AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de marina53


marina53
  16 septembre 2018
Aux éditions Couicoui, monsieur Dugain, le secrétaire, arrive tout penaud dans le bureau du directeur, le dernier numéro de "Pin-Pin le lapin pompier" dans les mains. Et c'est une véritable catastrophe qui s'annonce ! Visiblement, personne n'a relu avant la publication ! À l'intérieur, des pages et des pages de violence, d'humour un peu cra-cra ou bien noir. Évidemment, des pages non destinées aux enfants. Aussitôt, le téléphone du directeur se met à sonner. Visiblement, il a déjà des comptes à rendre... Vite, il faut fuir tant que la voie est libre !
L'auteur de ces faits, lui, s'est apparemment bien amusé...

Jonathan Munoz nous donne à voir, pour notre plus grand plaisir, les pages de ce numéro ô combien exceptionnel de "Pin-Pin le lapin pompier". Des pages trash, morbides, sanglantes, violentes ou à l'humour noir ou grinçant. Âmes sensibles et lecteur de Pin-Pin le lapin, s'abstenir d'ouvrir ce numéro ! À gauche, quelques lignes explicatives, à droite le dessin. Un humour noir et piquant, qui n'est pas sans rappeler celui de Franquin avec ses idées noires. Jonathan Munoz, lui, nous gratifie d'un trait particulièrement travaillé et soigné, des couleurs élégantes. Des planches et une écriture enfantine finalement en contradiction avec le fond de ces historiettes cruelles, féroces. Un album jouissif mais néanmoins lucide sur la condition humaine !
Commenter  J’apprécie          580



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (58)voir plus