AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 236740433X
Éditeur : Scrineo (08/09/2016)

Note moyenne : 3.79/5 (sur 7 notes)
Résumé :
Joseph Meister, jeune Alsacien de dix ans à peine, est attaqué par un chien. Nous sommes en 1885. En cette fin de 19e siècle, la rage fait peur, toujours peur. Les cas ne sont pas très nombreux, mais une fois déclarée, la maladie est sans remède.
Affolée, la mère du garçon décide de l’emmener à Paris, ayant entendu parler d’un certain chimiste qui fait des expériences sur les animaux malades de la rage. Non sans mal, elle parvient à dénicher ce Louis Pasteur ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
book-en-stock
  12 novembre 2016

« La rage, en cette fin de XIXe siècle, était un mal sans remède. »p.13
Même si l'on connaît déjà l'issue, on se passionne vite pour comprendre comment tout cela s'est passé. Un jeune enfant condamné comme bien d'autres car il a été mordu par un chien enragé. Mais sa mère apprend qu'un certain Pasteur fait des recherches et a eu des succès sur des animaux. Elle emmène son fils à Paris pour tenter de le sauver. Difficile de convaincre le scientifique qui n'est pas médecin et qui a des réticences à tenter ses expériences sur un humain.
Le roman est un récit un peu à la façon d'un docu-fiction: les personnages sont mis en scène et par moment on a l'impression que le narrateur intervient pour préciser des éléments, des faits, des données. Tout cela est très habile et subtile au coeur du roman d'un style agréable et très abordable pour nos jeunes lecteurs. L'auteur parvient à donner beaucoup d'humanité à ce scientifique.
Le point de vue est orienté principalement sur le jeune Joseph. le contexte historique est clairement précisé ce qui permet de mieux cerner l'époque et les réactions des divers personnages. On découvre la personnalité et la sensibilité de Pasteur. On apprend également à quel point la peste était un fléau sur l'Europe entière et comment très vite, la rumeur se répand que Pasteur a trouvé un remède. Les gens accourt de loin pour espérer être sauvé.
L'exposé scientifique autour des maladies, des recherches et des avancées est fait dans une langue simple et toujours inclus dans le récit, impliquant les personnages.
A la fin de l'ouvrage , un dossier documentaire de presque 50 pages présente l'oeuvre plus générale de Pasteur. Cet ouvrage est donc complet et très intéressant. Roman historique mais aussi dossier documentaire en complément pour qui souhaite davantage d'informations.
Je remercie les éditions Scrineo pour ce bel envoi lors d'une Masse Critique. L'objet livre est beau, d'un bleu vif clair qui lui donne un aspect résolument moderne: on a envie de l'ouvrir et le lire.
Et merci à Babelio pour cette sélection.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          211
grasshopers
  30 octobre 2016
Je remercie Masse Critique, Babélio et les éditions Scrineo pour l'envoi de cet ouvrage.
Ce livre s'adresse en priorité aux plus jeunes, mais j'ai pris un très grand plaisir à le lire. Comme tout un chacun, je sais que Pasteur était un grand chercheur et que ses nombreuses découvertes ont radicalement changé nos vies.
Dans cette histoire, nous est relaté le destin d'un jeune garçon qui après l'attaque d'un chien enragé aurait du succomber à une lente et douloureuse agonie. C'était sans compter sur l'obstination de sa mère qui l'a "monté à Paris" à la recherche de Pasteur et supplié de tenter l'impossible pour sauver son enfant. La suite, on la connait...
Le texte est clair, et accessible aux enfants jeunes facile à comprendre. Il y est décrit dans toute sa véracité les recherches entreprises, et la réalité de la vivisection, qui hélas a été nécessaire.
Ce livre fait partie d'une collection "il était un jour" qui aborde divers sujets sur des faits divers qui se sont produits et qui sont expliqués aux enfants.
J'ai beaucoup aimé cette approche et vous la recommande.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
murielan
  12 novembre 2016
En 1885, le jeune Joseph est mordu par un chien. Contre toute attente, sa mère décide d'aller à Paris pour rencontrer Louis Pasteur. Malgré les réticences du scientifique, il accepte de tester pour la première fois sur le garçon son vaccin contre la rage...
J'aime beaucoup cette collection de romans historiques qui permet de faire découvrir des moments clés souvent méconnus de l'Histoire.
Ici, c'est tout le processus de tests sur les êtres humains qui est décrit, avec les différentes étapes, les doutes de Pasteur et surtout le formidable lien d'amitié qui se crée entre le célèbre chimiste et Joseph Meister tout au long de leurs vies.
Le roman se termine sur une partie documentaire qui permet d'ancrer le récit dans la réalité : je trouve cela très intéressant.
A lire à partir de 10 ans.
Commenter  J’apprécie          80
cathe
  14 novembre 2016
Quand le jeune Joseph se fait mordre quatorze fois par un chien visiblement enragé, ses parents sont abattus. Nous sommes en 1885 et il n'y a pas de remède contre la rage. Sauf peut-être à Paris où un biologiste, Louis Pasteur, fait des essais. Ils viennent le voir. Celui-ci n'a fait des essais que sur des animaux et il hésite à tester son vaccin sur un enfant. Mais sa mère insiste, de toutes façons sinon son fils va mourir. Et commence la belle aventure des tests de vaccin de Pasteur sur le jeune Joseph. Bien sûr c'est une réussite et cette découverte va changer la manière de lutter contre les maladies !
Un petit livre bien documenté et sympathique à lire. Merci à Babelio et aux éditions Scrineo.
Commenter  J’apprécie          60
Takalirsa
  20 août 2017
Une très bonne entrée en matière aux travaux de Pasteur. L'auteur explique bien le contexte dans lequel l'épisode a eu lieu et la réussite de l'entreprise n'en est que plus impressionnante ! Il y a tout d'abord un concours de circonstances faisant que le petit Joseph (atteint de quatorze morsures !) a pu entrer en contact avec le scientifique (les voyageurs de l'auberge qui ont lu un article sur ce dernier, le fait que Mme Meister connaisse bien Paris, que Pasteur apprécie l'Alsace...). La ténacité d'une mère à sauver son fils coûte que coûte est également déterminante : le chimiste est à l'époque très mal perçu par le monde hospitalier qui fait obstacle à ses conclusions. Car Pasteur secoue les acquis des médecins (notamment concernant l'asepsie, les règles élémentaires d'hygiène), bouscule les méthodes et les mentalités, s'attirant de nombreux ennemis parmi les soignants. On comprend alors sa réticence à faire de Joseph son cobaye - le premier qui ne soit pas un animal.

Si Pasteur est exigent et travailleur, il n'en est pas moins humain. Se liant d'amitié avec le garçonnet, il va lui expliquer la teneur du soin prodigué : profiter de la longue incubation de la rage pour inoculer chaque jour une version atténuée du virus, en vue d'accoutumer progressivement l'organisme - ce qui constitue le principe du vaccin. Il lui raconte l'épisode personnel qui l'a amené à étudier cette maladie, ses expériences sur les animaux et surtout, le doute qui l'habite constamment ("Ils savaient quels risques ils prenaient. Alors, ce revolver n'était pas forcément fait pour les chiens").

Le texte évoque aussi l'après Meister, autrement dit les conséquences immédiates et à plus long terme de cette réussite, comme la fondation de l'Institut Pasteur et le prolongement de ses travaux par les générations suivantes de scientifiques. L'ouvrage se clôt sur un dossier, "L'oeuvre de Pasteur", qui résume les grandes avancées qu'il a réalisées à partir d'une méthode toute personnelle consistant à partir de problèmes concrets (par exemple, c'est en étudiant la maladie du vin qu'il a mis au point la fameuse pasteurisation). L'ensemble relève davantage du documentaire que du récit et les concepts scientifiques un peu complexes peuvent rebuter. Il est également dommage que l'auteur n'ait pas fourni ses sources (néanmoins les documents iconographiques proviennent tous de la partie musée de l'Institut Pasteur) et/ou une brève bibliographie qui aurait permis au lecteur de prolonger son exploration du célèbre chimiste.
Lien : https://www.takalirsa.fr/qua..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
grasshopersgrasshopers   30 octobre 2016
Je crois invinciblement que la science et la paix triompheront de l'ignorance et la guerre, que les peuples s'entendront, non pour détruire, mais pour édifier, et que l'avenir appartiendra à ceux qui auront le plus fait pour l'humanité souffrante. Louis Pasteur
Commenter  J’apprécie          110
SharonSharon   23 septembre 2016
- Ces expériences nous donnent les meilleurs espoirs, convint Pasteur. Mais passer de l'animal à l'homme... cela ne s'est jamais fait. Rien ne prouve que les résultats seraient bons.
- Que risquez-vous, protesta Mme Meister avec véhémence. Qu'y a-t-il de pire que la mort ?
Commenter  J’apprécie          50
SummariesBooks8SummariesBooks8   01 septembre 2016
Déjà, il songeait à celle du lendemain puis aux suivantes, se demandant si cette lente escalade mènerait Joseph vers un empoisonnement
​fatal ou vers la guérison
Commenter  J’apprécie          10
TakalirsaTakalirsa   20 août 2017
Mieux valait la mort brutale que l'horrible agonie de la rage.
Commenter  J’apprécie          10
TakalirsaTakalirsa   20 août 2017
Ils savaient quels risques ils prenaient. Alors, ce revolver n'était pas forcément fait pour les chiens.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Lorris Murail (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Lorris Murail
LA CHRONIQUE DE SOPHIE - SAINT-MAUR EN POCHE JEUNESSE
autres livres classés : histoire vraieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1039 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre