AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2759602869
Éditeur : Paris Musées (15/04/2015)

Note moyenne : 4.5/5 (sur 1 notes)
Résumé :
En bois ou en cire, les mannequins articulés ont été, dès le XVIe siècle, particulièrement appréciés des peintres européens. Ils leur permettaient en effet d'étudier à loisir les proportions anatomiques de leur sujet ou le rendu des drapés et des vêtements. Au XIXe siècle, toutefois, le mannequin sort progressivement de l'atelier pour devenir un sujet à part entière ; d'abord traité sur le mode de l'humour, il apparaît vite comme une figure psychologiquement troubla... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
EmniaEmnia   15 août 2017
Un des détracteurs de la poupée les plus virulents fut l'écrivain et sympathisant féministe Jules Bois, qui voyait en elle un "jouet perfide", préparant les petites filles à une vie passée sous la coupe des hommes et donc à une "vieillesse abominable" : les yeux d'émail de la poupée, sa chair de carton et sa molle anatomie indiquaient déjà à sa jeune propriétaire tout ce qu'elle avait besoin de savoir sur "le mensonge social auquel on v[oulai]t lier [s]a destinée", écrivit-il. Nous n'avons aucun moyen de savoir si Bois avait lu la lettre qui, glissée dans les années 1880 dans la boîte des bébés Jumeau, était censée avoir été rédigée par la poupée et s'adressait à la petite fille qui la recevait en cadeau. Dans celle-ci, la poupée demandait à l'enfant de bien comprendre qu'elle n'apprendrait jamais rien, qu'elle était jolie, magnifique, merveilleuse mais malheureusement pas intelligente. Jules Bois considérait que les filles ne devaient ni se soumettre au rôle social auquel les prédestinait le sexe opposé, ni perpétuer l'instinct maternel qui, assorti d'une trop grande indulgence, était devenu prédominant dans les familles bourgeoises. Selon lui, elles devaient en revanche apprendre à leur poupée à être indépendante, " à marcher toute seule [...], à retrousser ses manches", à "ne pas pleurnicher" et à ne jamais, au grand jamais, suivre aveuglément les "avis et les ordres des autres poupées en pantalon".
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          62
EmniaEmnia   13 août 2017
Quelques-uns allèrent même jusqu'à imaginer les "séduisants" perfectionnements que les rapides progrès technologiques de l'époque pourraient apporter à certaines fonctions physiologiques du corps féminin. C'est ainsi que les frères Goncourt songèrent à l'invention d'une "clé" à insérer dans le nombril des femmes afin de contrôler leur fécondité - un concept qui n'est pas sans rappeler la clé utilisée pour fixer dans la pose voulue les membres articulés d'un mannequin. Ils eurent aussi l'idée d'un mécanisme qui, placé dans le ventre des femmes, leur permettrait de produire des "crottes parfumées".
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          62
autres livres classés : hystérieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Petit Pays de Gael Faye

A quelle époque de sa vie le narrateur écrit-il ses souvenirs?

A 11 ans
A la fin de sa vie
A 33 ans

20 questions
244 lecteurs ont répondu
Thèmes : autobiographie romancéeCréer un quiz sur ce livre