AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Alexandra Carrasco (Traducteur)
ISBN : 2742791132
Éditeur : Actes Sud (29/05/2010)

Note moyenne : 3.24/5 (sur 21 notes)
Résumé :
Ça fait dix ans que Mike Demon se coltine les déserts de Californie, du Nevada et de l'Arizona pour vendre des polices d'assurance agricoles. Ce jour-là, il en a encore une à fourguer avant de rentrer chez lui à Los Angeles. C'est l'anniversaire de la mort du King, il fait quarante-cinq degrés, on a retrouvé deux vieux grillés dans leur voiture et le moteur de la vieille Taurus commence à fondre. Demon prend la première sortie. Bienvenue à Las Vegas.
Au garag... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
gromit33
  12 mars 2019
Edité dans la collection noire, ce roman est plutôt le portrait de la ville de Las Vegas et de ses excès.
Mike Demon est un représentant en assurances agricoles et un jour de grosse chaleur, il a sa voiture qui tombe en panne dans la ville de Las Vegas. Ville où il n'est jamais venu. Il va alors se retrouver dans cette ville du jeu, des excès pendant quelques jours.
José Luis Munoz nous décrit parfaitement cette ville, son système. On se retrouve avec le personnage dans les couloirs de ces hôtels casino, dans cette ville où il fait toujours jour et où le jeu est roi.
Ce roman va être l'occasion de décrire aussi quelques personnages américains.
La première partie est une description de cette ville et la rencontre de quelques personnes, que ce soit des joueurs invétérés, que ce soit des travailleurs de cette ville qui ne dort jamais.
La deuxième partie est plus policière et notre personnage va se retrouver embarqué dans quelques affaires louches.
José Luis Munoz décrit très bien la vie à Las Vegas et cette sorte de Babylone où l'on peut rencontrer de nombreux personnages, des personnages louches mais aussi des personnages très touchants. Ce roman est jalonné de personnages pittoresques mais si touchants.
Ayant visité Las Vegas, j'ai retrouvé l'atmosphère et l'ambiance de cette ville si surprenante mais je suis aussi très contente de n'y être restée que peu de temps et de ne pas mettre laisser happé par son magnétisme, sa démesure.
A lire avant et après un voyage à Las Vegas, mais attention de ne pas se faire happer par l'exubérance de cette ville Babylone.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Guillaume17
  05 avril 2019
Un road trip aux usa très efficace avec tout les codes d un bon roman noir
Pour avoir la chance de connaître les étapes visitees les descriptions sont très réalistes et donnent envie d y retourner .... mais seulement en touriste et aucunement a la place du héros principal
Commenter  J’apprécie          70
trust_me
  20 décembre 2010
Mike Demon vend des assurances agricoles depuis plus de dix ans. Son territoire s'étend de la Californie à l'Arizona en passant par le désert du Nevada. le jour où sa voiture le lâche à quelques kilomètres de Las Vegas, il ne peut que maudire le sort. Sa femme et son fils l'attendent à Los Angeles et il risque de perdre un gros client si les réparations ne sont pas faites rapidement. En plus il déteste Vegas. Cette ville totalement artificielle est pour lui le comble de l'horreur. Cloué sur place pour plusieurs jours, Mike erre dans les rues écrasées par la chaleur ou dans les salles de casino réfrigérées par des climatisations trop puissantes. Peu à peu, l'ambiance folle de la ville l'irradie. Les lumières, les couleurs, le bruit obsédant des pièces que l'on glisse dans les machines à sous… Perdant toute notion du temps dans cette cité qui ne dort jamais, Mike commence à jouer. L'engrenage se referme alors et la décadence absolue d'un homme à priori bien sous tous rapports se met en branle…
Le mécanisme de basculement vers la folie et l'enfer du jeu est décrit avec une implacable précision. José Luis Munoz prend son temps car il sait qu'il va conduire son personnage vers une chute inéluctable. Mike Demon est condamné. Il ne peut échapper à l'appât du gain et à la luxure. le lecteur est lui aussi pris au piège. Devant ses yeux se déroule un drame difficilement supportable. Un mince espoir subsiste pourtant et l'on se dit par moment que Mike va s'en sortir, qu'il va arrêter les frais à temps, fuir cette ville et rentrer bien sagement chez lui. Mais l'évidence nous rattrape. Las Vegas a définitivement refermé ses griffes sur sa proie, le poussant à commettre l'irréparable...

Lien : http://litterature-a-blog.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
PenelopeJolicoeur
  09 novembre 2010
Mike Demon, vendeur d'assurances agricoles, se retrouve coincé à Las Vegas, sous une chaleur accablante. Sa voiture au garage pour quelques jours, il loue une chambre dans le bruyant et artificiel Circus Circus où, goûtant aux plaisirs interdits de la ville du vice, il scellera son destin. Même dans les entrailles du mal, où flotte le spectre d'un père puritain, ruiné au jeu avant de se suicider, les crimes les plus sordides demeurent-ils impunis? Babylone Vegas est un roman lent qui nous donne l'effet de marcher sous le soleil plombant du Nevada. Une lenteur qui contraste admirablement avec une finale inattendue et très efficace. À découvrir!
Commenter  J’apprécie          30
enviedautrechose
  07 septembre 2010

Mike Demon est un vendeur d'assurances agricoles toujours sur les routes au volant de sa Taurus. le jour le plus chaud de l'année, elle lâche en plein désert non loin de Las Vegas. Obligé d'attendre plusieurs jours que la réparation soit terminée, il est contraint bien malgré lui, de prendre une chambre d'hôtel à Vegas alors qu'il s'était promis de ne jamais mettre les pieds dans cette ville maudite qui a conduit à la déchéance et au suicide de son père.
Demon réussit à résister quelque temps à l'appel du jeu, mais après quelques jours, la tentation est trop forte, il se lance et est happé dans une spirale infernale de jeu, d'alcool et de sexe.
Un roman noir, très noir à l'ambiance glauque, mais que j'ai apprécié. J'avais l'impression d'être aussi à Vegas à une table de jeu à côté de Demon et de suivre désespérément la roulette des yeux.
Lien : http://enviedautrechose.cana..
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (30) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   12 octobre 2014
L’infidélité à Dieu est donc comparable au comportement d’une femme de mauvaise vie, d’une prostituée. L’Apocalypse exhorte les chrétiens à ne pas succomber à cette infidélité, elle les met en garde. Depuis le début de l’histoire de l’Eglise, il existe des saints, mais il y en a aussi qui passent du côté de la prostituée et qui deviennent infidèles à Dieu.
Commenter  J’apprécie          50
rkhettaouirkhettaoui   12 octobre 2014
Ce devait être une de ces vieilles dames percluses de douleurs articulaires au point d’en perdre le sommeil et, avant de mourir, elle s’offrait le luxe de dilapider sa fortune dans un de ces appareils qui étaient le cauchemar de ses héritiers. Les vieux devenaient fous, retombaient en enfance, faisaient tourner les aiguilles de la montre en sens inverse, mais cela n’affectait que leur tête, pas leur corps.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
rkhettaouirkhettaoui   12 octobre 2014
Elle était attirante sans être belle, mais peut-être son charme tenait-il simplement au fait qu’elle se trouvait belle. Elle était outrageusement maquillée, on eût dit une poupée : du rouge carmin sur les lèvres, les sourcils épilés, du fard sur les joues pour atténuer la pâleur naturelle de sa peau de rouquine...
Commenter  J’apprécie          50
rkhettaouirkhettaoui   12 octobre 2014
Les hommes les observaient avec indolence tout en buvant leurs consommations, à l’abri de l’obscurité qui délimitait ces deux mondes, celui de celles qui s’exhibaient et celui de ceux qui regardaient. Les mains n’étaient autorisées à caresser les fesses que pour glisser un billet sous le string.
Commenter  J’apprécie          50
rkhettaouirkhettaoui   12 octobre 2014
Je l’aime, parce qu’il est beau et fort, même s’il n’est pas très intelligent. On ne peut pas tout avoir. Aucun mec intelligent ne supporterait que sa femme passe ses journées derrière un bar, à chasser les mouches et à envoyer chier ceux qui lui font des propositions déplacées. Mais il est sympa, il embrasse comme un dieu et il danse bien.
Commenter  J’apprécie          40
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1633 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre