AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782211096331
276 pages
Éditeur : L'Ecole des loisirs (29/10/2009)

Note moyenne : 3.95/5 (sur 106 notes)
Résumé :
Du mystère ! Malo de Lange est le fils de personne. Rien ne permet d’identifier l’enfant recueilli en 1822 par l’abbé Pigrièche à l’orphelinat de Tours.

Rien, sauf une marque tatouée sur son épaule, la fleur de lys des bagnards que découvrent, horrifiées, les demoiselles de Lange qui viennent de l’adopter.

De l’aventure ! Malo n’a que douze ans, il est à peine éduqué, et déjà le voilà arraché à ses tantes adoptives par un certain Rifl... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (21) Voir plus Ajouter une critique
TheWind
  22 septembre 2019
Vous connaissez Les Mystères de Paris d Eugène Sue ? Eh bien, ce très bon roman pour la jeunesse pourrait se faire passer sans problème pour son petit frère. Les aventures de Malo, orphelin de 12 ans aux origines mystérieuses, sont vraiment plaisantes à suivre.
On croise des gosses à la Dickens, des vieilles dames gentilles, des malfaiteurs, des anciens bagnards reconvertis en brigadiers de la sûreté ( tiens tiens, Vidocq serait-il passer par là ? Eh oui Marie Aude Murail ne s'en cache pas. Un de ses personnages est librement inspire de Vidocq))

C'est vraiment un régal de suivre les tribulations de Malo et de sa bande de compères et de l'entendre jaspiner l arguche.
À recommander sans hésitation aux enfants de 10- 11 ans qui aiment l aventure et L Histoire.
Commenter  J’apprécie          331
IreneAdler
  17 mars 2019
Challenge Plumes Féminines
Malo est un garçon abandonné et recueilli par 2 soeurs. Tout se passe bien les 10 premières années (enfin à peu près : il est tout de même marqué d'une fleur de lys sur l'épaule). Puis, à ses 12 ans, un homme vient le chercher. Son père. Mais Malo a des doutes... Et il se sauve. Commence alors pour lui une vie dans les bas-fonds de Paris...
Si ce n'est pas mon Marie-Aude Murail préféré parce que je trouve qu'il lui manque une petite touche d'humour et de pep's. Sans doute parce que ce roman prend place dans la collection 9 de L'école des Loisirs, donc pour des plus petits que ce que je lis d'habitude.
Néanmoins, Malo et ses compagnon.nes sont des personnages attachants, ayant de multiples facettes (avec mention spéciale pour la comtesse de la Perlouze). Aucun n'est manichéen, même si les méchants sont méchants et les gentils ; chacun d'eux à une raison d'être ce qu'il est, avec la possibilité de basculer d'un côté ou de l'autre selon les situations. C'est triste aussi, parfois un peu violent. MAis heureusement, Malo ne manque pas de ressources pour rebondir et pour changer. On le voit grandir au long du roman, prendre en compte les autres, s'ouvrir.
Ce que j'ai beaucoup aimé (mais que je trouve étrange pour un roman pour enfant), c'est l'utilisation de l'argot.
Une lecture en demi-teinte, pas de d'enthousiasme fou mais pas un mauvais moment non plus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
zembla
  23 novembre 2012
1822, Malo est un enfant recueilli par l'abbé Pigrièche a l'orphelinat de Tours et qui va être adopter par les demoiselles de Lange. de ses vrais parents on a aucune idée, le seul "souvenir " qui lui reste d'eux est une fleur de lys tatoué sur son épaule, symbole des bagnards. Sa vie s'écoule tranquillement jusqu'au jour où il se fait kidnapper par un certain Riflard mais il arrive a s'échapper. Pour survivre il va voler et former une bande avec le petit Craquelin, le gros Bourguignon et la Bouillie une servante au grand coeur. Malo va chercher a trouver qui sont ses parents.

Voila un livre jeunesse où l'on ne s'ennuie pas une seule seconde. L'auteure nous livre un roman plein de mystères, d'aventures, d'humour mais aussi d'amour. Un livre qui se dévore grâce a une intrigue remarquablement menée de bout en bout avec une galerie de personnages (gentils et méchants) très intéressante. On y apprend aussi quelques notions d'argot, la langue des voleurs. Une immersion dans un monde de brigand et d'escroc parfaitement réussie.
L'auteure nous trace le portrait d'un héros loin d'être parfait, c'est ce qui nous le rend d'autant plus attachant. Un héros partagé entre le bien et le mal et que l'on voit évoluer au fur et a mesure que l'on avance dans le livre.
Une fois le livre refermé on a qu'une envie c'est se replonger dans cet atmosphère et retrouver Malo, ses amis et ses ennemis. Cela tombe bien car il existe deux autres aventure de Malo de Lange : "Malo de Lange, fils de personne" et "Malo de Lange et le fils du roi".
A partir de 9 ans.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
livr0ns-n0us
  20 juin 2012
Ce roman m'a été chaleureusement recommandé par une lectrice de la bibliothèque. Il est le premier d'une (pour l'instant) trilogie mettant un scène le personnage récurrent de Malo de Lange, un jeune orphelin recueilli par deux vieilles filles dans la France du XIX° siècle. Il grandit assez paisiblement bien que sa malice n'ait d'égale que son inclinaison à se fourrer dans de drôles de situations. Avec sa voisine et amie La Bouillie, il apprend à jaspiner l'arguche, ce langage riche et imagé propre aux voleurs et gens de basses conditions. Mais son quotidien bascule le jour où il est emmené par Riflard, un sale bonhomme qui prétend être son père légitime. Réussissant à s'échapper grâce à sa ruse, il prend la route en direction de la capitale pour en apprendre plus sur ses origines. En chemin, il rencontre bon nombre de compagnons d'infortune et s'embarque dans d'inextricables aventures...
Marie-Aude Murail est un génie. Je le savais déjà, remarquez, mais ce Malo de Lange est un personnage que je n'oublierai pas de sitôt ! Ce roman est typiquement le genre d'ouvrage que je conseillerais à des enfants qui n'aiment pas lire (et à tous les autres, bien entendu...) car je suis certaine qu'ils ne résisterons pas à tant d'humour, de fraîcheur et de verve. L'auteure a le chic pour créer en quelques lignes des personnages terriblement attachants et humains ou au contraire détestables que nous prenons un intense plaisir à suivre dans leur pérégrinations fort nombreuses. Malgré des situations pas toujours riantes, Marie-Aude Murail arrive à insuffler assez de dynamisme et d'esprit pour que le récit ne tombe jamais dans le sentimentalisme. Je suis une fois de plus fascinée par la justesse des sentiments exprimés !
Si ce récit m'a autant marquée, c'est surtout grâce au langage particulier développé tout au long des quelques 300 pages. L'argot est en effet une langue assez peu présente dans la littérature de jeunesse, et quel dommage lorsque l'on voit ce qu'en a fait l'auteure ! le récit fourmille d'expressions toutes plus drôles et savoureuses les unes que les autres. J'ai particulièrement aimé les petites phrases grinçantes de circonstances que se dit Malo tout au long du récit, du type "Dans la vie, il y a des haut et des bas, dit celui qui montait les escaliers pour se jeter du cinquième étage". On se demande vraiment où Marie-Aude Murail va chercher toutes ces idées...
Ce roman développe donc une étonnante palette de genres, le tout enrobé dans une suite trépidante de rebondissement souvent loufoques. Que vous soyez un bon zig, un pégriot ou rien qu'un sinve, nul doute que Malo de Lange saura vous conquérir !
Lien : http://livr0ns-n0us.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Fifibrinda
  27 février 2014
A douze ans, Malo a déjà connu l'orphelinat, la chaleur d'un foyer d'adoption et le vagabondage en compagnie d'un voyou qui se prétend son père … le voilà aujourd'hui habitué du Lapin Volant, cabaret peu recommandable, fréquenté par des voleurs, bonimenteurs et filles des rues. Pour vivre, il exploite son don pour le vol à la tire, croyant ainsi accomplir sa destinée, puisqu'il porte, tatouée sur l'épaule, une fleur de lys, signe de son appartenance à la pègre. Toutes ces mésaventures en auraient abattu plus d'un, mais pas Malo ! Lui, il conserve sa bonne humeur, son humour et l'espoir de faire toute la lumière sur ses origines.
M.A. Murail recourt ici aux principales caractéristiques de son auteur fétiche, Dickens, mais aussi des grands romanciers populaires du XIXème tel Eugène Sue : aventures rocambolesques, argot imagé, rebondissements et coups de théâtre, personnages hauts en couleur souvent très attachants … Sans oublier, bien sûr, le jeune héros orphelin qui cherche sa place dans la société et finira par la trouver aux côtés d'une jeune et jolie héroïne. le lecteur prend beaucoup de plaisir à suivre toutes ces péripéties, partagé entre mystère, rire et émotions.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
TheWindTheWind   22 septembre 2019
Mais commençons par le commencement, comme disait le bourreau à Marie-Antoinette en lui coupant les cheveux.
Commenter  J’apprécie          90
JangelisJangelis   04 décembre 2018
- Tu le chourines. Il t'embêtera plus.
Je tâtai mon couteau au fond de ma poche.
- Bon. Mais sa femme ?
- Ah ça, on chourine pas les dames, frangin. Tu l'étrangles.
Pour le savoir-vivre et la façon de l'abréger, La Bouillie n'avait pas sa pareille.
Commenter  J’apprécie          20
SionnachSionnach   09 juin 2014
La vie comporte des hauts et des bas, comme disait le monsieur qui venait de monter cinq étages pour se jeter par la fenêtre.
Commenter  J’apprécie          30
JangelisJangelis   04 décembre 2018
Quand on écrit ses mémoires, on ne fait pas que raconter ses souvenirs, on retrace aussi son cheminement moral. Je vais donc sauter quelques années parce que, à deux ans, du point de vue moral, j'étais aussi plat qu’une limace qui viendrait de se faire marcher dessus.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Marie-Aude Murail (31) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Marie-Aude Murail
Aujourd'hui, je vous emmène à la rencontres de jeunes filles qui - dans la seconde moitié du XIXe siècle - ont fait le choix de s'extraire de leurs carcans et dévoiler au grand jour leur amour (et leur compétence !) de l'art et des sciences...
Miss Charity - héroïne de Marie-Aude Murail, inspirée de Beatrix Potter - est l'une d'elle, et vous verrez comment les combats d'une jeune fille, puis d'une jeune femme, de la très bonne société anglaise il y a 150 ans peuvent trouver un écho dans les combats féministes d'aujourd'hui...
autres livres classés : voleursVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Simple, de Marie-Aude Murail

Pourquoi Simple a-t-il cassé la montre ?

Pour voir ce qui faisait du bruit
Pour voir s’il y avait des bonhommes dedans
Parce que l’aiguille s’est arrêtée

12 questions
349 lecteurs ont répondu
Thème : Simple de Marie-Aude MurailCréer un quiz sur ce livre

.. ..