AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Serge Bloch (Illustrateur)
EAN : 9782070536641
49 pages
Éditeur : Gallimard Jeunesse (15/09/2003)

Note moyenne : 3.7/5 (sur 43 notes)
Résumé :

Une quatrième fille ! Le roi et la reine ne sont pas contents. Et comble de malheur, quand ses cheveux poussent, ils sont bleus !

Mystère, c'est son nom, vit comme une sauvageonne, mais à l'âge de huit ans, elle est si belle qu'elle fait de l'ombre à ses sœurs. Ses parents décident de la perdre dans la forêt...

Que lui arrive-t-il ensuite ? Mystère...

Un conte malicieux et drôle qui joue avec les personnages... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
TheWind
  02 octobre 2019
Mystère est un conte qu'on qualifierait de "moderne" en raison du langage contemporain employé par l'auteure mais également en raison de la bonne humeur qui s'en dégage.
Ce n'est pas un conte revisité. Non. Ce sont plusieurs contes revisités ! D'ailleurs, on pourra s'amuser à déceler les clins d'oeil adressés à nos contes traditionnels. de Blanche-Neige au Petit Poucet en passant par le Vilain petit canard, et j'en passe !
Petit Poucet, Vilain petit canard...ça vous parle, bien sûr ? Ces contes abordent le thème de la différence. Avec Mystère, on est en plein dedans !
Cette histoire peut se lire à partir de 7-8 ans. Les illustrations de Serge Bloch et le supplément illustré habituel à la collection Folio Cadet la rendent encore plus attrayante.
Commenter  J’apprécie          340
Ileauxtresors
  16 février 2020
Quel plaisir de découvrir la richesse des livres qui paraissent chaque année en littérature jeunesse ! Mais quel bonheur ému, aussi, de revisiter en famille les lectures de son enfance... On en a lu certaines si souvent qu'on les connaît encore par coeur, plusieurs décennies plus tard. Et souvent, elles n'ont pas pris une ride. Il en va ainsi de Mystère, de Marie-Aude Murail, qui fait partie des livres qui m'ont le plus marquée, enfant. Je crois que ce petit roman a été mon premier "livre audio", ma soeur et moi adorions ce conte moderne et le personnage de Mystère. Nous avons écouté cette cassette (et oui, je parle du début des années 1990...) des milliers de fois !
Plus de trente ans après sa parution, Mystère conserve un charme intact et gagne encore absolument à être proposé aux apprentis-lecteurs, voire plus jeunes encore (en lecture à voix haute). L'histoire a des airs de conte : un roi et une reine attendent leur quatrième enfant, espérant avoir enfin un garçon, après la blonde Blondine, la rousse Roussotte et la brune Bruna. Mais malédiction, c'est encore une fille qui vient au monde et de surcroit, sa chevelure est bleue… Mystère grandit comme elle l'entend, sauvage comme une plante rebelle qui ne se laisse pas discipliner, mais d'une personnalité et d'une beauté fascinantes. L'intrigue est menée tambour battant, l'audace, la débrouillardise et la vivacité de Mystère l'aidant à survivre aux épreuves les plus redoutables.
Tout contribue à faire de cette histoire une lecture délicieuse, notamment la gaieté inébranlable de l'héroïne. Par exemple, elle hérite des robes usées par ses soeurs ? Pas d'états d'âme, puisque dans ces vêtements qui ne risquent plus grand-chose, elle peut grimper aux arbres sans arrière-pensée, comme elle aime tant le faire ! On se régale aussi des multiples clins d'oeil aux contes traditionnels, de Cendrillon au Petit Poucet, en passant par Blanche-Neige et le vilain petit canard.  Et pourtant, ce qui est le plus jubilatoire est sans doute la manière dont Marie-Aude Murail fait voler en éclat les stéréotypes associés aux figures incontournables des contes - princesse, ogre, loup, sorcière... On découvre ainsi, entre autres, que tous les contes n'ont peut-être pas vocation à se terminer par la célébration d'un mariage avec un prince charmant !
Une belle ode à la différence, à la singularité et à l'émancipation féminine, portée par une plume vive et malicieuse. Je mesure la chance d'avoir eu accès, petite, à des textes qui donnent le goût de la lecture tout en repoussant loin les limites de notre horizon. Je mesure tout autant l'importance de les transmettre à la nouvelle génération, en commençant par mes deux garçons.
Lien : https://ileauxtresors.blog/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          270
Ptitgateau
  26 avril 2014
Mystère est une histoire pour jeune enfant fort drôle dans laquelle on sent l'humour de Marie Aude Murail. Il s'agit d'un conte avec tout ce que l'on peut y trouver : un état initial, une rupture, un déroulement, la résolution d'un problème, un héros malin à souhait, des personnages variés (je me demande d'ailleurs si l'auteure n'a pas volontairement pris un peu de chaque conte traditionnel : on y retrouve des éléments de cendrillon, de Blanche-neige, du petit Poucet, du petit chaperon rouge, du vilain petit canard, sans oublier un prince charmant. L'aspect intemporel du conte est également largement respecté, mais cet aspect-là, dans ce conte précisément, je le laisse découvrir aux lecteurs pour leur plus grand plaisir.
Et la morale ??? On peut s'adapter à toutes situations avec un peu de malice, d'optimisme et de volonté, ce n'est pas le physique qui fait l'individu.

Lien : http://1001ptitgateau.blogsp..
Commenter  J’apprécie          341
Villoteau
  21 décembre 2012
Un roi et une reine souhaitent avoir un garçon, il leur naît une première fille Blondine à la chevelure blonde, une seconde est appelée Roussotte du fait de ses cheveux roux, une troisième est nommée Bruna car elle est brune et une quatrième, baptisée Mystère, qui reste deux ans chauve puis se voit doter par la nature de cheveux bleus. Comme la famille royale n'est pas riche la robe inauguré par la soeur ainée sert ensuite aux suivantes et quand « arrivait le tour de Mystère, les robes avaient l'air de ballons crevés. Mais Mystère s'en moquait parce que, avec ses vêtements déchirés, elle pouvait grimper aux arbres sans se faire gronder ». de la même façon « L'aînée, avec ses belles robes, ne pouvaient pas faire grand-chose. Elle tricotait un peu. Roussotte cousait. Bruna brodait des mouchoirs en faisant des coeurs partout. Comme Mystère ne craignait pas de salir, on lui laissait le soin de nettoyer tout le château. Elle jetait des seaux d'eau dans les escaliers puis elle les savonnait. Jouer avec l'eau, justement, Mystère adorait ça ! ». Mystère mange au chenil en compagnie des chiens les restes des repas que sa famille a conservé des festins offerts au château. Lorsqu'un visiteur vient voir la famille royale, Mystère est traitée de souillon alors que ces invités la trouvent très belle. le roi et la reine ordonnent à un de leur serviteur d'aller la perdre en forêt car il pense qu'elle est une gêne pour pouvoir marier leurs autres filles car c'est déjà elle qui suscite l'intérêt de tous. Elle y rencontre un loup, à qui elle dit que la couleur de ses cheveux sont le signe qu'elle est vénéneuse. Elle a ensuite affaire à un ogre qu'elle convainc de devenir végétarien dans l'intérêt de sa santé. Elle croise ensuite une sorcière, dont elle se fait une amie. Elle rencontre par la suite un prince, mais elle refuse sa proposition de mariage lui rappelant qu'elle n'a que huit ans et lui dit de revenir dans dix ans. On est amené à pense que cette réponse fait la joie de la sorcière car cette dernière s'était mise à pleurer, à l'idée de perdre sa seule amie. Des commentaires précisent que ce conte veut insuffler l'idée que les enfants doivent compter sur eux-mêmes pour triompher des méchants. Les personnages principaux n'ont pas à compter sur le secours de pouvoirs merveilleux qui leur seraient octroyé par des fées par exemple. Par ailleurs épouser le prince charmant n'est la meilleure chose qui puisse arriver à l'héroïne. le style graphique employé rappelle un peu celui de Sempé avec des décors aux éléments très évocateurs du sens de l'action. Ouvrage dont le récit convient particulièrement à des enfants de sept à onze ans.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
karenbzh
  22 août 2019
Conte moderne, Mystère utilise les codes du conte traditionnel. du haut de ses huit ans, la petite princesse rebelle et indépendante n'a pas sa langue dans sa poche. Rejetée par ses parents qui voient en elle une menace pour leurs trois filles préférées, elle est abandonnée dans la forêt. Mais la petite fille est si rusée qu'elle parvient à venir à bout du loup, de l'ogre et de la sorcière. Quant au prince charmant, qu'il revienne dans 10 ans !
Commenter  J’apprécie          101

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
VilloteauVilloteau   21 décembre 2012
Dans ces contes traditionnels, les héroïnes ne sont pas toujours bien traitées (on leur confie les travaux les plus durs, on cherche à s’en débarrasser). Elles ne doivent leur salut qu’à une fée ou à un prince qui viennent les délivrer.
Mais pour Mystère c’est différent. Elle n’aurait pu se glisser dans les pages de ces contes d’antan, car si la chance lui sourit, c’est parce qu’elle en a décidé ainsi : elle agit sur son propre destin. L’auteur a fait un clin d’œil aux contes d’autrefois, mais la petite fille ressemble aux enfants d’aujourd’hui. Elle se défend, exprime ses idées et ne se cache pas, terrifiée, à la vue de l’ogre, du loup ou de la sorcière.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
VilloteauVilloteau   21 décembre 2012
- Quand on est végétarien, monsieur l’ignorant, on ne mange plus de viande. Seulement de la soupe au potiron et des épinards à la crème.
- Et on n’a pas de crampes dans les doigts de pied ?
- Ni de points noirs sur le nez !
Au goûter, l’ogre ne mangea pas du tout la petite fille Mystère. Il prit comme elle un grand bol de soupe en agitant ses doigts de pied.
Mystère resta une semaine chez l’ogre, mais l’ogre faisait des tas de caprices pour ne pas manger ses épinards.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
VilloteauVilloteau   21 décembre 2012
L'aînée, avec ses belles robes, ne pouvaient pas faire grand-chose. Elle tricotait un peu. Roussotte cousait. Bruna brodait des mouchoirs en faisant des cœurs partout. Comme Mystère ne craignait pas de salir, on lui laissait le soin de nettoyer tout le château. Elle jettait des seaux d'eau dans les escaliers puis elle les savonnait. Jouer avec l'eau, justement, Mystère adorait ça !
Commenter  J’apprécie          40
kanarmorkanarmor   30 septembre 2014
- Ouille, aïe, dit-il en se frottant le ventre, j’ai trop mangé, j’ai chaud, j’ai mal au cœur, je suis malheureux, le plus malheureux des ogres !
- C’est bien fait, dit Mystère, vous mangez trop d’enfants. Si vous continuez comme cela, vous aurez des ulcères à l’estomac, des crampes dans les doigts de pied et des points noirs sur le nez !
- Oh non, non… Je ne veux pas, se lamenta l’ogre, pas de crampe dans les doigts de pied !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Marie-Aude Murail (31) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Marie-Aude Murail
Aujourd'hui, je vous emmène à la rencontres de jeunes filles qui - dans la seconde moitié du XIXe siècle - ont fait le choix de s'extraire de leurs carcans et dévoiler au grand jour leur amour (et leur compétence !) de l'art et des sciences...
Miss Charity - héroïne de Marie-Aude Murail, inspirée de Beatrix Potter - est l'une d'elle, et vous verrez comment les combats d'une jeune fille, puis d'une jeune femme, de la très bonne société anglaise il y a 150 ans peuvent trouver un écho dans les combats féministes d'aujourd'hui...
autres livres classés : contesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Simple, de Marie-Aude Murail

Pourquoi Simple a-t-il cassé la montre ?

Pour voir ce qui faisait du bruit
Pour voir s’il y avait des bonhommes dedans
Parce que l’aiguille s’est arrêtée

12 questions
364 lecteurs ont répondu
Thème : Simple de Marie-Aude MurailCréer un quiz sur ce livre