AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Oh ! Pénélope tome 1 sur 10
EAN : 9782809654295
168 pages
Play Bac (23/09/2015)
4/5   31 notes
Résumé :
Pénélope Lanneau, 11 ans, entre en sixième. Elle a deux amies, Suzane et Scarlett, un amoureux, Artus, et une soeur, Camille, qui l'agace. Son passe-temps favori est de s'asseoir sous l'abribus pour réfléchir aux moyens de changer son monde.
Critiques, Analyses et Avis (15) Voir plus Ajouter une critique
4

sur 31 notes
5
6 avis
4
5 avis
3
3 avis
2
0 avis
1
0 avis

Juin
  27 mai 2022
Réédition de cette série de romans, éditée en 2015. le titre a légèrement changé en Moi Pénélope 11 ans et une maquette plus colorée. Si je connais de nombreux titres de Moka je n'avais pas entendu parler de cette série.
Pénélope nous raconte sa vie toute neuve de collégienne, ses amies, son amoureux, les profs et sa famille. L'histoire est plutôt sympathique, l'écriture simple, utile pour des enfants peu férus de lecture. Je me suis amusée de la façon de la vie de famille est décrite, celle dont la mère utilise les expressions et les goûts musicaux un peu ringards. Il y a beaucoup d'humour dans ces pages, le collège est présentée de façon positive et le rapport entre les enfants sans drame.
Pénélope se pose beaucoup de questions sur ce monde, elle est plutôt mature et sensible. Ce qui fait que le roman, plutôt léger jusque là prend une tournure surprenante. Pénélope découvrira que tout n'est pas simple et
essaiera de comprendre ce qui arrive à 2 élèves du collège qu'elle surprend à faire les poubelles.
Un roman léger, avec un amoureux, des problèmes de société mis en avant et quelques messages évidents mais utiles . C'est plutôt bien vu et ne peut que parler aux jeunes de 10/11 ans.
Il y a un risque que l'on me demande la suite de la série.
Merci à Babelio et à Masse critique pour cet envoi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
coquinnette1974
  20 mai 2018
Qu'est-ce qu'on attend pour être heureux ? est le tome 1 de la série jeunesse Oh Pénélope !
Je viens de passer mon début de journée avec ce roman, et je suis ravie d'avoir découvert la jeune Pénélope.
Elle a onze ans, des parents qui l'aiment, une soeur de 14 ans : Camille, une meilleure amie : Suzanne, une bonne copine et aussi un amoureux : Artus.
Pénélope est une toute jeune fille, elle est en sixième et pour le moment avec son petit copain c'est très chaste. Pas de scènes de sexe ici (heureusement d'ailleurs vu que la cible est les 11 - 14 ans !).
Pénélope a la tête sur les épaules, elle n'a pas la langue dans sa poche et elle n'aime pas l'injustice. Elle prend conscience de pas mal de choses, notamment le problème du gaspillage alimentaire et du fait que certains jeunes de son age ne mangent pas à leur faim. Il y a même un passage où, mine de rien, l'auteure parle du féminisme, du partage des tâches à la maison...
Ce premier tome est très intéressant, car les textes sont très bien écrits. ce n'est pas gnan gnan et on sent que l'auteure veut faire passer des messages.
Pénélope est peut-être trop mure pour une enfant de 11 ans, son discours ressemble plus à celui d'une fille plus âgée, cela surprend au premier abord. Mais quel plaisir de lire une série jeunesse où l'héroïne a la tête sur les épaules et pense à autre chose qu'à être la plus belle du collège ;)
Il y a pas mal d'illustrations, très réussies et qui apportent un réel plus à cet ouvrage.
Alors que je ne suis définitivement plus la cible, j'ai apprécié ma lecture et je ne peux que vous inviter à le lire où à l'offrir à une pré adolescente de votre entourage.
Si j'ai l'occasion, je lirais les tomes suivants avec plaisir :)
Je mets quatre étoiles et demie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
sebito
  17 juin 2019
Ce roman est destiné aux jeunes ados (10-12 ans). L'écriture est simple, avec des phrases et des paragraphes courts. Il y a ponctuellement du vocabulaire un peu plus compliqué, expliqué en bas de page. Chaque paragraphe est illustré d'un dessin neutre, sans parti pris artistique, ce qui permet d'attirer les non-lecteurs.
Le développement des personnages est quasi inexistant, ce qui les rend fades. On passe dans l'histoire d'un problème d'actualité à un autre, ce qui peut être compliquer à gérer pour les enfants. D'autant plus que l'origine de certains problèmes n'est pas du tout expliquée: c'est bien de parler de schizophrénie, mais l'enfant est laissé face à ses interrogations sur l'origine de cette maladie dont seules des conséquences graves et extrêmes sont signalées. C'est très angoissant pour lui, d'autant plus que je ne suis pas sûr que les parents puissent répondre à ses interrogations. On est toujours dans le bien pensant stéréotypé et montrant une étroitesse d'esprit de l'auteure: associer obligatoirement SDF et jeunes à un lieu puant, sale, rempli de déchets et de bouteilles vides d'alcool me laisser perplexe et pantois devant cette vision très limitée de populations à l'évidence peu fréquentées. D'autres indices montrent que l'auteure ne fréquente plus la jeunesse depuis un moment: l'héroïne utilise une carte de téléphone (???!!!???, pour info la carte de téléphone et les cabines téléphoniques ont disparu officiellement il y a déjà 4 ans mais leur retrait progressif a commencé bien avant) et elle parle de CD de musique (les pré-ados associent les CDs aux cours de langues faits par des profs ringards, il n'y a quasiment qu'à cette occasion qu'ils voient des CDs...). Parlez à un enfant (de 10-12 ans) de carte téléphonique et de CD de musique et vous verrez, il vous regardera comme un extraterrestre (c'est l'auteur de cette critique, prof en 6ème, qui vous le confirme: ces préados baignent dans la musique digitale donc dématérialisée et ont quasiment tous un smartphone, y compris les plus défavorisés).
En résumé: une histoire sans grande saveur, mais pas non plus rédhibitoire, écrite par une auteure dite de jeunesse (âgée de 61 ans), mais qui montre que cette fameuse jeunesse n'est plus fréquentée (ou comprise), d'où un sacré décalage entre une histoire digne des "Martines" et la jeune génération actuelle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
La_PAL_de_la_Licorne
  11 juin 2019
Pénélope a 11 ans et vient de rentrer au collège. Elle a un petit copain, une copine et elle va s'en faire une autre. Un jour, elle prend la défense de son amie Suzanne et écope de deux heures de colle.
La colle ne se passe pas si mal et les filles finissent même en aidant la femme de ménage. Mais en allant jeter la poubelle au container, elles voient un jeune garçon qui récupère de la nourriture et qui retrouve sa soeur de l'autre côté du mur d'enceinte. Pénélope et Suzanne sont choquées. Que pourraient-elles faire pour changer les choses et aider ses jeunes de leur âge ?
J'ai reçu ce livre dans le cadre d'une masse critique et j'en suis ravie. Je connaissais déjà l'auteur Moka et j'ai apprécié de lire un autre de ses ouvrages. Un roman plein d'amitié et de tendresse. Des valeurs fortes y sont défendues.
L'héroïne est une jeune fille entière à laquelle il est facile de s'identifier. Un texte qui touche et qui permet d'aborder des thèmes difficiles du quotidien ; accompagné de jolies illustrations. Un livre à mettre dans les mains des plus jeunes pour que tous se rendent compte qu'il n'y a pas d'âge pour faire bouger les choses !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
AURORE53
  25 juin 2022
j'ai choisi ce livre moi, Pénélope 11 ans, de Moka, à une masse critique Babelio grâce à ma fille de 11 ans qui a été attirée par la couverture très colorée , le titre , puisque l'héroïne a le même âge qu'elle, et le résumé. nous avons donc lu l'une après l'autre (en même temps ça aurait été compliqué..) ce roman de 166 pages, forcément plus adapté à l'âge de ma fille, mais néanmoins agréable . ce n'est pas écrit trop petit et ma fille a apprécié qu'il y ait quelques dessins . la mise en page est réussie, notamment les numéros de pages, joliment décorés.
on entre dans la vie de Pénélope , qui entre dans l'adolescence et tout ce qui ça avec .On la suit au college, dans ses relations amicales et amoureuses , et dans sa vie familiale . elle se pose pas mal de questions, ce qui est normal a cet âge là. l'auteur aborde quelques thématiques a travers les interrogations de l'héroïne, comme la place de la femme, la pauvreté, qui m'ont paru intéressantes et qui ont marquéma fille puisque ça l'a révolté ( on a bien discuté de ces sujets par la suite)..et c'est très bien que ça amène matière a réfléchir a nos enfants .
une lecture plaisante , assez ludique , qui a donné envie a ma fille de suivre les aventures de Pénélope , sachant que les tomes 2 et 3 sont disponibles .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
coquinnette1974coquinnette1974   20 mai 2018
Les navets, les épinards et les haricots verts ne sont pas infects. Ce qui est dégoûtant, c'est de jeter la nourriture. C'est une insulte envers tout ceux qui n'ont pas les moyens de s'en offrir, du gratin de chou-fleur.
Commenter  J’apprécie          110
coquinnette1974coquinnette1974   20 mai 2018
Il doit y avoir des milliards de première fois au cours d'une vie. Il y en a une que tout le monde redoute. La première fois où on perd quelqu'un qu'on aime. Quand ça m'arrivera, et ça m'arrivera... Je ne veux pas y penser.
Commenter  J’apprécie          40
francebook34francebook34   30 octobre 2017
Il y a un moment drôle quand on approche du collège. J'aperçois Karen qui marche vers nous. Alors qu'elle n'est plus qu'a dix mètres d'elle, ma sœur continue de lui parler au téléphone ! Peut-être que pépé Louis a raison. Les ondes, ça vous liquéfie le cerveau.
Commenter  J’apprécie          30

autres livres classés : storyVoir plus
Notre sélection Jeunesse Voir plus





Quiz Voir plus

Kinra girls

Qu'elle est l'origine de Kumiko ?

Australienne
Japonaise
Indienne
Espagnole

5 questions
50 lecteurs ont répondu
Thème : Kinra girls, tome 1 : La rencontre des Kinra de Elvire MurailCréer un quiz sur ce livre