AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782017007043
300 pages
Hachette (02/11/2016)
2.24/5   27 notes
Résumé :
Qui je suis ?

Addison Schacht, 18 ans. Je deale un peu d'herbe, mais bon, à mon échelle, rien de bien méchant. Je ne glande rien au lycée, mais à mon niveau, ça n'a rien d'étonnant. De toute façon, ce qui vous intéresse, c'est ce qui s'est passé.

Tout a commencé le jour où Kevin Broadus, un type du lycée, a été abattu. Le jour où, parce que tout le monde s'en foutait, j'ai décidé d'enquêter, avec Pelle, ma pote "et plus si affinités".>Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (14) Voir plus Ajouter une critique
2,24

sur 27 notes
5
0 avis
4
2 avis
3
2 avis
2
6 avis
1
3 avis

ibidou
  18 décembre 2016
En finissant le roman, le premier truc qui m'est passé par la tête est « Ah. Ok. ». J'avoue que mon avis est plutôt mitigé, j'ai trouvé cette lecture décevante et ce pour plusieurs raisons.
Tout d'abord, j'ai eu beaucoup de mal avec l'écriture de l'auteur. Enfin.. Je ne sais pas si le problème vient de l'auteur ou de la traduction. Un peu des deux je pense. le récit est très confus, on s'emmêle très facilement les pinceaux. On passe du coq à l'âne d'un paragraphe à un autre, ça ne rend pas la lecture particulièrement plaisante. J'ai également trouvé le ton employé assez condescendant, désagréable (à l'image du personnage principal) et inutilement vulgaire. Les « putain », « mec », « meuf », etc, à tout bout de champ sont rapidement fatigants. On sent qu'Addison s'adresse à quelqu'un mais on ne sait pas vraiment à qui (on le découvre sur la fin et, croyez-moi, c'est franchement risible). Cela dit, pendant les 3/4 du roman, on comprend qu'il raconte son histoire mais on ne sait pas s'il s'adresse à nous (et là en tant que lecteur j'apprécie moyennement de me faire insulter toutes les dix pages) ou à quelqu'un d'autre.. Ou même à personne. C'est vraiment très flou. Malgré son langage très coloré, j'ai tout de même trouvé l'écriture de Munson fade, plate. On ne ressent aucune tension, aucun suspense alors que le roman est censé être un thriller.
Les personnages ne m'ont franchement pas impressionné. Je ne me suis pas du tout attachée à eux. Comme je l'ai mentionné plus haut, Addison est un jeune homme détestable, désagréable, très condescendant. Pelle (on en parle de ce surnom ?) ne m'a pas fait plus forte impression. Je n'ai pas compris le sens de leur relation, de leur espèce de pacte bizarre qui, à leur âge, est tout simplement ridicule. Je n'ai pas non plus vu son intérêt dans le cadre de l'histoire. Concernant les personnages secondaires, ils étaient tous fades et sans intérêt. Noel, David, le père d'Addison, les profs, même les flics.. Vraiment, ils m'ont tous laissé de marbre.
Venons-en maintenant à l'intrigue. Personnellement, à l'heure actuelle, je cherche encore à comprendre l'intérêt de ce roman. Un jeune dealer fan de L'Enéide qui décide de mener l'enquête avec son plan cul (excusez ma vulgarité) sur un meurtre commis sur un camarade noir qu'il connaissait peu voire pas du tout… Je ne m'attendais pas du tout à ce que j'ai lu. Déjà, l'histoire n'avance pas. L'enquête passe rapidement au second plan pour mettre en avant un « héros » qui passe son temps à faire des apartés sur ses traductions latines, fumer des joints, ses séances galipettes ou pour cracher sur ses camarades de classe. L'enquête devient juste une toile de fond, un moyen d'amener le personnage principal à nous parler d'une tonne de choses complètement inintéressantes. La conclusion arrive comme un cheveu sur la soupe, répond plus ou moins aux interrogations soulevées tout au long du roman mais ne révèle rien d'exceptionnel. C'est vraiment plat du début à la fin. Je ne suis jamais vraiment rentrée dedans. le « il va falloir vous accrocher » du résumé, je l'attends toujours.
L'ensemble est donc décevant, sans véritable intérêt, mal amené. Je n'ai pas été convaincu par ce premier roman de Sam Munson, je ne sais pas si je regarderai le film (probablement que si, juste pour voir ce qu'ils ont réussi à en tirer). En tout cas je ne le recommande pas.
Lien : https://ibidouu.wordpress.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          11
VibrationLitteraire
  28 décembre 2016
Ce livre est du genre à diviser les foules avec des sentiments plus que forts. C'est simple : soit on adore, soit on déteste.
Nous suivons le jeune Addison, un adolescent très particulier. Je pense que ce personnage principal ne peut qu'intriguer ou être rejeté. Il est présenté comme mégalomaniaque, dans la toute puissance. Addison interpelle le lecteur, s'adresse directement à lui, cherche même parfois une validation de ses dires. Il peut paraître insultant, agressif envers le lecteur. Addison se présente dès le départ comme un dealer de drogue, un mauvais garçon qui se fiche de tout et qui sait tout, qui connait ses défauts, les clame haut et fort et n'a aucun remord pour autant. Il n'a pourtant que 18 ans… Tout commence alors qu'un certain Kevin qui fréquente le même lycée qu'Addison meurt, tué par balle. Addison décide de mener l'enquête avec une jeune fille, Phoebe, surnommée Pelle.
Le personnage principal est intéressant dans le sens où il a de très gros troubles de la personnalité et c'est surement ce qui le rend si antipathique et quasiment invraisemblable. Sa relation aux autres est particulière. Par exemple, “Pelle” n'est pas réellement son amie, ni sa petite-amie. Il “couche” avec elle, et c'est tout. J'ai trouvé qu'il y avait très très peu d'élaboration autour de certaines choses importantes et beaucoup trop autour de futilités. J'ai trouvé le personnage principal dispersé, discordant, ambivalent. Il se lance dans une enquête concernant le meurtre d'un jeune homme noir de son lycée qu'il ne connaissait absolument pas.
L'enquête est, selon moi, totalement reléguée au second plan et c'est bien plus la personnalité pathologique d'Addison qui est mise en avant. Il est quasiment impossible de s'attacher aux personnages ou même de comprendre la plupart de leurs décisions.
L'écriture est peu fluide, pas franchement agréable à lire. J'ai eu l'impression parfois d'être dans les pensées d'un psychotique, tellement ça partait dans tous les sens sans réel lien logique. C'est très déstabilisant.
La question du deuil est bien sur soulevée mais surtout du deuil d'une mort brutale et possiblement choquante d'une personne que l'on croisait sans connaître. J'ai trouvé qu'Addison profitait du meurtre de Kevin dans certains aspects.
Les parents d'Addison et la relation qu'il a avec eux ne peut qu'expliquer sa personnalité si particulière… J'ai bien aimé cet aspect-là pas forcément mis en avant mais tout de même relaté au cours du récit.
Le livre est rempli de longueurs de par les introspections du personnage principal mégalomaniaque, revendicateur et agressif.
Je pense qu'on ne peut qu'être décontenancé par ce livre et que, faute de l'apprécier, il interpelle, il interroge.
Un film est annoncé pour avril 2017. Je suis clairement curieuse de voir comment ils vont bien pouvoir réaliser cela. Sera-t-il plus tourné vers l'enquête ? Comment vont-ils gérer les longues introspections du personnage principal et son côté très antipathique ?
Pour finir, j'ai bien aimé l'évolution de la relation entre Phoebe et Addison qui interpelle au départ. Je pense que cela va vraiment être mis en avant dans le film même si c'est assez ténu dans le livre.
En conclusion, ce livre m'a interpellé, fait réfléchir. J'ai passé plus de temps à me pencher sur le personnage principal pathologique plutôt que sur le thème du livre et c'est exactement ce que l'auteur semble vouloir de par les longueurs de réflexion qui jalonnent le récit. Je suis très curieuse de voir le film en avril 2017 !
Lien : http://vibrationlitteraire.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Camille_cabr
  29 août 2021
J'étais très emballé au premier abord : un livre à suspense qui se déroule dans un lycée avec des personnages un peu particuliers. J'ai vu que le livre avait été adapté en film, donc je me suis dis qu'il vallait le détour.
On suit donc le personnage d'Addison, un lycéen et dealer de 18 ans. Il entretient une relation avec Pelle, sa seule amie (ou connaissance, ou copine ? Je ne sais pas trop, à vous d'interpréter.)
Ils apprennent qu'un élève studieux et sans problème à était abattu sur son lieu de travail, et a reçu 12 balles. L'auteur des faits n'a pas été identifié. Rapidement cet évènement va toucher d'une certaine façon Addison, qui cherche à tout prix à comprendre qui à pu s'en prendre à Kevin. Il va donc se renseigner, poser des affiches, et aller à la rencontre de plusieurs personnes.
Lorsque je commence à vous rédiger cet avis, il me reste seulement 37 pages à lire, et honnêtement, j'ai hâte que ce soit terminé.
J'ai voulu abandonner plus d'une fois, mais je me suis dit “attend il va y avoir un retournement de situation” et finalement je l'attend toujours, je me suis ennuyé du début à la fin. le personnage principal est vraiment étrange, je dirai même “perché” je me suis beaucoup questionné à son sujet.
L'histoire est longue, on dirait un très long monologue sans intérêt. Beaucoup, beaucoup de blabla pour pas grand chose, des gros hors sujets qui n'apportent rien à l'histoire.
Je suis quand même curieuse de voir le film, d'autant plus qu'il y a Ansel Elgort en tête d'affiche, et que généralement, j'apprécie les films dans lesquels il joue. Alors peut-être que l'adaptation sera meilleure à voir.
Honnêtement je vous déconseille ce livre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
BOOKSANDRAP
  13 novembre 2016
> https://booksandrap.wordpress.com/2016/11/13/the-november-criminals-sam-munson/

Avis : Tout était là pour que j'accroche : des personnages durs à cerner, une intrigue dans un lycée, un meurtre. Et pourtant… J'ai eu beaucoup de mal avec ce livre, à mon grand regret.
Je pense que ce qui m'a déçue c'est le fait que je me faisais une idée vraiment précise de l'histoire et que ça ne c'est pas déroulé comme je l'espérais.
Quand j'ai lu dans le résumé qu'un camarade de notre héros Addison se faisait tué, j'espérais qu'on resterait dans la sphère du lycée, j'espérais qu'Addison allait enquêter parmi les élèves, trouver des liens, aider le lecteur à y voir plus clair et découvrir peut-être un passé à la victime méconnu de tous. J'espérais vraiment rester au lycée et que toute l'enquête se déroule là-bas… Et en fait pas du tout. Je pense que c'est ce qui m'a réellement refroidie. le fait que ce soit absolument tout autre chose. Et pourtant je ne me suis pas ennuyée une seconde, je tiens vraiment à souligner ce point, ce n'est pas un mauvais bouquin. Je ne connaissais pas du tout la plume de Sam Munson et sa manière de nous conter son histoire et très agréable, c'est assez fluide et addictif pour accrocher et maintenir la curiosité du lecteur.

Parlons point positif tout de même, car je ne voudrais pas vous gâcher toute envie de vous plonger dans ce roman. J'ai adoré la narration de ce bouquin. C'est narré de manière à ce qu'Addison Schacht, le personnage principal nous parle directement. J'adooooore vraiment ce procédé, on a l'impression que le personnage se confie véritablement à nous et que l'on va apprendre tout un tas de secrets bien avant tout le monde. Je trouve que c'est vraiment ingénieux car ça nous rapproche d'Addison, qui je dois dire, est tout de même un sacré spécimen ! Dealer, mystérieux, buté, réservé, Addison est un adolescent dur à cerner. Je ne peux pas vraiment dire que je me suis attachée à lui ni à sa pseudo-copine Pelle car il ne m'ont pas vraiment touché. J'ai été assez extérieure à leurs soucis et leurs problèmes. Je les ai trouvé parfois vraiment stupides dans leurs actions et leur manière de penser, enfin quoi oui c'est des ados mais tout de même ils prennent parfois des décisions complètement irréfléchies.

L'enquête et l'intrigue en elle-même sont plutôt bien menées, même si j'aurais aimé retrouver un rythme plus haletant. Je n'ai pas ressenti ce sentiment d'urgence à connaitre le fin mot de cette histoire, je pense que l'auteur aurait dû nous présenter la victime pour pouvoir vouloir réellement connaître qui a eu l'horrible idée de l'assassiner. Pour être honnête à aucun moment je n'ai été à fond dans l'histoire, je lisais et pourtant j'avais beaucoup de retenue, ce qui est dommage.

Pour résumer, un livre qui reste toute de même une lecture divertissante, que je ne regrette pas du tout d'avoir découverte. Malheureusement ce n'est pas le tournant que j'aurais espéré, mais la plume agréable et la narration hors du commun sont de gros points positifs qui m'ont fait apprécié cette histoire.
« The November Criminals » est un young-adult sympathique que je vous conseille de découvrir tout de même car même si pour moi ce fût une déception, cela peut se révéler un incroyable coup de coeur pour vous. J'irais tout de même voir son adaptation au cinéma par curiosité mais aussi car j'en ai très envie faut se l'avouer haha.


Lien : https://booksandrap.wordpres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Analire
  17 juillet 2017
Je pense que The november criminals est l'un des livres les plus bizarres que j'aie pu lire de ma vie. Bizarre dans le sens où je n'ai pas réussi à cerner ce livre, les personnages, l'histoire. Nous suivons Addison, un jeune garçon dealer de drogue, qui va se démener pour comprendre les causes du meurtre de Kevin, un élève qui fréquentait le même lycée que lui. Mais l'enquête policière que je pensais trouver s'est avérée différente de tout ce que je connaissais jusqu'à présent. C'était une enquête assez étrange, qui en était une, sans vraiment en être une. C'était tellement bizarre que je ne trouve même pas les mots pour l'expliquer. Je ne pourrais pas vous en dire plus sur l'histoire, puisque je ne l'ai moi-même pas comprise.
En gros,je n'ai pas compris l'histoire, je n'ai pas compris l'attitude et la personnalité du protagoniste, je n'ai pas compris le but du livre. J'ai tenté de lire un maximum de pages, espérant que tout s'éclaircirait à un moment ou à un autre, mais non. Je suis restée constamment dans le brouillard, en tentant vainement de m'insérer dans le récit et d'en comprendre le sens.
De surcroît, le protagoniste m'a littéralement agacé. C'est un jeune dealer, à la psychologie embrouillée et difficile d'accès. Ses agissements étaient souvent inconsidérés, ses paroles agaçantes et son attitude générale totalement antipathique. Si je l'avais eu en face de moi, je pense que je l'aurais giflé. C'est le genre de personne et de comportement que j'exècre.
Je ne sais pas s'il est nécessaire que j'écrive une chronique plus longue que cela, surtout si c'est pour dire ceci : ce livre est nul, il n'apporte rien, il ne délivre aucun message, il n'a aucune profondeur et ferait pioncer le plus courageux des hommes. Passez votre chemin (ceci est un ordre).
Lien : https://analire.wordpress.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
AnalireAnalire   12 juillet 2017
Mes échecs n'ont pas atténué mes ambitions. Je continuais comme avant. Photocopier, afficher, attendre. Est-ce que ce n'est pas la définition même de la folie ? Est-ce qu'on ne dit pas de quelqu'un qui répète constamment les mêmes gestes sans apprendre de ses erreurs qu'il est complètement fou ? Vous voyez le mec en camisole qui se tape la tête en permanence contre un mur blanc ? J'avais l'impression que mon obsession était du même acabit.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
AnalireAnalire   11 juillet 2017
Elle avait commandé le Tip-Top Deluxe, un hamburger d'obèse avec un oeuf au plat gluant par-dessus. Elle est de ces petites personnes compactes qui peuvent manger trois à quatre fois l'équivalent de leur masse corporelle, comme si elles étaient enceintes, sans prendre de poids. Je suppose qu'une force invisible en elle nécessite toute cette énergie et l'aide à métaboliser à une vitesse surhumaine. J'aime penser que c'est pour ça qu'en toute saison elle sent un peu le feu de bois, la combustion.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
VibrationLitteraireVibrationLitteraire   28 décembre 2016
Quand Pelle s’est penchée pour souffler ma bougie le jour de mon anniversaire, une lune couleur d’été a illuminé son visage. Je l’ai vue scintiller dans les profondeurs de ses yeux. Ça a duré toute une seconde, puis la flamme s’est éteinte, et nous nous sommes retrouvés dans le noir.
Commenter  J’apprécie          10
AnalireAnalire   14 juillet 2017
Il paraît que vous êtes tombé sur un piano - j'avoue c'est la première fois qu'on me la fait, celle-là. Au moins maintenant, vous serez au diapason.
Commenter  J’apprécie          20
AnalireAnalire   12 juillet 2017
La monotonie est terrifiante. C'est en grande partie parce qu'elle est si monotone que la mort terrifie autant. C'est morbide, mais que voulez-vous ?
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : dealVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2449 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre