcam : les Faës, les Sorciers, les Métaïrs et les Fils de la Terre. Les autres ethnies sont issues de différents métissages entre les quatre principaux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Ivre_de_motsIvre_de_mots   06 juillet 2018
« Dans mille ans, cette malédiction cessera ou s'étendra, Et le monde d'Orcam vivra ou disparaîtra. Dans mille ans les Trois naîtront, Et de leurs choix notre monde dépendra. Quand les Trois auront atteint l'âge de six fois trois, Alors leur quête commencera. De Sang-Mêlés, dans un autre monde ils sont nés, Et ils sont la clé. De notre perte ou de notre salut, nul ne le sait. Le Bien triomphera ou le Mal vaincra, Mais les Trois doivent être là. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
mrsturnermrsturner   29 mars 2018
Malheureusement pour lui, la jeune fille fut plus rapide à se ressaisir et –
après l’avoir fixé quelques secondes sans rien dire – lui adressa un petit
sourire narquois qui lui hérissa les poils.[...]
Ne comprenant toujours pas le sens profond de sa petite explication mais
sachant pertinemment que la suite n’allait pas lui plaire - Liam se contenta
de froncer les sourcils.
— Le mec désespéré qui va m’accompagner au bal Ruadhan, c’est toi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   04 juin 2017
Bon, pour être honnête, ce n’était pas le fait d’avoir dix-sept ans qui la rendait aussi nerveuse qu’une personne souffrant de vertige et s’apprêtant à sauter dans le vide. Non… Ce qui l’angoissait, c’était plutôt les conséquences que cet âge pour le moins anecdotique allait avoir sur sa vie et sur ses petites habitudes qu’elle avait appris à chérir.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : triplésVoir plus
Notre sélection Imaginaire Voir plus
Acheter ce livre sur
LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4703 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre