AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782800160917
56 pages
Éditeur : Dupuis (02/10/2014)

Note moyenne : 4/5 (sur 43 notes)
Résumé :
Traqués par Carapepino, l'âme damnée de l'infâme Inferno, Campbell et ses filles Itaca et Genova ont trouvé refuge sur l'île Bakalaoo. Mais les événements récents ont réveillé chez Campbell de nombreux souvenirs : sa jeunesse aux côtés de son frère, à l'époque où, ensemble, ils écumaient les mers et forgeaient leur légende de flibustiers exceptionnels, leur rivalité avec le mystérieux et audacieux pirate Morgan, sa rencontre avec Fanny, sa femme, tragiquement dispar... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
gayane
  14 octobre 2014
La famille Campbell a emménagé sur l'île de Bakalaoo, habitée par des lépreux.
C'est l'occasion pour la petite Genova de demander, à sa soeur Itaka, de lui parler de leur mère dont elle n'a pas de souvenirs.
C'est l'occasion pour toute la famille de se souvenir du passé...
Second tome qui fait un bond dans le passé pour expliquer par flash le pourquoi du comment du présent. Une petite avancée pour le lecteur dans l'histoire qui apporte plein de précision et affine le contexte du récit.
Un vrai petit plaisir !
Commenter  J’apprécie          70
bdelhausse
  11 février 2016
Ayant quitté son île suite aux incursions des sbires d'Inferno, le Clan Campbell a élu domicile sur une île où vivent des lépreux. Ce tome 2 est alors une occasion pour en aprendre davantage sur le passé des protagonistes (et il y a des surprises...!).
Le découpage en petites scènes m'a posé moins de problèmes car il y a un fil rouge plus clair dans ce tome 2 que dans le premier. Ces scènes s'intègrent mieux dans le déroulement des événements. On sent les influences cinématographiques, et les histoires apparaissent dès lors comme des scènes de film.
Le dessin est toujours irréprochable. L'humour est présent mais plus cadré, moins "granguignolesque" qu'avant. Le ton est noir, d'ailleurs, à de multiples reprises, et ce n'est pas fait pour me déplaire, que du contraire. Une histoire de pirates doit être un peu glauque et sentir le poisson avarié...
Commenter  J’apprécie          20
Noctenbule
  14 août 2016
Faire partie des pirates est un honneur. On sait ce qu'on risque et il rêve tous d'aventures et d'or. Et parfois, il est possible de tomber sur un pirate encore plus malin. Morgan prend tous le biens et laisse les hommes en caleçons. Mais il reste plus rien au Campbell. Cela ne va se passer comme ça. Prêt à découvrir l'envers du décor?
Avant de devenir les Campbell, père et filles, il était un pirate plein de fougue qui écumait les mers avec son frère. Mais plus d'une fois, ils se sont fait devancés par Morgan qui laisse une carte de son passage. Impossible que cela continue. Heureusement, un pirate sans honneur leur propose ces services pour attraper ce pirate contre rémunération. Ils vont finir par le trouver ce brigand et la surprise va être totale.
Sur terre, la jeune Fanny ne laisse pas les deux jeunes Campbell insensible. Ils aimeraient bien conquérir son coeur mais la jeune femme n'est pas si facile à convaincre. En tant que femme, elle a du affronter bien des aprioris, des remarques et des gestes déplacés. Son coeur, elle ne l'offre pas à n'importe qui. Il faut savoir le conquérir. Pour en savoir plus, il faudra surement lire le tome 3.
J'ai trouvé qu'il y avait moins d'aventure et de suspens dans ce tome par rapport au premier. Il est plus lent même si on voit des scènes d'abordages. On aperçoit les deux petites filles qui s'interrogent sur leur mère. On commence à faire le lien et on connaît le passé de leur maman. La rencontre sera décrite dans une des suites. J'ai aimé le vocabulaire anachronique avec la référence au hamburger ou à la livraison de pizza. Je vois bien pizza tut venir livrer en vélo une pizza à travers la forêt ou proposer un service inter-île. Sinon, les dessins sont toujours aussi bien avec des couleurs chatoyantes. J'ai craqué sur la couverture qui est très tentante. J'espère que la suite sera plus intéressante.
Un tome 2 qui aurait pu être avec le tome 1 en vu du peu d'informations communiquées. J'espère une suite plus convaincante.
Lien : https://22h05ruedesdames.wor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
lesangdeslivres
  30 janvier 2015
La couverture est très belle et donne envie de nous plonger dans la lecture qu'il contient de suite. Les dessins sont très représentatifs du contenu de la bande dessinée.
Dans ce tome, nous en savons un peu plus encore sur nos personnages et surtout sur le passé du père de famille des Campbell.
Nous faisons un retour en arrière, ce qui est très plaisant car nous pouvons mieux comprendre qui est réellement ce pirate et nous voyions la première rencontre avec sa femme.
Au-delà de ça, nous suivons une autre histoire qui se déroule dans une prison. Les personnages sont très attrayants et un peu simplets dans celle-ci et nous riions assez régulièrement.
Nous nous demandons qui est le pirate Morgan tout au long de l'histoire et l'intrigue sur ce personnage demeure jusqu'à la fin.
De retour dans le temps présent, nous sommes amusés de voir les filles Campbell avec leur petit caractère bien trempé faire des choses que seule elles peuvent faire durant leur promenade en ville. Nous sommes très tristes pour un personnage en particulier mais nous sommes heureux de voir qu'un personnage s'éprend de ce jeune homme et tiens à ce qu'il aille bien.
Les dessins sont très beaux et une fois de plus dès que nous commençons ce livre, nous n'arrivons pas à le lâcher avant la fin.
Nous avons vraiment hâte de lire la suite de cette saga.

Est-ce que j'ai aimé ce livre ?

J'ai beaucoup aimé cette bande dessinée. Les personnages sont drôles et attachants. Même les personnages les plus mauvais nous font rire.
J'ai hâte de lire la suite.
Lien : http://lesangdeslivres.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Virginie94
  25 janvier 2015
La petite famille Campbell a trouvé refuge sur l'île des lépreux et la vie se réorganise. C'est le moment pour notre pirate de se souvenir et pour le lecteur d'en apprendre plus sur sa rencontre avec son épouse décédée.
Les souvenirs, couleur sépia, nous réservent pas de scène d'action à la manière des films cape et d'épée. Il y a de nouveau des scènes d'humour, la plupart au dépend de Carapepino enfermé chez le gouverneur. Sa situation tend un peu au burlesque
Inferno continue à être le grand méchant et prend le pouvoir.
Mais ce que je préfère ce sont les scènes familiales toute tendres. Campbell est émouvant en veuf inconsolable complètement hermetique aux avances qu'il recoit. Encore plus que dans le tome précédent, il apparaît comme le vrai gentil.
Il m'a semblé qu'il y avait un peu moins de scènes avec les deux soeurs que dans le tome précédent mais je me suis beaucoup amusée à suivre leur histoire, la petite soeur espiègle essayant d'empêcher la grande de lire.
J'aime beaucoup l'humour que l'on retrouve autant dans les dialogues que dans les situations.
Le tome se finit un retournement de situation. On a envie d'en savoir plus : de comprendre comment les deux frères sont devenus ennemis, de savoir si Inferno va réussir à garder le pouvoir, de suivre les l'histoire d'amour naissante entre Itaca et Lucas... Vivement le troisième tome.

Lien : http://bloguiblogas.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

critiques presse (4)
BullesEtOnomatopees   18 novembre 2014
Servi par un scénario toujours aussi rafraîchissant, ce deuxième tome des aventures de la famille Campbell approfondit avec style les relations entre tous les personnages découverts avec bonheur lors du premier tome de ce qui se révèle être, au delà du divertissement apporté par le ton de Munuéra, une véritable sage familiale.
Lire la critique sur le site : BullesEtOnomatopees
BDGest   28 octobre 2014
Jose Luis Munuera dédie ce livre à Errol Flynn, Douglas Fairbanks et Burt Lancaster. Il leur rend un bel hommage à travers cette aventure qui fera plaisir à toute la famille.
Lire la critique sur le site : BDGest
Auracan   13 octobre 2014
Graphiquement, le dessin virtuose de Jose-Luis Munuera nous comble à nouveau par son élégance, son remarquable sens du mouvement et l'expressivité de ses personnages. Son éditrice, Laurence Van Tricht, nous avait confié combien l'auteur s'investissait sur cette série, on en mesure le résultat, qui s'inscrit sans conteste parmi les plus belles nouveautés du magazine Spirou et du catalogue de l'éditeur.
Lire la critique sur le site : Auracan
Sceneario   13 octobre 2014
Un bon album jeunesse qui met tranquillement ses pions en place, qui installe un univers bourré de références très sympa, mettant bien en avant une ambiance légère propre aux vieux films de cape et d'épée que l'on regardait gamin. […] Donc on en redemande !
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (33) Voir plus Ajouter une citation
Virginie94Virginie94   25 janvier 2015
- un enfant qui passe la journée à lire et un enfant qui ne joue pas, et un enfant qui ne joue pas, c'est... un crime !
- un enfant qui ne lit pas est un adulte en situation d'esclavage ! Un livre et un condensé d'expérience, une fenêtre ouverte sur le monde !
- tu veux le voir le monde ? Et ben, ferme le livre est vas-y dans le monde !
Commenter  J’apprécie          30
PegLutinePegLutine   24 septembre 2015
- Mais c'est un trésor!
- Ça n'a pas de prix, en effet.
- Hmm... Trop facile...
- C'est la pure vérité. Je le jurerais sur la tombe de mon père, si je savais qui fut cette fripouille.
- Alors jure-le sur celle de ta mère.
- Impossible, elle vit toujours.
Commenter  J’apprécie          40
cerisierscerisiers   12 avril 2017
Campbell: Tout homme est esclave: le riche de son argent, le pauvre de sa misère...seul le pirate est véritablement libre!
Commenter  J’apprécie          70
ColibrilleColibrille   20 janvier 2020
- Ces oubliettes à 9000 kilomètres du continent sont la sauvegarde des empires ! D'autre part, ses locaux sont aussi louer à des ONG comme l'Inquisition espagnole... Bref, la torture et l'horreur ont vraiment du succès !
- Et tous les pirates que nous enfermons ?
- Ah ! Ça, c'est une œuvre sociale !
Commenter  J’apprécie          10
PegLutinePegLutine   24 septembre 2015
Si l'incompétence était un délit, il faudrait exécuter la moitié de l'Angleterre.
Commenter  J’apprécie          60
Lire un extrait
Videos de José Luis Munuera (23) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de José Luis Munuera
Depuis plus d'un an et demi déjà, cette série d'aventures "spin off" met à l'honneur le méchant numéro un de Spirou et Fantasio, le machiavélique savant Zorglub. Elle propose donc de découvrir les mésaventures de ce mégalomane, papa d'une jeune fille particulière créée de ses propres mains. Afin d'en savoir un peu plus sur cette série, nous avons rencontré son créateur Munuera au festival de la bande dessinée d'Angoulême lors d'une interview fort sympathique. Il nous parle de son travail sur Zorglub, du prochain tome à paraître et enfin, de son actualité à venir.
autres livres classés : piratesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
15959 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre