AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2266064819
Éditeur : Pocket (15/06/1995)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 6 notes)
Résumé :


Les héros de tragédie ne sont pas toujours des princes, des guerriers ou des demi-dieux. Ils peuvent être paysans, comme les Therry, et vivre au début du siècle à Terrre-Mégère, riche domaine du Béarn, sous la coupe d'Eugénie, la maîtresse des lieux, "femme bâtarde", "femme mégère" et "femme au loup" qui ne redoute rien ni personne.

Dans son poing, son mari et ses quatre enfants ne sont que grains de sable. Elle n'hésite pas à piétiner... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
michelangelo
  13 février 2014
Le roman de M-M. Muller est une découverte précieuse pour tous ceux qui ont puisé leurs premières lectures dans le classicisme romanesque de la fin dix-neuvième, et particulièrement aux amateurs des Zola (La Terre), ou certaines oeuvres champêtres De Maupassant ou Flaubert.
Le décor est planté, le style est perçu, l'histoire se met en route dans une lointaine vallée pyrénéenne où le prix de la terre est, pour les gens qui y vivent, bien plus élevé que celui de la vie.
Terre Mégère, c'est une femme au caractère fort, dominateur, qui fait régner sa loi sur les siens : c'est la femme aux loups, surnom qui va à ravir à cette chef de meute intraitable, sauf pour son petit dernier issu de ses amours avec son ami contrebandier.
Pourtant, ses enfants tentent de devenir eux-mêmes, de sortir de l'écrasement où les maintient cette mère dévoreuse et sans pitié.
Au fil des pages, le drame se noue. le père, sans existence consistante, choisi seulement comme géniteur, mettra fin à ses jours. Les frères se mêleront en une lutte fratricide. Des deux soeurs, une restera fidèle parce-que faible de caractère, comme son père, alors que la petite Marie va s'émanciper d'abord grâce à ses études et l'aide de l'instituteur du village, ensuite en prenant son envol vers la grande ville de Pau…
M-M. Muller nous raconte une histoire simple, rude et pourtant pleine de poésie . Son style extrêmement travaillé y est pour beaucoup. Il plante le décor aidé par les paysages montagnards.
Je ne peux finir sans vous livrer quelques bribes étincelantes de ce joyau cadeau idéal pour la fin de l'année :
« Raymonde entra, déposa le couteau sur une poutre qui sortait du torchis, près de la pierre à affûter. Cyprien referma la porte d'un coup de pied. La lumière du jour, chassée, ne se faufila plus que par les dents cassées du haut et du bas de la porte. »
« C'était à des années lumière, à l'aube faiblissante de ce siècle. C'était au temps de la colère et du silence, de la haine et du pardon. »
Michelangelo 2003
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
cardabelle
  15 juin 2016
XIXème siècle. La vie rude des paysans. Une belle étude de caractères présentée dans un roman qui pourrait bien être un cousin de " La Terre " de Zola !
Je dirais que c'est un roman de terroir agréable à lire.
Commenter  J’apprécie          90
ouillon
  31 août 2011
Pal le meilleur de ceux que j'ai lu de cet auteur !
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
gerard-lepapygerard-lepapy   27 mai 2019
Il fut enchanté de lui-même, de ses conclusions et de sa jaune secrétaire. Il décida même de l'emmener dans le laboratoire d'anatomie. Quant un infirmier venait annoncer que le dernier mort était prêt pour le docteur, celui-ci, se frottant les mains, laissait alors en plan les notes quotidiennes, donnait à Marie un cahier spécial et elle le suivait, trottinant derrière ses grandes enjambées.
Commenter  J’apprécie          00
Video de Marie-Martine Muller (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Marie-Martine Muller
Vidéo de Marie-Martine Muller
autres livres classés : béarnVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Marseille, son soleil, sa mer, ses écrivains connus

Né à Corfou, cet écrivain évoque son enfance marseillaise dans Le Livre de ma mère. Son nom ?

Elie Cohen
Albert Cohen
Leonard Cohen

10 questions
268 lecteurs ont répondu
Thèmes : provence , littérature régionale , marseilleCréer un quiz sur ce livre