AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782344028902
96 pages
Glénat (23/05/2018)
3.85/5   24 notes
Résumé :
Le directeur des éditions Couicoui devrait être content: le nouvel album des aventures de Pin-Pin le petit lapin, fleuron de son catalogue jeunesse, se vend comme des petits pains. Problème, celui-ci n’a visiblement pas été relu... Certaines de ses répliques semblent être destinées à un public plus adulte. Beaucoup plus adulte.
Pour éviter le scandale éditorial du siècle, notre éditeur et son assistant vont devoir se mettre en quête des exemplaires imprimés ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
marina53
  16 septembre 2018
Aux éditions Couicoui, monsieur Dugain, le secrétaire, arrive tout penaud dans le bureau du directeur, le dernier numéro de "Pin-Pin le lapin pompier" dans les mains. Et c'est une véritable catastrophe qui s'annonce ! Visiblement, personne n'a relu avant la publication ! À l'intérieur, des pages et des pages de violence, d'humour un peu cra-cra ou bien noir. Évidemment, des pages non destinées aux enfants. Aussitôt, le téléphone du directeur se met à sonner. Visiblement, il a déjà des comptes à rendre... Vite, il faut fuir tant que la voie est libre !
L'auteur de ces faits, lui, s'est apparemment bien amusé...
Jonathan Munoz nous donne à voir, pour notre plus grand plaisir, les pages de ce numéro ô combien exceptionnel de "Pin-Pin le lapin pompier". Des pages trash, morbides, sanglantes, violentes ou à l'humour noir ou grinçant. Âmes sensibles et lecteur de Pin-Pin le lapin, s'abstenir d'ouvrir ce numéro ! À gauche, quelques lignes explicatives, à droite le dessin. Un humour noir et piquant, qui n'est pas sans rappeler celui de Franquin avec ses idées noires. Jonathan Munoz, lui, nous gratifie d'un trait particulièrement travaillé et soigné, des couleurs élégantes. Des planches et une écriture enfantine finalement en contradiction avec le fond de ces historiettes cruelles, féroces. Un album jouissif mais néanmoins lucide sur la condition humaine !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          580
Bazart
  18 juillet 2018
Pour ceux qui connaissaient feu la revue insolente et subversive Aaarg, on ne peut que se féliciter de la voir revenir à la surface avec une nouvelle collection "GlénAaarg" dirigée par Pierrick Starsky, l'ex rédac chef de cette revue défunte !
La nouvelle collection GlénAAARG, mis en place par les éditions Glénat ,va creuser profond le sillon de l'humour très noir très trash, pour le plus grand plaisir des nombreux afficionados.
Témoin un des premiers titres de cette collection, en même temps qu'un titre du génial Fabcaro, l'excellent "Mauvaises mines" de Jonathan Munoz, recueil d'illustrations morbides, vachardes, cruelles, mais assez vraies et lucides, qui fait pas mal penser aux géniales Idées noires de Franquin.
Une parution non censurée dans une jolie collection pour enfants, panique à bord chez l'éditeur Couicoui et début d'une course-poursuite infernale pour retirer des circuits les albums incriminés.
C'est parti pour une succession interrompue de scènes sordides et vachardes. de situations bien décalées ou l'auteur détourne tout ce qui lui passe sous la mine, et c'est hilarant d'un bout à l'autre.
Jonathan Munoz a très loin, trop loin pour certains, mais en tout cas ce qu'on aime c'est qu'il ose tout c'est même à cela qu'on le reconnait : et pour le lecteur, c'est forcément !jouissif de cruauté et de vérité en même temps sur la condition humaine.
En plus de cet humour bien déjanté, on est assez admiratif de l'univers graphique de lMunoz qui témoigne d'un réel sens de l'atmosphère et de la provocation de bon aloi!
Lien : http://www.baz-art.org/archi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
Fanvin54
  22 avril 2019
Attention, lecture recommandée, mais pas tous publics, loin de là !
Stupeur aux éditions Couicoui : le dernier "Pin-pin le lapin pompier" n'a pas été relu avant publication. Et ce qu'il contient est carrément interdit aux moins de 18 ! le Directeur des éditions veut alors fuir devant l'arrivée de la Police, qui souhaite l'interroger... et tout part alors sérieusement en vrille.
Un festival d'humour noir, très trash parfois... et l'on rit devant tant de politiquement incorrect ! C'est très osé, souvent sanglant, mais vraiment jubilatoire ! A noter la couverture très réussie, qui donne le ton de l'album, et qui, personnellement, m'a donné envie de découvrir cette histoire ...
Commenter  J’apprécie          150
Zora-la-Rousse
  07 août 2018
Un petit trésor d'humour noir, porté par la plume et les crayons acérés de Jonathan Munoz.
Il y a là presque deux histoires en une : celle d'une maison d'édition dont le propriétaire, fâché à mort de la publication des dessins subversifs de son auteur phare, décide de lui régler définitivement son compte ; les dits dessins du fameux auteur, en pleine réorientation de son art vers le subversif depuis qu'il est rentré dans une phase dépressive, délaissé et méprisé qu'il s'estime être...
C'est drôle, c'est osé, c'est original. C'est GlénAAARG.
Pourvu que ça dure !
Commenter  J’apprécie          110
MonsieurHyacinthe
  10 février 2019
Mignon tout plein, "Pin-Pin le Lapin" fait les beaux jours des gamins, fervents lecteurs des éditions Couicoui. Mais quand l'auteur dérape vers le graveleux, l'humour noir et le trash, c'est toute la société qui tremble !
A l'image de son précédent recueil "Le dessein", l'auteur nous pond un concept qui allie une narration classique au recyclage d'illustrations en tout genre, issue de son laboratoire personnel (car l'homme est très fort en imagerie coup de poing, qui se suffit à gifler le lecteur). Par cette juxtaposition de styles, la lecture de l'ensemble est donc très vive, enlevée, divertissante et plaisante. J'y ai parfois retrouvé l'état d'esprit d'un Didier Tronchet, le cynisme d'un Fabcaro, l'absurde d'un Geoffroy Monde, la cruauté dénonciatrice d'un Ivan Brun ou l'amusant morbide d'un Pierre Tombal (Marc Hardy & Raoul Cauvin). Bref, que du bon.
Cependant, même s'il s'y prend toujours très bien pour donner du liant entre ses "dessins de presse", j'ose espérer que Jonathan Munoz ne tombera pas dans ce systématisme, car son dérangeant "Un léger bruit dans le moteur", histoire tenue de bout en bout, atteignait des promesses d'une autre teneur encore. Mon espoir est grand avec cet artiste de qualité, puisse-t-il concrétiser des oeuvres ambitieuses, avec fond et émotion. Il peut nous emmener loin, ça se sent !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30


critiques presse (3)
BoDoi   03 août 2018
Peut-on faire rire avec : une kamikaze avec une ceinture d’explosifs ? des gosses prêts à manger une crotte de chien ? les restes d’un écolier écrasé par un 4×4 ? un black paumé dans une réunion du KKK ? Pinocchio, voyant une bûche dans l’âtre, qui s’écrie « maman! » ? La réponse, apportée par Jonathan Munoz, est, de toute évidence : oui.
Lire la critique sur le site : BoDoi
BDGest   18 mai 2018
Un recueil hilarant qui plaira aux nostalgiques du magazine AAARG, lequel se trouve maintenant sous l’aile de Glénat. Mauvaises mines est du reste une des premières publications de la collection GlénAAARG.

Lire la critique sur le site : BDGest
Sceneario   19 avril 2018
Alors bien sur, beaucoup de provocation dans cet album/recueil, mais c'est la règle du jeu et je dois bien dire que cela fonctionne à merveille ! Avec les albums de Fabcaro en parallèle, on peut dire que cette nouvelle collection démarre sur les chapeaux de roue. On a hâte de voir la suite !
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
marina53marina53   16 septembre 2018
- Que fait-on ici, monsieur ?
- C'est très simple, mon cher Dugain. Nous cherchons un artiste ! Et quel est le point commun à tous les artistes ?
- Ils ont des crayons ?
- Non.
- Ils ont les cheveux gras ?
- Non.
- Ils sont pauvres ?
- Oui mais non.
Commenter  J’apprécie          310
MonsieurHyacintheMonsieurHyacinthe   17 mai 2018
"(...)
- Pour les enfants ? Je ne suis pas sûre que l'humour noir soit vraiment adapté.
- C'est normal que ça te surprenne, ça n'a encore jamais été fait.
- Les livres érotiques non plus. Et il y a des explications à ça.
- Laisse tomber, tu peux pas comprendre, c'est de l'art.
(...)"
Jonathan MUNOZ, Mauvaises mines, 2018, Glénat.
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
Videos de Jonathan Munoz (12) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jonathan Munoz
Dans le 131e épisode du podcast Le bulleur, on vous présente le premier tome des mémoires du dragon Dragon, baptisé Valmy, c’est fini, album que l’on doit au scénario de Nicolas Juncker et au dessin de Simon Spruyt, édité chez Le Lombard. Cette semaine aussi, on revient sur l’actualité de la bande dessinée et des sorties avec : – La sortie de l’album Bertille & Bertille que l’on doit à Éric Stalner et aux éditions Grand angle – La sortie de l’album L’inconnue du bar que l’on doit à Jonathan Munoz et aux éditions Fluide glacial – La sortie de l’album L’ami colocataire que l’on doit au scénario de Pog, au dessin de Séverine Lefebvre et c’est édité chez Marabulles – La sortie de l’album Super cyprine, une vengeance corrosive, album que nous devons à Tess Kinsky et aux éditions Massot – La sortie de l’album Itinéraire d’une garce que nous devons au scénario de Céline Tran, au dessin de Grazia La Padula et c’est édité chez Glénat dans la collection Porn' pop – La réédition en intégrales des Confessions d’un canard sex-toy que nous devons au scénario de Mikaël Roux, au dessin d’Arnaud Poitevin et c’est édité chez Fluide glacial
+ Lire la suite
autres livres classés : humour noirVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
18242 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre