AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782266110723
218 pages
Éditeur : Pocket Jeunesse (04/04/2002)
3.62/5   105 notes
Résumé :
Le retour en poche de la série culte Golem !
Incroyable ! Majid Badach, le cancre de la redoutable 5e 6, a gagné un superbe ordinateur. Jean-Hugues, son prof de français, l'aide à se connecter. Alors qu'ils jouent tous les deux en réseau, un jeu inconnu, Golem, apparaît mystérieusement sur leurs écrans. Puis Majid et son amie Aïcha constatent d'étranges phénomènes dans leur immeuble... La cité des Quatre-Cents serait-elle hantée ?
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
AlphonseA
  02 décembre 2016
le livre parle d'un prof et d'un élève. L'élève joue à un concours pour gagner un ordinateur et il le gagne. Dans cet ordinateur, il y a un jeu vidéo et ils peuvent jouer en ligne avec des personnes. L'élève joue en ligne avec le prof, mais un jour l'élève et prof se font pirater par un jeu qui s'appelle «Golen» mais ils ne s'en aperçoivent pas. Ils y jouent et ils deviennent accros au jeu.
C'est un récit fantastique. Mais je n'ai pas lu la fin du livre.
le roman entre dans un schéma-type récit initiatique : à la fin, ils se rendent compte que le jeu est piraté et qu'il faut arrêter d'y jouer.
J'ai bien aimé le passage où le prof et l'élève se retrouvent sur le jeu alors qu'en classe ils ne s'aiment pas du tout. J'ai aimé parce que ça parle de jeux vidéos. J'ai aimé quand ils se font pirater par un autre jeu et qu'ils deviennent tous les deux accros au jeu. J'ai aussi aimé quand Samir (l'élève) prend dix minutes pour trouver sa place et qu'il dit : « ma chaise sent le couscous » et qu'il est insolent avec le professeur. Je n'ai pas aimé passage où il y a le monstre qui hante les cités. Je n'ai pas aimé parce que ce n'est pas réaliste.
Mon personnage préféré est le professeur parce qu'il est marrant. Il y a de l'humour dans la façon avec laquelle les personnages se parlent. Ils parlent avec un langage vulgaire.
Je n'ai pas vraiment aimé ce livre à cause de son genre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Takalirsa
  10 janvier 2021
J'ai découvert la première édition de cette histoire il y a une quinzaine d'années et j'en gardais un très bon souvenir, alors quand j'ai vu qu'elle était rééditée, je me suis empressée de la racheter et de la relire! J'ai à nouveau été emballée par l'intrigue entre légende et nouvelles technologies, se déroulant dans le milieu plein de vie des cités, et associant surnaturel et humour.
Le point de vue alterne entre les différents personnages, donnant tour à tour la parole à Jean-Hugues, jeune prof de français "no life", accro aux jeux vidéo, qui vit toujours avec sa mère, et à l'un ou l'autre de ses petits élèves chahuteurs. J'ai beaucoup aimé la maman de Majid, Emmé, femme touchante faisant de son mieux pour apprendre le français et s'intégrer, et qui encourage son fils à travailler (en vain) afin qu'il ait un meilleur avenir que ses parents. Avec la petite Aïcha, on découvre "les conditions de vie très dures" des jeunes filles des cités, sous l'emprise d'un père violent et corvéable à merci chez elle, ce qui ne lui laisse pas la possibilité de s'investir dans sa scolarité. Quant à Samir "la forte tête" qui trempe dans les trafics illégaux de ses cousins, il va se révéler un frère protecteur et aimant avec sa petite soeur handicapée, Lulu.
Au départ il est juste question d'un jeu vidéo pirate qu'on ne trouve que sur internet et qui obsède Majid puis Jean-Hugues ("Te mettre dans des états pareils..."). Etrangement, le jeu propose des missions, des armes et des décors différents selon les joueurs. Et puis le roman prend une tournure fantastique inquiétante avec "des bruits infimes, une sorte de présence, de l'électricité statique" qui vont se concrétiser dans "le monstre des caves" de l'immeuble des collégiens. Clairement, il y a un lien entre le jeu et "la forme blanche qui lance des étincelles"... Mais d'où viennent-ils l'un et l'autre? Jusqu'où peut aller le pouvoir du monstre électrique? Et surtout, comment le combattre?
Quand Samir décide de faire appel à "ce bouffon de Sébastien", le premier de la classe qu'il méprise mais qui est spécialiste des phénomènes paranormaux, on se dit que l'aventure réunit peu à peu dans une belle solidarité des individus qui s'évitent au quotidien. Jean-Hugues a beaucoup de mal à tenir ses 5e6 en classe, comme en témoignent plusieurs scènes entre humour et désespoir. Mais là, ils se retrouvent tous ensemble "embarqués dans une drôle d'histoire" et l'entraide est indispensable pour s'en sortir.
J'ai vraiment beaucoup apprécié le ton du livre, tour à tour drôle (le prof qui se comporte comme un gamin chez lui, tombe amoureux de sa "golémette" Natacha; les attaques à peine déguisées envers l'hypermarché Mondiorama; l'obsession des petits comme des grands pour la pâte à prout; l'accent de Mme Badach...) puis plein de tension et de mystère dans les épisodes fantastiques. La fin du tome est même terrifiante car les protagonistes, qui "se prenaient pour Dieu" devant leur ordinateur, sont en train de devenir "esclaves du jeu" qui les domine toujours plus, y compris dans le monde réel... Vite, la suite!
Lien : https://www.takalirsa.fr/gol..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Costes93
  27 janvier 2020
Ce premier tome de Golem met en lumière un professeur de français et l'un de ses élèves, unis autour d'un jeu vidéo dans lequel on contrôle un personnage, une espèce de RPG aux débuts de l'informatique.
Si les références à l'informatique peuvent faire sourire tant elles sont anciennes, le récit est prenant et facilement compréhensible.
Cependant plusieurs petits bémols viennent faire de l'ombre au tableau. Tout d'abord la relation entre un enseignant et son élève de 5e qui parait totalement normale. Aucun enseignant ne se lierait à ce point-là à un élève qu'il a en classe et surtout, aussi jeune. L'élève déboule carrément chez son prof quand il n'a pas cours et son enseignant lui offre même un clavier, du gros délire !
Ensuite, les bons clichés avec par exemple celui de l'enseignant (qui s'appelle quand même Jean-Hugues, un prénom IDÉAL pour un prof de français) qui vit toujours chez sa mère, psychologue, à presque 30 ans (c'est totalement invraisemblable et encore plus dans un livre paru il y a une quinzaine d'années).
Le langage employé par la mère du protagoniste qui ne sait/ne veut pas parler français correctement, le zézaiement de la prof d'SVT amoureuse du prof de français. La documentaliste (même pas professeur-documentaliste, la pauvre) qui "n'y connaît rien à l'informatique".
Même si la lecture est accessible, je trouve que c'est un roman qui a très mal vieilli.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Athanase45
  15 juillet 2019
Pocket Junior fête cette année ses 25 ans. Pour cet anniversaire, il a choisi de rééditer les grands succès éditoriaux de son quart de siècle et c'est ainsi que Golem, le roman publié en 2002 et écrit par les frère et soeurs Murail, Lorris, Elvire et Marie-Aude, ressort en trois volumes, dans un nouvelle édition revue et corrigée par Marie-Aude Murail et ses acolytes. D'ores et déjà, vous pouvez partir en vacances avec Golem, Level 01, paru le 6 juin. Vous ne le regretterez pas, d'autant que le Level 02 viendra à la mi-septembre vous consoler de la rentrée, en attendant de trouver le Level 03, peu avant Noël.
Golem, en deux mots, c'est une histoire de jeu vidéo qui tourne au fantastique, mais un fantastique solidement ancré dans le monde réel de la cité des Quatre-Cents et de ses caves, de ses supermarchés et des multinationales qui mènent le monde. Au départ, Majid, un jeune élève de 5e, gagne à un concours l'ordinateur de ses rêves. Pas particulièrement expert en informatique, il va faire appel à Jean-Hugues de Molenne, son prof de français, qui, lui, est un authentique geek à ses heures perdues (et il en perd beaucoup, scotché à son écran !)
En aidant Majid à configurer son PC, Jean-Hugues, alias Caliméro dans son autre vie, et son jeune élève vont se trouver confrontés à un phénomène étrange : un jeu vidéo inconnu, nommé Golem, s'incruste sur l'écran de Majid et entend imposer son tempo à nos deux compères. Mieux encore, les personnages du jeu vont à un certain moment crever littéralement l'écran et venir peupler le monde réel. Que se passe-t-il ?
C'est d'autant plus inquiétant que rôdent dans la cité des individus louches qui semblent être à la recherche de l'ordinateur de Majid. Pourquoi veulent-ils le récupérer à tout prix ? Est-ce en rapport avec les phénomènes étranges qui commencent à se produire dans les caves de la cité ? Au point que même des journalistes télé tentent de s'y intéresser, non sans difficultés, d'ailleurs…
Golem est un cocktail détonant. Des mondes parallèles s'y croisent, qui n'auraient jamais dû se rencontrer. Des quiproquos s'ensuivent, tantôt dramatiques, tantôt hilarants. A chaque choc, l'intrigue rebondit, le mystère s'épaissit et les jeunes de la cité, les professeurs, les parents vont être entraînés dans des péripéties de plus en plus haletantes, toujours à la limite de la vraisemblance, cette limite qui fait tourner les pages avec fébrilité.
Lien : https://littejeune.blogspot...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
cdifontanet
  15 janvier 2016
Ce livre est vraiment pas mal, l'histoire est bien claire et le suspens
fait que l'on a envie de poursuivre la lecture .Le portrait des personnages est bien détaillé ce qui permet de s'attacher à eux . Constance 4A 2015/16

Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
PegLutinePegLutine   26 octobre 2013
C'était une selle. Une selle pour chevaucher le dragon. Clic. La selle se posa sur le dragon. Le petit guerrier monta en selle et l'écran se déchira de nouveau, comme un rideau au théâtre.
- Génial! s'extasia Jean-Hugues.
Il volait à dos de dragon. Au-dessous de lui, il y avait le château qu'il venait d'explorer. Au-delà, c'étaient des collines, des prairies, des villages aux cheminées fumantes, tout un monde!
Après un survol vertigineux de quelques secondes, une carte s'afficha dans le coin gauche de l'écran. Une de ces vieilles cartes jaunies où un géographe plus artiste que scientifique a dessiné des grottes, des forêts, des montagnes. Des noms de ville ou de fleuves étaient calligraphiés en belles lettres gothiques à peu près illisibles.
Jean-Hugues aperçut au même moment plusieurs objets mis à sa disposition au bas de l'écran: une fiole, une loupe, une lampe, une boussole, une clef. Il cliqua sur la loupe et celle-ci vint se promener sur la carte. Les noms devinrent lisibles: Tamza, Icarie, Tulamor et Golémia.
- Hmm... Golémia, réfléchit Jean-Hugues à voix haute.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
TakalirsaTakalirsa   10 janvier 2021
Monsieur Albert avait testé le jeu sur tous ses collaborateurs. Il avait remarqué à quel point le joueur trahissait sa nature profonde. Le joueur se prenait pour Dieu. Mais dans le même temps, par un renversement diabolique, il devenait l'esclave du jeu.
Commenter  J’apprécie          10
TakalirsaTakalirsa   10 janvier 2021
Golem: Le golem est un être de forme humaine créé par magie. D'après la légende, pour créer un golem, il fallait prendre un peu de terre vierge et la modeler selon la forme désirée.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : golemVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Kinra girls

Qu'elle est l'origine de Kumiko ?

Australienne
Japonaise
Indienne
Espagnole

5 questions
47 lecteurs ont répondu
Thème : Kinra girls, tome 1 : La rencontre des Kinra de Elvire MurailCréer un quiz sur ce livre